background preloader

Bruno Devauchelle : Quelle posture de l'enseignant face au numérique

Bruno Devauchelle : Quelle posture de l'enseignant face au numérique
Alors que se sont multipliés les référentiels de compétences pour définir le métier d'enseignant et sa relation aux TIC et autres numériques au cours des quinze dernières années, on s'est assez peu penché sur la notion de posture de l'enseignant en tant que telle dans un contexte de plus en plus envahi par les moyens numériques. Par posture, nous désignons outre des manières d'être face au monde, des modes d'engagement personnel ou plutôt d'implication dans les activités personnelles et professionnelles (voir infra en note le texte d'Alain Viala). Sans vouloir sortir des compétences les fameux "savoir être" ou "attitude" qui y sont associés, il est nécessaire, au regard des pratiques du numérique par les enseignants, de questionner la dimension posturale, ce qu'elle est, ce qu'elle implique, et comment on peut la travailler, individuellement, collectivement, institutionnellement. - La maîtrise de la visée plus que des objectifs : se fixer un cap sans s'enfermer dans un but à atteindre.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/12/04122015Article635848100581866134.aspx

Related:  FORMATION USAGES NUMERIQUES 4/02/2016Chroniques DevauchelleCAFFA

Annie Coté : Faire aimer l'Ecole pour retrouver le plaisir d'apprendre « Je voulais leur permettre de faire du français sans qu’ils s’en rendent compte ! », explique Annie Côté, enseignante à Charlesbourg (Québec). Un scénario pédagogique stimulant, plusieurs fois primé au Canada, a permis d’exaucer ce vœu. Numérique : Des réseaux sociaux dans et pour la classe ? La question des réseaux sociaux en classe est en train de monter (à nouveau ?) en puissance. De Claire Bailley à Anne Cordier qui ont récemment publié des ouvrages qui interrogent les pratiques des jeunes, au site proposé par l'enseignement de Wallonie. On peut rapidement comprendre pourquoi cette question se pose : à l'instar des smartphones utilisés dans les classes, à l'insu des règlements voire des lois tout comme l'utilisation des espaces numériques publics partagés (cf Google docs, drive et autres Dropbox), les réseaux sociaux sont de plus en plus souvent présents dans les activités scolaires pilotées par les enseignants et bien plus encore dans les pratiques personnelles des jeunes dans les lieux et le temps scolaires.

Appel à projets numériques - Services innovants numériques Éduthèque (SINÉ) Les objectifs de l'appel à projets L'appel à projets « Services innovants numériques Éduthèque» (SINÉ), inscrit dans le cadre de l'action INEE des investissements d'avenir, vise à soutenir des services innovants à destination des enseignants et de leurs élèves, conçus à partir de contenus mis à leur disposition par les partenaires d'Éduthèque avec le concours de start-up innovantes ou de PME du numérique. Ces services innovants doivent favoriser le développement de compétences et de connaissances numériques pour faciliter la créativité, développer des activités d'éducation culturelle et artistique ou scientifique au moyen de l'utilisation des nouvelles technologies, promouvoir la diversité des expressions culturelles ou bien encore promouvoir les actions de recherche et de transfert de connaissances.

Séminaire consacré à la transformation des pratiques pédagogiques avec le numérique Le Plan numérique pour l'éducation lancé le 7 mai 2015 par le Président de la République s'accompagne d'un effort exceptionnel de formation destiné aux enseignants et aux cadres de l'éducation nationale, axe prioritaire de la politique ministérielle. Dans le cadre du plan national de formation (PNF), la Direction du numérique pour l'éducation et la Direction générale de l'enseignement scolaire ont organisé un séminaire national en marge des Boussoles du numérique dont la 3è édition s'est déroulé à Cenon (Bordeaux) les 14 et 15 octobre 2015. Le Plan National de Formation Ce PNF s'inscrit dans le cadre du plan exceptionnel de formation au numérique prévu pour l'année scolaire 2015-2016.

Avec le numérique : Diffusion ou transmission ? L'histoire du numérique, définie comme le processus de socialisation de la digitalisation de l'information communication, amène à observer qu'il y a deux grandes périodes : la diffusionniste et la transmissive. Le modèle initial est celui des médias de flux, fondés sur la diffusion d'informations. Le développement de l'informatique et de la mise en réseau ont permis de mettre en cause cette forme. Site de Philippe Meirieu La question de l'autonomie a le mérite de ne pas nous laisser indifférents. Elle suscite même chez les professeurs de vives polémiques : - Les uns invoquent l'autonomie "naturelle" des enfants, leur capacité spontanée à se prendre en charge, leur don d'initiative et leur sens des responsabilités... Cette foi justifie à leurs yeux la mise en place d'un enseignement moins directif : ils laissent chacun organiser leur travail et prennent le risque de la confiance... - Les autres, au contraire, se plaignent du fait que les élèves sont incapables du moindre travail autonome, qu'ils se dispersent, chahutent, en profitent pour ne rien faire dès qu'ils n'ont plus la bride sur le cou. Ceux-là justifient ainsi le recours à des méthodes autoritaires, l'exclusion définitive du travail de groupe - insurveillable !

Les postures enseignantes — 3-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass@ction Une posture est une structure pré-construite (schème) du « penser-dire-faire », qu’un sujet convoque en réponse à une situation ou à une tâche scolaire donnée. Les sujets peuvent changer de posture au cours de la tâche selon le sens nouveau qu’ils lui attribuent. La posture est donc à la fois du côté du sujet dans un contexte donné, mais aussi de l’objet et de la situation, ce qui rend la saisie difficile et interdit tout étiquetage des sujets. Les « postures d’étayage » permettent de rendre compte de la diversité des conduites de l’activité des élèves par les maîtres pendant la classe : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie.

Bruno Devauchelle : Vidéos numériques pour la classe : quelles forces et quelles limites ? Devant l'engouement des jeunes pour les sites de vidéos de toutes natures, et vu le nombre d'heures passées par les adultes et les jeunes devant les écrans (télévisés ou non), il n'est pas étonnant que le monde scolaire s'empare de ce moyen pour l'enseignement. La télévision, longtemps délaissée par l'école qui la considère essentiellement comme un objet de loisir, s'est transformée en trente années. Et l'avènement du multimédia ainsi que la convergence numérique l'ont transformée. La télévision est désormais un élément du paysage vidéo de l'environnement de chacun de nous, mais ce n'en est qu'une partie. Si son usage reste premier chez les adultes, il se dilue progressivement dans l'ensemble des pratiques d'écrans, d'images fixes et animées, incluant le visionnage en ligne, le téléchargement.

Recherches en Education - N°20 - Octobre 2014 Octobre 2014 L’autonomie de l’élève : émancipation ou normalisation ? sous la coordination de Pierre PÉRIER Lire le numéro Lire le sommaire Les 10 compétences d’un enseignant moderne inShare237 On parle souvent des compétences des élèves, un sujet de plus en plus dans l’ère du temps. Dans ce cas pourquoi ne pas s’intéresser aussi aux compétences des enseignants ?

Bruno Devauchelle : Numérique : ENT, même pas peur ! L'ENT fait peur. Peur de l'intervention des parents dans l'école pour les enseignants. Modifications irréfléchies dans la gestion des établissements permises par la communication électronique. Anxiété des élèves devant la transparence sur leurs résultats. Faut il avoir peur des ENT ? Untitled Infographic public Untitled Infographic created using World Startup Report template published by Zahnd Eric Vite du wifi ! Aujourd’hui je partage avec vous une autre trouvaille qui a remporté un grand succès sur Twitter et que j’ai découvert grâce au même réseau social, merci ! Vous rêvez d’avoir du wifi dans votre classe, quand vous en avez besoin et sans avoir à bidouiller ? Ne cherchez plus, la solution c’est TP-LINK ! Et c’est tout simplement génial ( et surtout pas cher, ben oui c’est un point non négligeable quand-même)

Bruno Devauchelle : L'enseignant et la loi, à l'ère du numérique Les enseignants ne sont pas tous des juristes, loin de là. Mais nul n'est censé ignoré la loi. Or l'observation des pratiques du numérique dans les établissements scolaires laisse à penser que les pratiques pédagogiques sont souvent assez éloignées du cadre légal, du cadre réglementaire à défaut de se référer à ce qui est recommandé par les autorités académiques. Il n'est pas question, ici, de faire un cours sur le droit et l'enseignement, mais simplement de signaler quelques questions d'ordre juridique qui émergent dans le monde scolaire et qui doivent être prises en compte au sein des établissements. Les chefs d'établissements sont en premier lieu les responsables du respect de la loi dans l'EPLE. Les enseignants sont aussi responsables des pratiques qu'ils mettent en place avec le numérique.

Related: