background preloader

Bac à Maths : cours, exercices et devoirs de Mathématiques en Première S (1S)

Bac à Maths : cours, exercices et devoirs de Mathématiques en Première S (1S)
Related:  MATHS NIVEAU 2d, 1ère, BACTS MathsPremière Maths

Fiches de mathématiques Sélectionnez la classe dont vous voulez consulter les fiches. Pour les élèves qui souhaitent se mettre à niveau ou pour les professeurs à la recherche d'exercices qu'ils peuvent donner à leurs élèves, de nombreuses fiches en ligne sont disponibles dans cette section. Pendant de nombreuses années, nous donnions des cours particuliers de mathématiques. C'est ainsi que nous avons décidé de partager les ressources que nous créons à cette occasion. Aujourd'hui, la collection de fiches est désormais maintenue à jour et complétée grâce aux créations que nous continuons à ajouter parfois et aux contributions que nous recevons. La recherche de la performance individuelle ne saurait s'appuyer que sur une bonne technique, mais aussi avec une quantité suffisante d'entraînement, que nous espérons vous aider à trouver en proposant gratuitement ces ressources. Vous trouverez d'une part des fiches de cours, et également des fiches d'exercices. les flux RSS ou vous inscrire à

Mathenpoche - soutien scolaire en mathématiques Ceintures obtenuesCeinture blanche : 39608Ceinture jaune-blanche : 23765Ceinture jaune : 17428Ceinture jaune-orange : 14038Ceinture orange : 11340Ceinture orange-verte : 7985Ceinture verte : 6235Ceinture bleue : 3826Ceinture marron : 2215Ceinture noire : 1351 Meilleurs scores Défi QuadricalcSur un moisCharles M. (tableau 25)Alexandre B. (tableau 5)A A. Informations Avec le site mathenpoche, Sésamath a pour ambition de proposer aux élèves un maximum de ressources de tout type : cours, exercices, aides animées, QCM et devoirs pour s'entraîner mais aussi de l'entraînement au calcul mental, des jeux logiques... Attention : L'affichage de nombreuses ressources requièrent d'avoir le plug-in Flash installé et autorisé. Mathenpoche est optimisé pour une définition d'écran d'au moins 1024x768 et les navigateurs récents (sauf Internet Explorer) : FireFox, Google Chrome, Safari ou Opéra. Mathenpoche est un site de soutien en Mathématiques dédié aux élèves du collège.

Des suites aux fonctions - Analyse - Mathématique du secondaire - X.Hubaut ULB Chacun connaît l'anecdote : L'instituteur, ayant besoin d'un peu de répit, demande aux enfants de faire la somme des nombre de 1 à 100. Hélas ! Quelques secondes plus tard, le petit Carl Friedrich lève le doigt et dit j'ai terminé : la somme vaut 5050. Pas de chance pour l'instit ; le petit Gauss était déjà très doué... Comment avait-il fait ? Une jolie interprétation géométrique est la suivante : Pour simplifier prenons la somme des nombres de 1 à 5. Il suffit de lui faire faire un demi-tour et d'assembler : on obtient un rectangle de hauteur 5 et de base 6. Si on somme les naturels, on obtient successivement : 1, 3, 6, 10, 15, 21, 28,... et tout bon élève reconnaît les coefficients binomiaux donnant le nombre de combinaisons de n objets pris 2 à 2. Au passage, nous avons rencontré une série remarquable : Calculons les différences de termes consécutifs : et continuons de la même manière : et le reste n'offre plus d'intérêt. Comme tout à l'heure, retournons les choses :

Maths:cours math,exercices mathématiques,QCM,,seconde,première S,terminale S Arithmétique modulaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En mathématiques et plus précisément en théorie algébrique des nombres, l’arithmétique modulaire est un ensemble de méthodes permettant la résolution de problèmes sur les nombres entiers. Ces méthodes dérivent de l’étude du reste obtenu par une division euclidienne. L'idée de base de l'arithmétique modulaire est de travailler non sur les nombres eux-mêmes, mais sur les restes de leur division par quelque chose. Quand on fait par exemple une preuve par neuf à l'école primaire, on effectue un peu d'arithmétique modulaire sans le savoir : le diviseur est alors le nombre 9. Si ses origines remontent à l’Antiquité, les historiens associent généralement sa naissance à l’année 1801, date de la publication du livre Disquisitiones arithmeticae[1] de Carl Friedrich Gauss. L’article « Congruence sur les entiers » propose une introduction plus mathématique ; « Anneau ℤ/nℤ » traite le même sujet de manière moins didactique et plus exhaustive.

Différence entre une suite et une fonction Quelle est la relation entre une suite et une fonction? Suites une suite (Pn) se présente sous la forme: Ce qui veut dire : “La somme des n premiers entiers naturels impairs consécutifs, est égale à n2“,En termes d’ensembles: “on prend l’ensemble E ⊂ N qui contient les n premiers nombres impairs consécutifs, alors la somme de tous les éléments de E = card(E)2” (je sais pas si c’est plus, clair :S :)) À chaque valeur que peut prendre n dans son ensemble de départ, on associe un nombre (image) du domaine d’arrivée, comme dans les fonctions. Fonctions Sauf que pour parler de fonction, il faut que ƒ : R x R, soit, que pour un interval donné par le domaine de définition, ƒ soit définie pour tout les éléments de cet interval. Comparaison Imaginons une suite et une fonction semblables : ƒ(x) = cos(2πx) + xUn = cos(2πx) + x Résumé Une suite numérique est l’équivalent discret d’une fonction numérique. Dans la vie de tous les jours Par discret, on entend que ce n’est pas continu, ce n’est pas fluide.

Vidéo-Maths : Des exercices de Maths en vidéos entièrement gratuits ! Cours et Exercices de Mathématiques Définition d'une fonction. Fonction : définition et vocabulaire Le sommaire de cette page est le suivant : 1°) Définition d’une fonction. Fonction, image et antécédent. Commentaires : On dit bien "associe au plus un nombre réel". Parmi les fonctions que vous êtes sensé connaître, citons : Elève, on vous ment ! Résoudre par les fonctions certaines équations. Les fonctions peuvent servir à résoudre certaines équations ou inéquations. Imaginons que vous ayez à résoudre par exemple : x3 - 2.x2 - x + 3 = 2. A priori, elle semble peu commode. En effet, si l'on considère la fonction f(x) = x3 - 2.x2 - x + 3, alors résoudre cette équation revient en fait à rechercher les antécédents de 2 par la fonction f. Réciproquement, rechercher les antécédents de 2 par la fonction f revient à résoudre l'équation x3 - 2.x2 - x + 3 = 2. Cette double remarque sert en particulier lorsqu'il s'agit de résoudre graphiquement une équation. Ensemble de définition d'une fonction. Considérons la fonction f : I La fonction g définie par : Par exemple :

Related: