background preloader

METTRE EN OEUVRE L'INTELLIGENCE COLLECTIVE

METTRE EN OEUVRE L'INTELLIGENCE COLLECTIVE
Article paru dans la lettre "Management et conjoncture sociale" de mars 1997 Nous entendons par intelligence collective la dynamique d'acteurs se rassemblant autour de finalités partagées, rendue possible par une mutation culturelle et la maîtrise des nouvelles technologies de communication.L'intelligence collective devient le vecteur de mutation de l'entreprise. Sa promotion suppose la mise en oeuvre de processus éducatifs, de développement et de changement culturel des personnes. Elle est rendue possible par des moyens logistiques (internet, intranet), mais ne peut exister sans un minimum d'alliance entre les acteurs. La mise en oeuvre de ces changements rend nécessaire un ensemble d'accompagnements interconnectés (accompagnement par les dirigeants, les consultants internes et externes) : constructions collectives de visions, coaching, cohésions d'équipes, pilotage stratégique. Quels enjeux pour l'intelligence collective? Troisième enjeu : le cycle de renouvellement des produits

Intelligence collective globale © Jupiter En marge des structures de réflexion classiques, des hommes de bonne volonté, chercheurs, formateurs, interrogent notre société et ses modes de vie. Parmi ces penseurs du vivre ensemble, Jean-François Noubel a développé le concept de l’intelligence globale. Utopie ou futur proche ? À vous de juger. Laurence Lemoine Jean François Noubel Né en 1964, Jean- François Noubel a entre autres cofondé la filiale France d’AOL, société américaine de services Internet, avant de lancer un site de partage et de cocréation de savoir, Thetransitionner (people.thetransitioner.org – en anglais). Un soir d’automne, dans un café du Xe arrondissement, à Paris. Il explique : « L’intelligence collective est la capacité qu’ont certaines espèces, animales ou végétales, à collaborer pour réussir ensemble ce que les individus ne parviendraient pas à réaliser seuls. » Comme les sociétés humaines, elle a évolué dans le temps. De l’intelligence originelle à l’intelligence pyramidale Chat : Compliqué ?

Inconscient collectif : nous sommes tous reliés © Jupiter L’existence d’une conscience collective bientôt prouvée ? Peut-être, grâce à une expérience troublante menée dans le monde entier avec un petit appareil censé détecter les émotions de groupe. Erik Pigani C‘est une petite boîte en métal, qui n’a l’air de rien d’autre qu’une petite boîte en métal… Je pensais, en commençant mon enquête, me retrouver devant un superbe alambic fluorescent et tintinnabulant au milieu d’un bric-à-brac digne du cabinet d’un docteur Mabuse. Mais il y a pire encore : cette petite boîte est faite pour fonctionner n’importe comment. Notre esprit peut-il influencer le hasard ? Tout commence à la fin des années 60, avec un physicien, Helmut Schmidt, alors directeur de recherche des laboratoires Boeing, aux Etats-Unis. Encouragé par le staff de Boeing, le physicien perfectionne son invention. Capter les émotions d’un groupe Un jour, il s’interroge sur la possibilité pour cet appareil d’être influencé non par une personne, mais par un groupe.

Intelligence collective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence collective désigne les capacités cognitives d'une communauté résultant des interactions multiples entre ses membres (ou agents). La connaissance des membres de la communauté est limitée à une perception partielle de l'environnement, ils n'ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. Des agents au comportement très simple peuvent ainsi accomplir des tâches apparemment très complexes grâce à un mécanisme fondamental appelé synergie ou stigmergie[réf. souhaitée]. l'Intelligence Collective se distingue de l'intelligence collaborative (efficacité des échanges centrés sur une tache) et de l'intelligence projective (synergie des motivations individuelles et collectives, porteuse de sens individuel et collectif). Les formes d'intelligence collective sont très diverses selon les types de communauté et les membres qu'elles réunissent. Intelligence collective humaine[modifier | modifier le code] et

Les managers doivent apprivoiser la Vérité | Cracking the management code La « Vérité » sera le thème de philosophie cette année pour les classes préparatoires aux grandes écoles économiques et commerciales. Une bonne occasion de se poser la question de la place que prend ce concept en management. Pour bien l’appréhender, examinons dans un premier temps trois facettes, ou trois visions, de la vérité : 1. L’attente de transparence « La vérité des prix », « la vérité des chiffres »… Ces expressions courantes dans le monde du travail nous mettent sur la piste de la première facette de la vérité en management. Force est de constater que les représentations les plus mobilisée des flux d’activités des entreprises sont le bilan comptable, le compte d’exploitation, ou encore les camemberts ou autres histogrammes narrant la vie de la production, des ventes, ou des ressources humaines de l’organisation. Finalement, le mot « vérité » est rarement prononcé dans l’entreprise. 2. Pour les produits, la vérité renvoie à l’idée de traçabilité. 3. Apprivoiser la vérité

L'intelligence collective Le public est un joker fiable. Pour un candidat de la série télévisée « Qui veut gagner des millions ? », c’est souvent un très bon choix d’interroger le public : il donne la bonne réponse dans 90 pour cent des cas. © Vallon Fabrice / Corbis Sygma Len Fisher est physicien à l’Université de Bristol en Angleterre. Deux réponses fausses ne font pas une réponse juste. Francis Galton, l’un des pionniers de la statistique, fut le premier à montrer que l’estimation du groupe est d’autant plus exacte que le groupe est nombreux. Un statisticien à la foire aux bestiaux L’occasion se présenta en 1906, lorsqu’il visita une foire agricole de la ville portuaire anglaise de Plymouth. Aux yeux de Galton, ce concours était un exemple de processus démocratique puisque « le participant moyen était probablement aussi apte à estimer le poids d’un bœuf que l’électeur moyen l’était pour juger des questions de politique ». Galton fut étonné de la précision de l’estimation collective. L’objectif de S.

Portail sur les expériences avancées de Conscience Management de l'intelligence collective » Réseaux sociaux - Technologies 2.0 Pour l'intelligence collective, par Pierre Lévy FACE à l’irruption des nouvelles technologies de la communication et de l’information, certains penseurs mettent en garde contre les dérives et les dangers que cela suppose pour la démocratie. D’autres, comme l’auteur de l’article ci-dessous, y voient, au contraire, l’occasion d’un nouvel élan pour la participation civique des citoyens. Sa thèse, en particulier, de « l’intelligence collective » est séduisante qui annonce, grâce aux performances du multimédia, une nouvelle étape du projet républicain garantissant « l’accès de tous au savoir ». par Pierre Lévy, octobre 1995 Aperçu L’intelligence collective est le projet d’une intelligence variée, partout distribuée, toujours valorisée et mise en synergie en temps réel. Savez-vous combien de temps les agents de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) consacrent à recueillir des informations sur les compétences des personnes qui viennent s’y inscrire pour la première fois ? L’intelligence collective est fondée, (...) Vous êtes abonné(e) ?

ACCUEIL Système d'information Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données et procédures) qui permet de collecter, regrouper, classifier, traiter et diffuser de l'information dans un environnement donné[1]. L'apport des nouvelles technologies de l'Information (NTIC) est à l'origine du regain de la notion de système d´information. L'utilisation combinée de moyens informatiques, électroniques et de procédés de télécommunication permet aujourd'hui -selon les besoins et les intentions exprimés- d'accompagner, d'automatiser et de dématérialiser quasiment toutes les opérations incluses dans les activités ou procédures d'entreprise. Enjeux du système d'information[modifier | modifier le code] Le système d'information est le véhicule des entités de l'organisation. Les différentes natures du système d'information[modifier | modifier le code] Système d'information et finalité de la chose[modifier | modifier le code]

Actualit? - Intelligence collective : l'apport des femmes © Yuri Arcus / Shutterstock Pour en savoir plus A. Woolley et al., in Science, à paraître. L'auteur Sébastien Bohler est journaliste à Cerveau&Psycho Selon des psychologues de l’Université de Pittsburgh, les femmes rehaussent l’intelligence collective d’un groupe de travail. Anita Woolley et ses collègues ont réparti 700 personnes en groupes de deux à cinq, avec pour mission de résoudre plusieurs types de tâches : production d’idées (donner en temps limité le plus grand nombre de mots commençant par s et se terminant par n), résolution de problèmes (remplir un récipient cubique avec des parallélépipèdes de diverses tailles), négociation et concertation (planifier des courses pour quatre personnes en tenant compte de plusieurs impératifs tels le prix ou le temps de trajet), et exécution synchronisée (taper un texte à plusieurs sur des ordinateurs en réseau, en s’arrangeant pour ne pas empiéter sur le travail du voisin).

Related: