background preloader

Jardinage et bricolage alternatifs - Masanobu Fukuoka et l'agriculuture du non-agir

http://mili-terre.com/article/13/901/masanobu-fukuoka-et-lagriculuture-du-non-agir.htm

Related:  Permaculturejardins urbainsPERMACULTURE | Grands axes et Potentielsracinescarresprésentation générale

Récolter ses graines de fleurs et de légumes Sommaire Les règles de base dans la récolte des graines Récolter les graines de ses fleurs Récolter les graines de ses légumes Conserver les graines Vos graines ont-elles gardé tout leur pouvoir germinatif ? Les Cityculteurs - Actualités Chaumont 2010, Les Cityculteurs présentent « Les Simples, une alchimie du corps à l’âme ». Les Cityculteurs participent hors concours au 19ème Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire avec le jardin : Les Simples, une alchimie du corps à l’âme (jardin n°6). Quatre espaces thématiques, contenant chacun un carré de simples illustrent à la fois la notion de biodiversité et les nombreuses ressources que les plantes offrent aux hommes pour se nourrir (plantes nourricières), se soigner (plantes médicinales), se vêtir (plantes textiles), et leur apporter du bien-être (phytocosmétique). (Voir le reportage de France 3). en savoir +

Autonomie alimentaire? 250m2, 25mn/jour pour nourrir une famille de 4personnes La recommandation habituelle est de réserver une surface de 200 à 250 mètres carrés pour nourrir une famille de 4 à 5 personnes (donc environ 50 mètres carrés par personne) Quelle surface est nécessaire ? Quel régime alimentaire adopter ? La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Cette spirale peut avoir de 2 m à 3,5 m de diamètre et de 0,80 à 1,20 m de hauteur au centre selon la place dont on dispose.

Permaculture, agroécologie, agriculture bio : quelles différences ? par Cyril Dion L’agriculture biologique recouvre potentiellement le nombre le plus large de pratiques. Cultiver en bio veut dire ne pas utiliser d’intrans, ni de produits phytosanitaires issus de la pétrochimie. Voir le sujet - amendement pou terre acide En effet si tu n'en ai pas propriétaire, cela ne vaut pas d'invertir dans le travail de la terre pour lui donner une bonne structure. Par contre s'il n'y a pas trop d'herbes a fort pivot ou rhyzome genre gentianes, pissenlit, chientdent etc ... passe plusieurs fois au rotavator à plusieurs semaines d'intervalle le sol n'étant pas tétrempé. La matière organique sera bonne et bien décomposée pour la saiso de culture. Si tu es sur 1000m d'altitude ! je te souhaite bonne chance.

Plan de jardin : comment creer un plan de jardin Vous disposez d'une belle surface de jardin entre 400 et 600 m² non aménagé et vous souhaitez créer un jardin familial où se côtoie légumes, fleurs, aromates, cabane du jardinier… Un véritable lieu de détente et de vie ? Caillard vous propose un plan de jardin facile à réaliser dès l'arrivée des beaux jours ! Plan de jardinDans votre réflexion de plan de jardin, miser sur les éléments structurants pour réduire le travail d'entretien : intercaler des espaces engazonnés, avoir la cabane du potager, le coin pergola… Véritable espace de détente, coin repas… De plus, n'hésitez pas à positionner par endroit, quelques bûches ou des pierres qui offriront de parfaits refuges aux animaux utiles, tel que le hérisson ! Le plan de jardin que Caillard vous propose comprend 6 zones bien distinctes : 1/ Treille 2/ Fleurs 3/ Légumes 4/ Aromates 5/ Carrés 6/ Cabane Plan de jardin : la Treille Installez une treille qui vous conduira tout droit au potager.

France Bienvenue sur la page « France » des incroyables comestibles ! Vous pouvez vous rendre compte ici à quel point c’est simple pour une collectivité qui le souhaite, de devenir autosuffisante pour son alimentation locale avec des fruits et légumes « bio » et gratuits ! C’est l’expérience de la co-création joyeuse de l’abondance partagée. Il suffit qu’une seule personne dans sa commune, comme ici Véro, à Colroy la Roche, lance la dynamique citoyenne vertueuse de la « Nourriture à partager » des incroyables comestibles pour que, de proche en proche, les habitants découvrent que l’abondance est le fruit du partage ! On plante, on arrose et on partage.

Tour d’horizon des légumes perpétuels et vivaces A une époque où l’on cuisine du durable (et pas que de lapin) à toutes les sauces, peut-être est-il bon de réfléchir à de nouvelles manières d’envisager nos propres légumes. Le jardinage ne serait-il pas lui aussi soumis à la frénésie consumériste au même titre que le reste? Nos légumes actuels sont le fruit d’une sélection basée sur une certaine façon de cultiver, de "consommer" le jardin. De plus une grande partie de nos cultures nous vient de pays situés sous des latitudes plus clémentes, ce qui implique un travail conséquent pour adapter ces cultures : semis au chaud, rempotages successifs, amendements spécifiques, irrigation importante, soleil et chaleur … Il faut qu’on les adapte à un environnement qui n’est pas le leur et si on a mal bouclé notre affaire, elles souffrent ce qui engendre développement de maladies cryptogamiques, multiplication de parasites et donc : traitements, etc. Le cercle vicieux le plus équitablement partagé dans le monde… ail des ours – alium ursinum

LA PERMACULTURE UNE PRATIQUE ET UNE PHILOSOPHIE DE VIE Qu’est-ce que la permaculture ? Un bon nombre de nos lecteurs habitués le savent, mais pour tout ceux qui, comme moi, ex rat des villes, en ont une idée un peu approximative, voici un article d’un site entièrement dédié au sujet qui m’a semblé très documenté : Permaculture: Vers la survie heureuse, pérenne et diverse de la planète et de tou(te)s ses habitant(e)s. « Alors que les problèmes du monde deviennent de plus en plus complexes,

Semis en pleine terre et permaculture ? Le mo­dèle du jar­din en per­ma­cul­ture cherche à tous prix à s’éloigner de ce­lui de la bonne vieille planche de terre nue, ga­douilleuse et sté­rile du po­ta­ger tra­di­tion­nel. Mais com­ment fait-on des se­mis sous dix ou vingt cen­ti­mètres de paillage ? Pour les grosses graines, pas de pro­blème : un trou dans le paillage, un pe­tit pois, un ha­ri­cot, un grain de maïs, une graine de courge, et ça fi­nira par pas­ser. Jardins thérapeutiques : plus d’oxygène à l’hôpital ! Fréquents aux Etats-Unis, les jardins thérapeutiques pour malades du cancer sont encore rares en France. On en compte seulement deux, l’un à l’Institut Curie, à Paris, l’autre à l’Institut Bergonié, à Bordeaux. Un troisième devrait voir le jour d’ici un an au Centre François Baclesse, à Caen.

Retourner la terre... ou non ? La vie du sol On a coutume de retourner la terre avant toute mise en culture. C'est ce que l'on appelle le bêchage. Mais quelle est la justification de ce geste très ancré ? Pourquoi le jardinier bêche-t-il ? Bêchage Au moment de planter ou de semer, il est préférable que la terre soit meuble et aérée.

Racines Carrées Les Associations et la Maison des Associations de Calais se mettent au vert ! Les associations et les partenaires du projet : Eco Marck, le trèfle à quatre feuilles, les Guides Nature, 100%sation, Ensemble pour la vie, Police Municipale, Opale Vélo Service, ADECA, Environnement et Solidarité (AES), UFC que Choisir, ACE, Jeunes et Nature de Calais, Scouts et guides de France, Plaisirs d’artistes, Pêcheurs du Calaisis, Palette de la cote d’Opale, Art et Estampe, Scrap and Smile, Chez Mademoiselle B, RSCCO, Loisirs Créatifs du Pays d’Opale, Générations Broderies, les Ajoncs, Calais Carpe Loisir, LPO ligue protectrice des Oiseaux, Opale Ecologie, Cercle Aquariophile du Calaisis, CPIE Flandre Maritime, Artisans du Monde, Education Sport Canin, l’envol du Calaisis, les mascottes de Calais, Racines Carrées. L’association "Racines Carrées"

Related:  PERMACULTURE ET JARDINpermaculturePermacultureA trierjardinage