background preloader

Le Guide complet du Design Thinking

Le Guide complet du Design Thinking
Adoptée par les entreprises les plus innovantes au monde des Etats-Unis à l’Asie et le Nord de l’Europe, la culture du Design Thinking s'applique avec succès au sein des entreprises françaises. Pour en savoir plus, voici le premier Guide on line sur le Design Thinking. Qu’est-ce que le Design Thinking? Le Design Thinking est un modèle de management moderne parfaitement adapté au traitement des problématiques complexes à l’issue incertaine et caractérisées par des prises de décision qui impliquent les hommes et engagent l’entreprise. Pourquoi cela s’appelle « Design » Thinking? Parce que cette méthode s’inspire de la technique et des instruments utilisés par le designer pour le développement de projets d’innovation. Pourquoi appliquer le Design Thinking? Parce que le Design Thinking permet d’apporter à une problématique donnée, une solution innovante qui répond à ces trois principes fondamentaux : Une solution innovante s’obtient en appliquant la méthode du DT, structurée en 5 phases : Non. Related:  Design thinking en bibliothèquearrayetp

Qu’est-ce que le design thinking ? Dans mon billet précédent, je soulignais l’importance de l’innovation en bibliothèque. Mais comment s’y prendre pour innover ? Doit-on se fier uniquement à l’intuition ou bien y a t-il des outils sur lesquels s’appuyer ? Dans ce billet, je vais parler du design thinking, une méthode née dans les ateliers des designers mais qui s’étend désormais à toutes les sphères où l’on cherche à innover : industrie, technologie, services… et même la culture. Une méthode pour la conduite de projets innovants Le design thinking a aujourd’hui de nombreux promoteurs mais les définitions varient beaucoup en fonction des cas. Brown est président d’IDEO, une société de conseil dont les membres fondateurs ont notamment créé la première souris pour Apple en 1980. En termes de management, on se situe dans un cadre bien précis : la conduite de projet. Trois éléments importants de la méthode Concrètement, la méthode se divise, de façon variable en fonction des présentations, en 3, 4, 5 ou 7 étapes.

Réflexion Design Thinking » CPi - Création d'un produit innovant Une méthodologie qui a germé à la d-School de Stanford: un processus d’innovation centré utilisateur, et axé sur l’observation. La recherche des besoins, le prototypage rapide et l’itération permanente en vue de l’amélioration d’une situation d’usage. 8 ans d’expérience qui se concrétisent aujourd’hui dans le ROADBOOK CPi : la méthodologie CPi appliquée pour les étudiants et l’entreprise. Si l’on peut définir le Design Industriel comme « le domaine de la création de concepts et de spécifications destinés à optimiser la fonction, la valeur et l’apparence d’un produit pour le plus grand bénéfice de l’utilisateur et du producteur », la notion de Design Thinking est plus large et intéresse de multiples champs d’application : du produit au service, du marketing au modèle économique, de la stratégie à la création de marque, de la prospective futuriste à l’émergence de nouveaux usages pour aujourd’hui… Pluridisciplinarité, itération, protypage, visualisation Le processus Design Thinking

[Dossier] Qu’est-ce que le design thinking ? On pourrait penser que c’est une mode, mais le design thinking est bel et bien né dans années 1950. De San Francisco à Delhi, en passant par Londres et Berlin, cette méthode qui oblige à repenser les cycles de création et de management en entreprise par le design convainc les plus réfractaires. Trois écoles spécialisées ont déjà ouvert. FrenchWeb a récemment consacré un atelier dédié en juillet dernier : qu’est-ce que le design thinking ? Le design thinking est « un mode d’application des outils de conception utilisés par les designers pour résoudre une problématique d’innovation, par une approche multidisciplinaire centrée sur l’humain » Les grandes dates du design thinking: Années 1950: Le publicitaire américain Alex Osborn, en mettant au point la technique du brainstorming, sensibilise le monde de l’entreprise à la pensée créative.Années 1960: Création d’un premier programme inter-départemental à l’université de Stanford, la majeure de Product Design. L’économie de l’expérience

Après le web 2.0 : l’informatique omniprésente Par Hubert Guillaud le 23/06/08 | 9 commentaires | 8,375 lectures | Impression L’informatique omniprésente (dite aussi informatique ubiquitaire ou UbiComp, c’est-à-dire, l’informatique des capteurs) sera l’étape qui succédera au web 2.0, prédit Tim O’Reilly. Pour entériner cette intuition, il évoque deux histoires récentes. La première, évoquée par le New York Times, est assez classique de l’informatique omniprésente. C’est celle d’une nouvelle génération d’écrans électroniques publics, équipés de caméra, qui observent qui les regarde pour adapter leurs contenus à leur public, comme le propose la société française Quividi. La seconde évoque la publicité contextuelle mise en place par Like.com dans Facebook : selon les images qui sont présentes sur votre page de profil, Like.com propose des publicités adaptées, proposant des lunettes par exemple, proche de celles que vous portez sur votre photo. Pour Tim O’Reilly il est alors important de :

Du design thinking à l'innovation publique en communs - J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes On parle pas mal en ce moment de Design Thinking ou de la pensée Design. J’ai récemment relayé la traduction en français du guide destiné aux bibliothèques. Le Design Thinking n’est qu’une méthode, parmi d’autres Deux remarques me semblent importantes. Voilà près de 10 ans que les formations à la médiation numérique que nous organisons, notamment avec le CNFPT insistent sur l’expérimentation. Il me semble pourtant qu’il faut faire attention à ne pas fétichiser la méthode. Les pionniers du genre en France, il ne faut pas l’oublier, ce sont les membres de la 27e Région, qui dès 2009 organisaient des ateliers de prototypage rapides dans les collectivités. Dans cet article du site, d’autres « méthodes ingénieuses » sont abordées. Extension du domaine du Remix Biblio Remix

[leçon] Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer. C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final. Ces méthodes ont été élaborées dans les années 80 par Rolf Faste sur la base des travaux de Robert McKim. Années 1950: Le publicitaire américain Alex Osborn, en mettant au point la technique du brainstorming, sensibilise le monde de l’entreprise à la pensée créative.Années 1960: Création d’un premier programme inter-départemental à l’université de Stanford, la majeure de Product Design. La valeur économique a commencé avec les ressources (céréales, minéraux). Pourquoi le design thinking ?

Le leadership et le phénomène du pouvoir dans l'organisation - Gaby José Ababa Ekula S'il y a aujourd'hui des concepts ou des pratiques plus importants qui entrent en ligne de compte dans l'atteinte des objectifs fixés par l'organisation, le leadership en est un. En effet, ce concept se présente comme un besoin non négligeable au changement organisationnel. Car il implique les trois facteurs clés au sein d'une organisation : homme, influence et exercice du pouvoir et l'atteinte des objectifs. La question de leadership, son orientation, ses styles, ses présuppositions et ses formes. Dans les entreprises transnationales, dans les institutions internationales, dans les institutions politiques nationales, dans les institutions éducationnelles, et j'en passe, la question de leadership se pose avec force. Il est pratiqué sur les hommes, son influence est exercée pour l'atteinte des objectifs. La notion même du leadership ne se laisse pas saisir facilement. A en croire RICHARD L. Il est animé par une vision. Le style X 1.

Le design, enrichissement ou déplacement de la prospective ? La prospective est l'un des champs où le design étend ses interventions, à côté du management, de l'intégration des nouvelles technologies, des démarches d'éco‐conception. Le design entre dans la prospective en faisant valoir ses processus d'innovation. Le design a un élan manifeste, on le voit à sa capacité à attirer des étudiants venant d'univers diversifiés : multiplication par cinq du nombre d'inscrits dans les écoles dédiées au design (Source : Télérama oct 2009 « Un métier à tiroirs »), à son expansion dans les entreprises et administrations, à la multiplication des cellules de « design prospectif » dans les entreprises (Source : L'Usine nouvelle 2008 « La folie créatrice du design prospectif ») pour imaginer très en amont de nouveaux produits, ou dans le boom du « design de service » (scénarisation des usages liés à un produit). Quels sont les apports du design à la prospective ? Le design repose sur le dessin. Le designer et l'expérience d'usage

LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé. Nous avons conçu ce kit spécifiquement pour les bibliothécaires et nous sommes impatients de découvrir ce que vous allez en faire ! Le Design thinking en bibliothèque vous est proposé par : L’objectif de ce kit est de vous présenter une nouvelle façon de travailler qui va vous permettre d’impliquer davantage vos usagers et de mieux répondre à leurs besoins. Ce kit est un prototype, une « V1 », et nous espérons qu’il y en aura beaucoup d’autres. Le design thinking est l’une de ces nouvelles méthodes.

15 outils de curation incontournables Que ce soit dans le cadre d’une veille ou pour organiser le flux incessant d’informations qui nous submerge tous, les outils de curation sont devenus des services indispensables. La curation est plus qu’une mode passagère, elle s’inscrit dans un mouvement de fond sur le web pour répondre à l’infobesité et au surf permanent. La curation est aussi un bon moyen pour promouvoir une marque , sa réputation en ligne ou encore pour générer du traffic vers son site en ligne. Les outils et services de curation sont très nombreux. Trop nombreux ? En tout cas voici une sorte de curation des outils de curation Ma liste personnelle des 15 outils incontournables pour votre curation de contenus. Scoop.it Incontestablement mon préféré dans cette liste d’outils de curation. Paper.li C’est le concurrent direct de Scoop.it. Storify Avec storify, les journalistes ont découvert un outil de curation formidable pour raconter des histoires en agrégant des contenus trouvés sur le Web.

Design and Thinking, un documentaire complet sur le design thinking Ce documentaire se base sur les fondamentaux du design thinking en se concentrant sur les problèmes qui impactent notre société, nous les humains dans notre quotidien. En faisant le parallèle avec le design comme une solution à ces problèmes. Le design thinking est présenté comme une méthode différente pour régler situations problématiques que celle que nous utilisons actuellement. Le documentaire va faire le tour des produits ou solutions qui ont été conçues grâce au design thinking. Comme par exemple, une seringue propre et sécurisée, des vélos personnalisables à souhait, ou des tests de grossesse pas cher grâce aux oeufs de grenouilles. Grâce à se documentaire on remarque largement que le design thinking et ses valeurs sont applicables à tous les domaines, de la recherche scientifique à l’économie mondiale en passant par l’innovation technologique.

Quand le MOOC déçoit les étudiants Les Massive Open Online Courses (ou Cours en Ligne Ouverts et Massifs, CLOM, selon l'acronyme en français) sont extrêmement populaires depuis deux ans. C'est la formation à la mode. Mais vous le savez, chez Thot, nous n'aimons pas nous bercer d'illusions. Et puis, qu'en pensent les apprenants eux-mêmes? Rigides ou ennuyeux Ce qui ressort de la lecture de la dizaine de témoignages, c'est que les expériences d'apprentissage sont aussi variées que les plateformes et les cours suivis. Certains ont critiqué la structure des cours parfois trop rigide, ne laissant pas assez de flexibilité aux apprenants. Il y a même un chapitre qui s'intitule « Tales of a MOOC dropout » (Récits d'une décrocheuse de MOOC) qui retrace l'histoire d'une étudiante qui a essayé de suivre deux cours différents et a abandonné le premier. Tout simplement parce que le MOOC qu'elle a abandonné n'annonçait pas clairement les pré-requis indispensables à un bon parcours. Illustration : alexkatkov, shutterstock Références :

[leçon] Qu'est-ce-que le design thinking ? - Les cahiers de l'innovation Qu’est-ce-que le design thinking ? Le Design Thinking est tout simplement le terme utilisé pour désigner l’ensemble des méthodes et des outils qui aident, face à un problème ou un projet d’innovation, à appliquer la même démarche que celle qu’aurait un designer. C’est une approche de l’innovation et de son management qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie beaucoup sur un processus de co-créativité impliquant des retours de l’utilisateur final. Ces méthodes ont été élaborées dans les années 80 par Rolf Faste sur la base des travaux de Robert McKim. Le design thinking, des années 50 à aujourd’hui Années 1950: Le publicitaire américain Alex Osborn, en mettant au point la technique du brainstorming, sensibilise le monde de l’entreprise à la pensée créative.Années 1960: Création d’un premier programme inter-départemental à l’université de Stanford, la majeure de Product Design. La technologie est morte, vive l’expérience ! Prototypez ! Ressources

Related: