background preloader

Les médias sociaux font leur entrée dans les classes

Un dossier conjoint de l’Infobourg et de Carrefour éducation Introduction Facebook compte 500 millions d’utilisateurs de par le monde. Twitter en dénombre 175 millions. Chaque minute, vingt-quatre heures de vidéo sont mises en ligne sur YouTube. En 2010, plus des trois quarts (78 %) des internautes québécois ont fréquenté ou ont contribué au contenu d’au moins un média social, selon le CEFRIO. Le réseau de l’éducation n’échappe pas à cet engouement. Pour lire la suite : Médias sociaux 101 Le langage 2.0 : keske C? Consultez aussi le dossier complet en format PDF. À propos de l'auteur Nathalie Côté Nathalie est journaliste.

Formation : enseigner au collège avec les réseaux sociaux Les ados passent un temps fou sur les réseaux sociaux comme Facebook et de plus en plus sur Twitter. Comment tirer parti de cet engouement et utiliser les réseaux sociaux en classe ? C’est l’objet de cette nouvelle formation pour enseignants du secondaire ! Comment passionner en classe des adolescents qui passent le plus clair de leur temps sur les réseaux sociaux ? Du réseau social ennemi de l’école au réseau social allié du professeur Facebook peut être le pire ennemi de l’école : certains adolescents y consacrent plus d’heures qu’à aucune autre activité, physique ou intellectuelle. La syntaxe et l’orthographe sont souvent malmenées sur Twitter ? Des réseaux sociaux ennemis de l’école Le cyberharcèlement non plus n’est pas une légende. Les réseaux sociaux amis de la classe Mais les réseaux sociaux offrent aussi des avantages qui en font davantage l’allié du professeur et l’ami de la classe. Typologie des réseaux sociaux Groupes secrets Facebook : du social learning pour toute la classe

Ces réseaux sociaux qui ont changé nos vies Réseaux sociaux On doit le terme "réseau social" à l'anthropologue australo-britannique John A. Barnes en 1954. A cette époque, évidemment, Internet n'existait pas mais les hommes n'ont pas attendu l'ordinateur pour tisser des relations entre eux. Non, ce n'est pas Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, qui a inventé les réseaux sociaux. Il faudrait plutôt aller chercher du côté des tout premiers espaces de discussions sur Internet : les BBM (pas celui de Blackberry mais ceux des pionniers d'Internet), le réseau Usenet ancêtre des forums de discussion ou encore le logiciel de visioconférence ICQ. Le premier vrai réseau social en ligne tel qu'on le conçoit aujourd'hui est le site américain "sixdegrees" fondé en 1997. Cependant, ce n'est qu'au début des années 2000 que l'on commence à utiliser réellement l'expression réseau social à propos de MySpace, ce qui permet à chacun de créer une page personnelle pour partager ses goûts notamment musicaux.

Les médias sociaux: une culture pédagogique à développer Voici le texte de la conférence d’ouverture que j’ai prononcée à l’AQUOPS 2012. Les médias sociaux: une culture pédagogique à développer Quand je suis née, le métier que j’exerce aujourd’hui n’existait pas. En maternelle, j’étais pourtant convaincue. J’allais être fleuriste. À l’école, j’ai appris à lire, à écrire et à compter. Aujourd’hui? La potion technologique Si ma mère ne comprend pas trop en quoi les médias sociaux ont changé ma vie, mes 3 enfants, eux, ont les yeux qui brillent quand vient le temps de parler de technologie. GrandeSoeur a 8 ans. Ce sont les miens. Et si vous leur voliez du temps En janvier dernier, La presse titrait qu’un nouvel humain était né. Les enseignants peuvent-ils en profiter? Lors de ses présentations sur l’identité numérique, mon collègue a l’habitude de poser la question «Et si vous leur voliez du temps?» Les réflexions de Benoit Petit du service national du RÉCIT du domaine du développement personnel vont dans le même sens. 1, 2, 3, Bloguez! Et si?

Deux livres pour les enseignants branchés Nathalie Côté, publié le 10 janvier 2012 Les technologies de l’information et des communications, communément appelées les TIC, sont de plus en plus présentes dans les classes. Elles le seront encore davantage avec la multiplication des tableaux blancs interactifs dans les écoles. Chenelière Éducation vient donc de lancer deux volumes à l’intention des enseignants branchés… ou en voie de l’être! Le premier, Le TBI au primaire, vise à accompagner les enseignants dans l’utilisation de leur tableau blanc interactif au quotidien. « Aucun appareil au monde, aussi merveilleux soit-il, ne peut améliorer en soi les compétences d’un enseignant, prévient toutefois l’auteure, Jenny Gage, dans l’introduction. Il s’agit d’un livre intéressant pour apprivoiser cette nouvelle technologie puisqu’il commence à la base avec des informations sur ce qu’est un TBI, les différents types qui existent, la manière dont cet outil peut améliorer l’enseignement et les applications en pédagogie. Lecture et écriture

(Usage pédagogique des tablettes) La gestion de classe - École branchée Suite du dossier… Les conditions gagnantes 1 à 3, en lien avec la gestion de classe. 1. Avoir le courage de changer sa gestion de classe Un des plus grands changements qu’amène la tablette, c’est d’inciter les enseignants à redéfinir leurs façons de faire. La tablette étant un outil dispendieux, les budgets des écoles ne permettent généralement pas d’en mettre une dans les mains de tous les élèves. Peu importe le modèle de déploiement choisi, le modèle « tout le monde fait la même tâche en même temps » est appelé à évoluer. 2. Peu de tablettes en classe? Ceux qui n’ont pas fait de pas en ce sens, et ils sont probablement encore nombreux, risquent de trouver plus ardu le passage du livre à la tablette. « Les enseignants ont l’habitude d’enseigner traditionnellement, observe Julie Noël, conseillère pédagogique en intégration des TIC à la Commission scolaire des Affluents. Faut-il utiliser sa tablette en tout temps? Utiliser les tablettes au quotidien s’avère également une bonne stratégie.

ReSOP | Les Réseaux Sociaux comme Outils Pédagogiques L’identité numérique : en faire un levier pour mieux éduquer ! À l’ère du Web 2.0 et des réseaux sociaux, éduquer les jeunes sur l’identité numérique et l’utilisation responsable des TIC devient une nécessité. Mener une réflexion sur ce thème avec les enseignants et les parents l’est tout autant. Comment aborder ce sujet ? Par Louise Sarrasin L’identité numérique est-elle un levier ou un fardeau ? L’identité numérique, un levier d’éducation pour le RÉCIT À coup sûr, l’identité numérique est un levier d’éducation pour le RÉCIT. En bref L’atelier propose une démarche de réflexion qui cible quatre questions sur l’identité numérique. • Quoi : Qu’est-ce que l’identité numérique ? • Pourquoi : Ce qui doit nous inciter à traiter de ce sujet dans nos milieux. • Comment : Différentes façons d’aborder ce sujet avec les élèves, les parents, les éducateurs. • Où : Des ressources à partager avec les éducateurs, les parents, les élèves, tout notre entourage. Lien pour visionner la vidéo : Références :

TIC et troubles d’apprentissages : les besoins des élèves d’abord! La technologie permet d’aider les enfants aux prises avec des troubles d’apprentissage à condition qu’ils soient bien adaptés à leurs besoins. L’Infobourg a discuté de cette question avec Jean Chouinard, conseiller pédagogique à la Commission scolaire de Montréal et personne ressource au Service national du RÉCIT en adaptation scolaire. Y a-t-il encore des préjugés concernant l’utilisation d’une aide technologique par les enfants ayant des troubles d’apprentissage? Certains enseignants estiment que ce n’est pas juste pour les autres élèves. À quel moment recommande-t-on une aide technologique? L’aide technologique est la dernière étape d’un long processus. Je fais souvent la distinction entre des outils intéressants, utiles ou indispensables pour l’élève. Quels sont les critères à considérer pour choisir une bonne aide technologique? Il faut faire une triangulation entre le besoin de l’élève, la fonction d’aide et la valeur ajoutée. Quel est le rôle des parents et de l’élève? À lire aussi :

Apprendre avec des tablettes tactiles, des TNI - Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques À ce jour, l'introduction des tablettes tactiles dans l'écosystème scolaire a rendu possible la mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques qui développent des modalités d'apprentissage plus collaboratives et permettent un meilleur accompagnement des élèves. Intégrées aux pratiques innovantes des professionnels de l'éducation, ces nouveaux supports permettent de mettre en œuvre des activités diversifiées, adaptables à des contextes d'apprentissage variés et aux besoins spécifiques de chaque apprenant. Le caractère individuel de ces objets connectés favorise un apprentissage stimulant l'autonomie et la créativité des élèves. Ces tablettes sont également conçues comme des outils de communication, favorisant les interactions en classe et le partage. Toutes ces caractéristiques ancrent donc ces supports au cœur de l'évolution de l'école et des pratiques pédagogiques à l'ère du numérique. Discours du Président de la République Souplesse de la durée et du rythme des séances Exemples :

Les médias sociaux sont de plus en plus présents dans la société et cela est une réalité qui touche beaucoup les jeunes. En effet, plusieurs enfants qui sont au primaire ont Facebook. Il est alors intéressant de l'intégrer en classe! by meggyroymoreau Oct 18

Intégrer les médias sociaux dans la classe: quelle belle idée! by marylinel Oct 18

Related: