background preloader

Apiculture populaire - Warre

Apiculture populaire - Warre

Apiculture & Ruche Warré - Écologique Accueil - Le jardin des PETITES RUCHES Division de ruche Warré Le mode naturel de reproduction des colonies est l’essaimage. Mais, pour l’apiculteur, un essaim qui quitte le rucher est une perte d’abeilles, donc une baisse de production. La division, ou essaimage artificiel, est une méthode pour augmenter le nombre de ruches tout en limitant l’essaimage naturel. Il existe plusieurs méthodes de division plus ou moins compliquées. Je vous présente ici la méthode la plus simple qui soit : pas de recherche de la reine, pas de déplacement à plus de 5 km, pas de manipulation de cadres. Cette méthode est spécifique à la ruche Warré. Principes Le principe de toute division de ruche est de scinder en deux une colonie dite souche. La Methode ultra simple La méthode présenté ici est ultra simple car elle repose sur le fait que la ruche Warré est une ruche où tous les éléments sont identiques. Choisir une colonie très active et établie sur deux éléments, ou plus. Les abeilles ont été dérangé moins d’une minute. Où est la reine ? Déplacement Explications

Bases d'une apiculture écologique et sauvage respectant l'abeille. Ere industrielle et intensification Abeille en danger et disparition abeilles - Abeille Sentinelle En France, depuis une trentaine d’années, les populations d’abeilles diminuent. Ce phénomène touche d’autres pays d’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie. Cette surmortalité alarmante s’est accélérée depuis le milieu des années 1990, des ruchers entiers ont été dévastés en quelques années. Les causes de ce désastre ? L’usage intensif de produits phytosanitaires, qui intoxiquent les abeilles, favorise en diminuant les défenses immunitaires les infections parasitaires, dont le redoutable varroa. Des intoxications massives et brutales, dues à certains produits chimiques. L’agriculture intensive a généralisé les engrais et les substances phytosanitaires (fongicides, insecticides, herbicides). Des maladies contagieuses et des parasites, qui se propagent rapidement. Comme tous les êtres vivants, les abeilles peuvent être victimes de maladies plus ou moins graves, comme les loques, qui s’attaquent au couvain. Le varroa : un véritable vampire des ruchers.

La Ruche Warré - Stages apiculture, formations, cours - Apiculture respectueuse de l'abeille Ruche Warr : du pour et du contre Ce site internet n'est pas un "blog". C'est un site commercial sur lequel je fais la promotion de mes produits mais c'est aussi le moyen de présenter ma passion d'apiculteur éleveur de profession, spécialisé dans l'élevage des abeilles de terroir, celle que l'on nomme l'abeille ancestrale, Apis Mellifera Mellifera dite aussi "Abeille noire". La production de miel n'est pas mon but. Cependant, tant qu'à faire, les années où le biotope leur donne une abondante récolte, je provisionne mes stocks pour leur redonner les années de carence, et ne prélève que 5 à 10% de cet excédent que je mets à la disposition de ma clientèle sous forme de miel en rayon essentiellement. Mon but en apiculture, c'est de trouver une technique qui soit adoptable par tous et qui permette de stopper l'hémoragie de la perte d'abeilles (autre que celle provoquée par les pesticides, ce qui ne prendra effet que lorsque nos gouvernements prendront réellement des mesures énergiques). . .

Plans de ruches Plans et croquis de ruches Modèles DADANT, LANGSTROTH et VOIRNOT Nous avons rassemblé dans ces pages les schémas et dimensions des ruches DADANT, LANGSTROTH et VOIRNOT. La seule norme officielle (AFNOR U82) concerne les dimensions des cadres DADANT-BLATT. Celles données ici semblent correspondre à ce qui se fait le plus couramment.

Apivet.eu ruche-warre.com Gilles Denis Apiculture Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rucher Cadre recouvert d'abeilles, extrait d'une ruche par un apiculteur. L'apiculture est une branche de l’agriculture qui consiste à l’élevage d’abeilles à miel pour exploiter les produits de la ruche, principalement du miel. L’apiculteur doit procurer au rucher un abri, des soins, et veiller sur son environnement. Pratiquée sur tous les continents, cette activité diffère selon les variétés d’abeilles, le climat et le niveau de développement économique. Histoire de l'apiculture[modifier | modifier le code] Les apiculteurs, dessin de Bruegel, 1568. Nom de Nesout-bity ("nom de couronnement"), littéralement "celui qui appartient au jonc et à l'abeille", dans la culture de l'ancien empire égyptien. Agrandissement L’abeille était déjà présente il y a soixante millions d'années sur terre : des fossiles à l’aspect identique aux abeilles actuelles ont été mis au jour. L’apiculture est courante dans le Haut-Empire égyptien du XXIVe siècle av.

Construire ses ruches » Terra Morchellarum On peut facilement construire ses ruches de manière économique. Pour construire ses ruches, il suffit de respecter les cotes intérieures. J’ai vu des ruches d’un grand âge, rafistolées de partout avec des bouts de planches clouées, peintes et repeintes avec des fonds de pots de peinture, et toujours actives. On trouve aussi sur les sites de vente en ligne d’apiculture, des ruches à monter soi-même ou déjà montées. Dans l’esprit de l’abbé Warré et de son apiculture populaire, j’ai voulu tenter l’expérience avec mon maigre équipement de bricolage, mes faibles notions en bricolage et les matériaux que je pouvais facilement trouver sur place et dans les magasins des environs. J’habite dans une région où les forêts et les scieries sont abondantes, mais pour jouer le jeu jusqu’au bout, j’ai fait l’impasse sur elles pour me procurer le bois. Grosso modo pour fabriquer vos ruches, il vous faut du bois, des vis, de quoi mesurer, tracer, scier, percer et visser, du temps et un peu de place.

Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CCD. Le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD) est le nom donné au phénomène de mortalité anormale et récurrente des colonies d'abeilles domestiques qui touche les élevages de souche européenne, notamment en France et dans le reste de l'Europe, depuis 1998[1],[2], et aux États-Unis, à partir de l'hiver 2006-2007[3]. Ce phénomène affecte par contrecoup la production apicole dans une grande partie du monde où cette espèce a été introduite. Aux États-Unis il fut d'abord appelé « syndrome de disparition des abeilles » ou bien « Fall-Dwindle Disease » (maladie du déclin automnal des abeilles)[4], avant d'être renommé CCD. Le phénomène prend la forme de ruches subitement vidées de presque toutes leurs abeilles, généralement à la sortie de l'hiver, plus rarement en pleine saison de butinage. Définition[modifier | modifier le code] Le CCD désigne deux choses :

Related: