background preloader

Réorganiser les salles de classe

Réorganiser les salles de classe
inShare0 Comment sortir de la conception des salles de classe traditionnelles ? Telle est aujourd’hui la réflexion en cours au sein de la communauté pédagogique internationale. Penser l’espace d’apprentissage du futur, intégrant les nouvelles technologies et des méthodes d’apprentissage innovantes pour permettre aux élèves d’apprendre autrement, avec plus d’interactivité et plus de partage. Dans un article paru sous le titre 5 initiatives pour repenser l’espace d’apprentissage le magazine en ligne Sydologie expose cinq exemples intéressants. Une école sans salles de classe à Stockholm De la Suède à l’Angleterre, en passant par la France, découvrez cinq initiatives pour transformer l’école et révolutionner l’apprentissage : Stockholm : l’école sans classe Le paradis de la modulation de l’espace d’apprentissage existe et il se trouve en Suède. Pennsylvanie : l’école aux rocking-chairs Paris : les salles de classe intelligentes Commentaires commentaires

http://edupronet.com/reorganiser-salles-classe/

Related:  ClasseLabClasse du futurearchitecture scolaireRéflexion sur l'educationAménagement des espaces

Qu'est-ce qu'un Fab Lab ? - Prim à bord Fab Lab est l’abréviation de « Fabrication laboratory », il s’agit d’un lieu ouvert, aménagé sous la forme d’un atelier de création afin de concevoir des objets physiques ou des services numériques. Il permet à des concepteurs de passer rapidement du concept au produit. Designers, artistes, étudiants et tout citoyen peuvent investir ces espaces de création et profiter des machines-outils pilotées par ordinateur pour prototyper et réaliser des objets. Dossier Eté 2015: "Architecture scolaire"... 8 (et fin) - Les lieux pour appr... Les innovations locales concernent souvent les pratiques d'enseignement, les modalités d'organisation ou de travail d'un groupe d'élèves, l'introduction d'une technique ou d'un outil. Elles portent cependant plus rarement sur le cadre même des apprentissages : l'espace scolaire reste à réinventer. Focus sur des pratiques innovantes d'organisation de l'espace scolaire Des exemples d'innovations académiques sur la gestion des espaces dans un établissement.

Les fablabs, des ateliers créatifs dans les lycées - Région Hauts-de-France Réunis en séance plénière jeudi 13 octobre, les élus régionaux ont décidé de déployer 50 fablabs. Ces lieux de création collaborative, équipés d’outils modernes, seront aménagés dans les établissements engagés dans la dynamique “smart lycées”, des établissements intelligents, sobres en énergie, connectés et ouverts vers l’extérieur. Dotés de scanners, d’imprimantes 3D, de machines de découpe à jet d’eau ou encore de drones, ils seront animés par les équipes enseignantes ainsi que par des acteurs sollicités par la Région, sur des thématiques ou des événements liés à l’actualité : cyber-sécurité, domotique, robotique, rev3…

5 initiatives pour repenser l’espace d’apprentissage - Sydologie Bureau, estrade, tableau noir ; et si on sortait un peu de la salle de classe traditionnelle ? Ça tombe bien, c’est ce qu’une partie de la communauté pédagogique mondiale a en tête ! Rivalisant d’idées originales, ces formateurs imaginent les “salles de classe du futur”, faisant la part belle aux nouvelles technologies et au besoin des élèves d’apprendre autrement, avec plus d’interactivité, d’échange… et de confort, dans tous les sens du terme. Sydologie a sélectionné pour vous cinq initiatives intéressantes. 1/ L’école sans aucune salle de classe, à Stockholm

Les Tiers-lieux : là où le travail se transforme L’expression « Tiers-lieux » est une traduction de la notion de « Third Place » issue de l’ouvrage de Ray Oldenburg, The Great Good Place, paru en 1989. L’analyse du sociologue américain montre l’existence de lieux tiers, par opposition aux deux espaces que sont l’habitation et le lieu de travail : ces derniers se distinguent par un certain isolement de l’individu, à l’inverse de Tiers-lieux qui offrent la possibilité de nouer des relations sociales. Il ne s’agit pas, dans cette étude, d’une description normative ou programmatique : ce sont des espaces existants qui sont étudiés, comme des cafés, bars, librairies, bureaux de postes, salons de coiffure, etc. Ces endroits sont caractérisés par : des services gratuits ou peu chers, une bonne accessibilité, des « habitués » qui s’y réunissent régulièrement, la convivialité et, le plus souvent, de quoi se restaurer. Aujourd’hui : comment caractériser les Tiers-lieux ? Dynamiques du changement sociétal, ou simple mutualisation de moyens ?

L’école du futur a ouvert ses portes en Finlande Cela fait longtemps que les psychologues pour enfants répètent qu'il suffit de changer l'approche actuelle de l'éducation pour que les jeunes commencent à vraiment aimer l'école. Car avant de réellement savoir ce qu’est une salle de classe, presque tous les enfants en âge préscolaire disent qu'ils ont hâte d’y aller. Qu’ils ont envie de s’assoir à un pupitre, de porter leur cartable, d’apprendre des choses (chez Sympa-sympa.com en tous cas nous avons tous été comme ça un jour !). Mais au bout de quelques semaines, ils déchantent.

(Re)Penser les espaces physiques d'apprentissage .. Et si nos salles de classe nous permettaient enfin de mieux faire apprendre ? (Re)Penser les espaces physiques d'apprentissage .. L’enseignant se retrouve souvent seul avec ses désirs de perfectionnement de sa pratique pédagogique et confronté à des problématiques multiples : des salles de classe souvent inadaptées à des scénarii de pédagogie active,les contraintes du présentiel (espace, temps, nombre d’étudiants…),les freins liés aux cours à distance (suivi, restaurer une interaction riche pour tous…),des équipements numériques insuffisants (infrastructures et services),peu ou pas d’accompagnement à la transformation des pratiques à l’ère du numérique,une gouvernance peu au fait de la conduite du changement et du support nécessaire. Une mission, à l’initiative de Didier Paquelin (Chargé de mission « commission des usages numériques de la CUEA »), avec le soutien de la FIED et de la Région Aquitaine a été réalisée du 5 au 9 mai 2014.

Enquête sur la nouvelle vague de fablabs (qui n’en sont peut-être pas) Le 26 octobre ouvre à Villeurbanne, tout près de Lyon, le Bel Air Camp, gigantesque complexe de bureaux avec ateliers de prototypage personnels et partagés. A Evry, en banlieue parisienne, Télécom SudParis a inauguré fin septembre Etoile (Espaces et technologies ouverts pour l’innovation des laboratoires et des entreprises), « où se rencontrent entreprises, chercheurs, étudiants et start-ups », avec fablab partagé. Le 12 octobre, c’est l’école d’ingénieurs Icam qui inaugurait son (plus modeste) fablab, le Sénart’Lab à Lieusaint, en Seine-et-Marne. En 2017, la Halle Freyssinet à Paris aura elle aussi son lieu hybride avec la gigantesque Station F, portée par le patron de Free Xavier Niel. Au sein de l’« écosystème entrepreneurial » qui devrait y pousser, un fablab. Entre l’espace de fabrication numérique associatif, ouvert à tous, et le lab d’entreprise, plutôt fermé, émerge un nouveau genre de lab hybride.

L'impressionnante montée des tiers-lieux, ces nouveaux espaces de travail On les appelle les "tiers-lieux". Ce sont des espaces de travail qui ne sont ni dans l'entreprise ni au domicile du salarié. Leur nombre a tout simplement été multiplié par trois en six ans ! On en compte désormais 900 et ils sont partout en France, selon le site Néo-Nomade, qui vient d'en faire le comptage exhaustif. Transformer les CDI en learnings centers ? C’est possible ! Depuis quelques années, les CDI sont ainsi encouragés à se transformer en centres de connaissance et de culture, dits 3C. Ainsi, Eduscol propose un dossier permettant d’appréhender ce nouveau concept destiné à « décloisonner les espaces » en permettant la liaison entre le fonds documentaire physique, c’est-à-dire les fictions et documentaires du CDI et le fonds numérique récemment acquis. Penser les CDI comme des tiers-lieux Il semble important de rappeler que le modèle des 3C nous vient des Etats-Unis où, depuis de nombreuses années déjà, des spécialistes ont évoqué l’idée de « tiers-lieu » pour désigner les bibliothèques et leur place dans la société. En juillet 2012, le site Net-public définit le tiers-lieu comme étant « un espace de travail réunissant des ressources matérielles et immatérielles propres à générer des synergies collectives, créatives, solidaires et économiques ». La question se pose alors : pourquoi ne pas faire de même avec les CDI des lycées et collèges ?

Related: