background preloader

L'organisation de la gouvernance de l'information en 2015-2016 - GouvInfo IAI

L'organisation de la gouvernance de l'information en 2015-2016 - GouvInfo IAI
Les résultats présentés dans le schéma qui suit s’appuient sur l’observatoire de la gouvernance de l’information qui s’est réalisé de mi-juillet à fin octobre. C’est un extrait et les membres de GouvInfo IAI pourront retrouver la totalité de l’étude dans l’espace de partage du réseau social gouvinfo.net. 1048 participants se sont impliqués dans cette enquête sur la gouvernance de l’information, nous les remercions vivement pour le temps donné à cet observatoire. Secteurs d’activité et taille des organisations Les secteurs d’activité les plus représentés sont : Information et communication [20% en baisse de 12%]Secteur public et enseignement [18% en hausse de 1%]Industrie extractives et manufacturière [18% en hausse de 2%]Activités financières et d’assurance [12% en hausse de 4%] 40% font partie d’une organisation de plus de 3000 salariés ou équivalents, et 18% font partie d’une organisation de plus de 500 personnes, 42% de moins de 500 personnes. Directions d’appartenance Related posts: Related:  La gouvernance de l’informationLa Gouvernance de l'Information

Gouvernance des informations : comment adopter les meilleures pratiques en 7 étapes « Eliotrope Gouvernance des informations : comment adopter les meilleures pratiques en 7 étapes Par Marc Delhaie, Président-Directeur Général d’Iron Mountain France et Suisse La gouvernance des informations est un cadre pluridisciplinaire que les entreprises peuvent employer pour encourager la mise en œuvre de mesures adéquates et pour inciter des comportements appropriés concernant la façon dont les informations sont valorisées, gérées et utilisées par l'organisation. Ceci comprend la définition des postes, politiques, procédures et indicateurs nécessaires pour bien gérer les informations tout au long de leur cycle de vie, depuis leur création jusqu'à leur destruction finale. 2. « Dressez un tableau sans complaisance de la réalité actuelle concernant ces risques » : Identifiez les lieux où se trouvent vos informations les plus vitales et les plus vulnérables en réalisant une analyse des risques dans l'ensemble de l'entreprise.

Observatoire de la gouvernance de l'information Cet observatoire est composé de 55 questions au maximum. En fonction de vos choix (AWARDS, DMFI, Instance), il peut vous prendre entre 5 et 30 minutes. A chaque changement de page, vos réponses sont mémorisées, donc pas d'inquiétude, vous pouvez remplir ce questionnaire en plusieurs fois. En cas de doute, merci de répondre en fonction de votre situation professionnelle, répondez par défaut, en votre nom au regard de votre entreprise. Tous les participants ayant complété le questionnaire aurons accès à la synthèse, et pour les plus volontaires, devenir corédacteurs du livre blanc qui présentera les analyses. L'ensemble du questionnaire a été construit afin d'être pédagogique et vous apporter des angles de vues sur les sujets couverts. - L’information : est un ensemble de données contextualisé et matérialisé par un support afin de formaliser des échanges entre individus ou entre machines. Partenaires de l'observatoire 2014 - 2015

Plan de gouvernance de l'information Lorsque vous souhaitez rechercher ou conserver un document important et ne savez pas vers quel système ou vers quel responsable vous tourner, la définition et la mise en œuvre d’un plan de gouvernance de l'information deviennent alors indispensables. Plan de gouvernance de l'information L’existence d’une gouvernance de l’information au sein de votre organisation vous permettra d’assurer l’usage efficace, l’accessibilité, l’intégrité et la responsabilisation de votre capital documentaire. Exquando aide votre entreprise à mettre sur pied un plan de gouvernance de l’information en En savoir plus Plan de sécurité documentaire Garantir la disponibilité, l’intégrité et la confidentialité de l’information est indispensable à toute organisation désirant préserver la connaissance de son entreprise. En utilisant le standard ISO 27000, Exquando vous aide à mettre en place un Système de gestion de la sécurité de l’information (ISMS) en Business intelligence documentaire Lire plus

Méthodes et usages pour une politique de gouvernance de l’information Quels buts ?Le premier but de toute organisation est de grandir ou à défaut de «rester en vie». Pour ce faire les entreprises, mais également les organisations à vocation moins profitable, vont décider et déployer des stratégies, souvent opportunistes, leur permettant, du moins le souhaite t’elle, d’assurer leur pérennité. La différence des contextes, mais également la relative imprévisibilité des évènements va naturellement largement influencer à court et moyen terme la stratégie. Pour atteindre ce but ultime, l’organisation va devoir mettre en oeuvre des stratégies «secondaires», quelquefois ponctuelles, toujours conjoncturelles. En ce qui concerne la gouvernance de l’information, il s’agira, notamment, de : gérer les risques de non conformité (lois et règlements)anticiper les évolutions fonctionnelles (entreprise 2.0)contribuer au développement des affairesetc. Quelles actions ? Selon Le Dictionnaire, l’évaluation c’est l’appréciation d’une valeur, d’un capital.Tout est dit ou presque !

IT-expert Magazine Les 4 piliers de la gouvernance de l’information Comment structurer et déployer efficacement un programme global de gouvernance de l’information ? Réponse dans un modèle simple structuré en 4 piliers, illustré par le retour d’expérience TOTAL E&P. On constate aujourd’hui un relatif cloisonnement entre la gouvernance des données et la gouvernance des contenus, avec une séparation marquée entre : informations structurées, gérées via des applicatifs ou des progiciels et stockées dans des bases de données,informations non structurées, documents papier, documents électroniques, mails, sites, pages, gérées manuellement sur le poste de travail ou via des applications de collaboration ou de gestion documentaire. La gouvernance de la donnée s’appuie beaucoup sur la notion de MDM (Master Data Management) et d’appropriation du cycle de vie des modèles de données par des entités métier, responsables des référentiels mis en place (référentiel client, référentiel produit…). La gouvernance de l’information adresse en théorie ces 2 domaines. Rémi Moebs,

Les 5 piliers de la gouvernance de l'information GouvInfo – Les 5 piliers de la gouvernance de l’information Depuis quelques années la notion de flux Information est de plus en plus considérée comme étant un domaine à regarder attentivement. Seulement voilà, l’information, ce n’est pas simple à appréhender, elle a un cycle de vie et porte des caractéristiques souvent très changeantes. Des fois sensible, des fois engageante, des fois futile, des fois personnelle, … . Alors lorsque que l’on commence à parler de mieux maîtriser cette information, cela devient vite comme certaines frites, on en parle beaucoup, et on en mange beaucoup moins. Non pas que je veuille pousser à la consommation de pommes de terre, mais c’est important de plonger sérieusement dans ce qui donnera demain, à nos entreprises des moyens d’évoluer plus vite que d’autres. Dans une vie antérieure, avant de créer mon cabinet 3org, un constat était apparu qui était de trouver des définitions à la notion de mieux maîtriser l’information. Partager cette information : Like this:

Définition de la gouvernance de l'information La gouvernance de l’information, vous connaissez ? Si oui, n’hésitez pas à laisser votre définition en commentaire. Sinon, je vous propose une petite leçon de rattrapage. La notion d’information governance, en français gouvernance de l’information ou gouvernance informationnelle apparaît en 2003 au Royaume-Uni. C’est le National Health Service (NHS) qui l’introduit dans le contexte d’un outil d’évaluation en ligne. Le terme est popularisé par ARMA International qui l’utilise dès 2008 en lien avec ses Generally Accepted Recordkeeping Principles (GARP). Buzz word ou tendance de fond ? Et voilà que, deux ans plus tard, devenue étudiante de ce même Master, j’ai enfin l’occasion de me pencher plus sérieusement sur cette notion émergente (oui, je sais, ça fait rêver…) pour voir ce qu’elle recouvre exactement et tenter de déterminer s’il s’agit vraiment d’une tendance de fond. Allons, définissons ! Et maintenant, récapitulons ! Aurais-je l’audace de tenter une méta-définition ? Like this:

Related: