background preloader

Accompagnement pédagogique

Accompagnement pédagogique
Related:  Théories du complot

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. Un défi immense pour la ministre de l'Education nationale, qui a affirmé sur RTL qu'un "jeune sur cinq adhère aux théories du complot". Une situation d'autant plus complexe que la majorité de l'apprentissage d'un enfant passerait aujourd'hui par les écrans et non plus par le cadre scolaire et familial, a renchéri la ministre. Francetv info s'est penché sur la recette qui pourrait permettre à l'école de mieux armer les élèves pour affronter la jungle de l'internet. 1Former les enseignants 5Susciter le débat

L'Arpej L’Association Régions Presse Enseignement Jeunesse a été fondée le 12 janvier 1977 par Jean-François Lemoîne et François Archambault, respectivement PDG de Sud-Ouest et de la Nouvelle République du Centre-Ouest, et membres du Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale française (SPQR). Ses membres sont des personnes morales, à savoir les 31 journaux régionaux qui composent le conseil d’administration. Leurs PDG et directeurs généraux délèguent à des journalistes leur représentation nationale. Des réunions trimestrielles : L’ARPEJ se réunit trois fois par an à Paris et organise des Journées de formation dans des villes régionales : Dijon en 2006, Bordeaux en 2007, Strasbourg en 2008, Clermont-Ferrand en 2009. Marseille a accueilli celles de 2010 et Montpellier celles de 2011 Une commission permanente réunit les délégués dont le titre les détache au moins à mi-temps pour les actions de presse à l’école. Voir en ligne : Le site du SPQR Maj : février 2012

Théories du complot: le remède pédagogique du professeur Ronan Cherel Photo: Antonin Moreau Enseignant d’Histoire-Géographie au collège, Ronan Cherel a été pris par surprise lorsqu'aux lendemains des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, certains de ses élèves ont commencé à tenir des propos conspirationnistes. Depuis, il a intégré dans son cours tout un programme dédié à l’éducation aux médias et à l’information. Comme aux lendemains des attentats de janvier, des dizaines d’images défilent à la télévision et sur Internet depuis vendredi 13 novembre. Depuis vendredi 13 novembre, et pendant plusieurs jours encore, ces mêmes jeunes se posent de nouveau une avalanche de questions. «Comme d’habitude, le complot judéo-maçonnique Illuminati » «(Les détenus) m’ont dit: “Tout ça, on le sait bien, c’est comme d’habitude le complot judéo-maçonnique Illuminati. Ronan Cherel n’a pas été le seul enseignant en France à avoir eu avec ses élèves des discussions sur les théories du complot en ligne.

Média - Education Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot Comment lutter contre le complotisme ? Alors que N Vallaud Belkacem participe le 9 février à journée d'étude "Réagir face aux théories du complot", comment les enseignants font-ils pour éduquer les élèves face au complotisme ? Lionel Vighier est invité par la ministre à présenter ses pratiques pédagogiques. Les jeunes seraient particulièrement sensibles aux théories du complot qui se diffusent sur internet : comment l’Ecole peut-elle construire un esprit critique suffisamment armé pour résister aux mensonges et manipulations ? Dans quel contexte cette séquence sur le complotisme est-elle née ? Depuis le mois de septembre 2014, une classe de troisième a été choisie pour expérimenter le projet « classe médias », dont les objectifs sont de développer l’esprit critique, de sensibiliser les élèves au traitement de l’information ainsi qu’aux enjeux de la publication. L’idée de cette séquence m’est venue de conversations avec les élèves de cette classe, suite aux attentats de Charlie Hebdo.

HugoDécrypte mise sur YouTube et Instagram pour convertir les jeunes à l’actualité Il n’a que 21 ans mais il a déjà acquis une solide expérience dans le décryptage de l’actualité et de la politique. Après avoir lancé en 2012 le média participatif Radio Londres pour donner la parole aux jeunes, Hugo Travers a décidé d’utiliser la sienne devant une caméra trois ans plus tard en lançant la chaîne YouTube HugoDécrypte dans le but de simplifier la compréhension des grands enjeux de l’actualité pour les jeunes, au travers d’interviews, de reportages et de décryptages. Presque comme un journaliste mais sous un angle différent. «L’idée, c’est de combiner un traitement journalistique de l’actualité avec des formats de YouTube», explique-t-il à l’occasion du sommet des Napoleons qui s’est tenu cet été à Arles du 18 au 21 juillet.

Séances proposées pour la semaine de la presse Il faudra noter qu'il ne s'agit que de propositions de séances, elles n'ont encore pas été réalisées. Ces séances sont prévues pour être modulables : en demi-groupe par l'enseignant documentaliste ou en classe entière par l'enseignant de discipline (et/ou l'enseignant documentaliste), en 1 à 3h, et adaptables à plusieurs niveaux. Séance : Les croquis de presse après l'évènement Séance basée sur différents croquis de presse réalisés à la suite de l'attentat 1 : Définition d'un dessin de presse Il doit faire RIRE REAGIR REFLECHIR (On peut montrer ici 3 autres dessins de presse, qui ont fait le choix de privilégier un seul aspect, demander à un élève qui « ne l'aime pas » d'expliquer pourquoi). 2 : L'analyse des dessins de presse Comment font ils RIRE REAGIR REFLECHIR ? Il s'agit ici, seul, en groupe ou à l'oral en classe entière, de relier chaque dessin de presse aux procédés spécifiques qui font rire, réagir, réfléchir : Séance : Les photographies de Une le lendemain de l'évènement Pour identifier

Déconstruire le conspirationnisme Ce 12 février, l’entretien du SIG consacré aux théories du complot et au conspirationnisme a réuni Rudy Reichstadt, directeur de l’Observatoire du conspirationnisme - Conspiracy Watch, Laurent Bazin, journaliste et co-auteur de « Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots », et Nicolas Vanderbiest, chercheur à l’université de Louvain spécialiste en e-réputation. A cette occasion, ils ont pu décrypter les ressorts psychosociologiques du conspirationnisme et discuter le rôle d’Internet dans ses mécanismes de développement. "On nous cache tout, on nous dit rien!" La massification d’Internet constitue en effet un événement important dans l’histoire du conspirationnisme. Le conspirationnisme, un objet historique et politique à part entière Pour Rudy Reichstadt le conspirationnisme se définit comme l’attribution d’un événement marquant à un petit groupe d’individu (Illuminatis, juifs, francs-maçons …) qui manœuvreraient en sous-main pour satisfaire leurs intérêts particuliers. .

Related: