background preloader

Retour sur les quatre années de la présidence Sarkozy

Retour sur les quatre années de la présidence Sarkozy
Related:  Watch the world burn

Bilan des 2 premières années de la Présidence Sarkozy. « Si on ne veut pas de critiques, il ne faut pas être président de la République », a confié le chef de l’État, fin avril. Ça tombe bien, Sarkozy est président depuis 2 ans. Et les critiques, il en pleut. Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy accédait à la Présidence de la République. Deux ans plus tard, entre annonces quasi quotidiennes, créations de commissions, promesses tenues ou réformes mises de côté, le bilan est plus compliqué qu’il n’y paraît. Et s’il n’y a pas de réforme emblématique depuis deux ans, comme le souligne le politologue Philippe Braud (cf. coup de boule), l’ensemble des dispositions adoptées pourrait constituer un ensemble relativement impressionnant. Je vous salis ma rue © PieR Gajewski Quand Nicolas Sarkozy tient ses promesses Après son élection, Sarkozy a fait adopter un certain nombre de réformes marquées par l’élan libéral de la campagne et adoptées sans grosse difficulté, à l’image du paquet fiscal. la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels

«Nous avons sauvé les gens plutôt que les banques» L'ancien ministre de l'Economie argentin Roberto Lavagna, 69 ans, est le principal artisan du redressement de l'Argentine engluée dans une terrible crise économique il y a dix ans. Lorsqu'il prend ses fonctions, en avril 2002, le peso vient d'être dévalué de 70%, le pays est en cessation de paiement, la dette privée s'élève à plus de 72 milliards d'euros, l'inflation annuelle flirte avec les 125% par an, le chômage explose, les petits épargnants sont ruinés et les troubles sociaux ont déjà fait plus de 30 morts dans le pays. Cet ancien ambassadeur auprès de l'Union européenne décide immédiatement de se passer de « l'aide » du Fonds monétaire international (FMI) et des marchés financiers. Quelques pistes à suivre pour la Grèce. Quelles sont les grandes similitudes entre la crise argentine de 2001-2002 et la crise grecque ? Au plan économique, tout est semblable. Comment avez-vous tiré l'Argentine du chaos ? Vous avez donc oeuvré contre le FMI et vos principaux créanciers ? Gérard Thomas

Trois ans de Sarkozy : les contrevérités du bilan de l'Elysée | L’Elysée publie un document vantant les « trois ans d’action » du Président. Un bilan comprenant nombre de contrevérités. Capture d’écran de la page d’accueil du site de l’Elysée « Trois ans d’action : 6 mai 2007-6 mai 2010 ». Nous avons voulu vérifier l’honnêteté de ce bilan, ce que les confrères anglosaxons appellent un « fact checking », une vérification des informations livrées. En se basant sur les faits et en suivant le même ordre de présentation, Rue89 a fait le tour d’horizon de toutes ces « actions » et corrigé celles qui étaient le plus inexactes. Sortir la France de la crise ? ► « En 2009, malgré la crise, le pouvoir d’achat des Français a ainsi progressé de 2,1%. » Pourquoi ne retenir que l’année 2009 ? ► Dans la restauration, « la baisse de la TVA a permis de sauver plusieurs milliers d’établissements en difficultés et a contribué à la création de 5 300 emplois au deuxième semestre 2009. » Un exemple trop beau pour être vraiment exact. ► Vouloir une France plus forte ?

RadarVirtuel.com | Air Traffic in Real Time Sarkozy: Et un, et deux, et trois... ans | slate Il y a fort à parier qu'à la fin de cette semaine vous en ayez ras la casquette (et nous aussi) des articles bilan sur les trois ans de présidence Sarkozy... Vous n'y couperez pas... comme pour les un an, les deux ans, ou même les deux ans et demi (ben oui, deux ans et demi, c'était la mi-mandat). Essoufflé, fatigué, lassé Mais comment faire le bilan d'une hyper présidence hyper commentée? publicité Donc, à un an, deux ans, deux ans et demi et maintenant trois ans... Sur les questions économiques, on a d'abord couru dans une direction... En revanche, il est un domaine dans lequel il n'est pas au point de départ: la popularité. Huit ans déjà Mais il a des circonstances atténuantes. Thomas Legrand Photo: Nicolas Sarkozy Benoit Tessier / Reuters LIRE EGALEMENT SUR NICOLAS SARKOZY: Comme un air de fin de second mandat, Et si Sarkozy ne se représentait pas en 2012? Devenez fan sur , suivez-nous sur

Current AIS map Cotentin Peninsular Am Buchanan, Arctic Star, Argent Hibiscus, Baltic Moon, Borkum Trader, Cap Finistere, Cape Claudine, Celtic Horizon, Clipper Nassau, Cma Cgm F. St Pierre, Giuliana, Grand Venus, Jobourg, MSC Eugenia, MSC Melatilde, Nautilus, Nedlloyd Adriana, Point 3, Star Ismene, Summer Wind Live map of London Underground trains Loading... Powered by Leaflet — Map tiles © Thunderforest, data © OpenStreetMap contributors. Live London Underground map By Matthew Somerville. <div style="border: solid 2px #cc0000; padding: 5px; width: 70%; margin: 1em auto;"> I'm afraid that this page requires JavaScript to draw the maps and plot move the trains, which isn't possible with just HTML. More information Hide What is this? This map shows all trains (yellow dots) on the London Underground network in approximately real time. I have similar things for the London buses and National Rail, and an awesome bookmarkable train times journey planner. — Matthew How does it work? Live departure data is fetched from the TfL API, and then it does a bit of maths and magic. Who did this? Matthew Somerville (with helpful hinderances from Frances Berriman and James Aylett). Originally built at Science Hackday, June 2010.

Présidentielle : les programmes des candidats, thème par thème | Rue89 Présidentielle Nucléaire, cannabis, TVA sociale, homosexuels, institutions... : sur les grands thèmes de la campagne, Rue89 compare les propositions des six principaux prétendants. L’annonce officielle de la candidature de Nicolas Sarkozy a sonné le véritable coup d’envoi de la campagne présidentielle. Une campagne qui va être difficile à suivre : l’entourage de Nicolas Sarkozy a révélé qu’il s’apprêtait à lancer « une idée hebdomadaire ». A Rue89, on trouvait important de proposer un lieu où les riverains, souvent noyés dans le flux d’informations sur les candidats et leurs programmes, peuvent retrouver les principales propositions des candidats, éditorialisées et sélectionnées par les journalistes. Un comparatif qui évolue avec la campagne Nous avons choisi – et c’est hautement contestable – de ne considérer que les six « principaux » candidats (les programmes de Nicolas Dupont-Aignan, Corinne Lepage, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud sont disponibles sur Internet).

Les cycles financiers 1) Période de récession : Pour conjurer l’inflation, les taux ont été relevés. Ce qui se traduit par une hausse de la devise, une moindre compétitivité sur les marchés d’exportation et une baisse des dépenses et de la consommation. L'économie est maintenant sur une pente descendante. 2) Phase de reprise économique : La baisse des taux d’intérêt visant à relancer l’activité sonne le glas de la baisse du marché. Au fur et à mesure que les taux d'intérêt baissent, les emprunts et les dépenses des entreprises et des ménages commencent à augmenter. 3) Phase d'expansion : Le début de la remontée des taux d'intérêt fait plafonner les actions. 4) Phase de surchauffe : La confiance des consommateurs est au plus haut, des pressions inflationnistes émergent et incitent les banques à centrales à se montrer moins accommodantes. La remontée des taux d'intérêt courts sonne la fin de la période haussière et le début de la baisse du marché action.

La cyberguerre est un mythe «La cyber-guerre a déjà commencé.» Non, Monsieur. «La cyber-guerre arrive!» prévenait John Arquilla et David Ronfeldt dans un célèbre article de Rand en 1993. Depuis, elle semble effectivement être déjà là –du moins, si l’on en croit les déclarations de l’armée américaine, très affairée à se demander à qui devrait revenir quelle partie du combat. Battage médiatique Il est temps de remettre les pendules à l’heure: aujourd’hui, la cyber-guerre tient plus du battage médiatique que du risque véritable. publicité Prenons par exemple l’histoire louche de l’explosion d’un gazoduc soviétique en 1982, souvent citée comme l’attaque la plus destructrice du type par ceux qui croient en la cyber-guerre. Mais cela a-t-il vraiment eu lieu? Des exemples contestables Les autres cas généralement mentionnés pour évoquer la cyber-guerre sont, pour la plupart, encore plus contestables. En dépit de ces analogies, l’attaque dont fut victime l’Estonie n’était pas un acte de guerre. C’est tout le contraire.

'Map of the Dead' tailors Google Maps for zombie apocalypse survival Assuming you still have the internet after the dead have begun to walk the earth, you'll want to avoid wasting time by searching for hospitals, gas stations, and gun stores one by one. Fortunately, Map of the Dead has got your back — it's a Google Maps overlay that highlights population-dense "hot zones," cemeteries and other places to avoid, and the best locations to scavenge supplies. In zombie-infested Chinatown, for example, you can nip over to Manhattan Bridge Orthodontics for a quick retainer adjustment, then seek shelter at the nearby Naval Recruiting Center. There's also a gun store, which we suppose some people might find useful. Of course, if you really want to be prepared, it helps to know what zombie ruleset the team is working with. Based on the description of cemeteries as possibly "crawling with the undead," it looks like it's built for Romero or Russo ghouls, both well known for rising from the grave.

Related: