background preloader

La vie moderne

La vie moderne
Related:  Lieux à voir

Ville de Givors - Découvrir Givors - Cité des étoiles Cité des Étoiles de Givors : l’utopie est une aventure portée par des gens audacieux Cité des Étoilesplace camille Vallin (face à l’hôtel de ville) Réalisée par l’architecte Jean Renaudie, la Cité des Étoiles a été labellisée « Patrimoine du XXème siècle » par le ministère de la Culture.Elle a été intégrée au réseau des « Utopies Réalisées » de la Région Urbaine de Lyon. Des visiteurs du monde entier viennent à Givors la découvrir. Accoudée à la colline Saint Gérald et surplombée d’un vieux château au cœur du centre-ville de Givors, la Cité des Étoiles est un site emblématique et porteur d’utopies sociales et urbaines. Il y a 20 ans, la municipalité conduite par Martial Passi a déployé beaucoup d’énergie pour relever le défi de la crise urbaine et sociale générée par la désindustrialisation, sauver un chef d’oeuvre urbain « en péril » que beaucoup voulaient quitter, et mettre en oeuvre un projet de ville permettant d’ouvrir un nouvel avenir à la Cité des Étoiles et à Givors.

Visitez la Biennale de Lyon - Biennale d'Art Contemporain 2013 Biennale d’Art Contemporain : à chacun son parcours jusqu’au 3 janvier Chacun apprécie l’art à sa manière. Face à une exposition, chacun a des attentes et des envies. C’est pourquoi la 13 édition de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon a imaginé des parcours sur mesure en fonction des profils et des sensibilités. Vite, vous avez jusqu’au 3 janvier ! Pour les geeks – Ils apprécieront la playlist concoctée sur Deezer par les artistes de « La vie moderne ». – Ils pourront également se plonger dans l’œuvre Nine Eyes, vaste compilation d’images de Google Street View de Jon Rafman au MAC. – Ils prolongeront l’expérience Biennale grâce à l’E-book, le catalogue dématérialisé, qui propose un contenu enrichi avec des vidéos, des interviews exclusives, des photos… Pour les amoureux d’architecture – Ils iront à Éveux : le couvent de La Tourette, réalisé par Le Corbusier, accueille les œuvres monumentales d’Anish Kapoor, l’une des stars de la Biennale. – Ils écouteront l’histoire du quartier de la Confluence, avec la visite couplée Confluence/Sucrière.

Reportage - École Saint-Bernard En arrivant à l’école Saint-Bernard, mon but était de fédérer l’équipe éducative autour de la vie scolaire (sans cassure entre scolaire et périscolaire) avec la volonté de privilégier la communication sur ce point, à l’intérieur comme à l’extérieur. Outre l’accord de tous, cet objectif nécessitait d’élaborer un projet pédagogique commun (adultes et enfants) et d’améliorer le climat d’école afin d’en faire un lieu privilégié où mieux apprendre. Il fallait apprendre à vivre ensemble, disposer d’alternatives aux situations conflictuelles et aborder des sujets de réflexion proches des préoccupations des enfants. Certains élèves présentaient de grosses difficultés d’adaptation au système scolaire et à ses exigences. Depuis 5 ans, une permanence hebdomadaire de médiation est proposée aux élèves sous la conduite d’élèves médiateurs du collège Anne Frank et sous le regard expert de la médiatrice, Ida Naprous1. La question du climat scolaire Objectif « cohérence éducative » La permanence médiation

Carte des VVV - AF3V La 1ère carte des voies vertes et véloroutes de France, co-éditée avec l’IGN est DISPONIBLE ! Envie de loisirs actifs ou d’évasions douces ? Procurez-vous vite la carte des voies vertes et véloroutes de France en téléchargeant le bon de commande qui vous intéresse ci-dessous. Cette carte est idéale pour préparer ses déplacements quotidiens, ses loisirs et pour le cyclotourisme. La nouvelle carte des voies vertes et véloroutes de France, c’est : 250 itinéraires cyclables, soit près de 18 150 km de véloroutes ou de voies vertes, à travers toute la France. 7 grands itinéraires européens traversant la France 49 itinéraires du schéma national près de 200 voies vertes et véloroutes d’intérêt régional et local. plus de 750 QR Code (flashcode) pour accéder directement aux fiches détaillées et à l’itinéraire de chaque parcours (formulaire également accessible via Exhaustive et pratique, on peut l’emporter partout !

Spéciale Biennale de Lyon - Arts & Spectacles Pour cette nouvelle saison, la Dispute accueille chaque jour et pendant toute la semaine un ou une artiste - écrivain, musicien, cinéaste, comédien, plasticien, designer, styliste, architecte… - pour nous dire ce qu’il ou elle a vu, lu, écouté ou envie de voir, lire, écouter… dans l’actualité culturelle. Chaque soir, selon la thématique de l’émission, il ou elle nous fera part de ses choix : lundi-spectacle vivant / mardi-cinéma / mercredi-arts plastiques / jeudi-musique / vendredi-littérature. Cette semaine, l’invité de la Dispute est Richard Peduzzi. Ce soir La Dispute s’intéresse aux arts plastiques avec les critiques suivants : - Richard Leydier (ArtPress) - Yasmine Youssi ( Télérama) A l'occasion de la Biennale de Lyon ils discuteront des lieux artistiques suivants: - La Sucrière : La Sucrière © La Sucrière - L'église Saint-Just : L'église Saint-Just © Eglise Saint-Just - Le Musée d'Art Contemporain de Lyon : Le Musée d'Art Contemporain © Musée d'Art Contemporain - Les rives de la Saône:

La Laupie Biennale de Lyon 2013 : récits d'ici, de maintenant et d'ailleurs LE MONDE | • Mis à jour le | Par Harry Bellet (à Lyon) La 12e Biennale d'art contemporain de Lyon, il va falloir y aller longtemps. Le programme de cette édition est d'une densité peu ordinaire : il y a l'exposition "internationale", bien sûr, confiée à l'Islandais Gunnar B. Kvaran, qui se répartit entre le Musée d'art contemporain, La Sucrière et la Fondation Bullukian comme à l'habitude, mais s'est étendue à l'église Saint-Just et à la Chaufferie de l'Antiquaille. Ainsi que dans une soixantaine de logements privés, dont la visite est réservée à l'entourage des habitants, lesquels accueillent chacun pour quatre mois un des artistes présents dans les expositions principales. Raconter, c'est le maître mot de cette biennale.

Marcher pour changer notre regard sur les territoires L’invention d’une métropole concerne des territoires immenses et variés, qui n’ont pas de culture commune préalable. Il ne s’agit pas tant d’inventer un territoire administratif, que de découvrir le nouveau territoire que l’on se propose d’administrer. Nous autres, urbains du XXIe siècle, habitons des territoires métropolitains que nous ne connaissons pas. Ces territoires, précisément parce qu’ils sont les plus densément habités, sont parmi les moins explorés. Faire la navette chaque jour sur 20 ou 40 kilomètres est une chose ; savoir ce qui se trouve entre son lieu de résidence et son lieu de travail en est une autre. Que s’est-il passé pour que se creuse ce fossé entre la réalité de nos territoires de vie et l’idée que nous nous en faisons ? Les processus de métropolisation, amorcés à Paris, Lyon, Marseille concernent à chaque fois des espaces urbains si vastes et si complexes, que personne ne peut prétendre les connaître - ni les habitants ni les experts.

Related: