background preloader

WorldWide Telescope

WorldWide Telescope
Related:  Astronomie

sites en temps réel Bien sûr que non, vu de France il est bleu-blanc-rouge etvu de Belgique le ciel est noir ! Les poussières de charbon tu vois ? Merci pour cette recherche ce sera utile.Faut encore savoir comment regarder ça à l'air de rien mais c'est pas évident. PS: avant hier après Jupiter j'ai cru voir Saturne, mais je suis loin d'être sûr. PS2: la plus belle chose que j'aie vu dans le ciel c'est quand même quand j'étais marin. Jouer pour rester jeune, rester jeune pour jouer. Mon vélo c'est ma liberté. Observation des satellites artificiels Observation des satellites artificiels Par Denis Bergeron Signets: Logiciel Satellite Tracker Suivi des satellites avec un télescope Observation des satellites géostationnaires Observation des satellites Iridium Observation des satellites militaires NOSS Conclusion L'observation des satellites artificiels est un autre domaine fascinant de l'astronomie. Le site web HEAVENS ABOVE est sans doute l'un des meilleurs site web pour nous permettre d'observer la station spatiale internationale ISS, les navettes spatiales STS, les satellites spectaculaires comme les satellites IRIDIUM qui deviennent subitement très brillant de plusieurs magnitudes en quelques secondes: Il suffit au départ d'y entrer nos coordonnées locales (LATITUDE, LONGITUDE). L'AZIMUT se mesure à partir du Nord (ÉTOILE POLAIRE) vers l'EST. L'observation au télescope de la station spatiale ISS et des navettes spatiales STS permet d'y apercevoir les principales structures. Logiciel SATELLITE TRACKER

Earth Alerts Dans certains métiers et même dans la vie de tous les jours, il est indispensable de connaitre la prévision météorologique. Avec la technologie actuelle, il est possible de savoir le temps qu'il fait à un endroit précis du globe en temps réel avec Earth Alerts. Principales fonctionnalités. - Météo en temps réel : il permet de savoir le temps qu'il fait à un endroit précis de la planète. Une notification peut être envoyée à chaque changement. Types de catastrophes : on peut avoir des informations sur des cyclones, des ouragans, des tremblements de terre, etc. - Ressources utilisées : Ellessont nombreuses telles que l'U.S Geological Survey, The National Weather Service, Smithsonian Institution et bien d'autres afin d'avoir les informations les plus fiables possibles. Configurations requises : Plus : - Prise en main facile. - Interface graphique intuitive et conviviale. - Informations fiables et en temps réel. Moins : - Nécessite une connexion Internet haut débit. - Pas de version française.

Suivre le trajet de Hubble en direct sur Google Earth Alors que le célèbre télescope Hubble vient tout juste de réaliser sa millionième observation, nous vous proposons de fêter ce cap dignement en le suivant en direct dans l’interface de Google Earth. Pour rappel, Hubble est un télescope spatial qui se déplace en orbite à 600 kilomètres d’altitude de notre bonne vieille Terre. Pour suivre en direct la position de cet appareil photo ultra-puissant qui nous livre de fabuleux clichés de notre environnement spatial, nous allons donc utiliser le logiciel de cartographie de Google. Pour pouvoir profiter pleinement du spectacle orbital de ce satellite, il faut bien sûr disposer du logiciel gratuit Google Earth sur son ordinateur. Une fois dotée de cette application, votre machine est à même de pouvoir afficher les données qui nous intéressent. Vous verrez ainsi le fichier s’afficher dans la colonne de gauche intitulée Lieux.

Système solaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil, et des objets célestes définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système planétaire) : les huit planètes et leurs 175 satellites naturels connus[7] (appelés usuellement des « lunes »), les cinq planètes naines, et les milliards de petits corps (astéroïdes, objets glacés, comètes, poussière interplanétaire, etc.). De façon schématique, le Système solaire est composé du Soleil, de quatre planètes telluriques internes, d'une ceinture d'astéroïdes composée de petits corps rocheux, quatre géantes gazeuses externes et une seconde ceinture appelée ceinture de Kuiper, composée d’objets glacés. Ensuite vient l'héliopause, limite magnétique du Système solaire définie par l'arrêt des vents solaires (ils deviennent plus faibles que le vent galactique). Terminologie[modifier | modifier le code] Planètes et planètes naines du Système solaire.

Simulateur des orbites des planètes Les planètes glissent majestueusement sur leurs orbites autour du Soleil, ne laissant apercevoir aucune trace des contraintes gravitationnelles qui les conduisent. Pourtant une orbite est la trajectoire suivie par une planète pour répondre aux contraintes des effets gravitationnels de multiples corps célestes et en particulier du Soleil. Dans le système solaire, toutes les objets, planètes, astéroïdes et comètes tournent dans le même sens autour du Soleil. nota : Pour le Soleil on parle d'Aphélie, point le plus éloigné entre l'objet et le Soleil et du Périhélie, point le plus proche.

Photos - Le satellite Planck dévoile une carte de la première lumière de l'Univers Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Jeudi matin, au siège de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Paris, se tenait la conférence de présentation des premiers résultats cosmologiques de la mission Planck. "Le plus court chemin qui mène vers l'avenir passe par le passé", c'est en ces mots empruntés au poète Aimé Césaire que Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'Agence spatiale européenne (ESA) a présenté la conférence qui se tenait ce matin au siège de l'agence. Lancé en mai 2009, le satellite Planck a été conçu pour remonter à l'origine même de notre Univers afin d'en savoir plus sur ce, à quoi il ressemblait dans ces jeunes années. Mais ce rayonnement fossile n'est pas uniforme : il présente des petites fluctuations de températures qui correspondent à des régions de densité légèrement différente et témoignent de la création de futures structures, les étoiles et les galaxies que nous connaissons aujourd'hui.

Sweet Home 3D Station spatiale internationale : news, Définition, photos, vidéos, dossiers, fonds d'écran, membres La Station spatiale internationale ou International space station en anglais (ISS) est une station spatiale placée en orbite terrestre basse. Un projet qui a été lancé en 1983 par les Etats-Unis et la NASA mais auquel participent aujourd'hui également l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos), l'Agence spatiale européenne (ESA), l'Agence spatiale japonaise (JAXA) et canadienne. Plus grand des objets artificiels placés en orbite terrestre, la Station spatiale internationale (ISS) est l'un des plus ambitieux projets menés dans le domaine spatial. Un projet qui a été lancé en 1983 par le président des Etats-Unis Ronald Reagan après de nombreuses réflexions menées dans les années 1960 et 1970. Toutefois, les débuts ont été difficiles tant au niveau du coût que du contexte politique. Ce n'est donc qu'en 1998 que l'assemblage de la Station a réellement commencé. Dès 1998, plusieurs vaisseaux spatiaux commencent donc à se relayer pour placer en orbite les composants de la Station.

Où trouver des photos gratuites et de qualité pour vos créations ? Un nouveau mouvement de partage a vu le jour sur le web depuis quelques mois : les designers et photographes s’organisent pour mettre à disposition des photos gratuites, libres de droits et de qualité pour vos créations. Traditionnellement en agence, les photos pour illustrer nos maquettes et un projet finalisé proviennent de banques d’images comme IStock, Fotolia, Shutterstock ou encore Getty Image pour ne citer qu’elles. Les banques de photos libres de droits et gratuites existent-elle depuis belle lurette, comme le site SXC.hu par exemple. Au-delà de ces méthodes « classiques », une sorte de tendance d’entraide entre créatifs du web voit ouvrir de nouveau sites, proposant des photos gratuites de toutes beautés. Unsplash Mis en ligne il y a quelques mois déjà, le site Unsplash a en quelque sorte lancé le mouvement. Gratisography Le site vient tout juste de voir le jour. Little Visual Dotspin Le site se présente déjà plus comme une galerie. PicJumbo Death to The Stock Photo New Old Stock

Télécharger Stellarium 0.11.4 Plus d'images Stellarium est un logiciel gratuit dans la lignée de Google Earth qui propose de visualiser le ciel lui aussi. Il affiche en effet toutes les merveilles du ciel. La caméra au milieu d'une plaine choisie sur une carte du monde et le ciel animé en 3D et en temps réel permettent d'identifier très facilement les étoiles, les planètes et les nébuleuses. Ce logiciel ne donne pas que le nom des astres, il indique aussi leur distance par rapport à la Terre ainsi que d’autres informations qui raviront les passionnés comme les néophytes. Stellarium offre aussi la possibilité de zoomer sur chacune des étoiles, de relier celles constituant des constellations et d'y superposer une vue artistique pour mieux comprendre leur nom. Au-delà de ça, le logiciel permet d'accélérer le temps pour assister à de magnifiques levers et couchers de Soleil. Son utilisation est simple, avec une interface en français intuitive et des graphismes impeccables.

Vidéo : le télescope géant ALMA enfin prêt à percer les secrets de notre univers Mercredi 13 mars, est inauguré un projet astronomique pharaonique qui prend place en plein désert d’Atacama, au Chili, à plus de 5.000 mètres d'altitude. Grâce au Vaste Réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique d'Atacama (ALMA), il sera bientôt possible de percer les secrets de l'origine du cosmos et de révolutionner la science. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Après 10 ans d’attente, l’ALMA, un réseau de radiotélescopes surpuissant, voit enfin le jour. C’est en plein désert d'Atacama, le plus aride au monde, sur le plateau de Chajnantor au Chili, à plus de 5.000 mètres d'altitude, qu’ont été disposées les 66 antennes de l’ALMA. Un télescope géant unique au monde Fonctionnant de concert, ces antennes agiront comme un seul télescope géant de 16 km de diamètre qui sera ainsi unique au monde, et les images prises par ALMA seront traitées par un superordinateur, le Corrélateur. ALMA, une réelle opportunité dans le domaine de l'astrochimie

Digital Camera Resource Page | Unbiased Digital Camera News and Reviews Fifteen years ago I created the Digital Camera Resource Page with the goal of helping regular people find the right camera for their needs. The site started off slow, but soon the camera market picked up, and things took off. At the peak of the digital camera revolution, three million people per month were visiting the DCRP. Later in the decade, things started to slow down dramatically. The economy wasn't doing well. The good news is that I will still be writing camera reviews. The current plan is to leave the DCRP website online for the foreseeable future for archival purposes. The first camera I reviewed on the website was the Ricoh RDC-4200, which had a 1.3 Megapixel sensor, rotating lens (remember those?) A huge thanks to all the readers who have visited over the last fifteen years -- your support has been immeasurable. - Jeff Keller

Related: