background preloader

Formation des formateurs (pédagogie - andragogie)

Formation des formateurs (pédagogie - andragogie)
Related:  Formation andragogie DUFAdehvieni

MIEUX COMPRENDRE LA FORMATION AUX ADULTES, L’ANDRAGOGIE : UNE SCIENCE IMPRÉGNÉE D’HUMANISME | Le Bloc Notes Dans le cadre de notre travail d’intervenant en santé, plusieurs d’entre nous sommes appelés à développer des activités de formation. La connaissance et l’application des principes d’andragogie (plus communément appelé les principes d’éducation aux adultes) est primordial dans l’élaboration d’une formation efficace qui a de l’impact dans le changement des comportements. L’andragogie (Marchand, 1997) est une science parce qu’elle doit être scientifique en ce qui attrait à la planification, l’application et l’évaluation des interventions éducatives mais c’est aussi un art parce qu’elle doit être imprégnée d’humanisme et repose sur le climat relationnel qui existe entre l’apprenant, le facilitateur et les autres apprenants. Le rôle de la formation La formation aide les individus à développer leurs connaissances, compétences et attitudes en appliquant les principes suivant lesquels les adultes apprennent le mieux. Le rôle unique du formateur Le cycle de démarche consécutive

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! La mémoire sensorielle est cette mémoire automatique, fruit de nos capacités perceptives, s'évanouissant généralement en moins d'une seconde. On y connaît deux sous-systèmes : la mémoire iconique de la perception visuelle et la mémoire échoïque de la perception sonore. La mémoire à court terme dépend de l'attention portée aux éléments de la mémoire sensorielle. Elle permet de garder en mémoire une information pendant moins d'une minute environ et de pouvoir la restituer pendant ce délai. La mémoire de travail est une extension plus récente au concept de mémoire à court terme. La mémoire à long terme comprend la mémoire des faits récents, où les souvenirs sont encore fragiles, et la mémoire des faits anciens, où les souvenirs ont été consolidés. L'encodage vise à donner un sens à la chose à remémorer. Une information, même bien encodée, est toujours sujette à l'oubli. La restitution de l'information encodée dans la mémoire à long terme est traditionnellement subdivisée en deux types.

Intelligences multiples Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique. Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses. Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. « La suggestopédie » du bulgare Georgi Lozanov. L’approche pédagogique du mieux-apprendre s’appuie sur quelques principes clés : L’importance de l’environnement d’apprentissage (environnement physique, mental, émotionnel, social). La notion de plaisir : L’effort imposé doit être évité. Les images mentales : Elles sont un outil très puissant que les enfants perdent de nos jours du fait qu’on leur apporte trop d’images. Les pauses : Attention ! La détente concentrée : Yoga d'école : Brain Gym :

QUAND VOUS FORMEZ LES ADULTES, PARLEZ ET PRATIQUEZ LANDRAGOGIE , Le présent article est inspiré du pédagogue américain MALCOLM KNOWLES La pédagogie repose sur des hypothèses en matière d’enseignement et d’apprentissage développées pour l’enseignement de base dispensé aux jeunes (enfants). Le terme « pédagogie » vient du latin : paid (enfant) - agogus (guide).Depuis lors, les adultes se font former comme des enfants. L’âge, le vécu, la maturité, l’occupation, l’attente et l’expérience ne sont du tout pas considérés Hervé Thiébaut a dit… Hervé ThiébautFormation et DéveloppementPrésentationEntrepreneur par vocation, adepte des méthodes de travail rigoureuses, j’aime le contact et l’observation directe. Hervé ThiébautLui répondre | Voir son profil | Retour a dit… Hervé Thiébaut a commenté "QUAND VOUS FORMEZ LES ADULTES, PARLEZ ET PRATIQUEZ L’ANDRAGOGIE , BON SANG ! C’est l’occasion de réfléchir à ses "façons de faire" au moment du face-à-face pédagogique et de s'interroger sur ses propres pratiques qui sont porteuses de sens… à haute valeur ajoutée.

Andragogie -CentreInffo 1. Différences entre pédagogie et andragogie Le contexte d’apprentissage des enfants et des adultes varient en différents points : 2. Les conditions de l’apprentissage chez l’adulte Pour apprendre efficacement, l’adulte doit : Etre motivé Les motivations peuvent être très variées : satisfaction professionnelle, évolution professionnelle attendue, développement de ses compétences, plaisir d’échanger avec d’autres, goût pour apprendre, etc Se sentir intégré dans le groupe En effet, les échanges entre pairs sont un des leviers majeurs d’apprentissage des adultes. Comprendre Attention aux mots compliqués, aux abréviations, aux jargons … ! Agir Plus l’adulte est passif, moins il a de chance d’apprendre. Faire le lien entre la formation et sa pratique L’adulte en formation doit en permanence faire des rapprochements entre sa pratique et les apports de la formation, qui viennent parfois en contradictions avec ses habitudes. Donner du sens à son apprentissage 3.

METACOGNITION.COM - Une definition a. Flavell (1976, 1977) : Considéré comme le pionnier dans le domaine de la métacognition, Flavell en propose la définition suivante : la métacognition se rapporte à la connaissance qu´on a de ses propres processus cognitifs, de leurs produits et de tout ce qui touche, par exemple, les propriétés pertinentes pour l´apprentissage d´informations et de données... La métacognition se rapporte entre autre chose, à l´évaluation active, à la régulation et l´organisation de ces processus en fonction des objets cognitifs ou des données sur lesquelles ils portent, habituellement pour servir un but ou un objectif concret (Flavell, 1976, p.232). b. La métacognition est un domaine qui regroupe : les connaissances introspectives et conscientes qu´un individu particulier a de ses propres états et processus cognitifs ; les capacités que cet individu a de déliberement controler et planifier ses propres processus cognitifs en vue de la realisation d´un but ou d´un objectif déterminé. c.

Cours en ligne : après le MOOC, le SPOC Critiqués pour leur fort taux d'échec de l'autre côté de l'Atlantique, les MOOC n'ont plus la côte aux Etats-Unis et pour­raient bien­tôt être éclip­sés par les SPOC (pour small pri­vate online classes). © olly — Fotolia.com Alors qu'en France, les ins­crip­tions à la pre­mière plate-forme natio­nale de MOOC viennent de s'ouvrir, aux Etats-Unis, ces cours mul­ti­me­dia en ligne ouverts à tous, cri­ti­qués, sont déjà en perte de vitesse. Et une nou­velle forme d'enseignement en ligne est en train d'émerger : il s'agit des SPOC (small pri­vate online classes). Manque d'interaction dans les MOOC Les MOOC sont notam­ment incri­mi­nés outre-Atlantique pour le nombre élevé d'étudiants qui aban­donnent avant la fin du cur­sus. Une situa­tion que les détrac­teurs du modèle attri­buent au peu d'interaction entre ensei­gnants et étudiants, le pro­fes­seur ne pou­vant répondre aux sol­li­ci­ta­tions des mil­liers de per­sonnes qui suivent le MOOC. Les MOOC bien­tôt sup­plan­tés par les SPOC ?

Depuis quarante ans... Depuis quarante-cinq ans... Créée en 1969 par Bertrand Schwartz, EDUCATION PERMANENTE est la première revue francophone de recherche dans le champ de la formation et du développement des adultes, au travail et hors travail. Depuis sa création, EDUCATION PERMANENTE s’efforce de répondre aux exigences d’une revue de recherche reconnue et à la nécessité de rendre service aux professionnels, en leur fournissant des instruments de pensée critique de leurs pratiques et de leurs contextes. EDUCATION PERMANENTE occupe une place essentielle dans un champ de pratiques sociales traversé d’enjeux multiples et contradictoires : entre action et connaissance ; entre individuel et collectif ; entre déterminants sociaux et déterminants psychologiques des conduites ; entre déterminations et forces d’autonomie. Au fil du temps, le concept d’éducation permanente s’est dilué dans celui de « formation tout au long de la vie ». Depuis quarante-cinq ans, EDUCATION PERMANENTE s’efforce de répondre à ce besoin.

Prouver la valeur de la formation - 2 : la chaîne de preuves Je reprends ici l’expression de Jonathan Pottiez, « Construire la chaîne de preuves », au chapitre 7 de son livre « L’évaluation de la formation ». Puisque la valeur de la formation procède de sa bonne intégration dans un système aux acteurs multiples, les différentes évaluations – résultats, acquis, transfert … » ne sauraient constituer à elles seules la « chaîne de preuves ». Il s’agit d’abord de définir et de faire respecter les conditions de la création de valeur. Puis d’établir la preuve, au moyen des évaluations, du fait que les conditions de l’efficacité ont bien été présentes, et que les résultats sont au rendez-vous. Faire respecter les conditions de la création de valeur Pour faire respecter les conditions de la création de valeur, je propose d’utiliser une check list, depuis les préalables à la décision d’engager une formation jusqu’au suivi de celle-ci. Les évaluations de satisfaction et de transfert, pour autant qu’elles posent les bonnes questions, viendront attester :

Des outils pour s'organiser - Les Amphis de France 5 Des outils pour s'organiser L'originalité et l'efficacité de ce cours résident dans l'utilisation des outils et techniques d'organisation utilisés couramment par les personnels de l'entreprise lors de la mise en place des démarches qualité dans les entreprises pour les appliquer à des situations d'apprentissage. Ces outils et techniques doivent permettre de définir, de cerner et d'analyser une situation pour déterminer l'action à tenir. Ils sont aisément transposables dans les pratiques quotidiennes de l'étudiant. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" : La gestion du temps Générique Emission conçue et préparée par Régine Acquier, Université de Montpellier 1.

MOOC ou SPOC ? Ces derniers temps, on a beaucoup parlé des MOOC sur la toile (dans ce blog également, lire ici). Récemment, on peut lire aussi quelques articles qui tempèrent un peu l’enthousiasme initial. Par exemple, beaucoup d’étudiants décrochent des MOOC dans lesquels ils sont inscrits, bien plus que s’ils étaient en présentiel quelque part. Pour François Germinet, pré­sident de l’université de Cergy-Pontoise, les MOOC ne sont que des objets « têtes de gondole » qui n’auront pas vraiment d’impact important. On se demande bien qui va s’imposer : les MOOC ou les SPOC ? Dyslexie et dysorthographie Trouble spécifique d'apprentissage de la lecture et de l'écriture Comment définir ce trouble? Dans la population en général, on établit rapidement une adéquation entre toutes difficultés de lecture et d'écriture à la dyslexie-dysorthographie. Mais, ce n'est pas le cas. Pour les experts, il s'agit plutôt d'observer certains déficits cognitifs qui lui sont associés : la conscience phonologique, la dénomination rapide et le codage phonologique en mémoire de travail. Pourquoi associer la dyslexie et la dysorthographie? Les déficits cognitifs à l'origine du trouble se manifestent autant en lecture qu'en écriture. Qu'est-ce que la dyslexie-dysorthographie? C'est un trouble d'origine neurologique qui entraîne des difficultés importantes à lire et à écrire les mots avec exactitude et fluidité. Quelles sont les principales manifestations? Au cours des premiers apprentissages Dans la poursuite des apprentissages Attention : Quels sont les impacts possibles? • Évite les tâches de lecture et d’écriture

Related: