background preloader

Conseil National de la Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie (CNFPTLV )

Conseil National de la Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie (CNFPTLV )
Créé par la loi sur la formation professionnelle et le dialogue social du 4 mai 2004, le Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie (CNFPTLV) constitue un espace de concertation entre l’Etat, les Partenaires économiques et sociaux et les Conseils régionaux. La loi sur l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie du 24 novembre 2009 mise en oeuvre par le décret du 26 août 2011 renforce son rôle et intensifie son activité. Ses missions : émettre des avis sur la législation et la règlementation applicables en matière de formation professionnelle professionnelle initiale et continue évaluer l’ensemble des politiques de formation clarifier les financements dans les domaines de la formation professionnelle et de l’apprentissage définir les orientations et les priorités annuelles des politiques de formation professionnelle, initiale et continue animer le débat public sur l’organisation du système de formation professionnelle et ses évolutions

http://www.cnfptlv.gouv.fr/

The Sixth Messenger - Introduction Dans le Sixième messager du célèbre dessinateur-scénariste Ben Wicks, l'auteur raconte l'histoire de sa carrière et des 20 emplois et plus qu'il a occupés au cours de son aventure. En complément, des commentaires de jeunes Canadiens sur leurs problèmes, préoccupations et solutions par rapport à leur choix de carrière sont insérés. Tout au long du livre, six messagers y sont décrits... découvre-les par toi-même.

Réglementation applicable aux prestataires de continue L.6353-3 : « Lorsqu’une personne physique entreprend une formation, à titre individuel et à ses frais, un contrat est conclu entre elle et le dispensateur de formation. » L.6353-4 : « Le contrat conclu entre la personne physique qui entreprend une formation et le dispensateur de formation précise, à peine de nullité : 1° La nature, la durée, le programme et l’objet des actions de formation qu’il prévoit ainsi que les effectifs qu’elles concernent ; 2º Le niveau de connaissances préalables requis pour suivre la formation et obtenir les qualifications auxquelles elle prépare ;

DGEFP Les missions Construire et ajuster le cadre juridique et financier des politiques de l'emploi et de la formation professionnelle, Piloter la mise en oeuvre des dispositifs en concertation avec l'ensemble des acteurs de l'emploi et en évaluer les résultats. La DGEFP est organisée en 5 sous-directions rattachées au Délégué général. Les missions et départements transversaux comme le département Pôle emploi sont rattachés à l'un des deux chefs de service, adjoints au Délégué général. Arrêté d'organisation de la DGEFP (août 2013) Détail d'un code Sous-section 1 : Agrément. L'organisme collecteur paritaire habilité à recevoir les contributions des employeurs au titre du chapitre Ier est agréé par l'autorité administrative. Il a une compétence nationale, interrégionale ou régionale. L'agrément est accordé aux organismes collecteurs paritaires en fonction : 1° De leur capacité financière et de leurs performances de gestion ; 2° De la cohérence de leur champ d'intervention géographique et professionnel ou interprofessionnel ;

Tutofop, un dispositif de formation ouverte à distance: Accueil Comité interministériel de la jeunesse : 47 mesures pour une politique de jeunesse nouvelle génération Réunies sous la bannière « Priorité Jeunesse », ces 47 mesures ont été élaborées de manière transversale par 24 ministères, sous la coordination de Valérie Fourneyron, Ministre en charge de la Jeunesse. "C’est un vrai changement : pour la première fois depuis longtemps, on fait confiance à la jeunesse, on l’écoute, on la fait entrer dans le débat public, et on arrête de la traiter comme un problème" s’est-elle exprimé. Privilégier le droit commun pour tout ce qui concerne l’accès aux droits communs des jeunes aux droits sociaux, pour en finir avec l’empilement de mesures dérogatoires et illisibles ;Favoriser l’autonomie des jeunes et la sécurisation de leurs parcours dans leur globalité ;Lutter contre les inégalités et les discriminations ;Encourager la participation des jeunes dans le débat public et rendre effective la co-construction des politiques publiques.

Fiches pratiques - Législation - Formation professionnelle continue - DIF -GPEC - Contrat apprentissage - professionnalisation - bilan compétences - entretien professionnel - DFCTA - CCI PARIS IDF S'inscrire : Rendez-vous | Newsletter Contacts - Retrouvez-nous sur Share on facebookFacebookShare on twitterTwitterShare on youtubeYoutubeShare on linkedinLinkedIn Vous êtes ici : Accueil > Pratique > Fiches pratiques Direccte Droit-de-la-formation.fr Maison de l'orientation La formation dans la presse – Mars 2013 Ani, DIF et compte individuel de formation, imputabilité des frais de e-learning, bilan de la réforme des Opca, indicateurs d’impact des investissements en formation, objectifs de l’AFREF, … les sujets de ce mois de mars ne manquent pas pour les acteurs de la formation. Pour faire le point sur cette actualité de la formation professionnelle, nous vous proposons ce mois-ci une revue de presse constituée des 4 sources principales suivantes : 1 – Centre-Inffo sur le projet de loi sur la formation professionnelle et l’ANI2 – Entreprise et Carrières sur la valorisation des efforts de formation3 – Entreprise et Carrières sur le nécessaire recours aux intermédiaires dans la formation4 – La revue Personnel pour la réponse de Charles-Henri Bessières des Horts sur les effets du « buzz » médiatique de l’ouvrage de Jean-François Amadieu Le projet de loi sur la formation professionnelle se précise, dans un contexte de changement de portefeuille ministériel ANI du 11 janvier : accord et désaccords

Travailler Mieux Droit individuel à la formation - DIF - Sommaire

Related:  Acteurs principaux sur la formation