background preloader

Culture libre

Culture libre
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La culture libre est un mouvement social qui promeut la liberté de distribuer et de modifier des œuvres de l'esprit sous la forme d'œuvres libres[1] par l'utilisation d'internet ou d'autres formes de médias. Le mouvement de la culture libre puise sa philosophie de celle du logiciel libre en l'appliquant à la culture, dans des domaines aussi variés que l'art, l'éducation, la science, etc[2]. Les mécanismes juridiques des licences libres attachées à la culture sont également inspirés du logiciel libre ; l'utilisation des licences art libre ou Creative Commons a ainsi permis l'émergence de la musique libre et de l'art libre. La culture libre défend notamment l'idée que les droits d'auteurs ne doivent pas porter atteinte aux libertés fondamentales du public. Histoire[modifier | modifier le code] « Tu dis : “Cette pensée est à moi.” — Henri-Frédéric Amiel, Rien n'est à nous[3] Culture libre et licence libre[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_libre

Related:  Lieux d'apprentissage

Le renouveau pédagogique passe par des espaces inspirants En quelques années la France a transformé son écosystème pour devenir le pays où il faut aller pour inventer de nouvelles pédagogies. Cette mutation provient moins d'une politique centralisée de l’état mais plus de la démultiplication d’espaces et de démarches d’acteurs privés ou publics qui à force de foisonner modifient en profondeur les possibilités des pédagogues pour déployer leurs idées. Le renouveau pédagogique en cours s’intègre dans un mouvement plus large d’innovation comme montré dans cette carte : « carte de l’innovation ».

Portail:Logiciels libres Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’expression « logiciel libre », donnée par Richard Stallman, fait référence à la liberté d’exécuter, de copier, de distribuer, d’étudier et de modifier un logiciel. Plus précisément, elle fait référence à quatre libertés définies par la licence d'un logiciel, données à un individu ayant acquis une version du logiciel : la liberté d’exécuter le logiciel pour tous les usages ;la liberté d’étudier et de modifier son fonctionnement, notamment pour vérifier son fonctionnement et pour l'adapter à ses besoins ;la liberté de redistribuer des copies ;la liberté de distribuer des versions modifiées, pour en faire profiter toute la communauté. Sélection d’articles Lumière sur...

Lawrence Lessig Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lawrence Lessig Lawrence Lessig (né le 3 juin 1961 dans l'État du Dakota du Sud aux États-Unis) est un juriste américain de notoriété internationale. En 2010, il est professeur de droit (C. Wendell and Edith M. Carlsmith Professor of Law) au Harvard Law School[1] (Université Harvard, Massachusetts) où il a fondé le Center for Internet and Society[2]. Sébastien Broca : Du logiciel libre aux théories de l’intelligence collective Notre énergie, enthousiasme et optimisme ne doivent pas nous faire oublier les deux principaux écueils qui menacent en permanence ce blog, et peut-être aussi par extension toute la dite « Communauté du Libre ». Le premier est la tentation d’enjoliver la situation et d’alimenter ainsi une mythologie, voire même une idéologie. Du côté open source, on n’aura de cesse de venter la qualité des logiciels libres, les vertus d’une organisation en mode « bazar et les formidables opportunités économiques offertes par le service autour du logiciel libre. Tandis que du côté free software, on mettra l’accent sur une éthique et un ensemble de valeurs, ainsi synthétisés non sans emphase par Richard Stallman en ouverture de ses conférences : « Je puis résumer le logiciel libre en trois mots : liberté, égalité, fraternité ». Sébastien Broca est allocataire de recherche au Cetcopra (Univerisité Paris 1) où il réalise un doctorat de sociologie.

Big Buck Bunny Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Big Buck Bunny Affiche du film Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution Big Buck Bunny est un film néerlandais de court métrage réalisé par Sacha Goedegebure, sorti en 2008. Hackerspace Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un hackerspace, hacklab ou media hacklab est un tiers-lieu où des gens avec un intérêt commun (souvent autour de l'informatique, de la technologie, des sciences, des arts...) peuvent se rencontrer et collaborer. Les Hackerspaces peuvent être vus comme des laboratoires communautaires ouverts où des gens (les hackers) peuvent partager ressources et savoir[1]. Une traduction française est Laboratoire ouvert ou Transformatoire[2]. Beaucoup de hackerspaces utilisent et participent à des projets autour du logiciels libres, du matériel libre, des ressources documentaires sous licence libre ou des médias alternatifs alimentant ainsi un patrimoine informationnel commun. Ils sont souvent physiquement installés dans des maisons des associations ou des universités, mais dès que le nombre d'adhérents et l'éventail des activités augmentent, ils déménagent généralement dans des espaces industriels ou d'anciens entrepôts.

CRDP de Franche-Comté : Logiciels libres Les logiciels libres et l’Éducation - Une conférence de Jean-Pierre Archambault (vidéos issues du site Framasoft) Quel est l'intérêt du logiciel libre ? Autour de l'idée du logiciel libre s'est constituée une importante communauté de programmeurs, d'utilisateurs, de traducteurs, de graphistes, etc. Logiciel libre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logo du projet GNU, initiateur du mouvement du logiciel libre. Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement[1]. Ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus[2]. Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d'auteur. Les « licences copyleft » garantissent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés.

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ? L'holacratie qui provient des mots grecs « holos » désignant « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » et de « kratos » signifiant « pouvoir ». Il s’agit donc de donner le pouvoir de gouvernance à l’organisation elle-même plutôt qu’aux egos de ses membres.

Le droit d'auteur et la propriété intellectuelle - Wiki_AO De Wiki_AO. Droit d'auteur : bref récapitulatif Droits d'auteurs = Droits patrimoniaux et moraux l'auteur peut céder par contrat ses droits patrimoniaux (droit de reproduction et de représentation; « copyright ») à l’éditeur contrat de publication : étape (en général) nécessaire au processus de publication scientifique cession exclusive ou non l'auteur conserve ses droits moraux (divulgation, respect de l’intégrité, paternité, retrait ou repentir) Pratique et paradoxes du droit d’auteur en science Nécessaire et implicite : le droit d’auteur protège l’œuvre En général, cession exclusive à l’éditeur pas le droit de diffuser le document ailleurs pas le droit de réutiliser des parties du document ailleurs Barrière à la diffusion : conséquences paradoxales sur la diffusion des articles scientifiques en particulier et des connaissances scientifiques en général

Related: