background preloader

Étude Médiamétrie : les 15-24 ans et le digital

Étude Médiamétrie : les 15-24 ans et le digital
Médiamétrie et Stratégir-WSA viennent de publier une grande étude sur les habitudes des jeunes en ce qui concerne le digital, les smartphones, les médias et les jeux vidéo. Voici les grandes conclusions de l’enquête. Les 15-24 ans regardent toujours la télévision Même si elle est moins consommée par les jeunes que par leurs aînés, ils ont 6,3 contacts par jour et par personne avec ce média.Si le replay gagne du terrain, 8 jeunes sur 10 la regardent en live au moins une fois par semaine2 jeunes sur 10 la regardent en live sur un écran qui n’est pas un téléviseur16% regardent la télévision en live sur leur ordinateur, 8% sur leur tablette et 6% sur leur smartphone34% des jeunes regardent des programmes en replay au moins une fois par semaine Le smartphone au cœur des usages Un usage important des réseaux sociaux Les 15-24 ans fans de jeux vidéo, de contenus vidéos et de cinéma La radio a toujours la cote

http://www.blogdumoderateur.com/etude-mediametrie-15-24-ans/

Related:  Parentalité PositiveBibliothèques et publicsDIGITALles réseaux sociaux & les jeunes

5 astuces pour que votre enfant décroche de son écran Un enfant passe en moyenne 40 heures par semaine devant un écran : ordinateurs, tablettes numériques et smartphones semblent envahir l’espace visuel et mental des enfants, certains en devenant très dépendants. Trop selon une étude américaine, publiée dans le American Journal of Therapy, qui a démontré que plus un enfant passait de temps devant un écran plus ses capacités physiques et mentales diminuaient. Bien avant cette étude, de grands patrons comme Steve Jobs et Bill Gates limitaient le temps devant un écran à leurs enfants à deux heures par jour afin de ne pas trop les exposer à ce danger qui diminue aussi leurs heures de sommeil. Avaient-ils raison ? Aujourd’hui, consoGlobe.com vous donne 5 astuces pour que votre enfant s’éloigne de son écran s’il a tendance à y passer trop de temps. S’il ne faut pas rejeter les écrans en soi, les effets d’une surconsommation sont avérés.

Comment rendre un portail de bibliothèque accessible à tous? L’an passé, Tosca consultants et pixFL ont conduit une étude de l’accessibilité numérique de 133 portails de bibliothèques aboutissant à un constat sans nuance : aucune de ces bibliothèques ne s’est mise en conformité avec les exigences du RGAA (référentiel général d’accessibilité de l’administration) et cela malgré le caractère obligatoire de l’application de ce référentiel. Ainsi bon nombre de personnes en situation de handicap (déficients visuels, dyslexiques, personnes à mobilité réduite…) vont rencontrer d’importantes difficultés pour consulter le portail de leur bibliothèque. Cette étude a également permis d’identifier les principaux points d’amélioration des sites de bibliothèque. Enfin, elle a révélé une relative méconnaissance des démarches à mettre en œuvre pour disposer d’un portail accessible : les bibliothèques ne savent pas trop comment s’y prendre. 1.

Analyses de fond et études Médiamétrie sur les usages et l'audience des médias auduiovisuels et interactifs, ainsi que les comportements du public à leur égard Les jeunes transmettent à leurs aînés leur maîtrise du digital Les 15-24 ans ne se servent pas de leur smartphone, de leur ordinateur ou de leur tablette uniquement pour communiquer entre eux. Dans leur quasi-totalité, ils les utilisent aussi pour communiquer avec leurs parents ou leurs grands-parents. Leur motivation est notamment d’éviter de recevoir des appels (85% le disent) aussi bien que le plaisir de faire un clin d’oeil (71%), voire de s’amuser (54%). En côtoyant les jeunes à l’aise avec les technologies digitales, bon nombre de parents ou de grands-parents ont eu l’occasion de s’en apercevoir : ils aident volontiers leurs aînés à surmonter les difficultés face à la nouveauté et à la complexité parfois du numérique. 90% des jeunes apportent ainsi une aide digitale, à leur famille d’abord, mais à l’extérieur largement aussi.

Top 10 des illustrations sur le quotidien avec des gosses, la vie est (presque) belle C'est toujours un bonheur d'avoir des enfants, mais parfois il faut quand même avouer qu'ils sont case-bonbons. Pire : ils mettent au point des techniques hyper fourbes pour obtenir ce qu'ils veulent. L'erreur dans ce cas-là est de sous-estimer leur détermination. La preuve avec Adrienne Hedger qui est une maman qui a illustré son quotidien avec ses kids. Qui a reconnu ses marmots dans ce top ? Source : Adrienne Hedger

Etude Ipsos : les jeunes, Internet et les réseaux sociaux L’institut Ipsos a réalisé une étude pour mieux cerner l’usage des nouvelles technologies par les jeunes de moins de 19 ans. Le constat est sans appel : l’hyper-connexion des jeunes s’intensifie. 13h30 par semaine sur Internet pour les 13-19 ans

L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui. Un récent sondage mené aux États-Unis démontre que 51 % des adolescents se connectent à leur réseau social favori au moins une fois par jour et que 22 % des jeunes le font plus de 10 fois quotidiennement (Common Sense Media, 2009). Les sites comme Facebook, YouTube ou Twitter, qui se sont développés à grande vitesse au cours des dernières années, s’avèrent hautement populaires auprès des jeunes, notamment parce qu’ils leur offrent l’opportunité de se divertir, mais également de communiquer entre eux (O’Keeffe et Clarke-Pearson, 2011).

Kit d'urgence pour la colère des parents - Catherine Dumonteil Kremer Le texte a été élaboré par Olivier Foissac, Flore Viard, Anne-Marie Bellorget, Brigitte Guimbal, Christian Cools, David Gouraud Maury, Catherine Dumonteil Kremer Voici un nouveau flyer que vous pourrez distribuer toute l'année, entre autre dans les lieux publics. Je pense que nous pourrions ensemble faire une opération dans tous les lieux publics que nous fréquentons, rencontrer la personne qui gère le lieu et lui expliquer que ce tract peut être une aide aux parents qui se déplacent avec leurs enfants pour faire les courses, allez au musée, à la bibliothèque, à la poste.

Opération "Daisy dans vos bibliothèques" Pour la deuxième année consécutive, l'Association Valentin Haüy (AVH) propose l'opération « Daisy dans vos bibliothèques », afin d'équiper plus largement les établissements de prêt français en équipement à destination des publics empêchés. 15 bibliothèques pourront profiter d'une offre comprenant des contenus accessibles, ainsi que deux appareils de lecture, avec 50 % du tarif pris en charge par le ministère. Deux appareils de lecture Daisy, à l'AVH (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) 15 bibliothèques avaient pu bénéficier d'une prise en charge à 50 % par le ministère de la Culture et de la Communication : « Cette opération est un moment important, parce qu'elle attire l'attention les équipements nécessaires à l'accessibilité des bibliothèques et de leurs collections », explique Luc Maumet, Responsable de la médiathèque de l'Association Valentin Haüy.

Réseaux sociaux Férus de réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Google+, Netlog, Twitter, Tumblr, Pinterest, Flickr, etc., les jeunes y consacrent beaucoup de temps.78 % d’entre eux se rendent sur les réseaux sociaux tous les jours ou plusieurs fois par semaine (étude JAMES 2014). Les réseaux sociaux appartiennent à la génération du Web 2.0. Autrement dit, à la différence de l’Internet traditionnel, l’utilisateur n’est pas seulement consommateur, mais aussi acteur, puisqu’il crée du contenu (textes, vidéos ou photos). 89 % des jeunes ont un profil Les réseaux sociaux sont particulièrement appréciés parce qu’ils permettent de nouer des contacts aux quatre coins de la planète, de trouver des personnes partageant ses intérêts et de communiquer avec elles en temps réel. Dès son profil en ligne, l’utilisateur reçoit un feedback des autres internautes et sait comment il est perçu.

Suggestions de phrases à dire à un enfant qui tape (ou fait preuve d'agressivité) Comment remplacer la violence par des mots ? Je vous invite aujourd’hui à découvrir des phrases pour aider les enfants à transformer leur agressivité en mots afin qu’un dialogue s’établisse avec les personnes capables de répondre aux besoins qui font défaut. Notons que l’exemplarité de l’environnement joue un très grand rôle dans la réussite. En effet, si l’enfant assiste régulièrement à des scènes violentes ou humiliantes, il y a de grands risques qu’il reproduise et intègre ces gestes de manière inconsciente dans son comportement. Ne négligeons pas non plus l’impact des médias, d’internet et de la TV.

La fréquentation en questions Dans le jugement sur les bibliothèques, pourquoi faudrait-il prendre en compte la réalité plutôt que le projet qui les a fondées ? Car les bibliothèques publiques, desquelles il sera ici essentiellement question, n’ont pas toujours dû leur existence à leurs résultats. Bien sûr, elles ont largement répondu au questionnaire de l’ex-Direction du livre et de la lecture (DLL) et prêté une oreille aux résultats des différentes éditions de l’enquête « Pratiques culturelles des Français » (PCF), même si c’était surtout pour s’inquiéter des données concernant l’évolution souvent négative de la lecture de livres.

Dangers de Facebook et risques des réseaux sociaux 1- Apprenez à mieux connaitre les réseaux sociaux Facebook Création : 2004 Le réseau social le plus connu.

Related: