background preloader

Role enthousiasme

Role enthousiasme
Related:  le cerveauEnvie d'apprendreLES 5 ARTICLES DE RECHERCHE TROADEC

Cerveau: Des capacités de stockage dix fois plus grandes que les estimations ETUDE Les chercheurs ont découvert qu'il existait en réalité 26 tailles de synapses et non pas trois... 20 Minutes avec agence Publié le Mis à jour le Pas évident d’imaginer que le cerveau humain a des capacités exceptionnelles en matière de mémoire quand notre vie quotidienne est remplie de petits et grands oublis et autres étourderies. Pourtant, le cerveau pourrait en fait présenter des capacités de stockage dix fois plus grandes que ce que les études sur le sujet n’avaient montré jusqu’ici. Leur travail, publié dans le magazine eLife, montre que certains neurones semblent envoyer un double message et ainsi être accompagnés de deux synapses, nécessaires à la communication d’informations entre les neurones. Initialement prise pour une anomalie, cette spécificité a permis aux scientifiques de découvrir qu’il existe en fait 26 tailles de synapses et non pas trois. D’autant plus que, régulièrement, « les synapses gagnent ou perdent une taille. Mots-clés :

Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie Étude de la documentation sur l’intelligence émotionnelle et ses conséquences en milieu correctionnel 2004 No R-150 Yvonne StysetShelley L. Brown Direction de la rechercheService correctionnel du Canada Mars 2004 Dans les observations qu’il a faites à la conclusion d’une réunion de la haute direction tenue en 1999 sur le thème des défis en matière de leadership, l’ancien commissaire du Service correctionnel du Canada, Ole Ingstrup, a fait observer que le domaine de l’intelligence émotionnelle était « quelque chose qu’il faut explorer beaucoup plus à fond ». Dans ce rapport, nous passons en revue la documentation sur l’intelligence émotionnelle (IE). Points saillants du rapport : Il existe trois principaux modèles de l'intelligence émotionnelle. Depuis la publication du livre à succès de Daniel Goleman (1995) L’intelligence émotionnelle, le sujet de l’intelligence émotionnelle a suscité un intérêt incomparable. Ces auteurs ont par la suite révisé leur définition de l’intelligence émotionnelle, la définition actuelle étant désormais la plus généralement acceptée. Mesures du modèle de Bar-On

Sept idées reçues sur le cerveau qui limitent votre efficacité Le cerveau se modifie à chaque seconde, en fonction de ce qu'on pense, de ce qu'on ressent, de ce qu'on dit et de ce qu'on fait. Il est malléable car il se reconfigure en fonction de l'environnement. C'est l'une des grandes découvertes des neurosciences depuis ces vingt dernières années. Grâce aux nouvelles technologies, dont l'IRM fonctionnelle, les chercheurs ont percé quelques mystères de sa performance. Bonne nouvelle: on peut optimiser ses cellules grises en agissant autrement. Idée reçue n°1. Eh bien non ! En pratique. Idée reçue n°2. C'est un mythe ! En pratique. Lire aussi: Mon travail m'empêche de dormir, que faire? Idée reçue n°3. Le cerveau ne chôme jamais. En pratique. Idée reçue n°4. Faux ! En pratique. Idée reçue n°5. Pas du tout. En pratique. >> Lire aussi: Cinq techniques pour développer son intuition au travail Idée reçue n°6 ." Le cerveau a une réserve d'énergie limitée dans la journée. En pratique. >> Lire aussi: Cinq citations pour décider vite et bien Idée reçue n°7.

Interactions dans un groupe d’apprenants Plusieurs stratégies peuvent animer un groupe d’apprenants et caractériser les interactions qui se vivent entre les différents participants. 4 organisations différentes sont présentées et caractérisées ici : collaboration, confrontation, compagnonnage et compétition. Après avoir étudié l’intérêt de chacune, on verra la pertinence de les associer. 1 – La collaboration La collaboration est pertinente dans le cadre d’une pédagogie par projets ou par problème, à condition que la tâche ne soit pas réalisable seul. Dans ce contexte, il ne suffit pas de dire aux apprenants « vous allez collaborer, débrouillez-vous ! De telles situations d’apprentissage permettent de travailler spécifiquement des compétences directement utilisables en contexte professionnel (communication, collaboration, écoute, …). L’outil du web qui correspond le mieux à cette organisation est historiquement le wiki, mais des outils plus récents de collaborations comme ceux proposés par framasoft (framapad, framindmap, etc…)

Les fondements philosophiques de la pensée de Carl Rogers Notes N.d.e. : Rogers, C. R. & Kinget, G. M., Psychothérapie et relations humaines, Louvain, Publications Universitaires, 1962 (épuisé). Trad. Voir par exemple L’approche centrée sur la personne, trad. G.H. Trad. Les groupes de rencontre, trad. Le développement de la personne, p. 124. Post-Scriptum aux Miettes Philosophiques, trad. Le développement de la personne, p. 128. Écrivain, essayiste et philosophe allemand, né en 1730, mort en 1788, surnommé le mage du nord, hostile à la pensée des Lumières, théoricien de l’humour et de l’ironie et penseur religieux. Le lecteur consultera avec profit l’article de C. Le développement de la personne, p. 44. Trad. L’Approche centrée sur la personne, p. 95. L’Approche centrée sur la personne, p. 429. L’Approche centrée sur la personne, p. 432. 1901, trad. 1913, deuxième édition modifiée en 1923. C. L’approche centrée sur la personne, livre cité, p. 167.

Edition du soir Ouest France Une règle simple à retenir : ce qui est bon pour le corps est bon pour le cerveau. Pas trop de sucres, de graisses saturées ou d’alcool, de l’exercice quotidien et de bonnes nuits de sommeil. Mais d’autres activités sont préconisées pour éviter que les facultés du cerveau ne diminuent avec l’âge. Car c’est inévitable : votre cerveau vieillit et vos neurones disparaissent, inexorablement. Même si la réalité est plus complexe. 1. Pas besoin de dormir des heures, les micro-siestes sont les plus efficaces. 2. Qui l’eût cru ? 3. Être bilingue permet, d’après la revue spécialisée Neurology, de diminuer les risques de démence sénile et d’améliorer sa concentration. 4. Ça ne va pas plaire aux adeptes du lave-vaisselle, mais faire la vaisselle à la main fait partie des activités bénéfiques pour le cerveau. 5. La lecture est très bonne pour le cerveau. 6. 7. L’écriture permet de se débarrasser des pensées intrusives, quand le cerveau part en vadrouille. 8. 9. 10. 11. 12.

Mes 14 outils indispensables pour apprendre efficacement Dans le cadre professionnel, j’accompagne plusieurs enfants dans leurs apprentissages. J’avais envie de partager avec vous les 14 outils incontournables que j’utilise pour les aider à apprendre efficacement et à prendre plaisir dans leurs apprentissages. Ce sont des méthode et des outils qui pourraient être enseignés à l’école pour apprendre, réviser et mémoriser plus facilement et avec plus de plaisir. 1. Hélène Weber (auteur de l’ouvrage Objectif mémoire) définit une Mind Map® comme un outil d’organisation des informations qui favorise à la fois leur compréhension et leur mémorisation. Mind map des questions ouvertes. Le Mind Mapping est un outil qui facilite la compréhension à travers le : respect du fonctionnement naturel du cerveau (par associations d’idées),la mise en lien visuel des idées. Hélène Weber ajoute que l’élaboration d’une Mind Map® oblige le cerveau à trier, sélectionner, organiser, structurer et mettre en lien les informations d’un contenu. 3 exemples d’usages scolaires

Document sans nom Si je laisse de côté, un instant, les observations, lectures, travaux et réflexions qui constituent mon quotidien, depuis bien longtemps maintenant, sur la question des apprentissages… si je mets entre parenthèses la multitude de données, stabilisées ou embryonnaires, minutieusement recueillies et rigoureusement collectées par les psychologues, les sociologues, les anthropologues et les didacticiens sur ce que c’’est « apprendre »… si je me demande ce que, dans ces conditions, je peux dire sur cette question, qui soit vraiment essentiel à mes yeux… alors, de toute évidence, c’est en termes de « principes » qu’il faut que je m’exprime. Des « principes » qui renvoient tout autant à des expériences qu’à des valeurs, des « principes » qui ressaisissent ce en quoi « apprendre » est, au-delà des « faits », un « événement » proprement humain dont l’apparente banalité cache le caractère profondément mystérieux – j’allais dire miraculeux. -o0o- Philippe MEIRIEU

Comment l’intelligence évolue avec l’âge | PassionSanté.be Dernière mise à jour: août 2015 | 5784 visites news Certaines capacités cérébrales culminent à un âge jeune, alors que d’autres s’améliorent au fil de l’existence. Comme l’explique en substance Le Figaro, « ce qu’on appelle l’intelligence est en réalité le résultat de nombreuses facultés mentales superposées, et elles n’évoluent pas comme un tout, avec une courbe croissante, un pic, puis un déclin. Des psychologues américains (Massachusetts Institute of Technology) ont exploré cela en analysant les données de tests (QI, mémoire, langage…) réalisés par quelque 50.000 personnes âgées de 10 à 89 ans, en tenant compte de toutes les capacités nécessaires à la résolution des exercices, avec un champ qui couvre autant l’arithmétique que la perception des émotions. Plusieurs observations se dégagent. • L’intelligence fluide. • L’intelligence cristallisée. • L’intelligence émotionnelle. D’autres facultés ne relèvent pas de ces catégories. Articles associés Rubriques associées

Les 7 clés de la mémoire Comment retenir ? Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. Comment entretenir sa mémoire ? En parallèle à la méthode en 5 étapes pour étudier, que je décris dans d’autres articles, il y a quelques principes généraux que vous devez respecter si vous voulez développer et entretenir votre mémoire. (Cliquez dessus pour l’agrandir ou ici pour la télécharger depuis Biggerplate). 1. Eh oui : comme dans la phase « projet » de notre étude efficace en 5 étapes, vous devez d’abord vous motiver. Pourquoi étudier cette matière ? Les motivations pour apprendre sont personnelles. Souvent, on a plusieurs motivations à faire quelque chose. 2. Pour créer ces liens, la meilleure méthode est de poser des questions. 3. 4. Chacun découvre le monde selon des sens privilégiés. 5. 6. 7.

Related: