background preloader

Comment comptabiliser les opérations liées à l'affacturage ?

Comment comptabiliser les opérations liées à l'affacturage ?
L’affacturage est une technique de financement qui consiste, pour l’entreprise, à céder les créances clients qu’elle possède à un organisme spécialisé (le factor) et à récupérer en contrepartie immédiatement la trésorerie liée aux créances cédées. Lors de l’opération, le factor se rémunère avec des commissions d’affacturage et une retenue de garantie peut également être demandée. Voici comment traiter en comptabilité les opérations liées à l’affacturage. Rappels sur le fonctionnement de l’affacturage Pour accélérer le recouvrement de ses créances, une entreprise peut utiliser l’affacturage. Un contrat d’affacturage, qui définira les conditions d’application de l’opération, sera alors mis en place avec un organisme spécialisé appelé le factor. L’opération d’affacturage se déroule ainsi : Comptabilisation de la cession des créances au factor Dès lors que le factor vous transmet son avis d’achat, il convient de procéder à la comptabilisation de la cession de la créance au factor.

http://www.compta-facile.com/comptabilisation-de-l-affacturage/

Related:  Veille comptable - CGLettre de changeLes réglementsSP23 La SA CAROUBESP 23 SA cAROUBE

La comptabilisation des dépréciations de titres de participation Les titres de participations sont des immobilisations financières qui doivent être évalués à l’arrêté des comptes et comparés à leur valeur d’entrée. Dans le cas où une moins-value latente apparaît (lorsque la valeur d’inventaire est inférieure à la valeur d’entrée dans le patrimoine), elle doit obligatoirement faire l’objet d’une provision. Cet article de Compta-Facile définit les dépréciations de titres de participation ainsi que la comptabilisation de ces dépréciations. 1. Évaluation des titres de participation à la clôture de l’exercice

Inconvénients de l' affacturage > Accueil > Guide de l'affacturage > Fiche pratique d'affacturage > Inconvénients de l'affacturage Inconvénients de l'affacturage Quels sont les inconvénients d'utiliser l'affacturage par rapport aux autres produits financiers ? Notre offre d'affacturage. Contact : sous 2 heures un contact pour une offre en affacturage. Etude : une étude approfondie, gratuite et sur mesure d'affacturage.

L'évaluation des stocks en comptabilité En comptabilité, tous les stocks doivent être évalués, qu’il s’agisse de marchandises, de matières premières, d’en cours de production ou encore de produits finis. Cette évaluation est importante car elle permet de déterminer la valeur globale des stocks figurant en comptabilité au bilan (qui ont été comptés au préalable lors de l’inventaire). 1. L’évaluation des stocks en comptabilité : règles générales Les stocks de matières premières, marchandises et approvisionnements doivent être évalués à leur coût d’acquisition. Les stocks de produits (en-cours ou finis) doivent, quant à eux, être évalués à leur coût de production.

C'est quoi l'affacturage ? 41 212 : c’est le nombre d’opérations d’affacturage réalisées en 2014 en France par les acteurs du secteur, pour un total de plus de 33 milliards d’euros. C’est dire l’importance de ce dispositif pour les entreprises françaises. Solution performante pour éviter ou partiellement résoudre les problèmes de trésorerie, l’affacturage est une opération qui consiste à céder une créance à un établissement financier, pour débloquer des fonds immédiatement. Explications. La comptabilisation des créances douteuses et irrécouvrables Les entreprises peuvent éprouver des difficultés à recouvrer des créances qu’elles détiennent auprès de leurs clients. Ces créances peuvent revêtir un caractère « douteux » voir « irrécouvrable » pour diverses raisons (procédure collective ouverte à l’encontre du débiteur, difficultés financières etc.). Ces difficultés ont des incidences comptables. C’est pourquoi Compta-Facile vous propose, à travers cet article, de faire un point complet sur les enregistrements comptables des créances douteuses et des créances irrécouvrables. 1. Les créances douteuses et les créances irrécouvrables

La définition de la réserve légale d'une société et obligations L'affectation du résultat en réserve légale Si votre entreprise à réalisé un bénéfice lors de l'exercice précédent, plusieurs solutions sont possible quant à l'affectation du résultat : Mise en réserve Distribution de dividendes Report à nouveau (créditeur) Les amortissements comptables : calcul, durée et méthodes La valeur des immobilisations est répartie, en comptabilité, sur leur durée d’utilisation probable au moyen d‘amortissements. Voici les principales caractéristiques des amortissements comptables d’immobilisations : qu’est-ce qu’un amortissement ? Quels sont les biens amortissables ? Quelles durées choisir pour amortir une immobilisation ? Quelles sont les différentes méthodes d’amortissement ?

Qu'est-ce que la réserve statutaire ? Qu'est-ce que la réserve statutaire ? La réserve légale est obligatoire par la loi. Elle est imputée chaque année à hauteur 5% du bénéfice de l’exercice dans la limite minimal de 10% du capitalLa réserve statutaire est fixée dans les statuts de la sociétéLa réserve facultative n’est pas obligatoire. Les amortissements dérogatoires : application obligatoire Contrairement aux amortissements comptables, les amortissements dérogatoires sont comptabilisés en l’application de textes fiscaux. Toute entreprise est tenue d’avoir recours à la constatation d’amortissements dérogatoires lorsqu’elle est confrontée à une divergence entre les règles comptables et les règles fiscales (notamment en termes de base d’amortissement ou de durée d’amortissement). Cet article de compta-facile aborde les cas de recours obligatoires (c’est-à-dire imposés par la loi) aux amortissements dérogatoires, les modalités liées à leur calcul et la comptabilisation de ces amortissements. Un autre article traite des amortissements dérogatoires facultatifs. 1. Comptabilisation obligatoire des amortissements dérogatoires lorsque l’immobilisation a une valeur résiduelle

Related: