background preloader

Numérique : Des réseaux sociaux dans et pour la classe ?

Numérique : Des réseaux sociaux dans et pour la classe ?
La question des réseaux sociaux en classe est en train de monter (à nouveau ?) en puissance. De Claire Bailley à Anne Cordier qui ont récemment publié des ouvrages qui interrogent les pratiques des jeunes, au site proposé par l'enseignement de Wallonie. On peut rapidement comprendre pourquoi cette question se pose : à l'instar des smartphones utilisés dans les classes, à l'insu des règlements voire des lois tout comme l'utilisation des espaces numériques publics partagés (cf Google docs, drive et autres Dropbox), les réseaux sociaux sont de plus en plus souvent présents dans les activités scolaires pilotées par les enseignants et bien plus encore dans les pratiques personnelles des jeunes dans les lieux et le temps scolaires. Ce n'est pas nouveau, mais c'est l'amplification des pratiques et de leur médiatisation qui interroge. Les enseignants qui ont introduit l'usage des réseaux sociaux dans leur pratique en classe sont-ils dans l'illégalité ? Bruno Devauchelle

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/11/30112015Article635844610615100995.aspx

Related:  Des réseaux sociaux dans l'enseignementRéseaux sociaux et enseignementsFOnum Réseaux sociaux

À la conquête des réseaux sociaux ! ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. Ce dossier de la Cellule Projets TICE a été rédigé par Nathalie Bolland, Dominique Lucas et Luana De Maggio (Octobre 2015). Un dossier de la Cellule Projets TICE ! Au sein de l'Administration générale de l'Enseignement, la Cellule Projets TICE de la Direction Enseignement.be a, parmi ses missions, celle de promouvoir et de soutenir l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication dans les pratiques pédagogiques des enseignants. À ce titre, elle défend une approche pédagogique basée sur l’éducation et met en place des dispositifs visant à encourager l’utilisation des nouvelles technologies dans les classes.

Les dangers des réseaux sociaux et surtout Facebook – Kwetu Magazine Actuellement, l’endroit où il faut être est Facebook. Ce nouveau réseau social a déclenché un véritable phénomène international; ne pas être sur ce réseau social est synonyme de ne pas exister. Tout le monde s’y retrouve à savoir entreprises, recruteurs, arnaqueurs; la liste est longue. Que l’on soit jeune ou plus vieux, tout le monde a un jour été sur Facebook. Malgré le fait que ce soit un moyen intéressant pour se faire des amis, garder le contact, s’exprimer, partager ses émotions, il présente aussi une face cachée qui peut-être négative voir dangereuse pour les « facebookers et facebokeuses ». Les dangers des réseaux sociaux comme Facebook guettent les adolescents car ils sont les premiers à l’avoir adopté.

Réseaux sociaux : 13 conseils pour les enseignants En complément du dossier Comprendre les réseaux sociaux numériques : un enjeu pour l’enseignement évoqué sur NetPublic en octobre 2011, le service Service Ecoles-Médias (SEM) de la République et Canton de Genève (Suisse) a publié en décembre 2011, un document synthétique sous licence Creative Commons intitulé : Réseaux sociaux : 13 conseils pour les enseignant-e-s (pdf). Ce document synthétique présenté sous la forme d’une mini-affiche rappelle des conseils de bon sens pour guider les adultes dans leur relationnel avec les élèves, collègues et la communauté éducative sur les médias sociaux. Cette ressource propose un vademecum plus généralement applicable en situation professionnelle ainsi que pour les animateurs multimédia en EPN (espace public numérique).

Sur le Web, le "paradoxe de la vie privée" Les internautes surfent sur les paradoxes aussi aisément que sur le Web. Alors que les récentes révélations ont démontré que les agences de renseignement américaine et française surveillaient Internet et les réseaux sociaux, ils s'exposent de plus en plus sur la Toile. Une tendance de fond dont l'hebdomadaire Time a fait récemment sa couverture, en parlant d'une génération "moi, moi, moi" dont la visibilité des pulsions narcissiques est démultipliée par les nouveaux moyens techniques. Les chiffres sont vertigineux. En 2013, plus d'un internaute français sur deux est sur FaceBook, 21 % sur Google+, et 12 % sur Twitter, selon des données publiées par l'Ifop en novembre 2012. FaceBook évoque 4,75 milliards de contenus – dont 300 millions de photos – postés chaque jour sur son site dans le monde entier.

Médias sociaux et espaces communautaires pour enseignants On trouve désormais sur le web des homologues de Facebook, Linkedin ou Twitter réservés aux professeurs ! Découvrez dans cette fiche pédagogique les médias sociaux pour enseignants. Si beaucoup de professeurs utilisent régulièrement Twitter, Facebook ou Youtube, peu connaissent l’existence de leurs équivalents dédiés à l’éducation. Le monde de la recherche et de l’enseignement possède en effet ses médias sociaux spécifiques, qui exploitent la puissance du Web 2.0 en ciblant les besoins particuliers des professionnels de l’éducation. Vocabulaire Twitter : 15 Mots et Symboles à Connaître ! Lorsque l’on débute sur Twitter, on peut se sentir un peu perdu notamment à cause du vocabulaire et symboles spécifiques à l’utilisation de Twitter. A quoi sert le @ et # ? C’est quoi RT, DM et FF ?

RÉSEAUX SOCIAUX – Culture Numérique de l'enseignant – Droits et obligations Dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information (EMI), un enseignant à l’intention d’intégrer dans son enseignement l’usage d’un réseau social comme outil pédagogique. Convaincu des plus-values en terme d’apprentissage mais inquiet quand aux risques, il décide de mener une investigation avant de passer à la pratique afin d’en faire une utilisation responsable. Travail demandé : Analyser la situation décrite du point de vue du droit.

Romain Cordier : Maupassant 2.0 en lycée pro Comment le numérique et la créativité peuvent-ils aider des élèves en difficulté à faire vivre une œuvre littéraire ? A Pontarlier, Romain Cordier, professeur de lettres-histoire, en donne la démonstration autour d’une nouvelle fantastique de Maupassant. Dans une classe de 4ème à projets, ses élèves ont adapté « Le Horla » de diverses façons : en bande dessinée, via Twitter, en onomatopées et smileys… et même par un roman-photo utilisant le controversé réseau Snapchat ! Cette « pédagogie du détour 2.0 » réduit la distance qui sépare parfois les élèves des savoirs scolaires pour les aider à retrouver le plaisir de la littérature.

Utiliser les réseaux sociaux Les réseaux sociaux sont des outils d'apprentissage en devenir Les sites collaboratifs populaires comme Facebook et Twitter apparaissent tour à tour comme outils d'apprentissage performants ou comme sources de distraction. Le point avec un expert de la question, Jean-Paul Pinte - enseignant-chercheur de l'université catholique de Lille, spécialiste des réseaux sociaux et de la culture informationnelle. Jean-Paul Pinte : « Les plates-formes collaboratives peuvent devenir, dans un cadre pédagogique, de véritables vecteurs d'ouverture sur le savoir. Ce, à condition que les enseignants acceptent de rentrer dans les flux avec leurs élèves. Dans ce cas, le professeur n'a plus le monopole, il n'est plus seul détenteur du savoir, puisque chacun des étudiants participe à son élaboration, en proposant des références de textes par exemple.

Snapchat : Le guide de survie à l'usage des plus de 25 ans Will Oremus, journaliste techos pour la version américaine de Slate, avouait à ses lecteurs le 2 février, par le biais d’un long pamphlet, qu’il passait du temps à écrire sur Snapchat sans n’avoir jamais rien bitté à cette application de malheur. D’un coup d’un seul, il enlevait un poids à tous les journalistes tech du monde, enfin ceux qui ont plus de 25 ans, et leur permettait d’avouer que eux non plus n’ont jamais pu se résoudre à comprendre et à utiliser un moyen de communication qui séduit pourtant massivement les jeunes. Le tabou était alors rompu, et pour continuer d’écrire des titres comme « Un adolescent tue sa copine à cause d’un snap », il allait falloir se confronter à un défi technique et éthique : apprendre à apprivoiser Snapchat. Mais qui es-tu, Snapchat ?

Related: