background preloader

3 Ways Men Wanting to 'Focus On Her Pleasure' During Sex Can Still Be Sexist

3 Ways Men Wanting to 'Focus On Her Pleasure' During Sex Can Still Be Sexist

http://everydayfeminism.com/2015/12/focusing-on-her-pleasure/

Related:  SexualitéIntersectionalité 3Random 5Thought-provoking Reads

Le mythe du privilège féminin et pourquoi vos male tears me fatiguent On a cru parfois l’entendre, euphémisme pour dire qu’on nous en rebat les oreilles en permanence: Poire le Nice Guy veut plein de choses. Du sexe, de l’affection, du sexe, des relations, du sexe, de la reconnaissance, du sexe. Pour le Nice guy, les femmes n’ont qu’à claquer des doigts pour obtenir tout cela, et en quantité illimitée. Il estime donc qu’il y a un privilège féminin. Il se sent lésé, et tient à le faire remarquer. Réclamons la justice climatique Nous réclamons la justice climatiqueEn Seine-Saint-Denis se tiendra en décembre prochain la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, nous ne savons que trop bien le peu qu’il y a à espérer de la COP21, comme des 20 précédentes. La COP21 a déjà commencé en banlieue parisienne avec un nettoyage urbain en cours, pour ne pas troubler les mondanités de décembre : expulsion d’habitant·e·s de bidonvilles abusivement appelé·e·s “roms”, de migrant·e·s et augmentation des contrôles policiers.Oui nous sommes tou·te·s impacté·e·s par les effets du changement climatique mais pas de manière égale; l’air est incontestablement plus pur ailleurs. Il n’y aura pas de justice climatique sans sortir du système raciste, capitaliste, impérialiste et patriarcal dans lequel nous vivons.

Le voile n’est pas moins grave que l’excision En Iran, Chadortt Djavann a porté le voile pendant dix ans. C’était ça ou la mort. Qu’on l’accepte en France met l’auteure en colère. Vous avez raté l’atelier « Plaisirs et prévention pour les femmes ayant des relations sexuelles avec d’autres femmes » à la Queer Week ? Séance de rattrapage. « FièrEs Vous avez raté l’atelier « Plaisirs et prévention pour les femmes ayant des relations sexuelles avec d’autres femmes » à la Queer Week ? Séance de rattrapage. Publié le Mis à jour le La biphobie ordinaire - Troll de Jardin Pour continuer les articles sur les oppressions ordinaires, et parce que je suis un fan de listes (possiblement un côté autiste chez moi d'ailleurs), après l'hétérosexisme, le cissexisme et la psychophobie, voilà la biphobie ordinaire. Comme son nom l'indique, elle touche les bisexuels/biromantiques, ainsi que toutes les personnes qui aiment plus qu'un seul genre (en particulier les pansexuels/panromantiques). Voici donc des exemples.

Cléopâtre VII Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cléopâtre VII Théa Philopator (en grec, Κλεοπάτρα Θεὰ Φιλοπάτωρ) (v. -69 / ) est une reine d'Égypte antique de la famille des Ptolémées qui gouverne son pays entre -51 et -30, successivement avec ses frères et époux Ptolémée XIII et Ptolémée XIV puis avec le général romain Marc Antoine. Elle est connue pour ses relations avec Jules César et Marc Antoine. Cléopâtre est un personnage dont la légende s'est emparée, de son vivant même, et sa mort tragique n'a fait que renforcer la tendance au romanesque qui entoure le personnage, et qui parfois gêne l'historien dans une approche objective de cette reine d'Égypte, sans doute la femme la plus célèbre de l'Antiquité.

Comment ça va les filles? Bienvenue sur la page des vidéos de la campagne Comment ça va les filles? Découvrez au fil des semaines les nouvelles vidéos, sur les thématiques choisies: Le suivi gynéco Les Infections sexuellement transmissibles L’ usage de substances psychoactives, dont l’alcool La violence dans le couple lesbien L’image de soi Les sexualités Les tatouages et piercings Être libre sexuellement, ce n'est pas forcément la fête du slip En général, les femmes qui affichent une trop grande liberté sexuelle sont menées au bûcher de la stigmatisation, je ne vous apprends rien. Mais il arrive aussi que ce soit le contraire qui se produise, et qu’on juge celles qui ont une sexualité trop « plan-plan ». Pourtant, on peut se revendiquer « sexe-positive » et, au final, pratiquer le missionnaire tranquillement chez soi le samedi soir dans le cadre d’un gentil petit couple monogame. Voire ne rien pratiquer du tout. Si, si, c’est possible. On peut être sexe-positive sans que ce soit open bar

Related: