background preloader

Marcel Gauchet : « Le fondamentalisme islamique est le signe paradoxal de la sortie du religieux »

Marcel Gauchet : « Le fondamentalisme islamique est le signe paradoxal de la sortie du religieux »
LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Nicolas Truong (Propos recueillis par) Le philosophe et historien Marcel Gauchet revient sur les origines de la violence terroriste. Comment penser les attaques du 13 novembre et ce déferlement de haine ? Marcel Gauchet. Cette violence terroriste nous est spontanément impensable parce qu’elle n’entre pas dans nos grilles de lecture habituelles. Nous savons bien sûr que c’est au nom de l’islamisme que les tueurs agissent, mais notre idée de la religion est tellement éloignée de pareille conduite que nous ne prenons pas cette motivation au sérieux. Nous allons tout de suite chercher des causes économiques et sociales. C’est bien à un phénomène religieux que nous avons affaire. Car, si le fondamentalisme touche toutes les traditions religieuses, il y a une forte spécificité et une virulence particulière du fondamentalisme islamique. Oui, il est possible de résumer les choses de cette façon. Evidemment.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/11/21/marcel-gauchet-le-fondamentalisme-islamique-est-le-signe-paradoxal-de-la-sortie-du-religieux_4814947_3232.html

Related:  Les livres/Les mots des intellectuelsAttentatsPELE MELE.

« Non au bûcher médiatique », par Laurent Bouvet Le Monde | • Mis à jour le | Par Laurent Bouvet (Professeur de science politique à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) L’engagement des intellectuels dans le débat public n’a jamais été une promenade de santé, mais il connaît depuis quelques années une évolution nouvelle et rapide, dont les figures classiques de l’intellectuel engagé ou de l’intellectuel médiatique n’arrivent plus à rendre compte. Même « l’intellectuel terminal », bien repéré et décrit par Régis Debray, semble désormais insuffisant pour saisir ce qui est à l’œuvre. On sait ce que doit une telle évolution à la transformation des conditions mêmes de la production du débat public, en particulier à l’évolution des médias sous l’influence de l’information continue et permanente et, depuis quelques années, de réseaux sociaux devenus omniprésents. L’immédiateté, le caractère éphémère et caricatural de toute polémique politico-intellectuelle sont devenus la norme.

Jürgen Habermas: « Le djihadisme, une forme moderne de réaction au déracinement » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Nicolas Weill (Propos recueillis par) Le président François Hollande veut définir un « état de guerre » adapté à la situation. Que pensez-vous de cette discussion ? Croyez-vous plus généralement qu’une modification de la Constitution soit une réponse adaptée aux attentats du 13 novembre ?

23 jeux en ligne pour découvrir l’Art en s’amusant (Réunion des Musées Nationaux) L’Art pour la jeunesse, c’est tout un art et un univers! La Réunion des Musées Nationaux (RMN) propose des jeux en ligne à partir des expositions présentes et passées de ces dernières années, des rendez-vous ludiques qui émerveilleront les enfants et les adultes tout en leur apportant une culture vivante et patrimoniale via Internet et des dispositifs pédagogiques adaptés. On peut découvrir l‘Art en s’amusant comme le prouvent ces jeux gratuits en ligne conçus pour les enfants, mais qui plairont également aux grands : Joue avec la famille Stein aux puzzles Cézanne À partir de l’exposition Matisse, Cézanne, Picasso… L’aventure des Stein, on peur jouer avec Paul Cézanne et tester son sens de l’observation. 3 niveaux de difficulté sont proposés.

Des intellectuels à la dérive ? Le Monde | • Mis à jour le | Par Nicolas Truong La scène des idées n’en finit plus de basculer. Et le bocal intellectuel national de patauger dans des polémiques dont il détient le secret. Le Califat a des lettres, par Jean-Claude Milner par Jean-Claude Milner, philosophe Paris, capitale du siècle, Marx et Baudelaire y avaient cru. Loin du travail contraint, loin des contraintes de la règle, la foule parisienne leur semblait figurer, comme un reflet fugitif, le bonheur des peuples. 700 films rares et gratuits disponibles ici et maintenant C’est un cadeau immense comme seul internet peut nous en offrir. Plus de 700 films rares totalement gratuits, disponible immédiatement grâce au site OpenCulture qui se bat pour éduquer et donc transmettre le meilleur de la culture totalement gratuite sur le web. On ne peut alors s’empêcher de céder aux sirènes cinématographiques qui sont ici multiples et très sophistiquées. Les films, courts ou longs métrages, présentés sont pour certains des chef-d’œuvres inoubliables à découvrir ou redécouvrir ou mieux encore, des perles rares comme les premiers court-métrages de réalisateurs comme George Lucas, Wes Anderson, Stanley Kubrick, Jean Cocteau, Andy Warhol, Salvador Dali, Andreï Tarkovski ou encore Christopher Nolan, David Lynch, Tim Burton, David Cronenberg, Sofia Coppola…bref, vous en avez pour tous les goûts.

Une France contre l’autre Recensé : Christophe Guilluy, La France périphérique. Comment on a sacrifié les classes populaires, Paris, Flammarion, 2014, 192 p., 18 €. On trouvera toutes les notes et références de ce compte rendu dans le PDF joint. Terrorisme. Pourquoi les attentats sont-ils souvent perpétrés par des frères ? Deux frères, Salah et Brahim Abdeslam, ont été identifiés comme faisant partie des responsables des attentats à Paris. Ce n’est pas la première fois que les membres d’une même fratrie participent à des attaques terroristes. Le djihadisme est une activité “hautement sociale”, estime The Guardian. L’enquête judiciaire sur les attentats qui ont frappé la France le 13 novembre commence à permettre d’identifier leurs auteurs et les complices. Parmi eux, les enquêteurs ont notamment identifié deux frères qui vivaient à Molenbeek, en Belgique, directement impliqués dans les attentats. Le premier, Salah Abdeslam, 26 ans, fait actuellement l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Banksy Art - Artiste engagé Art terroriste anksy, agitateur social ou « art terroriste », est un artiste très engagé. La majorité de ses oeuvres sont frappantes et humoristiques à la fois. Il est pour la liberté, pour la justice, contre la guerre, la famine et tous les fléaux causés par l'homme. Anticapitaliste et pro liberté, il accompagne souvent ses oeuvres de slogans percutants, qui font réfléchir et qui décoiffent. Il adore faire l'utilisation du rat et du singe, qui semblent souvent fortement emprunter des traits humains lorsqu'il les illustre.

Brèves, Attentat, Islamiste, République, Démocratie, État, Religion, Laïcité, Michel Onfray, Olivier Roy, Jürgen Habermas, Marcel Gauchet, Abdennour Bidar, Avital Ronell, Frédéric Gro Comment en sommes-nous arrivés là? Avant tout, c’est l’incompréhension. Comment de jeunes Français ont pu commettre de telles horreurs ? Pourquoi ? Pour Michel Onfray, qui s’est fendu rapidement d’un tweet de réaction, la cause est simple : « Droite et gauche qui ont internationalement semé la guerre contre l'islam politique récoltent nationalement la guerre de l'islam politique. » 140 signes qui ne sont pas passés inaperçus… Les terroristes de l’État islamique eux-mêmes, dans une vidéo de propagande revendiquant les attentats, citent le philosophe, lorsqu’il souligne combien « la France doit cesser de bombarder des populations musulmanes » et cesser sa politique islamophobe.

Le pouvoir exécutif a enclenché une surenchère sécuritaire inédite Plus que jamais la politique est devenue un spectacle, dont les élus et leurs conseillers sont les acteurs et les journalistes les metteurs en scène. Ce qui a changé au fil des dernières décennies, c’est l’accélération du temps. Désormais, une catastrophe se produit un soir à 21h30, la télévision l’annonce quelques dizaines de minutes après et le président de la République se fait filmer pour une première déclaration avant minuit. L’urgence a pourtant un inconvénient majeur : elle enferme et elle épuise dans son traitement, elle donne l’illusion d’avoir répondu un problème alors que l’on a seulement réagi à chaud, géré plus ou moins bien des émotions.

Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute. Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ? Vous trouverez une analyse de l’œuvre partant de recherche : sur l’artiste, son courant d’appartenance, le contexte historique et une description physique. L’ensemble de ses recherches nous amèneront à analyser et interpréter cette proposition artistique d’Ernest Pignon Ernest, un artiste actuel. Il manque parfois une problématique dans la mise en place de l’histoire des arts au collège.

Olivier Roy : « Le djihadisme est une révolte générationnelle et nihiliste » Par Olivier Roy, politologue spécialiste de l’islam La France en guerre ! Peut-être. Mais contre qui ou contre quoi ? Daech n’envoie pas des Syriens commettre des attentats en France pour dissuader le gouvernement français de le bombarder. Daech puise dans un réservoir de jeunes Français radicalisés qui, quoi qu’il arrive au Moyen-Orient, sont déjà entrés en dissidence et cherchent une cause, un label, un grand récit pour y apposer la signature sanglante de leur révolte personnelle.

Related: