background preloader

Bienvenue - www.apedec.org

Bienvenue - www.apedec.org
Related:  flyingpigeon

Tendances Com | Le blog des tendances de la communication (publicité, marketing, web 2.0, internet, nouveauté, usage, innovation) Woma Ateliers et animations - Créations & savoir-faire - www.creations-savoir-faire.com - salon du loisir créatif ! Créations & savoir-faire en partenariat avec marie-claire idées, se tiendra du 18 au 22 novembre 2015 a Paris, Porte de Versailles. Il s'agit du premier salon consacré au DIY : couture, déco, cuisine créative, brico, scrapbooking… la liste de toutes les activités de loisirs créatifs mises a l'honneur sur le salon est longue ! Le salon révélateur des dernieres tendances : s'inspirer, shopper, s'exercer et rêver ! Créations & savoir-faire c'est le salon du Do It Yourself ou venir s'imprégner des dernieres tendances, faire le plein d'idées et dénicher tout son matériel. Créations & savoir-faire, ce sont aussi plus de 500 ateliers créatifs et des animations exclusives Tendance, Mode & Customisation / Tissus, patrons de couture, mercerie créatives, rubanerie, boutonnerie, perles, charms, création de bijoux… Aiguilles & Tradition / Fil, grilles et kits de broderie, point de croix, patchwork, quilt, boutis, crochet et tricot… Maison Créative et Idées Brico / Papier, Scrap & Couleurs /

Bonne année avec Le Manifeste du Marketing Vert de John Grant C’est pas si souvent qu’on lit un livre et qu’on se dit : il a raison, c’est ce qu’on essaye de faire et de dire aussi. Alors ça méritait bien un article non ? Surtout au moment des bonnes résolutions ? Le petit résumé qui suit ouvre des perspectives intéressantes au niveau stratégique et au niveau marketing durable pour les entreprises, avec les acteurs de la société civile ou non-marchande, en espérant que cela nous promette une année 2010 palpitante à la hauteur du programme des réjouissances défendu par John Grant dans « Le Manifeste du Marketing Vert »… L’auteur du Manifeste pour le Marketing Vert La première chose, c’est que John Grant est l’un des cofondateurs de St Luke’s, une agence de publicité socialement responsable basée à Londres. Le modèle que John Grant défend est conçu pour éviter tout greenwashing (ou écoblanchiment), et au final pour esquisser un pas vers un marketing durable qui rompt avec les règles classiques du marketing. Le Manifeste du Marketing Vert

L’accès à la commande des jeunes architectes : un sondage exclusif Moniteur/AMC/Croaif - Profession Entrer sur le marché de la maîtrise d’œuvre aujourd’hui, un pari audacieux pour les architectes débutants. « Le Moniteur » et « AMC », en association avec le Conseil régional de l’ordre des architectes en Ile-de-France (Croaif), ont interrogé les praticiens franciliens de moins de 40 ans sur l’accès à la commande, réputé difficile. Environ 1200 diplômés HMONP (habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre) sortent chaque année des écoles d’architecture françaises. Plusieurs trajectoires professionnelles s’offrent à eux, le salariat chez leurs aînés restant la plus commune. Mais, malgré le contexte économique actuel, certains de ces jeunes architectes s’inscrivent au tableau de l’Ordre pour se lancer « en leur nom propre ». Ils fondent leur agence et tentent de décrocher leurs premières commandes. Architectes franciliens de moins de 40 ans, qui êtes-vous ? La première commande : quand et comment ? Où trouver les clefs de l’accès à la commande ?

Doc Logo + (objets_pub) sur Twitter Accueil À propos Bon, alors Neomansland, c’est Kentin (à droite) et Dim (à gauche). A ma gauche - et par raccourci - l’impulsion environnementale du site, à ma droite, la partie informatico-graphique du site…ok, la répartition des rôle n’est pas aussi segmentée… Alors, pour faire simple, on n’a qu’à dire que Kentin, c’est le « Graphic-support-environmental-design executive manager », et Dim le « Green edition line supervisor ». Et pourquoi Neomansland ? Parce que nous voulions faire passer un message écolo un peu plus moderne - et en phase avec nos propres paradoxes - que ce que nous trouvions comme source d’information… Notre précepte est que si vous êtes arrivés sur cette page, vous devez être des gens assez intelligents pour réfléchir par vous-mêmes… Notre but est donc de vous ouvrir des portes et vous donner des liens à explorer, afin d’éveiller votre conscience écolo - en même temps que la notre - … Ni plus, ni moins, tout simplement… Pour en savoir un peu plus sur nous, c’est par ici : Web Site Story

Antonin Raymond Antonin Raymond (or Czech: Antonín Raymond), born as Antonín Reimann (10 May 1888, Kladno, Bohemia – 21 November 1976 Langhorne, Pennsylvania), was a Czech American architect, who lived and worked in the USA and Japan. His initial work with American architects Cass Gilbert and Frank Lloyd Wright gave him an insight into the use of concrete for texture and structure that he would refine throughout his six decade career. At studio practices in New Hope, Pennsylvania and Tokyo, he explored traditional Japanese building techniques combined with the latest In American building innovations. Early life[edit] Cass Gilbert's Woolworth Building (1910) Raymond was born on 10 May 1888, in Kladno, Central Bohemia (now the Czech Republic) to Alois Reimann and his wife Růžena. In 1906 he entered the Czech Polytechnic Institute, studying under Josef Schultz and Jan Koula. Through the influence of a mutual friend, Frank Lloyd Wright agreed to employ Raymond from May 1916.[4] Inter-war years[edit]

Correspondants.org La diffusion de l’innovation passe par une dynamique d’échanges d’informations entre porteurs de projets, utilisateurs et décideurs. Le réseau Correspondants.org a pour objectif de repérer et valoriser les projets innovants du monde francophone afin de permettre la synergie et la partage de bonnes idées et d’usages du Sud et du Nord Le contexte d’innovation d’usages des pays du Sud est une opportunité pour l’ensemble des acteurs des TIC dans le monde. La diffusion de l’innovation passe par une dynamique d’échanges d’informations entre les porteurs de projets, les utilisateurs et les décideurs. Un réseau Le réseau s’intéresse au repérage des usages innovants des technologies, que ce soit l’internet, l’ordinateur, le téléphone mobile mais également la radio, la télévision ou même l’énergie, certains ont imaginé des solutions originales, étonnantes, stimulantes, les pratiques des uns peuvent être parfois être transformées pour s’adapter aux besoins des autres. Les partenaires

www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/guide_construire_sain.pdf Le boom des réseaux sociaux écolos Dans l’activité de veille internet que nous effectuons avec Ecolo-Info, nous saisissons facilement les tendances et les vogues de la toile verte. Il y a eu depuis 2006 un boom des sites de vente de cosmétiques bio, qui a laissé place à une autre tendance l’été dernier avec le boom des sites et des initiatives d’éco-tourisme. Aujourd’hui nous sommes dans le boom des réseaux sociaux écolos. Cette tendance a naturellement été lancée par Facebook, génial outil créé dans une chambre d’étudiant à Harvard par Mark Zuckerberg. L’identité de Facebook est très large et ne suffit plus pour certaines causes semble-t-il: d’autres réseaux ont entrepris de se créer depuis. Nous vous avons parlé il y a peu de Tinkuy, un projet communautaire lancé par Renaud le Chatelier et 4 de ses amis, ayant pour vocation de motiver les consciences, de fédérer et stimuler les internautes inscrits. Communautés, villages, partage, échange, services… Passerelleenvoyé par petc ++ liens (par ordre de citation) ++

Maurios, Georges (1934-). 379 Ifa Né en 1934, Georges Maurios étudie aux Beaux-Arts de 1954 à 1957, tout en travaillant chez Le Corbusier, où André Wogenscky est alors chef d'agence. À 22 ans, il séjourne à Chandigarh, puis à Harvard où il est proche de Josep Lluis Sert, suit les séminaires de Giedion, rencontre Louis I. Kahn. De retour à Paris, il travaille chez Louis Miquel avant de créer son agence. Il accède rapidement à une commande publique éclairée, avec les logements expérimentaux Les Marelles à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) (chantiers du min. de l’Équipement, 1970-1974). Il enseigne comme assistant de Jean Bossu dans l'un des ateliers extérieurs des Beaux-Arts. Une monographie lui a été consacrée en 1990 (Jean-Claude Garcias, Bertrand Lemoine, éd. du Moniteur, Paris).

Related: