background preloader

Le Premier ministre néerlandais prévoit que la crise des migrants va faire s’écrouler l’Union européenne « comme l’Empire romain »

Le Premier ministre néerlandais prévoit que la crise des migrants va faire s’écrouler l’Union européenne « comme l’Empire romain »
L’Europe risque de s’écrouler comme l’Empire romain à cause de la crise des migrants, croit savoir le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, cité par le « Financial Times« , alors que son pays s’apprête à prendre la présidence de l’UE en janvier. De nombreuses dissensions existent au sein de l’Union européenne sur la manière de gérer la venue de centaines de milliers de Syriens, Irakiens et Érythréens, notamment, fuyant leur pays pour se rendre en Europe. « La première étape, c’est de s’assurer que les frontières soient contrôlées », soutient Mark Rutte : « l’Empire romain nous l’a montré et nous le savons tous, les grands empires s’écroulent si les frontières ne sont pas bien protégées ». Le gouvernement néerlandais a fait de la crise des migrants une de ses priorités pour sa présidence du groupe des 28. « Nous devons arrêter ce flot de migrants qui viennent en Europe, nous ne pouvons continuer avec les niveaux actuels », dit-il, cité par le quotidien en ligne EUObserver. L’Obs Related:  le début du Moyen Age

Qui était Mahomet ? Né vers 570, mort en 632, Mahomet est le prophète fondateur de l’islam. Mais que sait-on de sa vie ? La vie de Mahomet nous a été transmise par une surabondance de sources réunies par la tradition musulmane, la sunna*. Cette documentation, postérieure au Prophète, est faite notamment des paroles de Mahomet (les hadîth*) et de la sîra*, sa biographie officielle écrite au 9e siècle. Né vers 570 à La Mecque, orphelin de père, Mahomet perd sa mère vers l’âge de 6 ans. La Nuit du Destin Un hadîth célèbre a transmis de lui la description suivante : « Il était de taille moyenne, ni très grand, ni très petit. Son existence bascule en 610 lors de la Nuit du Destin. Mahomet imite le modèle christique de l’envoyé persécuté et incompris. Son expérience spirituelle l’a convaincu que les rites anciens ne suffisent plus à exprimer le divin. En échec à La Mecque, son salut vient de l’oasis de Yathrib, dont les habitants cherchent un arbitre à leurs conflits. Un nouveau monothéisme Pour aller plus loin…

Les origines de la légende arthurienne : six théories 1 N. Wright éd., The Historia Regum Britannie of Geoffrey of Monmouth, vol. 1 : Text, Cambridge, 19 (...) 1Tous les spécialistes qui se sont intéressés de manière honnête et sérieuse aux origines de la légende arthurienne se plaisent à rappeler que les grands textes qui font la matière de Bretagne, ceux qui nous racontent le roi Arthur, sont tardifs : les plus anciens datent du début du xiie siècle, et presque tous s’inspirent du récit pseudo-historique proposé au milieu des années 1130 par Geoffroy de Monmouth à travers son Histoire des rois de Bretagne 1. 2 B. Yorke, Kings and Kingdoms of Early Anglo-Saxon England, Londres et New York, 1990, p. 2 ; K. R (...) 3 P. 2À ceux qui se penchent sur la question, Arthur semble introuvable. 5 Un grand nombre de sources sont par ailleurs disponibles, et la plupart du temps discutées, dans d (...) 6 Une première version de cet article, distinguant cinq théories, a été mise en ligne par Mark Adder (...) Résumé de la théorie Arguments 7 M. 51. 8 K.

Morts, inceste, dragons… «Game of Thrones» expliqué par les symboles et croyances du Moyen Age SERIES Michel Pastoureau, historien spécialiste des symboles, décrypte « Game of Thrones »... Image extraite de la saison 5 de «Game of Thrones». - HBO Benjamin Chapon Que se cache-t-il derrière la mort du roi Robert Baratheon, tué à la chasse (oh, ça va, ce n’est pas un spoiler, ça arrive dans la saison 1) ? Que signifie les emblèmes des maisons des Sept couronnes ? Michel Pastoureau, médiéviste spécialiste des symboles, des emblèmes, et de l’héraldique, n’a jamais vu la série Game of Thrones : « J’en ai entendu parler, bien sûr. Une mort honteuse ou glorieuse ? Dans son dernier ouvrage, Le roi tué par un cochon, Michel Pastoureau raconte comment un héritier au trône de France est mort à cause d’un cochon sauvage qui avait effarouché son cheval. « Un sanglier, au Moyen Age, est très différent d’un cochon de ferme, précise l’historien. Avoir des maîtresses, c’est stylé ? Ned Stark aurait eu un enfant né d’un adultère. L’inceste, c’est grave ? Un bâtard sur le trône, sérieux ?

6 faits sur le Moyen Âge qu'on pense vrais mais qui sont en fait faux ! Quand on parle de Moyen ge, on a souvent en tête cette époque avec de preux chevaliers vivant dans des conditions de vie peu hygiéniques. Il faut dire que nombreux sont les films qui nous ont inculqué ça. C'est pourquoi on a décidé de vous donner plus amples informations sur cette époque de l'Histoire. Vous allez être étonnés de voir que le Moyen Âge n'est tout à fait ce qu'on imagine. Suivez-le guide... 1. On imagine souvent les scientifiques de l'époque du Moyen Âge comme des personnes totalement exclues de la société à cause de la présence importante du christianisme. L’Église est même à l'origine de nombreuses universités célèbres qu'on connaît aujourd'hui : Oxford, Cambridge, les Universités de Paris... 2. Quand on pense au Moyen Âge, on imagine souvent une odeur nauséabonde et des gens sales. 3. Certes, les chevaliers partaient en guerre pour combattre et défendre leurs rois. L’Église a même tenté de modérer ces actes de barbarie. 4. Aussi, la prostitution n'était pas si taboue.

Islam: une histoire de désert et de sang C’est le philosophe René Girard qui a sans doute le mieux cerné le concept de «rivalité mimétique» entre pays, cultures et religions. On peut le définir par un désir puissant d'imiter l'autre pour obtenir la même chose que lui. Au besoin par la violence. Une «rivalité mimétique» existe entre les religions elles-mêmes autour d'un même «capital symbolique». Pendant des siècles, ce capital symbolique avait été monopolisé par l’Ancien Testament biblique et par le message de Jésus de Nazareth. Cette rivalité a engendré de la violence entre les «peuples du Livre» dès les premiers temps de l'islam. 1.Mahomet Mahomet a 40 ans, en 610, quand il reçoit la «Révélation» sur le mont-Hira, près de La Mecque, en Arabie, où il est né. Pour les musulmans, la «Révélation» n'est donc pas, comme pour les chrétiens, celle d'un homme-Dieu, Jésus-Christ, venu sur la terre. Mahomet qui garda des troupeaux, est devenu orphelin précoce, puis un notable puissant, et fut aussi un chef de guerre conquérant Le Coran

Comment les licornes sont devenues la métaphore de l’extraordinaire Les licornes ne se résument pas à une frénésie issue des méandres d’internet: l’animal mythique a aussi intégré notre langage et nos figures de style. Les licornes sont partout, tout le temps. Il est difficile de définir précisément le moment où cet animal fantastique un peu kitsch est devenu à la mode. Qu’elle soit capillaire ou commerciale, la frénésie autour de ces chevaux à corne a progressivement imprégné le langage courant. Pour les entreprises de la Silicon Valley valorisées à plus d’un milliard de dollars avant même d’être cotées en bourse, on parle de licornes. «Le parc lexico-zoologique des licornes continue de se peupler», constate le Boston Globe. Les métaphores animales ne se sont toutefois jamais cantonnées aux licornes. Mais pourquoi se contenter des licornes, quand il existe des centaines de créatures mythiques prêtes à servir de métaphore au prochain phénomène hors du commun? Partagez cet article

Charles Martel et la bataille de Poitiers Comment ils ont mis Martel en tête Que sait-on exactement de Charles Martel ? Assez peu de chose, somme toute. Ce personnage historique qui fut maire du palais, c’est-à-dire un membre influent de l’entourage de certains rois mérovingiens, n’a pas eu un destin hors du commun. Aucun projet sarrasin d’invasion Au lendemain de la mort du prophète Mahomet (7e siècle), le calife ‘Umar lance depuis La Mecque la conquête du Proche-Orient. Exploitation identitaire Pendant de longs siècles, il fut peu question du héros de Poitiers et pas toujours en bien.

Contre-enquête sur les derniers jours du Prophète de l'islam - Sciences L'historienne Hela Ouardi, aussi membre associé du Laboratoire d'études sur les monothéismes du CNRS, détaille dans son ouvrage les derniers jours de Mahomet, le prophète de l'Islam. Afin de restituer au mieux les faits à travers cette enquête minutieuse, elle s'est basée sur des milliers de pages. Et parmi elles, le Coran et ses multiples exégèses ainsi que les livres les plus anciens de la Tradition musulmane (sunnite et chiite), les recueils d'hadiths du Prophète, les différents récits biographiques écrits sur lui et ses compagnons ainsi que les chroniques historiques comme celle, majeure, de Tabarî (IXe - Xe siècle), explique-t-elle dans une interview au long court publiée par le journal Le Monde. Dans le quotidien français, elle avance que "Mahomet a manifestement beaucoup souffert durant les derniers mois de sa vie. L'objectif avoué de son étude approfondie est "de rendre le Prophète de l'islam à son humanité, à laquelle renvoie explicitement le Coran dans les sourates 18 et 41".

Roi Arthur : les mystères du Livre Noir de Carmarthen ROI ARTHUR. C’est une surprise de taille ! L’un des plus prestigieux ouvrages médiévaux du Pays de Galles, le Livre Noir de Carmarthen – célèbre pour contenir quelques-unes des plus anciennes mentions du Roi Arthur et de Merlin – vient de livrer des secrets insoupçonnés… Apparition de deux visages fantomatiques et de vers disparus depuis 500 ans En combinant l’utilisation de lumière ultra-violette et des logiciels de retouche photo, Myriah Williams, une jeune doctorante de l’université de Cambridge (Grande-Bretagne) a fait apparaître sur le parchemin jauni de ce livre de poèmes mythologiques et légendaires daté de 1250, deux visages fantomatiques et des vers disparus depuis plus de 500 ans. Deux visages inconnus apparaissent sous lumière UV dans une page du Livre Noir de Carmarthen. © Myriah Williams, Bibliothèque nationale du Pays de Galle (réutilisation interdite) ...serch a chariad at vy anhrydyddusaf gar... PALIMPSESTES. HEROS LEGENDAIRES. Arthur, un personnage de la légende galloise

Dans les pas de Childéric à Tournai Tournai n’a pas usurpé son titre de berceau de la France. C’est en effet dans la ville aux cinq clochers que naquit la première dynastie à avoir régné sur ce qui allait devenir l’Hexagone pendant près de trois siècles. Une dynastie communément appelée les Mérovingiens. Childéric en est le fondateur. Et c’est au départ de Tournai qu’il va commencer à régner, vers 457, sur un territoire sans cesse grandissant. À sa mort, vers 481, il laisse à son fils, Clovis I er, un royaume allant de l’actuel Tournaisis jusqu’à Boulogne, Amiens et Reims. Infos : www.visittournai.be/ Tournai n’a pas usurpé son titre de berceau de la France. Infos : www.visittournai.be/

Comment le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers s’est installé dans l’histoire Tribune. Alors que le Parti socialiste se réunit en congrès à Poitiers, les identitaires se retrouvent dans la ville pour rendre un hommage à Charles Martel et à la bataille de Poitiers, en 732. Par Salah Guemriche Treize ans après le cri de ralliement frontiste : « Charles Martel 732, Le Pen 2002 ! », voilà que les Identitaires, un groupe d’extrême droite, nous remettent ça, en appelant à faire Bloc ce 7 juin, à Poitiers… Les mythes, on le sait, ont la peau dure. Depuis Chateaubriand (pour qui « Les Maures, que Charles Martel extermina, justifiaient les Croisades ! En 732 (ou 733), Poitiers ne fut pas le Waterloo des Sarrasins. Si je tiens, ici, à invoquer des historiens du cru, c’est pour souligner l’occultation qui est faite de ces sources chez les auteurs des manuels d’histoire qui auront contribué à entretenir le mythe d’un Charles sans peur et sans reproche. Une bataille peut en cacher une autre

25 décembre 507. Baptême de Clovis à Reims après le harcèlement de sa catho d'épouse Le 25 décembre 507, l'évêque de Reims, Rémi, baptise Clovis et trois milles de ses guerriers. C'est qu'il a la santé le curé ! La queue est plus longue que le jour où TF1 auditionne pour The Voice... Le roi des Francs est en tête de file. Cela fait des années qu'elle le tanne avec la Boutin pour qu'il jette aux oubliettes ses innombrables dieux guerriers, au profit du seul, de l'unique, du Dieu chrétien qui n'est fait que d'amour et de charité. Émotion intense On ne connaît pas non plus le déroulement précis de la cérémonie. Clovis est donc le premier. Il lui a fallu apprendre qui est le seigneur, comprendre ce que vient faire Jésus dans cette histoire. Vie dure Si Clovis persiste à rejoindre le camp des chrétiens, c'est qu'il y trouve de nombreux avantages. Lors de la naissance de leur enfant Ingomer, Clotilde exige le baptême. "Fils de Dieu vivant" Durant au moins deux ans, Clovis résiste à son épouse. Un royaume plein d'amour

Alemanni -- Ancient History Encyclopedia The Alemanni (also known as the Alamanni and the Alamans, meaning "All Men" or "Men United") were a confederacy of Germanic-speaking people who occupied the regions south of the Main and east of the Rhine rivers in present-day Germany. Many historians claim that the Alemanni first enter the historical record in 213 CE when Cassius Dio records the campaigns of Caracalla and his duplicitous dealings with the Alemanni. It is true that the name "Alemanni" first appears in Cassius Dio but, if one accepts that the Alemanni and the Suebi (or Suevi, who appear in earlier records) were the same (as not all do), then their first mention comes in 98 CE in Tacitus' Germania. The Alemanni were still a formidable force when they joined the forces of Attila the Hun and battled the romans in 451 CE. Tactitus' Account of Alemanni Appearance & Religion Regarding religion, Tacitus writes that the Suevi were pagan and seem to have practiced a form of Druidism. Cassius Dio's Account of the Alemanni

Related: