background preloader

Compte personnel de formation (CPF) - Formation professionnelle des salariés

Compte personnel de formation (CPF) - Formation professionnelle des salariés
Le compte personnel de formation, présenté dans cette fiche, est un des éléments constitutifs du compte personnel d’activité. Quel est l’objet du CPF ? Le compte personnel de formation permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et, sous réserve de l’exception mentionnée ci-dessous, jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. L’ambition du CPF, et plus généralement du CPA www.moncompteactivite.gouv.fr dans lequel il s’intègre, est ainsi de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel. -* Par exception au principe mentionné ci-dessus, le CPF peut continuer d’être alimenté même lorsque son titulaire a fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, et ce au titre des activités bénévoles et de volontariat qu’il exerce. Pour quelles formations ?

http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-professionnelle-des-salaries/article/compte-personnel-de-formation-cpf

Related:  Alizée - formationObjectif 6 Participer à la mobilisation des ressources humainesFiche synthetique ministere du travailFormation continue

Le bilan de compétences - Formation professionnelle des salariés - Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Un premier repérage des compétences est généralement réalisé au sein de la structure qui accompagne la personne (Opérateur CÉP, OPACIF dans le cadre du congé bilan de compétences, Entreprise). L’analyse approfondie des compétences et la mesure de l’écart entre les compétences acquises et les compétences requises (en cas de reconversion professionnelle par exemple) par la personne pour son évolution professionnelle, est le plus souvent réalisée par un prestataire externe. Les résultats du bilan sont adressés au bénéficiaire. Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?

Les principales caractéristiques du contrat de travail - Types de contrats publié le01.07.08 mise à jour21.12.15 Le contrat de travail existe dès l’instant où une personne (le salarié) s’engage à travailler, moyennant rémunération, pour le compte et sous la direction d’une autre personne (l’employeur). Le plus souvent, le contrat de travail doit être écrit. Son exécution entraîne un certain nombre d’obligations, tant pour le salarié que pour l’employeur. A SAVOIR Certaines conventions collectives rendent obligatoire la rédaction d’un contrat de travail à durée indéterminée et à temps plein. Qui peut conclure un contrat de travail ?

La formation des salariés : principes généraux - Formation professionnelle des salariés Quels sont les critères d’une action de formation ? Les actions de formation peuvent être définies par la conjugaison de différents critères relatifs aux objectifs généraux de la formation, à la typologie des actions et aux conditions de réalisation de celles-ci avec les éléments liés à la formation tels que le public concerné, la durée de la formation et les connaissances transmises. Elles doivent s’inscrire dans le champ de la formation professionnelle continue et peuvent faire l’objet de financements au titre de la formation continue. Quelles sont les différentes catégories des actions de formation ?

Pourquoi et comment faire un bilan de compétences ? Les métiers évoluent, vos attentes professionnelles aussi. Pour changer de branche d’activité, évoluer dans votre entreprise, retrouver un emploi ou simplement faire le point, le bilan de compétences est souvent une étape utile. Il permet d’identifier vos connaissances, votre savoir-être et votre savoir-faire, et vous donne des pistes pour construire votre avenir professionnel. Le bilan de compétences permet d’identifier vos connaissances, votre savoir-être et votre savoir-faire, et vous donne des pistes pour construire votre avenir professionnel. Le délégué du personnel en bref - Rôle des délégués du personnel en santé au travail publié le02.06.09 mise à jour17.12.15 Dans les entreprises d’au moins 11 salariés, l’employeur est tenu d’organiser l’élection des délégués du personnel (DP). Titulaires d’un mandat de quatre ans renouvelable, ces délégués ont pour principale mission de présenter à l’employeur les réclamations des salariés.

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) Le conseil en évolution professionnelle (CÉP) constitue pour chaque actif une opportunité de faire le point sur sa situation professionnelle et engager, le cas échéant, une démarche d’évolution professionnelle. Il a pour ambition de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours.Il vise à accroître ses aptitudes, ses compétences et ses qualifications, en facilitant notamment son accès à la formation. Un conseil en évolution professionnelle pour qui ?

Auto-entrepreneur : comment faire financer une formation ? Pour développer leurs compétences, les auto-entrepreneurs peuvent solliciter un financement auprès du fonds d’assurance formation (FAF) auquel ils cotisent. Mode d’emploi en 5 points pour accéder au droit à la formation. Quelle que soit l’activité exercée : commerce, artisanat, prestations de service ou professions libérales… les professionnels qui travaillent comme auto-entrepreneurs ont besoin de développer leurs compétences pour répondre aux évolutions des métiers et aux nouveaux besoins de leurs clients. Si l’accès à la formation n’est pas un long fleuve tranquille pour les auto-entrepreneurs, des financements sont bel et bien disponibles.

Le Rôle des représentants des salariés : délégués du personnel et délégués syndicaux Les représentants des salariés jouent un rôle de 1er dans le cadre de l’adaptation de l’entreprise et de ses salariés aux élocutions de l’activité professionnelle. A ce titre, ils disposent de droits spécifique et d’outils préventifs que sont les accords de gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) et plan de sauvegarde de l’emploi. 1 Des Attributions pour protéger les salariés Les institutions représentative du personnel sont l’ensemble des fonctions représentatives du personnel, qu’elles soit élues (délégué du personnel) ou désignées (délégué syndicaux). A.

Le contrat de professionnalisation - Formation en alternance Un contrat de professionnalisation pour qui ? Du côté bénéficiaires En savoir plus sur les dispositions spécifiques qui existent pour certains publics Le contrat de professionnalisation a pour but d’acquérir une qualification professionnelle reconnue : diplôme ou titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles - RNCP ; certificat de qualification professionnelle (CQP) de branche ou interbranche ; qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale. Toutefois, à titre expérimental jusqu’au 31 décembre 2017, le contrat de professionnalisation peut être conclu par les demandeurs d’emploi, y compris ceux écartés pour inaptitude et ceux qui disposent d’une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), notamment les moins qualifiés et les plus éloignés du marché du travail, en vue d’acquérir des qualifications autres que celles mentionnées ci-dessus.

Bien utiliser le compte personnel de formation 1 Ouvrir son compte Vous êtes salarié ou demandeur d’emploi âgé de 16 ans ou plus (15 ans pour les apprentis) : vous devez créer vous-même votre compte personnel de formation (CPF) sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr. Dès la page d’accueil, vous êtes guidé vers un espace sécurisé (identifié par un cadenas). C’est là que vous ouvrez votre compte en fournissant numéro de Sécurité sociale, nom, prénom, adresse mail, et en choisissant un mot de passe. La motivation des salariés 1. Les facteurs déterminants de la motivation La relation du salarié avec son encadrement est clairement de 1er facteur de motivation. Le contrat d'apprentissage - Formation en alternance L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation d’apprentis (CFA) et enseignement du métier chez l’employeur avec lequel l’apprenti a signé son contrat. Pour quels employeurs et pour quels jeunes ? Quels employeurs ?

Related: