background preloader

Humanisme de la Renaissance

Humanisme de la Renaissance
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'humanisme est un mouvement de pensée européen pendant la Renaissance qui se caractérise par un retour aux textes antiques comme modèle de vie, d'écriture et de pensée[N 1]. Le terme est formé sur le latin : au XVIe siècle, l'humaniste, « l'umanista » s'occupe d'humanités, studia humanitatis en latin : il enseigne les langues, les littératures et les cultures latines et grecques. Plus largement, le terme humanitas est pris dans le sens cicéronien et représente « la culture qui, parachevant les qualités naturelles de l'homme, le rend digne de ce nom[1] ». L'humanisme au sens d'étude littéraire et philologique de la culture antique côtoie ce sens élargi pendant toute la période et encore aujourd'hui dans l'historiographie. C’est avec Pétrarque (1304-1374) que naît en Italie l'humanisme. Origine et développement[modifier | modifier le code] Les prémices[modifier | modifier le code] La place de Dante[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Humanisme_de_la_Renaissance

Related:  Humanisme et renaissanceHumanismeLa Littérature au XVIe siècleRenaissance

Pour une éducation humaniste Notre société est devenue dure, l'humain semble y perdre de plus en plus de sa valeur. Cette évolution est particulièrement sensible chez les jeunes. On peut penser qu'il y a là un effort à faire dans le domaine de l'éducation. L'idée serait de faire évoluer le système de formation de la jeunesse pour donner à nos enfants une meilleure éducation, et cela incite à plaider pour une éducation humaniste[1]. Mais les influences politiques et sociétales qui s'exercent sur l'Enseignement, obligent à voir plus large et à rechercher les voies susceptibles d'engendrer une évolution vers une société humaniste par l'éducation. En premier lieu il est nécessaire de préciser ce que devraient être des principes humanistes d'éducation, en se fondant sur une redéfinition de l'humanisme.

Humanisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ainsi, cet humanisme vise à diffuser plus clairement le patrimoine culturel. L’individu, correctement instruit, reste libre et pleinement responsable de ses actes dans la croyance de son choix. Les notions de liberté ou libre arbitre, de tolérance, d’indépendance, d’ouverture et de curiosité sont, de ce fait, indissociables de la théorie humaniste classique. Étienne Jodelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étienne Jodelle Étienne Jodelle, né en 1532 à Paris où il est mort en juillet 1573, est un poète et dramaturge français. Biographie[modifier | modifier le code] Jodelle appartient à la bourgeoisie parisienne, mais il est attiré par la noblesse. Il se présente en effet comme « Sieur du Lymodin ».

Robert Garnier Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Garnier. Robert Garnier Œuvres principales Histoire_de_l'art_chronologie Période relative à l'ère de la pierre taillée, première période de l'ère quaternaire où sont apparues les premières civilisations humaines capables d'utiliser des outils en pierre taillée. Période la plus récente de l'âge de pierre. 8000 ans avant Jesus Christ : naissance de l'agriculture Mésopotamie : vers 3300 avant JC : Naissance de l'écriture Sumeriens : écriture cunéiforme Antoine de Saint-Exupéry Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Antoine de Saint-Exupéry Antoine de Saint-Exupéry au Canada en mai 1942.

Pierre de Ronsard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ronsard. Pierre de Ronsard Pierre de Ronsard - peinture de l'Ecole de Blois - XVIe siècle. Joachim Du Bellay Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Joachim Du Bellay Œuvres principales Défense et illustration de la langue française (1549) ; L'Olive (1549-1550) ; Les Regrets (1558) ; Les Antiquités de Rome (1558) L'École d'Athènes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] En 1508, Raphaël (qui a signé dans le cou d'un des personnages, Euclide) est nommé officiellement peintre de la papauté, et réalise la fresque entre 1508 et 1512 pour les appartements de Jules II. Elle possède des dimensions impressionnantes : 770 × 500 cm, dont une partie arrondie de 770 × 250 cm. Les couleurs dominantes sont l'ocre, le beige et le pastel.

Albert Einstein Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Albert Einstein Albert Einstein en 1947. Signature Il publie sa théorie de la relativité restreinte en 1905, et une théorie de la gravitation dite relativité générale en 1915. Il contribue largement au développement de la mécanique quantique et de la cosmologie, et reçoit le prix Nobel de physique de 1921 pour son explication de l’effet photoélectrique[2]. Michel de Montaigne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Signature de Michel de Montaigne. Les Essais (1572-1592) ont nourri la réflexion des plus grands auteurs en France et en Europe, de Shakespeare à Pascal[2] et Descartes, de Nietzsche et Proust à Heidegger. Le projet de se peindre soi-même pour instruire le lecteur semble original, si l'on ignore les Confessions de Saint Augustin : « Je n’ai d’autre objet que de me peindre moi-même. » (cf. introspection) ; « Ce ne sont pas mes actes que je décris, c’est moi, c’est mon essence[3]. » Saint Augustin dans ses Confessions retraçait l'itinéraire d'une âme passée de la jeunesse aux erreurs de la dévotion. Jean-Jacques Rousseau cherchera à se justifier devant ses contemporains ; Stendhal cultive l'égotisme ; avant ces deux-là, Montaigne a une autre ambition que de « se faire connaître à ses amis et parents » : celle d'explorer le psychisme humain, de décrire la forme de la condition humaine. Biographie[modifier | modifier le code]

Littérature française du XVIe siècle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La littérature française du XVIe siècle est marquée par l’établissement de la langue française comme une grande langue littéraire et par d’importants créateurs qui fondent les principaux genres de la littérature moderne en France avec François Rabelais pour la prose narrative, Pierre de Ronsard et Joachim du Bellay pour la poésie, Michel de Montaigne pour la littérature d'idées ou Robert Garnier et Étienne Jodelle pour le théâtre. Elle s’inscrit dans un siècle de transformations multiples et fondamentales, dans tous les domaines (croyances religieuses, démarches intellectuelles, sciences et techniques, découvertes géographiques, transformations politiques…) qu'expriment les termes de « Renaissance », « Humanisme » et de l'époque moderne. Contexte[modifier | modifier le code] Les différents genres[modifier | modifier le code] Contes et nouvelles[modifier | modifier le code]

Related: