background preloader

6- Responsabilité sociale de l'entreprise : Transdev

6- Responsabilité sociale de l'entreprise : Transdev
Adoptée en 2010 par 93% des pays membres de l'ONU, la norme internationale ISO 26000 définit la responsabilité sociétale (RS) des entreprises du secteur privé et des organisations du secteur public. Il s'agit d'un outil pour se positionner, s'évaluer et progresser dans la voie du développement durable. Développer la culture RSE Dans tous les pays, nous avons fait du respect des règles de la diversité une priorité. Pour aller plus loin, en 2011, une feuille de route « Responsabilité sociale de l'entreprise » (RSE) a été élaborée.Inspirée par la nouvelle norme ISO 26000, elle a pour objectif de créer une entreprise responsable dans toutes ses pratiques, internes et externes, et dans tous les champs du développement durable - depuis les relations au travail jusqu'aux impacts sur la société, l'économie et l'environnement. Porter la voix de la mobilité durable Priorité à la diversité Cet engagement s'exprime en France par la signature de la Charte de la diversité.

http://www.transdev.com/fr/un-groupe-responsable/rse.htm

7- Stratégies RSE: Bâtir une feuille de route RSE La majorité des grandes entreprises se sont engagées de manière formelle dans une démarche de responsabilité sociétale. Cependant, un nombre important d’entre elles n’ont pas encore fait l’effort de se doter d’une stratégie RSE structurée. Je détaille dans ce billet ma vision de ce à quoi peut ressembler une « feuille de route RSE » qui décline les engagements et les priorités d’une entreprise. Un telle feuille de route a pour avantage d’exposer clairement les priorités RSE de l’entreprise assurant l’appropriation des sujets en interne (condition importante pour mobiliser les décideurs) et une visibilité optimale en externe.

La concurrence entre les opérateurs français de transport Transdev et Keolis s’exacerbe La bataille entre la filiale de la SNCF et celle de la CDC se déplace sur le terrain de la justice. D’un côté, la SNCF avec Keolis, de l’autre, le groupe Caisse des dépôts avec Transdev. Et au milieu l’alléchant gâteau des marchés du transport public. 5- Étude OVI : le transport routier sous l’influence variable de la RSE Majoritairement, les flottes publiques ou privées de transport de marchandises ont intégré la "contrainte environnementale" dans leurs exploitations et investissements. Mais elles passent à l’acte avec des moyens divers, voire innovants, et dans une perspective plus ou moins lointaine. C’est ce qui ressort de l’enquête de l’Observatoire du Véhicule Industriel (OVI), publiée le 29 juin 2015. Elle a été réalisée auprès d’utilisateurs de véhicules industriels, avec un focus sur les initiatives mises en place en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE). Engagement sous la contrainte, par intérêt ou par opportunité ?

L’Etat promet 46 milliards d’euros pour rénover le réseau SNCF Sur dix ans, l’effort portera sur les lignes les plus fréquentées et sur le réseau régional. Ce plan de financement pluriannuel était attendu. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Éric Béziat 2- Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ? Lexique de la responsabilité sociétale des entreprises (source INSEE - octobre 2012) La charte de la diversité en entreprise : depuis son lancement en octobre 2004, elle incite les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. En la signant, ces entreprises s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité. L’écoconception correspond à l’intégration des aspects environnementaux dans la conception ou la re-conception de produits. Il s’agit de prendre en compte les exigences environnementales sur le produit : réglementation, image de marque… ainsi que les conséquences environnementales du produit : consommations de ressources, émissions atmosphériques, production de déchets, valorisation du produit en fin de vie… Les exigences et les conséquences doivent être envisagées sur tout le cycle de vie du produit. En effet, il s’agit d’obtenir une performance globale.

Thalys lance un train low cost entre Paris et Bruxelles Baptisé Izy, ce service low cost proposera à compter du 3 avril une liaison directe entre Paris et Bruxelles avec des billets à partir de 19 euros l’aller simple, sans options. Une formule calquée sur celle des compagnies aériennes à bas coûts. Dans la galaxie du low cost, ces deux syllabes ont un air de déjà entendu. Après easyJet et Isilines, voici Izy, le service low cost de Thalys présenté par l’entreprise ferroviaire ce mardi 1er mars, en conférence de presse. A partir du 3 avril, deux rames, qui troquent le rouge traditionnel de Thalys pour se parer de vert et de violet, rouleront entre Paris gare du Nord et Bruxelles Midi à raison de 2 à 3 allers-retours quotidiens.

La SNCF est redevenue bénéficiaire, après une perte géante en 2015 - 27/02/2017 Le président de la SNCF, Guillaume Pepy, présente les résultats financiers 2016 du groupe, à Sain-Denis, le 27 février 2017 - AFP ERIC PIERMONT La SNCF a laissé derrière elle sa perte colossale de 2015 pour retrouver la rentabilité en 2016, grâce à d'importants gains de productivité et une croissance qu'elle va chercher "là où elle se trouve", notamment à l'international. Le groupe ferroviaire public a annoncé lundi avoir enregistré un bénéfice net de 567 millions d'euros en 2016. L'année précédente, une importante dépréciation comptable de la valeur de son réseau, de ses gares et de ses trains, l'avait conduit à essuyer une perte nette géante de 12,2 milliards d'euros. L'an dernier a été marqué par des inondations et grèves au mois de juin, des attentats, une crise de l'acier et des céréales: la SNCF a "fait face à un environnement épouvantable", a expliqué à l'AFP le président du conseil de surveillance, Frédéric Saint-Geours.

La SNCF va supprimer 1 200 postes en 2017 Le budget que devait présenter le groupe, vendredi, cible les ateliers de maintenance et les guichets. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Éric Béziat Vendredi 16 décembre, en guise d’étrennes de fin d’année, le conseil d’administration de la SNCF devrait offrir aux 150 000 cheminots français un budget 2017 particulièrement serré assorti d’une réduction nette d’effectifs d’environ 1 200 postes, correspondant à des départs non remplacés. C’est ce qui ressort de la séance du comité central du groupe public ferroviaire (CCGPF), mercredi 13 décembre, au cours duquel les prévisions pour l’année prochaine ont été présentées aux organisations syndicales. Lire aussi : La SNCF ouvre (enfin) l’ère du wifi gratuit dans les TGV Impératif de rentabilité

La SNCF, un géant du transport ferroviaire La SNCF n'est plus seulement la compagnie ferroviaire française : le groupe, présent dans 120 pays, a réalisé près du quart de son chiffre d'affaires - qui s'est élevé à 33,8 milliards d'euros en 2012 - à l'international. Le groupe est divisé en cinq branches d'activité : SNCF Infra pour la gestion d'infrastructures à dominante ferroviaire ; SNCF Proximités pour le transport public de voyageurs urbains, périurbains et régionaux (TER, RER… ; SNCF Voyages pour les transports grandes lignes à grande vitesse (TGV, lignes internationales… ; SNCF Geodis pour le transport de marchandises (avec des offres combinées de rail, route, air ou eau) ; et, enfin, Gares & Connexions pour la gestion et le développement des gares. Le groupe comptait 250 000 collaborateurs en 2012.

Le chiffre d'affaire de Keolis en hausse de 4% Actualité WEBTRAINS.NET - REDACTION FRANCOPHONE11/09/2009 à 09 HEURES 30 Le chiffre d'affaires du groupe Keolis au premier semestre 2009 atteint 1,7 milliard d'euros, en progression de 4% (+ 8,9% à taux de change constant) par rapport à la même période de 2008. Articles liés KEOLIS Keolis lance un train régional à grande vitesse Ecrire un article

Related: