background preloader

Les réseaux d’échanges de compétences en bibliothèque

C’est sur et par les réseaux sociaux que ce billet « boîte à outils » a germé. D’un mot posté, début septembre, par Michel Briand au groupe Facebook Bibliothèque créative est née l’envie de creuser l’expérience de la médiathèque de Languidic (Morbihan) avec la start-up rennaise Steeple. Steeple, c’est quoi ? Steeple est un réseau social créé par deux étudiants de l’ESC Rennes : Jean-Baptiste de Bel-Air et Nicolas Malœuvre (une fois sorti de l’INSA). Steeple (clocher, en anglais) propose aux membres d’une même communauté (école, entreprise, bibliothèque…) de partager un objet, un service ou une compétence sur une plateforme commune. Une sorte de combo entre un mur de petites annonces (Le Bon Coin) et un réseau social. La particularité de Steeple tient à son modèle économique et son positionnement au sein de l’économie collaborative. L’expérience de la médiathèque de Languidic L’ouverture du compte Médiathèque de Languidic sur Steeple remonte à bientôt trois mois. Les RERS Le SEL WordPress:

https://letitbib.wordpress.com/2015/11/25/les-reseaux-dechanges-de-competences-en-bibliotheque/

Related:  Compétences du bibliothécaireEvolutionNumérique et bibliothèqueLe métier de bibliothécaire

Rencontre avec Béatrice Coignet : la communication d'équipe de la bibliothèque Méjanes à Aix en Provence - En 2013, suite à la modification de l’organigramme de la Cité du livre par la ville d’Aix-en-Provence, la bibliothèque Méjanes a pris en charge sa propre communication. À cette occasion j’ai été nommée directrice-adjointe Publics. Un poste de directeur-adjoint Communication et numérique a été créé, mais ce poste n’est pas pourvu à ce jour.

« Bibliothèque et numérique : vers des espaces de création et de participation » Après un premier rassemblement autour d'un café, la journée a commencé de façon dynamique, puisque les participants étaient invités directement à participer à un atelier ou à visiter les stands sur le forum. La main à la pâte : des ateliers pour démystifier la « technique » L'atelier « grainothèque » a fait prendre conscience aux sceptiques de l'intérêt pour les bibliothèques de s'emparer de la problématique des semences, qui n'est qu'un des aspects de la lutte pour le partage et la réappropriation par les citoyens de ce qu'on appelle les « biens communs ». L'atelier MakeyMakey s'est déroulé en deux temps : d'abord, la présentation du kit qui contient une carte de commandes simples (clic gauche de souris, touches simples du clavier) et des câbles de différentes couleurs que l'on peut relier à des objets de son choix (citrons, bananes, pâte à modeler...)

Pratiques d’emprunt de livres numériques en bibliothèques : la plateforme grenobloise Bibook - épisode 1 Une étude quantitative sur le « lectorat numérique » en bibliothèque ? Après 6 mois d’activité, il a paru pertinent et nécessaire à la Bibliothèque municipale de Grenoble (BMG) de chercher à caractériser les degrés d’appropriation de sa plateforme de prêt de livres numériques, Bibook, et de tester la pertinence envisagée du dispositif dans ses différentes composantes. C’est dans ce cadre précis que la bibliothèque municipale de Grenoble (réseau de 13 bibliothèques réparties sur la ville, ainsi que 8 autres bibliothèques d'institutions culturelles locales) et l’enssib ont envisagé une étude visant à qualifier le lectorat numérique dans son écosystème d'usages à travers une analyse statistique des données de Bibook. La demande formulée par la Bibliothèque municipale de Grenoble portait alors sur l’exploitation des fichiers d’emprunt de Bibook.

La BnF et ses métiers - BnF pour tous Archives de la catégorie 3. La BnF et ses métiers 3. La BnF et ses métiers, 6. Projets en zone de sécurité prioritaire (ZSP) Rencontre métier à la BnF L’innovation au coeur des bibliothèques universitaires : retour sur la création d’un Département recherche et développement au SCD de l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Le contexte Au premier semestre 2015, le SCD de Paris 8 a procédé à la refonte de son organigramme. Ce travail impliquait une clarification des missions, des dénominations et des rôles de chaque service et de chaque agent.

Être bibliothécaire, demain Ciclic inaugure sa nouvelle série thématique, "métiers du livre de demain". Pour ce premier dossier consacré à la profession de bibliothécaire, l'agence a fait appel à Éléna Da Rui, directrice des médiathèques de Créteil, remarquée pour son intervention à la journée professionnelle "Transition, innovation, prospective : Réinventer les politiques publiques". Elle nous livre sa réflexion sur le devenir du métier bibliothécaire. Né dans l'Antiquité ce métier a en effet connu une évolution constante, s'est adapté aux nouvelles pratiques et besoins des usagers, s'est approprié les nouvelles technologies et a intégré les mutations sociétales.  On compte en France environ 7 100 bibliothèques et 9 200 points d’accès au livre, soit 16 300 lieux de lecture publique qui permettent à plus de 80 % des Français un accès au livre dans leur commune. Concernant la région Centre-Val de Loire, Ciclic recense dans son annuaire professionnel en ligne 435 bibliothèques municipales.

Le nouveau baromètre des usages du livre numérique Une seconde enquête sur les usages du livre numérique en France vient d’être réalisée par l’institut de sondage Opinion Way à la demande du Syndicat national de l’édition (SNE), de la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (SOFIA) et de la Société des gens de lettres (SGDL). Elle montre que la lecture de livres numériques gagne du terrain puisque 14 % des Français âgés de 15 ans et plus déclarent avoir déjà lu un livre numérique, alors qu’ils n’étaient que 8 % à le déclarer lors de la précédente enquête réalisée en mars 2012. Selon les chiffres clés recueillis, le lecteur type d’un ebook est un homme jeune, diplômé et gros lecteur de livres papier. Les supports privilégiés pour la lecture sont la liseuse pour 85 % des lecteurs de livres numériques et la tablette (82 %).

Les métiers de la bibliothèque Le personnel des bibliothèques est en majorité constitué de fonctionnaires, issus de la fonction publique de l’Etat (FPE) ou de la fonction publique territoriale (FPT, plus de 32 000 emplois en 2008) selon les établissements. Les métiers sont variés et en évolution. « Autrefois, le bibliothécaire était celui qui conservait les ouvrages et, éventuellement, les mettait en accès public. Aujourd’hui, ces professionnels sortent de plus en plus de leurs murs et vont chercher les publics dans d’autres espaces, par exemple à l’occasion d’opérations de lutte contre l’illettrisme, souligne Jean-Pierre Saez, directeur de l’Observatoire des politiques culturelles. D’autre part, la place prise par internet oblige à développer d’autres fonctions comme accompagner la recherche documentaire. »

C'est quoi un bibliothécaire ? La réponse en vidéo et en humour Pas de doute, le métier de bibliothécaire est pluriel et nécessite de multiples compétences, de l'animation à la médiation en passant pas le conseil et parfois même l'investigation. En fonction des heures de la journée, un bibliothécaire peut s'apparenter à un vendeur, à un déménageur, à un psychologue, ou encore à un détective privé. Bibliothécoeurs Ce n'est pas Archimag qui le dit, mais l'équipe de la Bibliothèque Gutenberg de Paris.

Vous ne connaissez rien au merchandising (et vous avez tort) Les bibliothécaires ont une culture professionnelle forte. C’est souvent un atout mais cela peut être un handicap lorsque nos œillères nous empêchent de regarder ce qui se passe ailleurs. Depuis le boom de la notion de troisième lieu par exemple, l’aménagement de l’espace est devenu un sujet important en bibliothèque. Pourtant, dans la littérature pro, on n’évoque presque jamais les problématiques similaires aux nôtres qui se posent dans le monde de la vente, dans les librairies et dans les commerces de détail en général. Pratiques d’emprunt de livres numériques en bibliothèques : la plateforme grenobloise Bibook - épisode 2 Un « lectorat numérique » qui se calque sur le public des bibliothèques ?Oui, mais pas seulement... Nous restituons ici la partie des résultats de l'enquête qui porte sur les usagers et les usages de la plateforme Bibook évoquée dans l'épisode 1.

Le métier de bibliothécaire : parcours et témoignage Publié initialement le 17 février 2015 La bibliothèque. Sans doute êtes-vous déjà passé•e devant sans la remarquer, ou peut-être la fréquentez-vous pour vos études, sans imaginer tout ce qu’elle contient… En ce qui me concerne, comme beaucoup d’enfants j’ai beaucoup fréquenté la bibliothèque de la ville où habitent mes parents, puis je l’ai boudée à l’adolescence et n’y ai plus mis les pieds entre 13 et 20 ans. J’étais loin de m’imaginer que je deviendrai bibliothécaire… J’étais une passionnée de lecture, et plus généralement de culture, mais elle me semblait trop petite et régie par des personnes donnant peu envie de venir… Je fréquentais cependant le CDI de mon collège qui était très cool, même si gardé par un dragon.

« Fab lab manageur » : un nouveau métier en quête de candidats Un jour, il faut accueillir cette femme qui vient frapper à la porte du « fab lab » – littéralement contraction de « fabrication laboratory » (laboratoire de fabrication) – avec son baladeur cassé. Un autre, il s’agit d’accompagner le sommelier d’un grand hôtel qui a mis au point une machine et de transformer ses croquis en réalité. Un autre encore, il faut réaliser des installations dessinées par un musée. Et en parallèle, il faut gérer les demandes des 160 résidents de ce lieu atypique. Le quotidien de Pierric Verger au fab lab ICI Montreuil est dense et varié.

Related: