background preloader

Menace imminente : constitution d'un émirat islamiste en Libye ?

http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/menace-imminente-constitution-dun-emirat-islamiste-libye,221156

Related:  CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT OCT et NOV 2015 .:: 8 ::.Les USA ou SAM le POULPE 2OTAN 2

Le YPG proclame la conscription obligatoire des réfugiés kurdes syriens Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le Gouvernement régional du Kurdistan irakien se joignait aux forces françaises et britanniques pour libérer Rakka (Syrie) de Daesh. Après l’annexion de Kirkouk (juin 2014), puis celle des Mounts Sinjar (novembre 2015), l’objectif est d’annexer Rakka, puis de poursuivre vers l’Ouest et de proclamer un Kurdistan indépendant à cheval sur l’Irak et la Syrie. Les « Forces démocratiques de Syrie », pseudo-parti politique créé par les puissances coloniales (France, Israël, Royaume-Uni) pour masquer le YPD (Kurdes de Syrie), ont décrété la conscription obligatoire des jeunes de 18 à 30 ans. De nombreux Kurdes, opposés à la création d’un pseudo-Kurdistan dirigé par le clan Barzani, fuient les camps de réfugiés en Irak et en Turquie pour ne pas être contraints de se battre pour ce projet.

Un hélicoptère de fabrication russe aurait été abattu par un missile américain (VIDEO) Une vidéo, dans laquelle l’Armée syrienne libre aurait tiré sur un hélicoptère de fabrication russe, a été postée sur YouTube. L’hélicoptère portait secours aux pilotes du SU-24 russe abattu par la Turquie en Syrie. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, les combattants ont lancé un missile antichar contre l’hélicoptère. L’Armée syrienne libre, considérée par l’Occident comme «l’opposition modérée», a reçu des missiles Tow américains parmi d’autres armes. Les images des rebelles syriens modérés montrent deux hélicoptères en train de survoler une zone boisée. Puis, elles montrent un combattant qui arme un lance-roquettes anti-char Tow.

"La responsabilité américaine a permis l'éclosion de l'EI": Alexandre del Valle sur RMC ce jour dans l'émission "Carrément Brunet" (voir replay - Blog d'Alexandre del Valle RMC 25 novembre : "Le géo-politologue Alexandre Del Valle a pointé du doigt ce mercredi sur RMC la responsabilité des États-Unis dans l'éclosion de Daesh, naît sur les cendres du conflit irakien et qui a pu se développer en raison du retrait mal préparé de l'armée américaine. Est-ce le souvenir douloureux des campagnes en Afghanistan et en Irak ? Est-ce le poids de son prix Nobel de la paix ? Reste que le président des États-Unis Barack Obama, malgré les bombardements américains en Syrie et en Irak, ne joue pas les premiers rôles dans la constitution d'une grande coalition internationale pour lutter contre Daesh. L'Amérique ne semble pas enclin à s'allier avec la Russie de Vladimir Poutine, notamment en raison de vues divergentes sur le sort du président syrien Bachar al-Assad. "La responsabilité américaine a permis l'éclosion de l'EI" "L'Amérique a eu tort de faire ces guerres en Irak, mais elle a eu tort également de partir d'un coup sans service après-vente.

Après la tragédie, le réveil français ? Tribune publiée par Coralie Delaume le 23 novembre 2015 sur Le Figaro Vox Coralie Delaume espère que par l’une de ces ruses de l’Histoire, les attentats de Paris redonneront à tous, notamment aux plus jeunes, la conscience d’être les enfants d’un pays, et l’envie de l’aimer à nouveau. Il s’est produit une mutation évidente entre les attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo et l’Hypercasher de la porte de Vincennes, et ceux du 13 novembre ayant ensanglanté le 11° arrondissement de Paris. Chacun semble à la fois plus éprouvé et plus concentré. La Turquie alliée de Daesh ? Un parlement britannique accuse le ministre des Affaires étrangères Quelques heures après qu’un avion russe ait été abattu à la frontière syrienne par la Turquie, la question du rôle de celle-ci dans la lutte contre Daesh a été mise en cause par un membre du parti travailliste dans une session parlementaire. Dennis Skinner a accusé le ministre des Affaires étrangères, Philip Hammond, de mener une politique en Syrie qui est un «désordre sans nom». Il a mis en cause la Turquie, qui selon lui, achète le «pétrole de l’Etat islamique», de soutenir Daesh et de s’en prendre à ceux qui combattent le groupe terroriste, comme la Russie ou les Kurdes. Il a donc mis en cause qu’il s’agisse d’un allié «fiable» de la Grande-Bretagne dans la lutte contre le terrorisme.

Barack Obama : le financement de Daesh au coeur du dossier Alors que quoiqu’on en dise, des soupçons quant aux possibles accointances entre Daesh / Etat islamique et Washingtown émergent de plus en plus ici là sous forte odeur de pétrole et de papier monnaie … Barack Obama a affirmé dimanche que les Etats-Unis et leurs alliés poursuivraient sans relâche leur lutte contre les extrémistes de l’Etat islamique (EI). Mieux encore, il a même promos que les USA « couperont les sources de financement du groupe djihadiste et traqueront ses dirigeants ».Vaste sujet … « Détruire (l’Etat islamique) n’est pas seulement un objectif réaliste, c’est une tâche que nous allons mener au bout », a ainsi déclaré le président américain lors d’une conférence de presse à Kuala Lumpur, où a lieu le sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean).

La famille du terroriste Samy Amimour parle pour la première fois "C'était un petit garçon à croquer, sans problème". La mère de Samy Amimour, l'un des trois terroristes du Bataclan, ne parvient toujours pas à y croire. "Je ne comprends pas comment il a pu en arriver là", confie-t-elle ce dimanche dans un reportage de Sept de Huit. Deuxième d'une fratrie de trois, Samy, qui a eu une enfance des plus normales, a toujours vécu chez ses parents à Drancy. Bon élève, il décroche un bac L puis s'inscrit en fac de droit.

Déclaration du Secrétaire général de l’Otan sur la destruction d'un bombardier russe par la Turquie, par Jens Stoltenberg Le Conseil de l’Atlantique Nord vient de tenir une réunion extraordinaire, à laquelle l’ambassadeur de Turquie nous a exposé la situation. Je me suis également entretenu avec le Premier ministre Ahmet Davutoglu. La Turquie a informé les Alliés qu’un appareil des forces aériennes russes qui violait son espace aérien a été abattu. J’ai déjà exprimé mes préoccupations au sujet des implications des actions militaires de la Fédération de Russie à proximité des frontières de l’OTAN. Cela montre toute l’importance de mettre en place et de respecter des arrangements pour éviter que de tels incidents se reproduisent à l’avenir.

Coalition élargie : l'inévitable échec de Hollande à Moscou par Karine Bechet-Golovko Coalition élargie : l’inévitable échec de Hollande à Moscou Je sais bien que dans cette atmosphère d’union nationale et d’état d’urgence, il est déconvenant de constater des échecs. D’autant plus quand la presse salue à pleines colonnes l’effort diplomatique du Président français. Mais il n’y peut rien. Là, ce n’est vraiment pas de sa faute. Ca ne pouvait pas marcher.

Related: