background preloader

Sens et fonction des avatars

Par Serge TISSERON, psychiatre On appelle « avatars » les marionnettes de pixels qui permettent d’entrer dans les espaces virtuels et d’y interagir. Ils permettent à un joueur, pour la première fois dans l’histoire, de devenir en temps réel le spectateur de ses propres actions. 1. Une symbiose L’avatar permet à volonté au joueur de voir le monde « avec ses yeux » – en vision subjective – ou bien de le voir détaché de soi, comme on se voit parfois soi-même dans un rêve. 2. De nombreux jeux commencent par la construction de son avatar : ce moment est une sorted’épreuve projective où le joueur choisit le sexe, la taille, l’apparence et les caractéristiques psychologiques de son personnage. Ces choix vont notamment déterminer les formes de sa participation aux combats. 3. Parfois, l’avatar est fabriqué sur mesure pour redonner vie à ce que nous avons été. 4. Le personnage auquel le joueur donne vie est aussi parfois une figure parentale à laquelle il cherche à rester attaché. 5.

http://www.pedagojeux.fr/jeu-et-rapports-sociaux/sens-et-fonction-des-avatars

Related:  Avatar et identité

55 sites pour créer son avatar en ligne Créer son avatar en ligne: une sélection de 28 sites pour créer un avatar en ligne sans besoin de logiciel. (revenez régulièrement car ce billet est mis à jour très souvent). Je fais revivre ce billet, car depuis le début de sa création, un nombre incroyable de services a disparu.

Protéger sa vie privée dans Internet et les réseaux sociaux Photo: iStock Seulement Facebook ? On ne peut plus parler de vie privée dans Internet sans évoquer constamment Facebook. Ce n’est évidemment pas le seul site à surveiller, mais c’est celui où les internautes s’épanchent le plus, où ils font part de leur vie privée le plus naïvement. Les conseils suivant reflètent cette situation, mais ils peuvent être appliqués à toutes les sphères de votre vie numérique. Génération C Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La génération C désigne, selon le Centre francophone d'informatisation des organisations (CEFRIO)[1], l'ensemble des personnes nées entre 1984 et 1996. Elle se caractérise par le fait qu'elle a grandi avec les technologies de l'information et Internet, dont elle se sert pour communiquer, collaborer et créer. Au Québec, la génération C regroupe un million et demi de personnes[1]. Notes et références[modifier | modifier le code] Annexe[modifier | modifier le code]

Psychologie de l’avatar Dans un texte qui a déja 13 ans, The Psychology of Avatars and Graphical Space in Multimedia Chat Communities (mai 1996), John Suler a donné quelques clés de compréhension à propos de l’usage des avatars. Son analyse se basait sur les avatars utilisés dans The Palace qui était un chat graphique, mais elle reste toujours un point de départ solide pour qui veut s’ aventurer sur ces questions. Les avatars fonctionnent comme le test projectif des tâches d’encre de Rorschach nous dit John Suler ; on peut y trouver des éléments de la vie consciente et inconsciente de chacun. La vie privée, un problème de vieux cons MaJ : au vu de son succès, cet article est devenu un livre, au titre éponyme, La vie privée, un problème de « vieux cons » ?, qui peut être commandé sur Amazon, la Fnac, l’AppStore (pour iPhone & iPad), et dans toutes les bonnes librairies… Sommes-nous aussi coincés et procéduriers au regard de notre vie privée que la société de nos grands-parents l’était en matière de sexualité ? Dit autrement : assiste-t-on aux prémices d’un bouleversement similaire, d’un point de vue identitaire, à celui de la révolution sexuelle ? C’est la thèse esquissée dans un très intéressant article consacré aux bénéfices sociaux, personnels et professionnels du partage des données par les utilisateurs de réseaux communautaires et sociaux type “web 2.0“. “Au début, les gens avaient très peu d’inhibitions, et adoptaient des pratiques très risquées.

Identité virtuelle et réelle : quelle image projetez vous avec votre avatar ? Apparence jeune ou vieille, attrayante ou menaçante : tout est possible lorsqu’on crée un « avatar », c’est-à-dire un alter ego virtuel. Avec autant de choix, les utilisateurs sont-ils portés à choisir un modèle qui leur ressemble? Selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université Concordia au Canada, la réponse est généralement « non », l’apparence choisie reflétant la personnalité du créateur. Publiée dans la revue Psychology and Marketing, cette étude intéressera les entreprises du monde réel souhaitant atteindre les marchés virtuels et réels. » La « curation », un nouveau métier du Web? Très bientôt, le contenu accessible sur Internet doublera toutes les 72 heures. Trouver une information pertinente deviendra une tâche encore plus ardue! En réponse à cette préoccupation, une pratique est en vogue depuis plusieurs mois sur le Web: la curation. On mise désormais sur l’édition et la diffusion plutôt que sur la création de contenu. En quoi consiste la curation? Quels en sont les outils?

Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 (dossier) L’Institut Français de l’Éducation publie un dossier complet d’actualité veille et analyses (n°79, novembre 2012) intitulé Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 (21 pages, en pdf). Questions centrales de ce document : quelle est l’efficacité du numérique en terme d’impact pour les apprentissages ? Y a-t-il une motivation renouvelée chez les apprenants ? Quelles solutions technologiques peuvent soutenir efficacement les apprentissages, et quelle pédagogie doit être mise en place pour profiter pleinement des possibilités offertes par le numérique ? Le dossier a été coordonné par Rémi Thibert (chargé d’études et de recherche à l’IFé). Cloud computing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait.

Cloud computing - Informatique dans les nuages Le cloud computing ou informatique en nuage est une infrastructure dans laquelle la puissance de calcul et le stockage sont gérés par des serveurs distants auxquels les usagers se connectent via une liaison Internet sécurisée. L’ordinateur de bureau ou portable, le téléphone mobile, la tablette tactile et autres objets connectés deviennent des points d’accès pour exécuter des applications ou consulter des données qui sont hébergées sur les serveurs. Le cloud se caractérise également par sa souplesse qui permet aux fournisseurs d’adapter automatiquement la capacité de stockage et la puissance de calcul aux besoins des utilisateurs. On distingue plusieurs types de services cloud : Le cloud computing utilise la métaphore des nuages pour symboliser la dématérialisation de l’informatique. © George Thomas, Flickr, CC by-sa 2.0 Cloud computing - 1 Photo

Les 18-24 ans, «génération numérique» de mutants Joignabilité permanente, immédiateté des échanges et choix constants des modes de communication sont les caractéristiques du digital native. - Photothèque La Presse Les 18-24 ans, première génération ayant totalement vécu dans l'ère numérique, sont les acteurs d'un changement profond qui les voit réinventer leur rapport aux autres, au travail, à la consommation, selon une étude menée pendant trois mois auprès d'une centaine d'entre eux. Le digital native (Jeune issu de la première génération numérique) - expression apparue en 2001 aux États-Unis - a grandi dans un environnement de jeux vidéo, d'ordinateurs, de téléphones mobiles et de virtualité induisant un rapport au temps et à l'espace «qui casse toutes les règles des générations précédentes», résume l'institut BVA qui a mené cette étude. Il zappe en permanence et «conforte cette habitude dans la vraie vie» en évitant au maximum l'affrontement au profit d'un contournement des problèmes érigé en système, note BVA.

Related: