background preloader

Chercher à reconnaître un champignon : reconnaissance visuelle du champignon parmi 494 fiches descriptives

Chercher à reconnaître un champignon : reconnaissance visuelle du champignon parmi 494 fiches descriptives
Reconnaissance visuelle des champignons En savoir plus : biologie, biotopes et dangers Couleur du chapeau : Chapeaux blancs Chapeaux bruns Jaunes à orangés Couleurs diverses Formes diverses, lichens et myxomycètes Classification : familles et espèces Toxiques et Comestibles Index alphabétique des espèces Lexique des termes usités en mycologie Retour à l'index

CHAMPIGNONS PASSION MycoDB : Base de données de champignons Initiation à la mycologie: Microscopie Initiation à la microscopie Introduction Si le microscope ne doit pas être considéré comme une panacée, mais simplement comme un élément parmi d’autres dans la détermination, il n’en est pas moins vrai qu’il constitue un outil indispensable pour l’étude de certains genres (Inocybes, Russules par exemple) et qu’il permet au débutant de faire des progrès rapides. Croire que le microscope est réservé aux mycologues confirmés est une erreur; je pense même que le microscope est plus nécessaire au débutant! il permet de se forger une image plus complète d’un genre ou d’un sous-genre (spores bosselées et cystides de certains Inocybes, spores verruqueuses des Russules, cuticule celluleuse des Bolbitiées par exemple) et comprendre pourquoi certains genres qui se ressemblent sont séparés. Le microscope Le microscope est un dispositif optique permettant de grossir l’image d’un objet par le jeu de l’association de deux groupes de lentilles l’oculaire côté œil et l’objectif côté objet. Le matériel Spores

Initiation à la mycologie: Principales confusions Principales confusions à éviter Introduction Avec la diversité des caractères des champignons, et leur potentiel de variations, il faut avouer que les confusions entre espèces sont relativement faciles. Les possibilités de confusion seront bien entendu plus ou moins importantes selon le degré de connaissances du mycologue. Dans le présent propos nous laisserons de côté les confusions à caractère purement scientifique entre tel ou tel Inocybe par exemple, pour nous limiter à celles pouvant menacer la santé d'un éventuel mycophage (et éventuellement engager la responsabilité du déterminateur). Signalons à ce sujet que le champignon est du point de vue diététique de très faible valeur nutritive, étant constitué de près de 90% d'eau et de digestibilité douteuse ! D'autre part c'est un " végétal " qui, en dehors de sa facilité à accumuler les polluants de toute nature (pesticides, métaux lourds et autres éléments radioactifs !) Principales confusions Confusions avec l'Amanite phalloïde

MycoDB : Base de données de champignons TABLEAUX COMPARATIFS Connaissez-vous "Passion Champignons", le livre de Mycologia34? Voir le Livre de Mycologia34 nouvelle édition Attention confusion possible .I) Comparatif Pholiote changeante (1) - Hypholome en touffes (2) - Galère marginée (3) cliquez sur les photos pour les agrandir 1) Pholiote changeante - Bon comestible 2) Hypholome en touffes - Vénéneux 3) Galère marginée - Mortelle cliquez sur le tableau pour l'agrandir II) Comparatif Bolet à pied rouge (1) - Bolet à chapeau laqué (2) - Bolet de Satan (3) 1) Bolet à pied rouge - Excellent après cuisson 2) Bolet à chapeau laqué - Bon après cuisson 3) Bolet de Satan - Vénéneux III) Comparatif Chanterelle (1) - Clitocybe orangé (2) - Clitocybe (ou Pleurote) de l'olivier (3) 1) Chanterelle (ou Girolle) - Excellente 2) Clitocybe orangé - Bon 3) Clitocybe (ou Pleurote) de l'olivier - Vénéneux IV) Comparatif Bolet rude (1) - Cèpe de Bordeaux (2) - Bolet amer (3) 1) Bolet rude - Comestible moyen 2) Cèpes de Bordeaux - Excellent 3) Bolet amer - immangeable 1) Entolome livide

Related: