background preloader

Loi Renseignement : la liste impressionnante des services autorisés à surveiller

Loi Renseignement : la liste impressionnante des services autorisés à surveiller
Un important décret de 17 pages a été publié ce week-end au Journal officiel. Il met en application la loi sur le renseignement en ouvrant les capacités de surveillance administrative à une impressionnante liste de personnes. Tour d’horizon. La loi du 24 juillet 2015 pose un principe simple : seuls les services spécialisés du renseignement peuvent utiliser les outils de surveillance (mouchards informatiques, balises, boites noires, sondes, micro, caméra, etc.). Quels sont ces services ? Cette définition a été renvoyée à un décret, donc un texte gouvernement, déjà publié fin septembre. Il s’agit de : La direction générale de la sécurité extérieure,La direction de la protection et de la sécurité de la défense,La direction du renseignement militaire,La direction générale de la sécurité intérieure,La direction nationale du renseignement et des enquêtes douanièresLe service « traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins » La prévention du terrorisme Marc Rees

http://www.nextinpact.com/news/97700-loi-renseignement-liste-impressionnante-services-autorises-a-surveiller.htm

Related:  BILAN QUINQUENNAL HOLLANDELe renseignement en FranceLoi sur le renseignementServices de Renseignement et le droit ?

Révision de la Constitution : Valls préfère le Congrès au référendum Europe 1N.M. avec AFP L'exécutif souhaite que l'inscription de l'état d'urgence dans la Constitution, annoncé par François Hollande à la suite des attentats de Paris, passe par le Congrès, et donc pas par l'autre option d'un référendum, a indiqué mardi le Premier ministre Manuel Valls. Confiance à l'opposition. "Je fais confiance à l'opposition pour agir avec esprit de responsabilité et nous souhaitons nous que la réforme de la Constitution se fasse par la voie du Congrès", a déclaré le Premier ministre sur France Inter, disant ne pas pouvoir "penser un seul instant, qu'après les événements que nous avons connu, des logiques politiciennes l'emportent".

Le site du Club Bilderberg hacké « pour le bien de l’humanité » - Ubergizmo France Le site officiel du Club Bilderberg a été hacké par Anonymous et le groupe HackBack. Les pirates menacent ces puissantes élites de représailles massives si elles n’œuvrent pas en faveur de l’humanité d’ici un an. Si vous ne connaissez pas le Club Bilderberg, sachez que vous n’êtes pas le seul. Il s’agit là d’un club très fermé regroupant de très influentes personnalités de la politique, de l’industrie et des finances occidentales (en feraient partie Angela Merkel, Condoleezza Rice, Bill Gates, ou François Fillon). Toulouse. l'observatoire de l'état d'urgence appelle à témoignages La Ligue des droits de l’Homme, le syndicat des avocats de France, le syndicat de la magistrature, ont décidé de mettre en place un « Observatoire de l’état d’urgence » dont le rôle sera l’identification des abus et des atteintes aux droits des citoyens. Depuis trois mois, sous l’autorités des préfets et sans contrôle préalable de la justice, la police peut entrer jour et nuit chez toute personne qu’elle considère comme « suspecte », perquisitionner lieux de travail ou domiciles et désormais prendre une copie du contenu des ordinateurs ou des téléphones mobiles. Pour faire face à cette situation d’exception, mais prévue par l’état de droit, la Ligue des droits de l’homme lance un appel a témoignage « auprès de personnes ayant subi des perquisitions ou des assignations à résidence ou des restrictions de leur liberté en particulier sur leur lieu de travail ». Des auditions seront conduites par l’observatoire, en respectant l’anonymat des personnes.

Stockage en ligne : Guide de choix Le stockage en ligne est l’un des multiples services Cloud susceptible de constituer une alternative au stockage sur un disque dur local externe et qui présente, par rapport à ce dernier, un certain nombre d’avantages mais aussi des inconvénients dont les principaux sont analysés dans la présente fiche sur la base de critères qui sont détaillés plus loin. Parmi les avantages les plus souvent cités, on trouve : Accès aux fichiers depuis la plupart des terminaux connectés à Internet,Partage de gros fichiers de façon beaucoup plus simple et conviviale que par email.Fiabilité du stockage dont les redondances mettent a priori à l’abri de la perte de fichier. Au rang des inconvénients figurent : Pour un véritable backup dans le cloud, on n’échappe pas au recours à un logiciel de sauvegarde dédié qui fera des sauvegardes manuellement ou automatiquement à des moments programmés. Le stockage en ligne est un produit naissant où la concurrence incite les offreurs à enrichir sans cesse leur offre.

Solfériniens : reniements, trahisons, attaques frontales contre le salariat Projet de loi El-Khomri En cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire. Les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées. Une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail. Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos. Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu.

Les données de connexions accessibles aux services du renseignement Au Journal officiel, ce week-end, a été publié l’un des tout derniers décrets d'application de la loi sur le renseignement. Il touche au cœur de la mécanique de surveillance, en dressant la liste des données techniques de connexion accessibles aux services de surveillance. Ce décret confie d’abord un rôle pivot au groupe interministériel de contrôle, dont le président a été nommé dimanche par Manuel Valls. Le GIC, organisme créé dans les années 1960, officialisé en 2002 et placé auprès du Premier ministre, va en effet enregistrer l’ensemble des autorisations de surveillance qu’aura prononcée celui-ci. Ceci fait, il recueillera et conservera l’ensemble des métadonnées glanées auprès des intermédiaires techniques, hébergeurs et FAI, tout en centralisant l'exécution des interceptions de sécurité (« écoutes ») et leurs retranscriptions. Enfin, il va « contribuer » à la centralisation et à la traçabilité de ces différentes opérations.

Malika Sorel : «Pourquoi la loi El Khomri est communautariste» FIGAROVOX/TRIBUNE - Malika Sorel révèle un aspect peu connu de la réforme du Code du travail ; celle-ci affirme «la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses». Pour l'essayiste, les entreprises seront désormais soumises aux pressions communautaristes. Malika Sorel-Sutter est un ancien membre du collège du Haut Conseil à l'Intégration et de sa mission Laïcité. Bref historique des services de renseignement et de sécurité français contemporains 1Héritiers d’organismes nés au cours de la Seconde Guerre mondiale, les services de renseignement et de sécurité français sont marqués dès l’origine par les conflits, ceux entre les nations et ceux entre les hommes. Fin juin 1940, alors qu’une partie de la France est occupée par l’armée allemande, une structure clandestine de renseignement est mise sur pied au sein de l’armée française d’armistice, avec l’aval du ministre de la Défense nationale, le général Weygand. Placés sous la responsabilité du colonel Louis Rivet, chef du SR/SCR (service de renseignement/section de centralisation des renseignements) du 2e bureau, ces services s’organisent sous la couverture de l’Office national du retour à la terre, du ministère de l’Agriculture. 2À Londres, après avoir appelé les Français à la résistance, le général de Gaulle crée un 2e bureau au sein de son état-major de la France libre. 8Le 26 février, le député socialiste Henri-Alexis Ribière devient directeur général du SDECE.

La Transition - Ça suffit ! A ceux qui prétendent que les représentants du peuple n’entendent pas le peuple, il faut opposer un démenti ! 78% des Français se disent prêts à voter à la Présidentielle pour un candidat qui ne serait ni issu, ni soutenu par un parti politique*, 66% seraient même favorable à une primaire organisée par la société civile**. Le message a été entendu, même très bien entendu. En catimini, à la veille du weekend pascal, le Parti socialiste, avec la complicité muette des Républicains*** vient de faire voter une loi anti-démocratique pour museler la parole citoyenne. Pour préserver les seuls intérêts d’une oligarchie agonisante, onze députés (oui, vous avez bien lu onze personnes décident de l’égalité des Français devant le choix démocratique le plus important de notre République) ont voté le changement des règles concernant l‘accès à l’élection présidentielle.

Article 13 de l’avant-projet El Khomri : une très discrète bombe à retardement Tandis que les grandes manœuvres se poursuivent du côté du gouvernement pour tenter de rallier à sa cause quelques organisations syndicales au soutien de son avant-projet de loi de réforme du Code du travail et que l’on égrène les articles sur lesquels des « concessions » pourraient intervenir, il est un article de cet avant-projet, l’article 13, passé jusque-là inaperçu, qui constitue pourtant une des plus graves régressions juridiques portées par le texte. L’article 13 dispose ainsi :« Lorsqu’un accord d’entreprise est conclu en vue de la préservation ou du développement de l’emploi, ses stipulations se substituent de plein droit aux clauses contraires et incompatibles du contrat de travail, y compris en matière de rémunération et de durée du travail. L’accord mentionné au premier alinéa ne peut avoir pour effet de diminuer la rémunération mensuelle du salarié.

NSA : «D'un point de vue technologique, la France est une colonie américaine» FIGAROVOX/ENTRETIEN - D'après les révélations de Wikileaks, les trois derniers présidents ont été espionnés par la NSA. Un phénomène qui s'inscrit dans une société de surveillance de masse généralisée avertit Fabrice Epelboin qui en décrypte les caractéristiques. Fabrice Epelboin est spécialiste des médias et du Web social. FIGAROVOX. - Mediapart et Libération ont révélé ce mardi soir que les trois derniers présidents français ont été mis sur écoute par la NSA au moins de 2006 à 2012.

Travail le dimanche, licenciements, permis de conduire... Ce que la loi Macron va changer à votre quotidien Par Francetv info Mis à jour le , publié le Un texte fourre-tout. L'expression convient à merveille pour qualifier la loi Macron, que le gouvernement devrait faire passer aux forceps avec un nouveau recours à l'article 49.3 (sans vote ni débat), jeudi 9 juillet. Le projet de loi sur la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques comporte quelque 300 articles touchant quantité de secteurs. Le gouvernement a ajouté 36 amendements au texte sur lequel il a engagé sa responsabilité.

Ce que contient le projet de loi sur la biodiversité Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric et Martine Valo « Créer une nouvelle harmonie entre la nature et les humains. » C'est le sens que la ministre de l'écologie, Ségolène Royal, donne au projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, qui a été voté en première lecture à l'Assemblée nationale, mardi 24 mars, à une large majorité, par 325 voix contre 189. Si l'ensemble des groupes de gauche ont voté, à l'exception de deux députés PRG, pour le projet de loi, la quasi totalité des députés UMP (5 se sont abstenus) ont voté contre un texte jugé « de racolage » envers les écologistes mais pénalisant pour les agriculteurs et chasseurs. Longue attente Après une si longue attente, les associations environnementales affichent aujourd’hui leur satisfaction. Lire : La France dépoussière sa protection de la biodiversité

La bombe Macron s’abat sur les droits des salariés La grenade Macron contre le Code du travail est dégoupillée. Le projet de loi censé « libérer l’activité », selon son intitulé, concocté par le ministre de l’Économie comme pour incarner la dictature des intérêts privés sur les choix sociaux et sociétaux a été transmis lundi au Conseil d’État, en vue d’une présentation en Conseil des ministres à la mi-décembre. Si la plupart des thèmes et des mesures du projet étaient connus, certains y ont été inclus dans la plus grande opacité. La mouture finale révèle une attaque de grande ampleur contre les droits des salariés – avec l’extension du travail du dimanche et de nuit –, et contre leurs institutions que sont les conseils de prud’hommes, l’inspection et la médecine du travail. Il révèle aussi la brutalité de la méthode du gouvernement qui, pour certains thèmes, passera par ordonnance pour éviter le débat au Parlement. Décryptage des principaux points du projet.

Related: