background preloader

Une application gratuite pour retirer la DRM Adobe

Une application gratuite pour retirer la DRM Adobe
L'essayer c'est l'adopter! On l'attendait, c'est fait. Vous vous rappelez sans doute du coup de gueule de l'ami Korben, l'un des blogeurs les plus lus en France, à propos des fichues DRM qui nous imposent des restrictions d'usage sur nos livres achetés en toute légalité. "Il fallait installer tout un tas de trucs pour faire sauter les protections d’Adobe Digital Editions (Python, un toolkit et des scripts), mais maintenant, sous Windows ce n’est plus nécessaire, puisqu’un petit malin a codé ePUBee DRM Removal. Cette application gratuite retire les DRM des ePub, ce qui vous permettra ensuite de les mettre sur tous les ordinateurs, téléphones, tablettes ou ebooks capables de lire ce format. ePUBee DRM Removal est téléchargeable ici." Voilà qui vous permettra de disposer de vos livres légalement achetés sur l'ensemble de vos livres électroniques sans restrictions. Une pierre de plus pour les éditeurs ayant adoptés le sans-DRM! MISE A JOUR mai 2012 3. récupérer vos livres dans le répertoire

Initiation à la veille documentaire sur Internet Les lecteurs de ce blog qui ont suivi certaines de nos formations ou qui assistent à nos séminaires d'historiographie &/ou méthodologie de la recherche en histoire nous ont souvent entendu parler de flux RSS ou de veille sur Internet sans que nous ayons toujours eu le temps de développer... Le tutoriel qui suit devrait combler cette lacune par une initiation "pas à pas" aux principaux instruments de veille informationnelle sur Internet que sont les flux RSS, les podcasts et les alertes e-mail. Les démonstrations sont basées sur les exemples suivants :

Ajouter des tags et des annotations aux photos avec ThingLink Voilà un petit service très intéressant pour rendre vos images de blogs un peu plus parlantes ! ThingLink permet en effet d’ajouter des annotations et des liens sur vos photos, pour pouvoir donner de plus amples informations, identifier des objets et des personnes, indiquer la source des photos… Les utilisations peuvent être nombreuses. Ce n’est pas sans rappeler le système de tags de photos sur Facebook ! Pour tagguer et inclure des photos dans votre blog, deux solutions sont possibles. Dans les deux cas, il faudra se créer un compte sur Thinglink ou plus simplement s’identifier avec son compte Facebook. Vous aurez ainsi accès au service. La deuxième solution pour tagguer des images : coller un code sur votre blog de manière permanente.

Convertir un fichier PDF en livre interactif avec l'outil CodeBox Une veille de qualité à partir d'outils gratuits est-elle possible? Et si oui, comment? Ressources Veille Dans le billet qui restera sans doute le plus polémique et donc le plus utile de ce premier semestre pour les professionnels de la veille et de l'intelligence économique, Frédéric Martinet, le "veilleur intraitable" ;-) évoque plusieurs sujets sur lesquels je suis tout à fait d'accord avec lui (voir ici et là dans les commentaires), et un avec lequel je ne le suis pas, et ce ne sera une surprise ni pour lui, ni pour vous. Il s'agit bien sûr de ce que l'on peut faire en terme de veille avec des outils gratuits ou peu coûteux. C'est un sujet que je souhaitais aborder depuis longtemps et je rebondis donc sur son billet pour cela. Ayant moi-même débuté ma carrière de responsable de veille sans budget, j'ai dû très vite apprendre à faire avec les moyens du bord. Et pourtant c'est bien là que se trouve la différence : on ne peut faire une veille à partir d'outils gratuits qu'en choisissant les meilleurs et en s'y tenant. Articles portant sur des thèmes similaires :

Trouver des photos gratuites pour illustrer son blog Trouver des photos pour illustrer un site web est extrêmement simple sur le web. Qui n’a jamais récupéré un visuel trouvé grâce à Google ? Oui mais voilà, il existe un revers à la médaille que beaucoup ignorent, consciemment ou pas : les images ont toujours un propriétaire. Si le terme « gratuit » est simple à comprendre, l’expression « libre de droits » est par contre plus complexe. Enfin, on fait habituellement la différence entre une exploitation commerciale ou privée : il sera plus facile de trouver des visuels et de s’en servir pour un blog personnel que pour un site corporate. Google Images : le plus simple Google est le moteur de recherche le plus connu et le plus utilisé. Mais attention, même si vous avez par exemple sélectionné « réutilisation à des fins commerciales autorisée » pour votre recherche, rien n’indique que ce soit effectivement le cas. En résumé, utiliser des images trouvées sur Google dans un but commercial ou privé se fera à vos risques et périls ! Et aussi…

Related: