background preloader

Publication de l'ANAP sur la GPEC

Publication de l'ANAP sur la GPEC
L'Agence Nationale d'Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP) informe de la parution de la publication intitulée « La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences sur le territoire secteur médico-social - Retour d'expériences ». En téléchargement sur le site internet de l'ANAP, cette publication a pour objectif d'identifier les bonnes pratiques RH mises en œuvre par des structures médico-sociales, certaines ayant fait un lien avec des établissements sanitaires sur un même territoire.Ces démarches, principalement orientées gestion de compétences, sont détaillées et illustrées par des outils pragmatiques et simples à mettre en œuvre, utilisés et validés sur le terrain...

http://www.directeur-ehpad.com/publications-2001/publication-de-l-anap-sur-la-gpec-a34674.htm

Related:  gpecRHGPECGPEC

OPCA AGEFOS PME Votre Conseiller Emploi-Formation PARTOUT EN FRANCE - Actualité Ce diagnostic sur l’emploi des jeunes et des séniors dans la branche fait suite à l’accord « Contrat de Génération et Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) » signé en décembre dernier et devrait contribuer à anticiper l’évolution de l’emploi dans la branche. Anticiper les départs à la retraite pour assurer le maintien de l’activité L’accord « Contrat de Génération et GPEC », signé par les partenaires sociaux de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Cadeau (BJOC) s’articule autour de trois grands piliers du développement des compétences : la valorisation de l’expérience des séniors, la transmission des savoir-faire et l’ouverture aux jeunes générations. Il a pour première étape la réalisation d’un diagnostic sur l’emploi des jeunes et des séniors.

Comment Renault utilise la GPEC pour éviter le plan social Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Si Renault a annoncé mardi 15 janvier 7 500 suppressions de postes sur la France, le constructeur a précisé que, sur ce total, 1 800 personnes pourraient être concernées par une prolongation et un renforcement des dispositifs GPEC (gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences). Cet acronyme désigne à l'origine des plans qui "ont pour objectif de mieux anticiper les effets sur l’emploi des mutations économiques, technologiques, sociales et démographiques", d'après la définition du ministère de l'emploi. Concrètement, depuis la loi de cohésion sociale de 2005, cette négociation s’impose tous les trois ans aux entreprises et groupes d’au moins 300 salariés et porte sur les mesures d'accompagnement en matière de formation, de validation des acquis de l'expérience, de bilan de compétences ainsi que d'accompagnement de la mobilité des salariés. Certes, il correspond à une période d'embauche importante dans les années 1950 et 1960.

GPEC : comment allier professionnalisme individuel et compétences collectives ? Pourquoi est-il si important d’accorder de l’importance aux compétences collectives des organisations ? Les entreprises et les organisations ont beaucoup investi sur les compétences individuelles, et peu sur les compétences collectives. Or les gains en performance, en qualité, en réactivité et en sécurité vont dépendre de plus en plus de la bonne gestion des interfaces. Un professionnel peut de moins en moins être compétent tout seul, avec ses seules "ressources" personnelles. La Maison de l'emploi croit en la gestion prévisionnelle - 25/11/2015 Répondre aux mutations économiques, les anticiper même, tels sont les buts de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences. Un outil réel et utile. GPEC !

GPEC Faire de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences signifie, d'une part, pour les ressources humaines de maîtriser les évolutions de l'emploi et d'autre part, de permettre à chaque salarié d’élaborer et de mettre en œuvre un projet d'évolution. Détecter les métiers stratégiques ou sensibles et anticiper les besoins en compétences sont des éléments indispensables au maintien de la compétitivité des entreprises et au développement de l’employabilité des salariés. C’est pour cela que le législateur a choisi de statuer et d’inciter les entreprises à se lancer dans une démarche de GPEC, avec l’obligation d’ouvrir des négociations pour les entreprises de plus de 300 salariés. Ce dossier vous propose de mieux identifier les différents enjeux d’un dispositif de GPEC et d’en comprendre les principes clés.

Quand GPEC ‘’T’’ rime avec efficacité : un appel d’offre innovant dans le département du Vaucluse Les nombreuses opérations de GPEC dite « Territoriale » lancées depuis une dizaine d’années ne sont pas toujours parvenues à impulser dans les entreprises des territoires concernés un développement économique de nature à faciliter in fine la création d’emplois. La cause, telle que la révèle le diagnostic territorial réalisé en 2011 dans le département du Vaucluse, réside dans une définition souvent insuffisante de la stratégie globale de l’entreprise, en amont de sa réflexion sur les ressources humaines. Or une gestion des compétences fût-elle qualité, n’est possible et n’a de sens que si l’entreprise est d’abord dotée d’un projet clair, d’une structuration solide et d’un environnement (fiscal, financier, technique…) maîtrisé.

formations Du 4 au 15 juillet 2011, les personnes en recherche d'emploi pourront suivre, chez Micropole Institut, des formations gratuites sur l'informatique décisionnelle, le web et les technologies de l'information, les infrastructures/réseaux, et la création de contenus e-learning. La SSII Micropole (1 200 collaborateurs) a décidé de soutenir concrètement les demandeurs d'emploi dans le secteur IT. Du 4 au 15 juillet 2011, son centre de formation Micropole Institut va offrir, à une centaine de personnes en recherche d'emploi, une série de formations gratuites dans ses domaines d'expertises : business intelligence (BI), web et IT, infrastructures et réseaux, développement personnel et créations de contenus en e-learning. Baptisés « Journées découvertes », les cours se dérouleront au sein du centre de formation de Micropole à Paris, 126 rue de Provence, dans le 8ème arrondissement. La sélection se fait sur CV.

2.4- Outils & moyens de la GPEC : comment faire évoluer mes collaborateurs ? En quoi consiste la GPEC ? est un outil des ressources humaines ayant pour objet la gestion préventive de l’emploi. Elle consiste à anticiper les mutations de l’entreprise pour en gérer les conséquences en matière de ressources humaines par le biais d’actions, actions de formation notamment. C’est un outil qui permet d’avoir une vision des compétences à maintenir ou à développer et ainsi d’adapter les thèmes de formation aux besoins présents et futurs de l’entreprise. doit permettre d’ajuster les compétences des salariés à leur poste de travail. Comment les outils de gestion intégrée des talents servent des objectifs très opérationnels Publi-reportage publié le 09/02/2013 Les outils en ligne de gestion intégrée des talents servent des objectifs très opérationnels. Leur mise en place est simple et rapide. De plus, si l’évaluation est intéressante en elle-même, elle peut gagner en valeur ajoutée si on y ajoute des actions de développement des compétences via des formations en ligne et leur suivi. « Nos outils permettent de gérer ces différentes articulations », pointe Matthieu Durif, directeur commercial France de Cornerstone OnDemand, éditeur de solutions de gestion intégrée de la formation et des talents.

Qu’est-ce que la GPEC ? - Tout sur la GPEC La GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) est une démarche de gestion des ressources humaines qui consiste à : prévoir l’évolution des métiers dans l’entreprise afin d’anticiper les changements d’organisation, développer les compétences des salariés pour améliorer leur employabilité. Un encadrement par la loi Depuis 2005, les entreprises concernées par la loi de cohésion sociale, dite loi Borloo, ont une obligation de négocier avec les représentants du personnel tous les 3 ans un accord GPEC portant sur : La stratégie de l’entreprise et ses effets prévisibles sur l’emploi et les salairesLes mesures d’accompagnement susceptibles d’être associées à la GPEC (formation, VAE, bilan de compétences, mobilité professionnelle et géographique,…)Les conditions d’accès à la formation professionnelle et de maintien dans l’emploi des salariés âgés

Humanis : un programme d’efficacité et de compétitivité et signe sur fond d'accord GPEC Humanis annonce que dans le cadre de son plan stratégique « Humanis en grand 2018 », un programme d’efficacité et de compétitivité (PEC’H) visant à optimiser l’efficacité, accompagner le développement et réduire les coûts récurrents d’exploitation entre 10 et 15% entre 2015 et 2018 a été finalisé. Le groupe annonce également la signature d'un accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières (GPE2C) « novateur ». Le programme PEC’H Il vise d’abord à capitaliser sur les réussites et les démarches déjà initiées depuis 2012, par exemple la baisse de 8,1 % des charges de gestion en retraite complémentaire AGIRC-ARRCO entre 2012 et 2014, la gestion de 19 convergences d’environnements informatiques de l’usine retraite, le basculement de toute la gestion en santé et prévoyance sur le système d’information Pléiade et les premiers succès sur les achats. L’accord de gestion prévisionnelle des emplois, des compétences et des carrières GPE2C

Témoignage: Centre d'appels Callexpert - Abbeville : attaque contre les salaires Mardi 18 juillet, les 250 téléopérateurs du centre d'appels Callexpert (ex AD-Marketing) d'Abbeville venaient d'apprendre la décision de leur patron de remettre en cause l'annualisation du temps de travail qui leur garantissait un salaire régulier sur la base de 151 h de travail par mois. L'annualisation du temps de travail est en général un excellent système pour les patrons, qu'elle dispense de payer les majorations pour heures supplémentaires. Mais évidemment, si la charge de travail baisse sur une longue période, les employeurs sont tout prêts à renoncer à cette formule qui tourne alors à leur désavantage. Les horaires réels peuvent en effet varier beaucoup d'un mois sur l'autre en fonction des demandes des entreprises clientes du centre d'appels (Coca-Cola, Le Parisien, lastminute.com, Tele2...). Le montant des salaires est de moins de 1000 euros par mois en moyenne. On comprend que ce nouveau sale coup ait déclenché la colère et l'envie de ne pas se laisser faire.

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences – Ce qu’il faut savoir – Bienvenue sur l'espace employeurs Prévoir - Accompagner le changement La Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un outil de gestion des ressources humaines qui permet d’accompagner le changement. La GPEC est une approche prospective de la gestion des emplois. Elle accompagne l’entreprise et les salariés aux changements à venir. Anticiper l’évolution des emplois En anticipant les évolutions des emplois, la GPEC permet de faire en sorte qu'il y ait correspondance entre les ressources humaines de l'entreprise et ses besoins tant d’un point de vue quantitatif (les effectifs) que qualitatif (les emplois et les compétences).

Comment mettre en place la GPEC ? - Tout sur la GPEC La GPEC consiste à déterminer, en fonction de la stratégie de l’entreprise et des évolutions du marché, les besoins en matière d’emplois et de compétences au cours des 3 prochaines années. C’est une démarche opérationnelle qui prend son sens dans son articulation avec la stratégie de l’entreprise : la GPEC ne peut résulter de l’initiative isolée d’une direction des ressources humaines. Elle s’inscrit dans un projet d’entreprise et implique donc tous ses acteurs : La direction, qui fixe l’orientation stratégique de l’entreprise.

Related: