background preloader

Le fils d'Erdogan avec des membres de DAESH avec lesquels il trafique dans la vente de pétrole sur le marché noir !

Le fils d'Erdogan avec des membres de DAESH avec lesquels il trafique dans la vente de pétrole sur le marché noir !
Related:  2016

Daech, partenaire financier de la Haute finance internationale Preuves:La Turquie et L’Etat Islamique travaille main dans la main Le Figaro vient de publier un inventaire des principales sources de financement de Daech. Il en conclut qu’elle est "l’organisation terroriste la plus riche de l’histoire et a réussi à se forger une indépendance financière." e territoire de l’Etat islamique, grand comme le Royaume-Uni, regorgerait de multiples ressources naturelles (pétrole, gaz, phosphate, blé et orge). Des impôts/taxes/ pénalités frapperaient les 10 millions d’habitants (industrie, commerce, banques) qui sont sous son contrôle. Son patrimoine s’élèverait à 2260 milliards d’euros avec un revenu annuel en 2015 de 2,6 milliards d’euros, selon les toutes dernières estimations que Jean-Charles Brisard, expert en financement du terrorisme et président du Centre d’analyse du terrorisme. Exportation des ressources naturelles à prix cassés Qui dit exportation, dit transaction financière.

"Si la Turquie ferme sa frontière, Daech s’écroule" International Taxes, rançons, ventes d’œuvres d’art,… : l’Etat islamique se finance de plusieurs manières. Mais ses revenus les plus réguliers restent ceux de la vente du pétrole que Daech extrait sur les territoires conquis en Irak et en Syrie. "Si on veut mettre fin à Daech, il faut frapper ses installations pétrolières", dit Pierre Terzian, directeur de Pétrostratégies, qui dénonce une "complicité" turque avec les djihadistes. 1. Que gagne Daech avec le pétrole ? 2. 3. 4. 5. Le Maître du Haut Château Ce roman décrit un monde alternatif dans lequel l'Allemagne nazie et l'Empire du Japon ont remporté la Seconde Guerre mondiale, et fait l'état des lieux dix ans après cette victoire. Le récit a pour cadre principal le territoire des États-Unis désormais occupé à l'est par les Allemands, et à l'ouest par les Japonais. L'histoire évoque notamment, par un effet de mise en abyme (ou de roman dans le roman), l'ouvrage de Hawthorne Abendsen, un écrivain qui a imaginé les conséquences d'une victoire des Alliés pendant la guerre. Le titre choisi par Dick pour son roman fait référence à une « maison isolée, une véritable forteresse », où vivrait Abendsen. Résumé[modifier | modifier le code] Contexte[modifier | modifier le code] L'histoire commence à San Francisco où entrent en scène plusieurs personnages : un officier de l'Abwehr, Rudolf Wegener (utilisant le pseudonyme de Baynes), en mission secrète, se faisant passer pour un industriel suédois ;un entrepreneur japonais, M.

[Nazis Inside] A New York, la promo de The Man in the High Castle ne passe pas Amazon a sorti sa fantastique série (nous pesons nos mots) The Man in the High Castle, inspirée du fantastique livre de Philip K. Dick. Une série diffusée sur Amazon Video qui raconte une Uchronie où les nazis ont gagné la guerre. Mais voilà, à New York, la promo de la série ne passe pas. En effet, dans le métro New Yorkais, certaines rames ont été décorées aux couleurs de la série. Selon le Gothamist, beaucoup de New Yorkais se plaignent de cette campagne de publicité. Ann Tobak, présidente de l’association juive The Workmen’s Circle, a d’ailleurs confié son aberration face à une telle campagne au Gothamist : La moitié des sièges disposent d’insignes nazis sur le drapeau américain, tandis que l’autre moitié sont habillés avec le drapeau japonais datant de la deuxième guerre mondiale. D’ailleurs, Tobak n’est pas la seule a être choquée, puisque beaucoup d’internautes ont confié être mal à l’aise devant cette campagne.

Facebook, Google, Apple : merci, mais la solidarité, c'est payer ses impôts en France Connus pour leur réactivité, les géants américains du web n’ont pas tardé à exprimer leur compassion après les attentats du 13 novembre. Le soir des attaques, Facebook est le premier à se faire le champion de cet élan de solidarité. Les membres du réseau social résidant en région parisienne sont aussitôt invités à se signaler « en sécurité » d’un simple clic. D'autres multinationales embraient rapidement. Tout cela est louable, disons-le. Petit rappel : Facebook n’a payé que 319.167 euros au fisc en 2014. Impôt qui, ne l’oublions pas, finance notamment… la lutte antiterroriste. Attentats de Paris / “Danse avec le diable”… | Actu-Chretienne.Net Avant même d’avoir appris que la cible principale du massacre de Paris était une salle de concerts dont des Juifs étaient les propriétaires jusque tout récemment, je me demandais déjà… …si nous, occidentaux, ne sommes pas en train de récolter les conséquences de notre «danse avec le diable»… Qu’autant de civils en train de s’amuser doivent tout à coup se trouver face à face avec un peloton d’exécution défie notre imagination… Mais de toute évidence il y avait là quelque chose dont peu de gens osent parler. Le Maire de Londres, Boris Johnson a parlé des auteurs de ces attentats (des terroristes de l’Etat Islamique) en les définissants comme faisant partie d’une « secte de la mort », et c’est certainement le cas. Mais ce que la plupart des commentateurs semblent avoir volontairement laissé de côté (de même que la connexion juive du Bataclan avec la communauté juive), c’est le lien entre cet extrémisme diabolique et la nature ténébreuse du concert qui a fait le plus grand nombre de victimes.

Raphaël Ruiz, 37 ans, #EnMémoire « Il nous a quittés comme il a vécu, en assouvissant son amour de la musique. » Raphaël Ruiz, tué au Bataclan à l’âge de 37 ans, était un mélomane passionné. Un vrai, capable d’enchaîner une trentaine de concerts et de festivals par an. Cette semaine-là, il avait pris des places pour U2 mardi et mercredi, Eagles of Death Metal vendredi et de nouveau U2 dimanche. « Pour comparer les solos de guitare. C’était son groupe fétiche », sourit l’une de ses amies, Marine. Cette fièvre pour le rock et la pop, « Raph », comme l’appelaient ses proches, la partageait d’abord avec son frère, son aîné de quatre ans. La musique soudait aussi son cercle d’amis. Car Raphaël était guitariste depuis l’âge de 14 ans. Audrey Garric Pourquoi Le Monde publie les portraits des hommes et des femmes tués le 13 Novembre

Smaïn pleure la mort d'un membre de sa famille Smaïn a perdu un être cher dans l'attaque meur­trière qu'a subie le Bata­­clan vendredi soir. Son cousin, Pierre, restau­ra­teur de stars, est mort alors qu'il assis­tait au concert des Eagles of Death Metal. Smaïn pleure la perte d'un proche. Comme de nombreux Français, il a perdu un membre de sa famille. Son cousin, Pierre, âgé de 40 ans, est tombé sous les balles des terro­ristes, lors de la prise d'otages surve­nue vendredi soir au Bata­clan, à Paris. C'est dans un message poignant sur Face­book que l'humo­riste l'annonce, pour infor­mer ses fans, mais surtout pour poser des mots sur sa colère et sa tris­tesse. "Je suis vivant dans mon corps, mais meur­tri dans mon cœur. Dans un autre message, le comé­dien, visi­ble­ment très affecté par cette dispa­ri­tion, met en garde contre la haine, et l'esprit de vengeance, qui peuvent décou­ler de ce type d’évé­ne­ments. Son cousin, Pierre Inno­centi, victime des terro­ristes, n'est pas un inconnu.

C’est officiel : la France envisage d’enfreindre les Droits de l’Homme C’est officiel : la France envisage de déroger aux Droits de l’homme, dans le cadre de l’état d’urgence décidé après les attentats. Le gouvernement a lui-même envoyé un courrier au Conseil de l’Europe pour l’en informer. "Les autorités françaises ont informé le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe d’un certain nombre de mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence […], mesures qui sont susceptibles de nécessiter une dérogation à certains droits garantis par la Convention européenne des droits de l’homme", peut-on lire sur le site du Conseil. Une procédure nécessaire pour se prémunir d’un éventuel procès auprès de la Cour européenne des Droits de l’homme (CEDH). L’article 15, où la possibilité d’une dérogation. Mais l’article 15 de cette convention prévoit aussi une possibilité de déroger à certains de ces droits. La France a fait une demande officielle. De quelles mesures parle-t-on ? La France risque-t-elle un procès à la CEDH ? D’autres pays ont-ils déjà dérogé ?

L'état d'urgence pose des questions de constitutionnalité Europe 1Antonin André et Margaux Baralon On ne peut pas reprocher à Manuel Valls d'avoir fait les choses en douce. Devant les sénateurs, vendredi dernier, il avait admis sans complexe que son projet de loi plaçant la France sous le régime de l'état d'urgence pour trois mois n'était probablement pas conforme à la Constitution. "Il y a des mesures qui ont été votées à l'Assemblée nationale (…) qui ont une fragilité constitutionnelle", avait-il reconnu. Un bracelet électronique qui fait débat. Dissolution des associations. Une saisine des Sages peu probable. Vers un dépôt de QPC ? Dispersez-vous ! Non ! Hypersensibles et hyper-observateurs : faisons appel à des autistes Asperger face à la menace terroriste Image d'illustration (Crédit : www.lanutritherapie.fr) Dans un documentaire de la BBC, l'économiste, psychologue et prix Nobel Daniel Kahneman et ses collaborateurs expliquent les biais cognitifs qui nous mènent tous à faire des erreurs. Pour ce faire, ils ont mélangé des agents des services de renseignement avec des novices, et leur ont fait ensuite passer un test d'identification d'une menace terroriste. Résultat ? Une personne sur onze seulement évite le piège... Et c'est un novice ! Pour trouver une solution à ce problème, pourquoi ne pas employer des autistes d'Asperger qui sont hypersensibles et hyper-observateurs ? Des capacités d'analyse plus efficaces et plus rapides Certains autistes peuvent exceller dans certaines tâches, même non répétitives, grâce à une forte capacité de concentration qui en font parfois de réels "experts autodidactes". Ouvrir nos institutions Pour toutes ces raisons, je suggère que les services de renseignement engagent des autistes d'Asperger.

rue89.nouvelobs Vendredi 20 novembre, la police a effectué des perquisitions à la mosquée Sunna de Brest et au domicile de son imam, Rachid Abou Houdeyfa, star du Web, dont nous avions fait le portrait il y a un an. Désormais estampillé « imam radical » par les médias, il est dans la ligne de mire du gouvernement après les attentats de Paris. Depuis quelques jours, son nom et son visage sont partout, à cause d’une vidéo sortie en septembre dernier, extraite de l’un de ses cours. Devant des enfants, il explique qu’écouter de la musique est interdit et que « ceux qui l’aiment » sont ceux qui risquent d’« être transformés en singes et porcs » dans l’au-delà. Que ceux qui la consomment sont sur la voie du diable. Le 13 novembre, les terroristes ont aussi frappé le Bataclan, en plein concert de rock. « En tant que musulman, il est important de condamner, car qu’on le veuille ou non, c’est au nom de l’islam que les terroristes ont commis cet acte. » Une pétition pour réclamer son expulsion

Related: