background preloader

Les médias sociaux font leur entrée dans les classes

Un dossier conjoint de l’Infobourg et de Carrefour éducation Introduction Facebook compte 500 millions d’utilisateurs de par le monde. Twitter en dénombre 175 millions. Chaque minute, vingt-quatre heures de vidéo sont mises en ligne sur YouTube. En 2010, plus des trois quarts (78 %) des internautes québécois ont fréquenté ou ont contribué au contenu d’au moins un média social, selon le CEFRIO. Le réseau de l’éducation n’échappe pas à cet engouement. Pour lire la suite : Médias sociaux 101 Le langage 2.0 : keske C? Consultez aussi le dossier complet en format PDF. À propos de l'auteur Nathalie Côté Nathalie est journaliste.

Guide d'utilisation pédagogique des médias sociaux Quand Calysto passe au lycée, les élèves se demandent s'il ne faut pas arrêter Internet ! Il est des billets que l’on n’aime pas avoir à publier. Celui-ci en fait clairement partie tant il m’irrite au plus haut point ! Il illustre malheureusement une nouvelle fois l’incapacité chronique de l’école à comprendre et former aux nouvelles technologies et aux enjeux de demain. C’est donc l’histoire d’un lycée qui souhaite organiser une journée de sensibilisation sur le thème « Réseaux sociaux, gérer son identité numérique ». Louable intention s’il en est. Soit, les enseignants ne sont pas tous des spécialistes du numérique, mais il doit bien y avoir dans une équipe pédagogique quelques compétences en la matière. Calysto se définit comme « une agence qui concentre son activité dans la maîtrise des enjeux liés aux usages de l’Internet et aux Technologies de l’Information et de la Communication ». Voici la page de présentation de l’offre pour le lycée, sachant qu’il en coûtera à l’établissement (et donc au contribuable) 376 euros par jour. La plus belle c’est Calysto ! Pour conclure

Les Brésiliens préfèrent Internet à la TV, pas les Français - PC INpact-Mozilla Firefox Le cabinet Deloitte, dans son observatoire International des usages et interactions des médias, vient de monter les comportements des internautes de sept grands pays dans le monde, à savoir les États-Unis, le Canada, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Brésil et le Japon. Les usages liés à Internet, aux réseaux sociaux et aux smartphones ont notamment été analysés par Deloitte. Le long et (très) lourd document du cabinet se nomme « Bienvenue dans la media-démocratie ! » et s’intéresse pour la première fois à la France note Deloitte. 14063 personnes ont été interrogées dans le monde lors du dernier trimestre 2010 pour cette étude, dont 2013 uniquement en France. Internet, le parfait complément de la TV Et que font les Français pendant qu’ils regardent la télévision ? Deloitte a de plus interrogé ses milliers de sondés sur leur consommation de la vidéo. Plus d’un tiers des 14-21 ans regardent des émissions en ligne Les smartphones et leurs multiples usages

Facebook et Twitter expliqués aux parents Nathalie Côté, publié le 13 septembre 2011 Pour les enfants d’aujourd’hui, il n’y a rien de plus naturel que d’avoir une vie numérique dans les réseaux sociaux. La technologie, ils sont nés dedans. Bien que de plus en plus d’adultes soient aussi branchés sur ces différents sites, l’expérience est souvent moins poussée. Laurence Bee, c’est son pseudonyme de «tweeteuse», propose dans son livre Facebook et Twitter expliqués aux parents de se plonger dans cet univers pour guider nos jeunes dans ce monde où ils finiront inévitablement par évoluer. « L’inscription à un réseau social se situe sur le même plan que la natation ou le vélo : elle nécessite un apprentissage. Introduction aux différents types de médias sociaux et à quelques expressions 2.0, tour d’horizon des différents risques pour les enfants et des pistes pour les éviter, son livre (numérique uniquement!) Ce petit livre de 125 pages (en gros caractères) est une initiation intéressante. À lire aussi : Nathalie est journaliste.

Ces réseaux sociaux qui ont changé nos vies Réseaux sociaux On doit le terme "réseau social" à l'anthropologue australo-britannique John A. Barnes en 1954. A cette époque, évidemment, Internet n'existait pas mais les hommes n'ont pas attendu l'ordinateur pour tisser des relations entre eux. Non, ce n'est pas Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, qui a inventé les réseaux sociaux. Il faudrait plutôt aller chercher du côté des tout premiers espaces de discussions sur Internet : les BBM (pas celui de Blackberry mais ceux des pionniers d'Internet), le réseau Usenet ancêtre des forums de discussion ou encore le logiciel de visioconférence ICQ. Le premier vrai réseau social en ligne tel qu'on le conçoit aujourd'hui est le site américain "sixdegrees" fondé en 1997. Cependant, ce n'est qu'au début des années 2000 que l'on commence à utiliser réellement l'expression réseau social à propos de MySpace, ce qui permet à chacun de créer une page personnelle pour partager ses goûts notamment musicaux.

Pearltrees, Scoop.it, Storify, Paper.li,... à la recherche de l'information ultime | Education et TICE | Scoop.it Cet article a été publié il y a 6 ans 7 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. On le sait maintenant, en plus du terme de community manager, celui de curation ou content curator (définition selon Vincent Berthelot : « Le curator est celui qui transforme l’information qu’il a recueilli pour en faire une agrégation concise et porteuse de sens soit pour information soit pour décision. ») fait une entrée fracassante dans le domaine du marketing social. Même si ce dernier n’est pas nouveau, et que les premières théories autour de celui-ci date des alentours de 2006, il semble que l’activité de curation devienne très importante. Heureusement, afin de toujours retrouver le nord, il existe des boussoles très efficaces. Pearltrees, des perles très sociales : Dans les outils de curation précédemment cités, Pearltrees se distingue de ces derniers par son interface et son ergonomie particulière.

Passeport pour Internet Stefana Broadbent : “80 % de nos échanges se font toujours avec les mêmes 4-5 personnes” « InternetActu.net-Mozilla Firefox L’intimité au travail (également disponible en format numérique) est un livre à mi-chemin entre le documentaire et le pamphlet. L’anthropologue Stefana Broadbent, qui travaille au Laboratoire d’anthropologie numérique du Collège universitaire de Londres, y fait une démonstration aussi puissante qu’évidente sur l’aliénation du monde du travail, plus aboutie encore qu’elle ne l’avait fait à TED Global ou à Lift France.Elle montre d’abord l’importance qu’ont acquis en quelques années nos communications personnelles. Plus que de nous relier au “Village Global”, tous les canaux de communication que nous utilisons servent avant tout à communiquer avec une poignée de gens très proches se résumant le plus souvent au cercle familial. InternetActu.net : Dans votre livre vous évoquez les évolutions de nos lieux de travail, mais assez peu les évolutions de la maison, du foyer familial… Stefana Broadbent : J’ai hésité à faire un chapitre sur le sujet.

Les médias sociaux populaires chez les enfants… et leurs parents! Nathalie Côté, publié le 22 septembre 2011 Les jeunes sont friands de médias sociaux et il semble que cet intérêt soit contagieux. En effet, de plus en plus de parents s’y trouvent aussi! Environ 73 % des parents réaliseraient au moins une activité sur les médias sociaux par mois, contre 52 % pour ceux qui n’ont pas d’enfants, selon les résultats de l’étude NETendances 2011 du Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO). Enfants branchés Les adolescents sont-ils aussi branchés que les jeunes adultes? Malgré tout, les réseaux sociaux demeurent un sujet dont les jeunes parlent peu avec les adultes. Quant aux « amitiés » Facebook, les enfants du primaire avaient en moyenne 70 amis. À lire aussi : Les médias sociaux font leur entrée dans les classes Parents et enseignants réunis dans un réseau social

Les médias sociaux sont de plus en plus présents dans la société et cela est une réalité qui touche beaucoup les jeunes. En effet, plusieurs enfants qui sont au primaire ont Facebook. Il est alors intéressant de l'intégrer en classe! by meggyroymoreau Oct 18

Intégrer les médias sociaux dans la classe: quelle belle idée! by marylinel Oct 18

Related: