background preloader

Théoricien : HERBERT SIMON

Théoricien : HERBERT SIMON
Économiste américain, prix Nobel d’économie en 1978. Il a appliqué l’analyse de gestion des entreprises avec l’application des théories de sciences du comportement. Simon a développé le concept de la rationalité limitée pour analyser le comportement organisationnel et la prise de décision. Selon ce modèle, l’organisation est envisagée comme un système composé de plusieurs acteurs évoluant dans une situation à rationalité limitée. Simon a mis en évidence les limites de la rationalité des décisions : - l’environnement est trop complexe pour être appréhendé dans sa globalité - la connaissance des conséquences d’une décision est toujours partielle - il est difficile d’évaluer les conséquences futures d’une décision - le plus souvent, on examine qu’un nombre restreint de choix possibles Ainsi, la rationalité d’un individu est limitée faute de temps, faute de capacité, faute d’informations. De plus, Simon a défini deux types de décisions : - décisions programmable?

http://www.performancezoom.com/simon.php

Related:  mathildemouginsachaconstantinthomasalvi

Livres de management : Michel Crozier (sociologue) Le sociologue analyse le succès de "L'acteur et le système", un grand classique du management. Plus de vingt-cinq ans après sa parution, L'acteur et le système reste une référence, au milieu d'une offre surabondante de livres de management. En analysant l'interaction entre les individus (les employés) et l'organisation (l'entreprise), Erhard Friedberg et Michel Crozier ont apporté des clés pour mieux comprendre l'entreprise. Ce dernier revient sur le succès de son ouvrage et l'utilité de la sociologie pour le management. Votre ouvrage "L'acteur et le système" a été spontanément cité par de nombreux lecteurs dans le cadre d'une enquête en ligne du Journal du Management. Plus de vingt-cinq ans après la sortie de votre livre, cela vous surprend-il ?

Théoricien : RENSIS LIKERT Psychologue et auteur américain, il a prolongé les travaux de MAYO et LEWIN. Il a développé le principe de la relation intégré comme principe majeur d'organisation (théorie des années 50). Il a préconisé une organisation du travail par groupe, car il considérait que cela créait de meilleures relations entre chacun. Selon LIKERT, le principe de relations intégrées est un principe majeur de l'organisation: chacun doit se sentir important et nécessaire au sein de l'entreprise, car personne ne peut travailler efficacement s'il n’a pas conscience d'être utile. Il conclut que l'organisation par groupe devait être appliquée dans toute l'entreprise. Peter Drucker, le fondateur du Management Par les Objectifs Peter Drucker, décédé le 11 novembre 2005 à l’âge de 95 ans à son domicile californien de Claremont, nous laisse une œuvre monumentale. La formalisation des principes du MPO en est l’un des piliers. En 1940, observant le management d’Alfred Sloan à la General Motors, il remarque l’expression « Management By Objectives « . Un peu plus tard, dans le cadre de la décentralisation de la General Electric cette fois, à laquelle il participe activement, le consultant américain insiste sur la nécessité de fixer des objectifs, des critères de coûts et de délais pour mesurer les résultats. En 1954 paraît The Practice of Management avec son célèbre chapitre : « Management by Objectives and Self Control ». La déclinaison en cascade des objectifs opérationnalise le but de l’entreprise.

Joseph Schumpeter (1883-1950) : il a vu dans l’innovation le moteur du business Etre «un grand amant, un grand cavalier et un grand économiste», tels étaient les trois grands vœux de Schumpeter. Mais il ajoutait, modeste sur son influence intellectuelle, que «la vie, hélas, n’en avait exaucé que deux.» Joseph Aloïs Schumpeter est né à Triesch, ville austro-hongroise de Moravie, en 1883, l’année de la mort de Marx et de la naissance de Keynes. Alors qu’il n’a que 4 ans, son père, un industriel du textile, meurt. L’entrepreneur créateur de valeur La fascination pour l’entrepreneur Bill Gates à 22 ans. Il a déjà fondé Microsoft. Bla Bla Car et les TER, une concurrence ou une complémentarité ? Rencontre avec Francis Nappez... actualité Besançon Franche-Comté Après avoir travaillé à l'Iliad, le groupe français de télécommunication fondé par Xavier Niel, le fondateur de Free, Francis Nappez a été salarié pour Airweb puis pour le site de rencontre Meetic. En 2008, il décide créer sa propre entreprise avec deux associés, Frédéric Mazella et Nicolas Bursson. Après une première tentative qui rencontre un échec, ils créent le site Covoiturage.fr : une plateforme sur laquelle des particuliers entrent en contact pour effectuer des voyages en voiture d'une ville à une autre en partageant les frais.

Document 7 – Témoignage de Franck Raynel, 36 ans, directeur de l’agence Boulogne Rhin-Danube du Crédit du Nord Titulaire d’un DESS en ingénierie financière, Franck Raynel a fait ses premiers pas dans la banque de détail comme stagiaire dans une agence du Crédit du Nord. Une expérience de six mois qui débouche sur son embauche comme chargé de clientèle professionnel. Pendant trois ans, il fera ses armes à ce poste avant de se voir confier davantage de responsabilités au sein du réseau. « Après trois années comme conseiller, j’ai obtenu un premier poste de directeur d’agence à Auteuil où j’ai eu cinq personnes sous ma direction, explique-t-il. La politique RH du groupe Huttopia&Cie Le recrutement Le recrutement est un des éléments clés dans le succès d'Huttopia & Cie. Nous avons fait le choix d’accompagner et de faire grandir des jeunes qui ont du talent et la volonté de progresser.

Épreuve E3 - aide-bts-nrc.overblog.com L'Épreuve E3 (7 heures) se décompose en 2 épreuves : Épreuve 1 : Économie & Droit (4 heures)Épreuve 2 : Management des entreprises (3 heures) Fiches de révision mise en place pour réviser les chapitres de Management des entreprises Menu : A) Informations sur le déroulement de l'épreuve E3 (management des entreprises) B) Récapitulatif des thèmes abordés en Management des entreprises pgm_man_bts.pdf

Related: