background preloader

Abeilles et apiculture

Abeilles et apiculture
Related:  rucheDocuments français

Peson à mémoire Bonjour, Souhaitant connaitre le poids de mes ruches : J'ai testé le pèse personne. Ca marche très bien avec une excellente précision, mais la mise en oeuvre et lourde : Soulever la ruche, placer la balance, reposer la ruche ...Je me suis fendu d'un peson électronique pour une pesée arrière (j'ai placé une vis à oeillet à l'arrière de chacun de mes plateaux) : Nickel sauf que : il faut être deux : un qui soulève pensant que l'autre lit ! C'est un peson à mémoire : Génial ! Je vais pouvoir aussi suivre la reprise d'activité et, qui sait, reconnaitre la date de la grande miellée ... Apiculture populaire - Warre

Sauvons les abeilles - Terre d'AbeilleS JACHERES APICOLES - MORTALITÉ DES ABEILLES : FAITS ET CHIFFRES La spécificité française En France, à partir des années 90, lorsque les apiculteurs ont commencé à alerter l’opinion publique sur les mortalités anormalement élevées qu’ils rencontraient dans leurs ruchers, certains syndicats apicoles ont rapidement accusé les insecticides utilisant la technologie des traitements de semences (TS), notamment sur les cultures de tournesol et de maïs. Et, bien qu’aucun lien direct n’ait été établi entre les surmortalités d’abeilles et les TS, ces groupements apicoles obtenaient gain de cause auprès des autorités nationales : par application du principe de précaution, le Gaucho® (imidaclopride) de la firme Bayer se voit suspendre pour deux ans son AMMAutorisation de Mise sur le Marché sur tournesol en 1999 (suspension renouvelée en 2001 et 2003) et sur maïs en 2004, et le Régent® TS (fipronil), racheté par BASF Agro en 2003, est suspendu sur tournesol et maïs en 2004 (suspension renouvelée en 2005 après annulation pour vice de forme).

L'Etoile des Abeiles - Cahier n°8 et 9 - Suivi annuel de la présence varroa - Abeilles et nourrissements CAHIER Nº8 - Suivi annuel de la présence varroa Approche pragmatique du contrôle varroa - Dépistage - Traitement Le suivi annuel de la présence varroa dans la ruche est primordial, obligatoire pour une bonne gestion prophylactique et sanitaire . Une vision péri-équationnelle lors de ces lectures est recommandée : Le nombre de varroas dits phorétiques aperçus. Nous allons expliquer clairement les différentes étapes en parcourant le programme annuel d’ouvertures des ruches. Tout d’abord nous pouvons définir trois types d’infestations varroas sur les abeilles adultes d’une manière simple et efficace. Stade 1 de l’infestation(var1) : Nous pouvons voir lors de la visite et sans autre symptôme de 1à3 varroas phorétiques. Stade 2 de l’infestation(var2) : -Nous apercevons de 5à10 varroas phorétiques ; Stade 3 de l’infestation (var3) : -La présence de varroa est plus importante et des ailes atrophiées. Les traitements ponctuels ou courts termes (effets sur 24h) appelés dépistages. A. B. C. D. Matériaux

Apiculture à Petite Echelle - Plans de matériel Extracteurs manuels Enlevez les opercules des alvéoles avant d'extraire le cadre de miel. Extrayez partiellement le miel d'un côté du rayon; puis tournez le cadre et procédez à l'extraction de l'autre côté. Détails de la cage Vue d'en haut de la cage Extracteur de miel manuel Simple enfumoir Voile Cérificateur solaire Formule liquide de mouillage : Un mélange d'eau de pluie (ou eau distillée) + détergent + miel + alcool. Fabrication de feuilles lisses avec une planchette Comment fabriquer un moule pour la fabrication de feuilles de cire gaufrée Comment fabriquer des feuilles de cire gaufrée Notes : faites fondre la cire au bain marie.

Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CCD. Le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD) est le nom donné au phénomène de mortalité anormale et récurrente des colonies d'abeilles domestiques qui touche les élevages de souche européenne, notamment en France et dans le reste de l'Europe, depuis 1998[1],[2], et aux États-Unis, à partir de l'hiver 2006-2007[3]. Ce phénomène affecte par contrecoup la production apicole dans une grande partie du monde où cette espèce a été introduite. Aux États-Unis il fut d'abord appelé « syndrome de disparition des abeilles » ou bien « Fall-Dwindle Disease » (maladie du déclin automnal des abeilles)[4], avant d'être renommé CCD. Le phénomène prend la forme de ruches subitement vidées de presque toutes leurs abeilles, généralement à la sortie de l'hiver, plus rarement en pleine saison de butinage. Définition[modifier | modifier le code] Le CCD désigne deux choses :

Analyse article est expressed sequence tags puce adn Module master genomique fonctionnelle vegetale Enseignement et recherche Biochimie - Universite Angers Emmanuel Jaspard 3. L'épissage alternatif et ses conséquences sur les EST obtenues Les génes sont transcrits sous forme d'ARN messagers pré-matures (synonymes : transcrits primaires - pré-ARNm) qui contiennent des introns (séquences de l'ARN non retenues dans la séquence finale qui code la protéine ou l'ARN) et des exons qui sont assemblés selon différentes combinaisons (épissage alternatif). Les introns ont des tailles extrêmement variables : de plusieurs centaines de nucléotides à plusieurs centaines de milliers de nucléotides. L'épissage alternatif est le processus qui permet à un même gène de générer différents transcrits selon la combinaison des exons qui formeront l'ARN messager mature. L'épissage est effectué par deux réactions de trans-estérification au sein de complexes appelés spliceosomes formés, entre autres, de 5 particules ribonucléoprotéiques appelées SnRNP ("Small nuclear RiboNucleoProtein").

Le site du GDSA27 (dédié à l'apiculture)

Related: