background preloader

Le complotisme, ce nouvel asile de l’ignorance

Le complotisme, ce nouvel asile de l’ignorance
La théorie du complot répond à l’intérêt que nous avons à connaître la vérité et, à la fois, à tout simplifier. Face à la complexité d'un monde qui nous échappe de plus en plus, il n’est pas étonnant qu’elle trouve tant d’amateurs bien qu’elle soit, malheureusement, le refuge de l’ignorance. Un sondage qui date maintenant de quelques mois nous apprenait qu’un Français sur cinq croit dans l’existence des Illuminati (secte dissoute à la fin du XVIIIe siècle qui a été mise à l’honneur dans le roman Anges et démons de Dan Brown et dont le nom vient certainement des Lumières et se confond souvent avec la Franc-Maçonnerie qui représente, elle, un ensemble d’organisations réelles et plus ou moins discrètes). Les Illuminati sont, selon une croyance répandue, censés régir le monde à notre insu. Evidemment, rien ne le prouve, tout est toujours dans le décryptage – de multiples vidéos en témoignent sur internet. Le complotiste préfère le simple au complexe

https://blogs.mediapart.fr/pierre-cretois/blog/301214/le-complotisme-ce-nouvel-asile-de-l-ignorance

Related:  Aborder le thème de la rumeur et du "complot" #JesuischarlieAnalyses, réflexionsACTUALITÉ EN CLASSEQUESTIONS VIVESMÉDIAS

« Théorie du complot » et coïncidences troublantes Dans le livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique », nous proposons de se frotter à l’analyse critique de façon concrète, amusante et réellement constructive. Voici un nouveau support pour envisager les scénarios complotistes basées sur des coïncidences présentées comme « troublantes »… Le thème n°4 du livret propose de traiter des prémonitions, hasards et coïncidences « extraordinaires ». Migrants, réfugiés, demandeurs d'asile en Europe 3/3 : un afflux exceptionnel "Le mot "migration" n'a pas bonne presse ces temps-ci en Europe. (...) L'actualité et l'intérêt qu'on lui porte incitent à s'interroger sur l'histoire des migrations à l'intérieur de l'Europe, depuis l'Europe et hors de l'Europe ; car on est mieux à même de porter un jugement sur les processus de migrations actuels lorsque l'on peut appréhender les processus achevés - et donc historiques - et lorsque l'on connaît les lignes d'évolution au terme desquelles se posent les problèmes actuels." Klaus Bade, introduction à l'"Europe en mouvement" (Le Seuil, 2002) Alors que l'Europe fait face à un afflux de migrants et de réfugiés exceptionnel, nous avons extrait des 600 pages de l'ouvrage de l'historien allemand Klaus Bade, "L'Europe en mouvement", quelques uns des principaux mouvements de population du XXe siècle. via GIPHY

Le complotisme ou la défaite du journalisme (entre autres) Il a bien failli finir aux oubliettes, mais cette semaine est sorti dans L’Express le dossier qu’avec Adrien Sénécat, Alexandre Sulzer et Boris Thiolay (sur la « petite entreprise » Meyssan), nous avons construit ensemble sur la théorie du complot. Dossier né des attentats de janvier à Paris et presque mort-né quand Marianne nous a joliment grillé la politesse sur le sujet en février dernier. Dossier réactivé par l’actualité – les complotistes mangent de tout: le crash de l’A320 de la GermanWings et même, plus récent encore, la guerre des Roses chez les Le Pen leur a de nouveau donné du grain à moudre. J’ai tenu à faire précéder ce dossier d’un court édito en forme de mea culpa a priori: je sais pertinemment qu’écrire sur les conspirationnistes ne fait que les renforcer dans leurs convictions que nous, journalistes en particulier, les manipulons en vue d’un grand dessein dont nous serions l’obéissante cheville ouvrière. C’est faux, mais je ne les en convaincrai naturellement pas.

"Combattre les théories du complot par l'humour" Corentin Durand est depuis avril 2014 le président de l'Union nationale lycéenne. Il présente à L'Express le site Internet de lutte contre les théories du complot que son organisation s'apprête à mettre en ligne, avec la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), et le Syndicat général des lycéens (SGL). Comment est née cette idée de créer un site Internet pour lutter contre la propagation des théories du complot chez les plus jeunes? La peur est notre ennemie Un vendredi soir d’automne, sous un temps clément. Fin de semaine, temps de sortie, moment de détente. Joies des retrouvailles amicales, des concerts musicaux, des matchs sportifs. Sociabilités populaires et juvéniles. Hommes et femmes mêlés, jeunesses sans frontières, plaisirs variés où l’on peut, selon les goûts ou les envies, boire, fumer, danser, se côtoyer, se mélanger, se séduire, s’aimer, bref aller à la rencontre des uns et des autres.

Histoire des humanités numériques - Parcours numériques Qu’est-ce que les humanités numériques ? L’expression « humanités numériques » est une traduction de l’anglais digital humanities (DH), un domaine de recher­che très vaste, caractérisé par une forte interdisciplinarité. Dans le débat actuel, on essaie de ne pas penser les humanités numériques comme une discipline et de plutôt les envisager comme une approche globale, transdisciplinaire, adoptant une attitude et un point de vue sur la recherche qui devraient impliquer l’ensemble des chercheurs en sciences humaines et sociales.

La moitié des Français croient aux théories du complot Ces thèses séduisent avant tout les électeurs des extrêmes politiques, selon une étude d'ampleur révélée par "Le Monde". LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jonathan Parienté Pour la moitié des Français, "ce n'est pas le gouvernement qui gouverne" car "on ne sait pas en réalité qui tire les ficelles". Vieilles histoires que celles des théories des complots en tout genre qui fleurissent, puis vont et viennent au gré et de l'actualité et des moyens de communication. Pour la première fois, une étude d'ampleur, dont Le Monde a la primeur, a été réalisée en France pour savoir qui sont les adeptes des théories conspirationnistes et quels groupes sont soupçonnés de manoeuvrer en coulisse pour dominer un secteur, voire le monde entier.

13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945" Près d'un an après les attentats de janvier, les medias français, traitant les attentats du 13 novembre qui ont fait au moins 128 morts à Paris, ont-ils ou non récidivé dans les errements constatés à l'époque (délivrance d'informations irrespectueuses, voire potentiellement dangereuses pour les victimes) ? Dans leur couverture des événements vendredi soir, les chaines d'info continue semblent avoir observé une certaine prudence.Si la plupart des quotidiens français ont opté, à la Une, pour des photos "sobres", ne montrant que des cadavres recouverts de draps, Le Parisien, pour sa part, a choisi de montrer des corps allongés découverts.A la suite de ces six attaques simultanées, l'état d'urgence a été décrété en France, et le président de la République, François Hollande, a annoncé qu'il réunirait le Congrès (Assemblée Nationale et Sénat) lundi 16 novembre. Ce contenu sera actualisé tout au long de la journée. "La guerre", "Carnages", "L'horreur". La chronologie des événements

EduCanon. Créer facilement des vidéos interactives pour ses étudiants EduCanon est un outil tice qui permet de créer facilement des vidéos intégrant des questions, quizzs et compléments multimédias. Un outil idéal pour la classe inversée qui permet de proposer des leçons en vidéo intégrant des moments de contrôle de la compréhension par l’apprenant. EduCanon est une alternative a EdPuzzle ou Zaption dont j’ai déjà parlé sur les Outils Tice. « Pourquoi le mythe de la conspiration connaît-il une si grande faveur ? » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jacob Rogozinski (Professeur de philosphie à la faculté de Strasbourg) Les dernières élections municipales ont confirmé l'implantation toujours plus forte du Front national. Comme l'on sait, ce parti a entrepris de se « dédiaboliser » ou, plus exactement, de se normaliser en abandonnant sa référence aux thèmes traditionnels de l'extrême droite, et cette stratégie a certainement contribué à ses récents succès. Il est sans doute trop tôt pour savoir s'il s'agit simplement d'une réforme superficielle ou bien d'une mutation qui pourrait le transformer en profondeur, comme celle qui, en Italie, avait fait du mouvement néofasciste Alleanza Nazionale un parti de gouvernement inséré dans le jeu démocratique. Mais certains effets de cette dé-fascisation du FN se font déjà sentir de manière inattendue : elle tend en effet à laisser vide un espace politique à la droite de la droite, ce qui favorise l'émergence d'une nouvelle mouvance extrémiste.

Related: