background preloader

SMART Technologies: natural collaboration technology - SMART Technologies

SMART Technologies: natural collaboration technology - SMART Technologies
Related:  SALLES&materielsDer Markt für digitale Systeme - Ein Überblic

Grenoble École de management teste la salle de classe du futur - Enquête sur Educpros GEM abrite depuis décembre 2012 le premier point relais SMART Technologies pour l’enseignement supérieur. Un véritable laboratoire pédagogique pour l’école de management. Au revoir tableaux blancs, feutres effaçables, rétroprojecteur et professeur qui «diffuse son savoir du haut de sa chaire». Former les enseignants De son côté, l’école de commerce utilisera cet espace vitré de 18 m2 pour former et accompagner ses enseignants dans leur pratique quotidienne des techniques numériques et des logiciels pédagogiques. Le TNI devrait par exemple permettre aux enseignants de sauvegarder l’ensemble de leur cours au fur et à mesure qu’ils le déroulent, puis de le stocker sur un espace partagé ensuite accessible par l’étudiant. Une salle de classe accessible 24h/24 L’objectif est d’expérimenter afin d’optimiser les cours qui dépassent le cadre de la classe en faisant de l’élève l’acteur de sa formation Toutes les salles équipées d’ici trois ou quatre ans

Epson Visualizer bei Beamershop24.net Epson ist nicht nur als Hersteller von Druckern bekannt, sondern auch der führende Hersteller von LCD Projektoren. Da das Sortiment eine Vielzahl an Projektoren für die unterschiedlichsten Einsatzbereiche beinhaltet, ist es nachvollziehbar, dass man gerade für den Education Bereich das passende Zubehör für die Projektoren anbieten möchte. Hierzu zählen u.a. die Dokumenten Kamera. In zweiter Instanz wurde die DC-11 auf den Markt gebracht, die nicht nur über USB sondern auch andere Schnittstellen wie VGA Angeschlossen werden kann.

UEB C@mpus : Breizh connection Un étudiant qui suit chaque semaine un séminaire avec des étudiants de l'université de Montréal grâce à la téléprésence immersive ; des professeurs de master qui donnent le même cours à des étudiants basés à Lorient, Brest et Rennes ; ou encore un professeur de licence pro dont la moitié des étudiants suivent les cours en ligne... l'UEB C@mpus, inauguré mardi 30 septembre 2014, a déjà fait ses preuves. "Ce campus numérique est le fruit d'une expérience initiée depuis plus de dix ans", souligne Patrice Roturier, vice-président numérique de l'UEB (université européenne de Bretagne). connecter 35 sites entre eux Le projet passe désormais à la vitesse supérieure. À terme, ce sont 54 salles de TD et amphithéâtres et 7 salles de téléprésence immersive (une visioconférence à technologie améliorée qui donne l'impression à tous les participants d'être vraiment dans la même pièce) qui seront interconnectées dans 28 établissements, reliant 76.000 étudiants et 126 laboratoires.

Lernmanagement-Systeme (LMS) Ein Lernmanagementsystem (LMS), auch Learning Management System oder Lernplattform genannt, bildet in der Regel den technischen Kern einer komplexen webbasierten E-Learning-Infrastruktur. Es handelt sich dabei um eine auf einem Webserver installierte Software, die das Bereitstellen und die Nutzung von Lerninhalten unterstützt und Instrumente für das kooperative Arbeiten und eine Nutzerverwaltung bereitstellt. Liegt der Schwerpunkt eines solchen Systems auf der Erstellung, Archivierung, Wiederverwendung und Distribution der Lerninhalte spricht man auch von einem Learning Content Management System (LCMS). Die Unterscheidung zwischen einem Content Management System (CMS), einem Learning Management System (LMS) und einem Learning Content Management System (LCMS) ist jedoch nicht trennscharf. Hilfreich erscheint folgende Definition einer Lernplattform, die sich nach Schulmeister (2003) abzeichnet: Das nachstehende Diagramm illustriert idealtypisch die Architektur eines LMS:

Les fablabs ou la pédagogie de la bidouille - Enquête sur Educpros Les fablabs – pour "ateliers de fabrication" – se multiplient sur tout le territoire français. L’enseignement supérieur n’échappe pas au phénomène : universités et écoles créent leur propre structure. Plus que de simples ateliers de bidouille réservés aux fous de technologies numériques, ces lieux permettent aux établissements de décloisonner leurs enseignements tout en valorisant l’apprentissage par l’action. Sur les tables de l'atelier restent encore des copeaux de bois, vestiges des travaux menés la veille au soir par les habitués des lieux. Au FacLab de l'université de Cergy-Pontoise, situé sur le site de Gennevilliers (92), les machines à commande numérique côtoient les tours à bois et autres outils traditionnels. Dans le paysage des fablabs de l'enseignement supérieur, le FacLab, créé en février 2012, fait office de pionnier. À Cergy, le FacLab est fréquenté par des étudiants, des enseignants, des habitants de la ville, des porteurs de projet, etc. Place à l'intelligence collective

PARAPROJECT® CASE i16 für das iPad® - PARAT Design meets functionalityThe design of the PARAPROJECT® CASE is poles apart from the standard massive appearance of other transport cases. It combines stylish elegance, a fresher design and user-friendliness with low weight and built-in technology. Carefully thought-out technologyAll devices in the case can be charged via the central power supply when the case is closed. Simpler and more flexible useUnlike notebook carts, the PARAPROJECT® CASE has wheels and can also be carried up and down stairs to other floors using the handles on the side, if there is no lift available. Energy managementThe built-in inrush curent limiter enables the use of just one supply cable for the entire case. The devices can be accessed quickly and easily from aboveEquipment: iPad®, MacBook® and AirPort Extreme® are trademarks of Apple Inc., registered in the U.S. and other countries 71 x 39,5 x 53,8* cm (* inkl. ca. 14,8 kg

En 2035, l'université à la carte ? Comment est née l'idée de lancer une consultation sur l'université en 2035 ? Pour fêter les vingt ans du learning lab de Louvain, nous ne voulions pas faire le bilan de ce que nous avions accompli, mais plutôt essayer de réfléchir aux vingt ans à venir en nous adressant directement aux acteurs eux-mêmes : les étudiants, les enseignants et la société civile. C'est pourquoi nous avons mis en place un Hack'Apprendre, le 13 novembre 2015. Il s'agit d'un travail collaboratif, basé sur les principes de l'innovation ouverte, à mi-chemin entre un hackathon et un think tank. Huit équipes mixtes ont réuni une centaine d'étudiants, de profs, de jeunes thésards et des personnels administratifs qui ont passé une journée à imaginer l'université de demain. Cette journée a été précédée d'un appel à idées. Quelles sont les grandes tendances qui émergent ? Il y a clairement une interrogation sur le rôle de l'université. Pourquoi ne pas créer en effet des universités mobiles ?

Laptopwagen™ - Home Les learning labs, ces salles de cours 3.0 - Enquête sur Educpros À côté des traditionnels amphis ou salles de TD, de nouveaux espaces, plus ouverts et plus modulables, font aujourd'hui leur apparition dans les écoles et les universités. Une dizaine ont vu le jour récemment. Leur finalité : favoriser le développement de pédagogies alternatives, fondées sur l'interactivité et la créativité. "Nous mettons les équipements technologiques à disposition des enseignants, pour voir s'ils peuvent en faire quelque chose qui ait du sens dans leur pédagogie. Des espaces modulables… Concrètement, cela passe par des tables et chaises sur roulettes, facilement déplaçables, que l'on peut rapprocher pour mener un travail en petit groupe, puis organiser en cercle pour lancer une discussion collective. Ouvert à la rentrée 2014, le Knowledge-Lab de l'Essec, qui s'étend sur 500 m2 – et atteindra 800 m2 à l'été 2015 – au cœur de l'école, se veut ainsi "un lieu à géométrie variable", selon l'expression de Jean-Michel Blanquer, le directeur général de l'Essec.

Wikispaces

Related: