background preloader

La Liste rouge des espèces menacées en France

La Liste rouge des espèces menacées en France
Pour préserver la diversité de la faune et de la flore, il est important de connaître la situation précise de chaque espèce, de surveiller l’évolution des menaces et d’identifier les priorités d’actions : c’est l’objectif de la Liste rouge nationale des espèces menacées. © Fabrice Croset Etablie conformément aux critères internationaux de l’UICN, la Liste rouge nationale dresse un bilan objectif du degré de menace pesant sur les espèces en métropole et en outre-mer. Elle permet de déterminer le risque de disparition de notre territoire des espèces végétales et animales qui s’y reproduisent en milieu naturel ou qui y sont régulièrement présentes. La Liste rouge des espèces menacées en France est réalisée par le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN/SPN). L’état des lieux se décline en chapitres taxonomiques (mammifères, plantes vasculaires, crustacés, libellules…) et géographiques (métropole, Guadeloupe, Réunion, Nouvelle-Calédonie…). Outre-mer : Related:  Nature/Environnement/biodiversité

Abeilles, pollinisation et biodiversité Apis mellifera, l’abeille domestique des apiculteurs est l’espèce la plus répandue et la plus connue. Près de 1 000 espèces d’abeilles différentes sont recensées en France. Soit plus que le nombre de mammifères, oiseaux et reptiles réunis ! Dans le monde, on ne dénombre pas moins de 20 000 espèces d’abeilles. Régime sans abeilles Abeille domestique, genre Apis. © Denis Bourgeois (Arthropologia) Toutes ces espèces sont très importantes pour la pollinisation, processus indispensable à la reproduction sexuée des plantes à fleurs. 80 % des cultures à travers le monde sont dépendantes de l’activité des insectes pour la pollinisation, au premier rang desquels les abeilles. Les pollinisateurs pèsent 153 milliards d’euros C’est le chiffre auquel sont parvenus des chercheurs de l’Inra pour estimer la valeur économique de l’activité pollinisatrice des insectes, essentiellement des abeilles (programme Alarm, 2006-2009). Biodiversité et abeille : l’une ne va pas sans l’autre

Eau et biodiversité Natura 2000 Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. Natura 2000 en quelques chiffres Natura 2000 en Europe Les sites Natura 2000 recouvrent le territoire de l’Union européenne à hauteur de 18,40% 5 491 sites classés en tant que zone de protection spéciale pour les oiseaux (ZPS) 22 594 sites classés en tant que zones spéciales de conservation (ZSC) 27 308 sites (terrestres et/ou marins) 26 410 sites terrestres soit 787 767 km2 2960 sites marins soit 251 565 km2 Directive Habitat-Faune-Flore Types d’habitats naturels : 233 Espèce animale : 1 563 Espèces végétales : 966Directive oiseaux Espèce oiseaux : 617 Source baromètre N 2000/CE – décembre 2014 Natura 2000 en France 1 758 Sites terrestres en France Directive Habitat, faune, flore Directive oiseaux

La biodiversité : un concept récent La biodiversité, contraction de biologique et de diversité, c’est tout le tissu vivant de notre planète. Étudier la biodiversité, c’est chercher à mieux comprendre les liens et les interactions existant entre les espèces et avec leurs milieux de vie. 21 décembre 2010 (mis à jour le 25 janvier 2016) La biodiversité est un concept apparu dans les années 1980. Biodiversité : une idée complexe mais indispensable L’usage du mot biodiversité est relativement récent mais la biodiversité est, elle, très ancienne puisqu’elle est le résultat de la longue histoire de la terre et de l’évolution du monde vivant qui s’étale sur plusieurs milliards d’années. La biodiversité est le tissu vivant de notre planète. La notion même de biodiversité est complexe car elle comprend trois niveaux interdépendants : En savoir plus Le concept de « diversité biologique » est apparu dans les écrits de Thomas Lovejoy, biologiste américain, en 1980. A voir

Déforestation : tout savoir sur la déforestation Déforestation : la forêt du bassin du Congo en danger Ensanglantée par la guerre civile à l’est, la République démocratique du Congo voit aussi disparaître son capital vert, le deuxième du monde tropical. Reportage sur la déforestation au Congo. MONDE : La biodiversité La biodiversité, c'est la diversité du vivant sur notre planète. Cette diversité englobe tous les processus, les modes de vie ou les fonctions qui conduisent à maintenir un organisme à l'état de vie. Parler de biodiversité, c'est parler des plantes, des animaux, des champignons, des bactéries, mais aussi des virus, des gènes… C'est aussi parler de toutes les relations qui existent entre les organismes vivants et entre ces organismes et leurs milieux de vie. Les humains appartiennent à une espèce et font donc partie à part entière de la chaîne de la biodiversité. Pour bien prendre conscience de l'ampleur de la biodiversité, il faut en comprendre les différents niveaux : > Tout d'abord, la biodiversité, c'est la multiplicité des milieux de vie, du plus petit au plus grand des organismes, des océans… au contenu des cellules, en passant par la mare au fond de son jardin. Source : biodiversite2010.fr

Outline of earth science The following outline is provided as an overview of and topical guide to earth science: Earth's spheres[edit] The Earth's spheres are the many "spheres" into which the planet Earth is divided. The four most often recognized are the atmosphere, the biosphere, the hydrosphere and the geosphere. As a whole, the system is sometimes referred to as an ecosphere. Listed roughly from outermost to innermost the named spheres of the Earth are: Branches of earth science[edit] Geology[edit] Geography[edit] Soil science[edit] Atmospheric science[edit] Oceanography[edit] Glaciology[edit] Glaciology Geoinformatics[edit] History of earth science[edit] Main article: History of earth science; see also History of geology Earth science topics[edit] Main article: List of earth science topics See also[edit] List of geoscience organizations References[edit] External links[edit]

sagascience - Modes de gestion agricole et influences sur la biodiversité du sol Certaines pratiques agricoles - trop intensives ou peu respectueuses de l'environnement - peuvent être responsables de la dégradation du sol et de la perte de sa biodiversité. Des labours fréquents et notamment des labours profonds, l'usage intensif d'engrais et de pesticides, la dessiccation, les inondations, les incendies... perturbent les organismes du sol (macrofaune, mésofaune, microorganismes), réduisent le stock de matière organique (principale source d'énergie pour les habitants du sol) et bouleversent la structure, l'aération, la compacité, la texture, le pH ou la composition du sol, modifiant ainsi son fonctionnement. D'autres pratiques agricoles, au contraire, permettent de maintenir, voire de restaurer, la biodiversité du sol. Voici quelques illustrations de modes de gestion agricole et leurs conséquences sur la biodiversité du sol : Lutte contre parasites, prédateurs et mauvaises herbes Des méthodes alternatives existent. Le choix et la rotation des cultures Rédaction :

Life sciences The life sciences comprise the fields of science that involve the scientific study of living organisms – such as microorganisms, plants, animals, and human beings – as well as related considerations like bioethics. While biology remains the centerpiece of the life sciences, technological advances in molecular biology and biotechnology have led to a burgeoning of specializations and interdisciplinary fields.[1] Some life sciences focus on a specific type of life. For example, zoology is the study of animals, while botany is the study of plants. The life sciences are helpful in improving the quality and standard of life. There is considerable overlap between many of the topics of study in the life sciences. Topics of study[edit] Affective neuroscience[edit] Anatomy[edit] Sagittal MRI scan of the head Astrobiology[edit] Biochemistry[edit] A schematic of hemoglobin. Biocomputers[edit] Biocontrol[edit] Biodynamics[edit] Bioinformatics[edit] Biology[edit] Biomaterials[edit] Biomechanics[edit] Botany[edit]

sagascience - Effet retour sur l'espèce humaine des perturbations qu'elle fait subir à la biodiversité Depuis des milliers d'années, nous vivons plus ou moins consciemment en interaction avec la biodiversité, qui nous rend de nombreux services, vitaux ou de « bien-être » : apport de matières premières pour l'alimentation, la santé et l'économie, bon fonctionnement des milieux permettant par exemple l'agriculture et l'accès à l'eau potable, protection naturelle contre les intempéries et les maladies, régulation du climat local et global, apport de biens immatériels tels que la beauté des paysages, la connaissance que nous tirons de la biodiversité, la culture, etc. Or, ces services, indispensables à l'espèce humaine, sont extrêmement fragiles.© Inra Photothèque / RIGAUDIERE Jean-Paul Pourtant, l'augmentation de la population humaine et de ses besoins, le développement de nouvelles technologies et de nouveaux modes de vie peuvent modifier rapidement cet équilibre Homme-Nature. Si la biodiversité m'était comptée... L'érosion de la diversité biologique modifie aussi nos relations sociales.

Natural science The natural sciences are the sciences that seek to elucidate the rules that govern the natural world through scientific methods, the cornerstone of which is measured by quantitative data. Based on formal sciences, they also attempt to provide mathematical (either deterministic or stochastic) models of natural processes. The term "natural science" is used to distinguish the subject from the social sciences, such as economics, psychology and sociology, which apply the scientific method to the study of human behavior and social patterns; the humanities, which use a critical or analytical approach to study the human condition; and the formal sciences such as mathematics and logic, which use an a priori, as opposed to empirical methodology to study formal systems. There are five branches of natural science: astronomy, biology, chemistry, the Earth sciences and physics. Criteria[edit] Branches of natural science[edit] Biology[edit] Chemistry[edit] Materials science[edit] Physics[edit]

Les droits de l’homme et l’environnement Human Rights and the Environment The salvation of the world lies in the human heart, in the human power to reflect, in human meekness and in human responsibility. We are still under the sway of the destructive and vain belief that man is the pinnacle of creation and not just a part of it… We still don't know how to put morality ahead of politics, science and economics. We are still incapable of understanding that the only genuine backbone of all our actions – if they are to be moral – is responsibility. When asked to talk about "the environment", what do you think of first? This widespread concern for the state of the environment is very recent. People realise that we cannot dump our wastes and expect them to disappear. Air The air we breathe can be contaminated, for example, by particle emissions from motor vehicles and industry as well as from household fuels and tobacco smoke. Water Land Question: In what ways are the air, water and land polluted in the environment where you live?

Earth science A volcanic eruption is the release of stored energy from below the surface of Earth, originating from radioactive decay and gravitational sorting in the Earth's core and mantle, and residual energy gained during the Earth's formation[1] Fields of study[edit] The following fields of science are generally categorized within the Earth Sciences: Earth's interior[edit] Plate tectonics, mountain ranges, volcanoes, and earthquakes are geological phenomena that can be explained in terms of energy transformations in the Earth's crust.[10] Plate tectonics might be thought of as the process by which the earth is resurfaced. Volcanoes result primarily from the melting of subducted crust material. Earth's electromagnetic field[edit] Atmosphere[edit] The magnetosphere shields the surface of Earth from the charged particles of the solar wind. The troposphere, stratosphere, mesosphere, thermosphere, and exosphere are the five layers which make up Earth's atmosphere. Methodology[edit] Earth's spheres[edit]

Related: