background preloader

COP21 : les points clés de l’accord universel sur le climat

COP21 : les points clés de l’accord universel sur le climat
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir « Un accord différencié, juste, durable, dynamique, équilibré et juridiquement contraignant. » C’est en ces termes que le président de la COP21, Laurent Fabius, a présenté l’accord universel sur le climat qui a été adopté par consensus, le samedi 12 décembre au soir, par les 195 Etats participant à la conférence. « Le texte, a-t-il ajouté, constitue le meilleur équilibre possible, un équilibre à la fois puissant et délicat, qui permettra à chaque délégation de rentrer chez elle la tête haute, avec des acquis importants. » Décryptage des points essentiels. Lire aussi Une dernière journée marathon avant l’adoption d’un « accord décisif pour la planète » En dessous de 2 °C, si possible 1,5 °C L’accord est plus ambitieux que l’objectif initial de la COP21, qui visait à contenir le réchauffement sous le seuil des 2 °C. Lire aussi COP21 : la bataille du 1,5°C est-elle le signe d’une prise de conscience ? « Sur la base de l’équité »

http://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/12/12/cop21-les-points-cles-du-premier-accord-universel-sur-le-climat_4830606_4527432.html

Related:  Négociations climatiquesL'actu de la COP 21COMPRENDRE LA COP 21araynaudlauramadison

« Vrai tournant » ou déception : les réactions au projet d’accord mondial sur le climat La présentation du texte final de l’accord sur le climat, au terme de deux semaines d’intenses négociations sur le site de la COP21, au Bourget, samedi 12 décembre, a immédiatement suscité de nombreuses réactions. Lire aussi : Une dernière journée marathon avant l’adoption d’un « accord décisif pour la planète » Sur le fond du texte, Kumi Naidoo, directeur de Greenpeace International, a estimé que l’accord, s’il peut « nous aider à nous désembourber » de la crise climatique, est « loin d’être satisfaisant » pour ceux qui sont en première ligne des impacts du réchauffement :

14/12/15 05. COP 21 : l'essentiel de l'accord de Paris Le 12 décembre 2015, la 21e conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP 21) s’est conclue par l’adoption de l’accord de Paris par les 195 nations représentées. C’est la première fois qu’un accord est adopté par tous les États. L’accord prend la forme d’un protocole additionnel à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Que contient l’accord ?

Conférence de Paris : climat, année zéro La France accueillera et présidera la 21e conférence des parties (COP21) de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques du 30 novembre au 15 décembre 2015. L'enjeu est de taille : devant l'urgence climatique, les pays pourraient signer un accord historique, global et contraignant pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et limiter la hausse des températures. Et ne pas reproduire l'échec de Copenhague, en 2009. Qu'est-ce qu'une COP ? Au sommet de la Terre de Rio, en 1992, l’ONU s’est doté d’un cadre d’action de lutte contre le réchauffement climatique au sigle imprononçable : la CCNUCC, pour convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Cette convention réunit la quasi-totalité des pays du monde, désignés comme des «parties».

Accord de Paris, 12 décembre 2015 : une chance de bien faire Après deux semaines d'âpres négociations, l’Accord de Paris sur le climat a été adopté par consensus, le samedi 12 décembre au soir, par les 195 Etats de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), sous les applaudissements des représentants de tous les pays. L’Accord de Paris sur le climat termine un cycle de négociation commencé lors du sommet de Durban en 2011. L'Accord de Paris est présenté comme le "premier accord universel de l'histoire des négociations climatiques" (L. Fabius, président de la COP21). « L'Accord de Paris rassemble pour la première fois toutes les nations dans une cause commune en fonction de leurs responsabilités historiques, actuelles et futures » (ONU). Deux jours après l'adoption de l'accord, que pouvons-nous dire de son contenu ? quelles sont les réactions ?

COP21 : ce que disent les points-clés de l'accord DÉCRYPTAGE - Les 195 pays réunis au Bourget dans le cadre de la 21e conférence sur le climat ont adopté samedi soir un accord universel juridiquement contraignant sur le climat. Un texte historique dont voici les principaux points. L'objectif de long-terme? COP21 : un accord historique mais fondé sur un « droit mou » « Je regarde la salle, je vois que la réaction est positive, je n’entends pas d’objections : l’accord de Paris pour le climat est accepté ! » Samedi 12 décembre, devant les représentants de 195 pays – presque toute la planète – et dans une ambiance rendue électrique par l’émotion, Laurent Fabius a abattu un petit maillet sur son pupitre, scellant ainsi l’accord de Paris. La sentence et le geste du ministre français des affaires étrangères, président de la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), ont été salués par une longue ovation de la salle plénière du Bourget, ponctuée d’embrassades et d’éclats de voix. Cette assemblée de clôture, après treize jours de discussions tendues, a constitué un moment de « transe collective, confie Tosi Mpanu-Mpanu, négociateur de la République démocratique du Congo.

22/12/15 COP21: et si le véritable salut venait du secteur privé?  COP21 - Alors que le monde entier applaudissait samedi dernier l'adoption de l'accord de Paris pour le climat, plusieurs voix dissonantes se sont rapidement élevées pour souligner le manque de véritable ambition ou mécanisme coercitif, sacrifiés sur l'autel du compromis diplomatique. Le secteur privé, lui, n'a pas failli et continue à démontrer sa détermination à s'engager en faveur de la transition écologique et environnementale, non seulement par altruisme, mais aussi car elle représente une formidable opportunité de croissance. Un accord historique, mais une avancée en demi-teinte Certes, l'accord de Paris pour le climat, premier de son genre à être universel au sens d'un engagement de l'ensemble des parties signataires, est un véritable succès diplomatique.

Nombre de réfugiés climatiques dans le monde Combien de réfugiés climatiques dans le monde ? Entre 2008 et 2012, 143.9 millions de personnes ont dû quitter leur habitation ; ces personnes se dirigent de plus en plus souvent vers les villes. Dans la plus part des cas, la migration reste interne au pays. Le chiffre de réfugiés climatiques, poussées à l'exode à cause de raisons climatiques, est 2 plus grand en 2012 qu'en 2011, il est passé de 16.4 millions à 32 millions en 1 an. Déjà en 2008, 36 millions de personnes ont dû quitter leur habitation ; ces personnes se dirigent de plus en plus souvent vers les villes. Selon l'ONU, « environ 150 millions de réfugiés du climat devraient être déplacés d'ici à 2050 ».

COP21 : l’Accord de Paris est adopté L’Accord englobe tous les éléments pour faire avancer l’action climatique L’Accord de Paris et les résultats de la conférence climatique de l’ONU (COP21) couvrent tous les domaines primordiaux : > Atténuation - réduire les émissions suffisamment vite pour atteindre l’objectif de température > Un système de transparence et de bilan mondial - comptabilité de l’action climatique > Adaptation - renforcer la capacité des pays à faire face aux impacts climatiques > Pertes et dommages - renforcer la capacité à se remettre des impacts climatiques > Soutien - dont les financements pour que les nations construisent des avenirs propres et résilients Signature de l’Accord de Paris

Related: