background preloader

Relaxation : la respiration abdominale

Relaxation : la respiration abdominale
Related:  Respiration - A Classer

3 respirations pour être bien – 1 / 3 : L’apaisante Respirer ne devrait pas poser de problème ! Que ce soit pour la prise de parole en public, l’oral du bac ou sa déclaration d’amour… C’est le coach vocal qui vous le dit ! Et pourtant nous sentons que ça pourrait être mieux. Avec parfois le sentiment d’étouffement ou d’angoisse. Le sentiment d’un poids sur la poitrine. Respirer pour être bien La respiration est un bon moyen. La respiration pour l’action Il y a la respiration naturelle, de base. 3 respirations pour être bien 1 – L’apaisante. A pratiquer indépendamment l’une de l’autre ou successivement. Respiration 1 : l’apaisante Comme son nom l’indique elle apporte la paix. Les effets obtenus Elle rétabli l’équilibre entre le bas et le haut du corps. En faisant jouer l’ouverture – dilatation, elle disperse les tensions et installe un sentiment de plénitude qui va bien avec le calme intérieur et l’autorité naturelle. A quel moment et comment pratiquer la respiration « apaisante » L’avis du coach vocal Pratiquez, pratiquez. Partager cet article

Massages et respiration pour prendre soin de son ventre Les médecines holistiques et naturelles ont toujours donné une place primordiale et choyée au ventre. Par exemple, dans la médecine ayurvédique indienne, le « feu digestif » (Agni) est la condition de base d’une bonne santé générale. Il aura fallu quelques centaines d’années et de nombreuses études scientifiques poussées pour que la science rejoigne cette prise de conscience. En 1998, le Dr. Pour prendre soin de son ventre, au-delà de votre alimentation, je vous propose dans cet article une approche plus subtile et manuelle : la respiration et les massages. Le second cerveau, c’est-à-dire ? Pour vous donner des exemples concrets de l’importance et de la puissance de votre système digestif, voici quelques informations : Le ventre est bel et bien un second cerveau, autant d’un point de vue de la structure que de la neurochimie. Le Dr. Comment les faire coopérer ? La respiration abdominale La plupart d’entre nous ne respirent qu’à moitié. Comment pratiquer la respiration abdominale ?

Comment respirer pour relaxer et augmenter la concentration? | Rendez-vous au-delà du déficit d'attention Le contrôle de la respiration est une des méthodes les plus simples pour relaxer et augmenter votre concentration. Voici un exercice simple qui vous apportera d’heureux bénéfices en moins de 2 minutes. Je vous invite à les expérimenter et à choisir celui qui vous plaît le mieux. Pour ma part, ma respiration préférée est la « respiration alternée » qui me met toujours un sourire aux lèvres! 1. Inspiration pendant 8 secondesRétention (poumons pleins) pendant 8 secondesExpiration pendant 8 secondesRétention (poumons vides) pendant 8 secondes Bénéfice C’est la respiration relaxante par excellenceElle permet de rétablir un équilibre émotionnel 2. Bien assis, le dos droit, fermez les yeux;Bouchez votre narine droite avec votre pouce droit. Bénéfices Vous permet de balancez les deux côtés de votre cerveau; le côté créatif et le côté rationnel. Quel est l’effet que ça vous fait?

7 exercices de respiration pour apaiser ses tensions, retrouver force et concentration Respirer profondément a la vertu de provoquer un massage interne bénéfique dans une zone du corps souvent tendue : le ventre. Se concentrer sur la respiration est aussi un moyen très efficace pour chasser les idées noires et recentrer ses idées sur le présent. Voici 7 exercices respiratoires simples à appliquer et en toutes occasions : au réveil pour faciliter votre mise en route du matin, avant un entretien pour vous décontracter, pendant un trajet pour vous relaxer, avant un travail important pour augmenter votre concentration, avant votre coucher pour vous détendre… Exercice n° 1 : respiration gonflée À l’inspiration par les narines, gonflez votre ventre : c’est une image, le ventre se gonflant uniquement sous la pression du diaphragme, lui-même compressé par l’air qui entre dans les poumons. Puis une fois que vous pensez que votre ventre est gonflé, retenez l’air pendant 3 à 5 secondes, puis expirez. Exercice n° 2 : respiration complète Exercice n° 3 : respiration expirée

blog du Yoga » Ashvini Mudra, « le geste de la Jument », une préparation à Mula Bandha J’aimerais proposer ces prochains temps quelques pratiques pour affiner la respiration et donc la pratique du Pranayama. Je fais cela pour tous les lecteurs bien entendu… mais je pense aussi tout particulièrement aux participants du stage «Asana et Pranayama» que j’ai planifié pour 2013 et qui souhaiteraient s’y préparer. Ces exercices seront, je le pense, une bonne entrée en matière… pas indispensables… mais qui leur permettra de progresser pendant le stage, mieux encore, et d’intégrer pleinement la profonde dimension du geste respiratoire. Bandhas ou « ligatures » Avant d’aborder ces quelques affinements de la respiration, il convient de connaître tous les Bandhas (ou ligatures, voir petit article à ce sujet>>). Or je n’ai jusqu’ici présenté que Uddiyana Bandha… c’est une lacune que je vais combler très prochainement. Les Bandhas assurent le contrôle du prana (énergie vitale). « Mula » – la base ou racine Pourquoi Ashvini Mudra? Pratique d’Ashvini Mudra couché Pratiquer Ashvini Mudra:

La Respiration complète Elle associe 3 phases : Abdominale, costale et poitrine. C'est l'exercice de base du contrôle du souffle. Pour commencer, posez vous, installez vous à plat dos. Vous pouvez vous allonger complètement en écartant un peu les pieds, et en plaçant les bras le long de votre corps tout en les dégageant de votre buste, en tournant les paumes de vos mains vers le ciel. Si l'à plat dos complet vous est inconfortable, vous pouvez fléchir les genoux, le bas de votre dos sera ainsi mieux plaqué au sol ou bien peut être, préférerez vous placer un coussin sous vos genoux. Puis relâchez les tensions inutiles de votre corps. Pour commencer: 1. 2. 3. La technique complète: L'inspiration et l'expiration se font par le nez. Cette vague doit être fluide, il ne doit pas y avoir de sensations de saccades. Par la suite vous pouvez bien sur augmentez les temps, pour peut être placer 10 ou 15 temps sur chaque phase de votre respiration. Bienfaits: Cette respiration est une excellente gymnastique respiratoire.

La respiration yogique complète La respiration yogique complète comme clé pour la méditation Merkaba La clé de la méditation du Merkaba repose sur la pratique correcte de cette technique respiratoire, enseignée dans diverses formes de yoga. Voici les instructions détaillées de cette respiration, qu'il est possible de réaliser en soi, indépendamment de la méditation Merkaba. André Van Lysebeth, le célèbre yogi, affirmait que la respiration yogique complète est la seule normale puisqu'elle englobe en un seul processus les diverses façons partielles de respirer: a) la respiration abdominale, provoquée par l'aplatissement et l'abaissement du diaphragme; b) la respiration costale, réalisée par l'écartement des côtes; c) la respiration claviculaire, ou respiration haute, produite par le soulèvement du sommet du thorax. Avant de commencer la respiration, il est indispensable d'expirer: Une fois cet air résiduel réduit au maximum, la respiration yogique complète peut commencer. La respiration abdominale La respiration thoracique 1.

La respiration yogique complète : Planète Yoga Le grand André Van Lysebeth affirmait que la respiration yogique complète est la seule normale puis­qu'elle englobe en un seul processus les diverses façons partielles de respirer: « a) la respiration abdominale, provoquée par l'aplatisse­ment et l'abaissement du diaphragme; b) la respiration costale, réalisée par l'écartement des cô­tes; c) la respiration claviculaire, ou respiration haute, produi­te par le soulèvement du sommet du thorax. » Comment apprendre, en pratique, cette respiration? Ecoutons-le lorsqu'il nous explique comment procéder. « Une bonne respiration commence non seulement par une expiration complète et lente, mais aussi que cette EXPIRATION parfaite est la condition sine qua non d'une inspiration correcte et complète, pour la raison bien simple qu'on ne peut remplir un récipient que s'il a été préalablement... vidé! Une fois cet air résiduel réduit au maximum, la respiration yogique complète peut commencer. « L'apprentissage se fera couché sur le dos de préférence. »

Gérer l'angoisse et l'anxiété grace à la respiration complète Cet article sur la respiration complète autrement appelée respiration profonde est le deuxième article sur la respiration. Le premier traitait de « la respiration abdominale« . Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous invite d’abord à aller le lire, puis à revenir lire celui-ci. Cet article est : Réduire l’angoisse de 50% grâce à la respiration abdominale. C’est important de bien comprendre la respiration abdominale avant d’aborder la respiration complète. Donc pour ceux qui l’ont déjà lu, vous vous demandez peut-être pourquoi j’insiste tant sur l’importance de la respiration? La respiration c’est la vie La respiration, c’est la vie. Enfin, j’ai toujours été mauvais élève, vous serez sûrement meilleurs que moi :). Souvenez-vous, je vous disais qu’il y avait 2 types de respiration: la respiration thoracique, et la respiration abdominale. Pour cela, nous devons pratiquer la respiration complète. C’est quoi la respiration complète? 2 exercices simples de respiration profonde Où pratiquer?

3 clefs pour mieux pratiquer les exercices de respiration Angoissé? déprimé? fatigué? Est-ce que je vous ai déjà parlé de l’importance de la respiration? Est-ce que je vous ai déjà expliqué tous les bienfaits que peut vous apporter la pratique de certains exercices de respiration? Est-ce que je vous ai déjà dit que c’est grâce à la respiration que j’ai ressenti le plus d’amélioration dans ma vie? Si ça ne vous dit rien ou si vous souhaitez une petite piqure de rappel, je vous invite à aller lire dans un premier temps au moins cet article sur la respiration abdominale (et l’idéal serait aussi de lire celui sur la respiration complète, ainsi que celui sur la puissance de l’expiration). Bref vous m’aurez compris : la respiration est essentielle. Le soucis c’est que souvent on ne sait pas exactement comment pratiquer, avec quelle attitude, quelle posture, en pensant à quoi etc… et c’est pour ces raisons que j’ai voulu faire cet article. …vous pratiquez bien n’est ce pas? Premier point clef : avoir la posture « juste » Avec la respiration, c’est pareil.

Related: