background preloader

Attentats : entre rumeurs et intox, « aiguiser l’esprit critique des élèves »

Après le 13 novembre, démonter les rumeurs et les faux est devenu l'une des préoccupations des enseignants. Yann Houry, prof de collège, a utilisé "la preuve par l'image" pour aider ses élèves à ne pas se laisser "manipuler". Classe de Yann Houry / « Rouge : Paris en sang. Drapeau tacheté de noir : deuil. Laurier : victoire ». Dessin de Gabin, en 6e. Yann Houry est professeur de français au collège de Labrit (Landes) depuis septembre. “J’y étais au moment des attentats de janvier dernier. “A l’époque, tout le monde ne se sentait pas totalement concerné par ces attaques, qui visaient des journalistes, des caricaturistes… Mais avec le 13 novembre, la société entière est touchée. « Enormément d’interrogations » chez les élèves Lundi 16 novembre, Yann Houry a fait cours à 4 classes – des 6e, des 5e et des 4e. « Je pense aux familles qui sont choquées » / Dessin de Enriqué, de la classe de 6e de Yann Houry. « Comme si l’image avait valeur de preuve » Comment falsifier une image Fabien Soyez

http://www.vousnousils.fr/2015/11/19/attentats-entre-rumeurs-et-intox-aiguiser-lesprit-critique-des-eleves-579088

Related:  sequences pedagogiquesvalider ses sourcesProgressions, séquences, séances, ressources pédagogiques...Valider ses sourcesTHEORIE DU COMPLOT MANIPULATION

Un cours « d’autodéfense intellectuelle » pour ne pas se laisser manipuler Prof d'anglais, Sophie Mazet a créé un cours pour aider ses élèves à se méfier des discours manipulatoires... notamment complotistes. Sophie Mazet, prof d’anglais au lycée Blanqui de Saint-Ouen / Crédits : Patrice Normand/ ROBERT LAFFONT Professeure d’anglais au lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen, Sophie Mazet anime des ateliers dont l’objectif est de « développer l’esprit critique et le sens de l’analyse ». Un véritable « kit pour ne pas se laisser manipuler ».

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux. Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : 1- Faire un clic droit sur la photo 2- Sélectionner « Copier l’adresse de l’image » 3- Aller sur Google et cliquez sur l’icône de l’appareil photo à droite « recherche par image » 4- Coller le lien de l’image 5- TADA !

Introduction à la désinformation A partir de l’article de Natascha A. Karlova and Karen E. Fisher A social diffusion model of misinformation and disinformation for understanding human information behaviour, j’ai donc réfléchi sur les deviances qui peuvent s’imposer au traitement de l’information. Je pense qu’il est plus pertinent pour moi de partir des définitions de l’information, la désinformation et les autres manipulations possibles (propagande et complotisme.)

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris C'est malheureusement presque devenu une habitude lors des événements de cette ampleur, des rumeurs et autres détournements sont largement diffusés sur les réseaux sociaux. Non, cette femme n'a pas échappé à trois attentats La même femme aurait donc échappé à plusieurs si l'on en croit le message qui accompagne un photomontage largement partagé ces dernières heures sur Twitter : la bombe du marathon de Boston, "shooting at school" et les attentats de Paris. © Capture d'écran Twitter

Une théorie du complot ? « En cas de doute, il y a trois questions à se poser » Prof d’anglais dans un lycée de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Sophie Mazet est l’auteure d’un « Manuel d’autodéfense intellectuelle », fruit d’un atelier organisé dans son établissement. Les jeunes de la Ruche89 l’ont interrogée cette semaine. C’est leur toute première interview. Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences Marion Margerit et Marie – Hélène Hilaire – Enseignante de mathématiques et documentaliste (Carcassonne, France) Depuis la rentrée 2014, Marion Margerit, professeure de mathématiques, et Marie-Hélène Hilaire, professeure documentaliste, ont lancé le club Enquêtes Z au sein du collège Le Bastion, à Carcassonne. Une quinzaine d’élèves, essentiellement de 6ème et 5ème, apprennent à douter, expérimentent, formulent des hypothèses et s’approprient les outils zététiques.

Les Minions inspirés par des enfants juifs! Luciano Gonzalez a fait croire sur Facebook que les Minions étaient inspirés par les enfants juifs servant de cobayes pour les expériences scientifiques des Nazis. La rumeur absurde s’est vite propagée sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, Gonzalez affirmait, photo à l’appui : «Le saviez-vous ? “Minions” (de l’allemand minion qui signifie sbire) était le nom donné aux enfants juifs adoptés par les scientifiques nazis pour leurs expériences. Complot, hoax, rumeurs … Éduquer à l’humilité à l’heure du numérique Pour ce premier article de 2016 (au passage, tous mes voeux à celles et ceux à qui je n’ai pas encore eu l’occasion de les présenter), je souhaitais évoquer l’un des défis qui s’offre au monde éducatif en général, et universitaire en particulier : éduquer à l’humilité. Cette idée d’article m’est venue après une succession d’expériences, et tout récemment la lecture de cet article sur le site du journal anglais « The Guardian » : Why people fall for pseudoscience (and how academics can fight back). Cela fait de nombreux mois que je suis plus particulièrement marqué par la vitesse à laquelle se propagent rumeurs, hoax, théories complotistes (exemple hallucinant: les Chemtrails, présentés par ce site « exemplairement » complotiste …). Pensons également à ces personnes persuadées que les attentats de janvier 2015 ont été téléguidés par on-ne-sait quel service secret (d’ailleurs, si on ne le sait pas, c’est bien que c’est un complot, n’est-ce pas …).

DocTICE – Site des document@listes de l'académie de Besançon Le socle commun insiste sur l’attitude de responsabilité à adopter à l’égard des TIC, notamment grâce à deux capacités à acquérir par l’élève : un esprit critique face à l’information et à son traitement et la participation à des travaux collaboratifs (Pallier 3, Compétence 4, domaine 2). De même, les compétences civiques et sociales évaluent la compréhension de l’influence des médias et des réseaux. Présentation de l’action : Les élèves analysent la validité d’une information-canular, largement diffusée sur Internet et partagée sur les réseaux sociaux. En répartissant collectivement leurs recherches d’informations, ils rassemblent des éléments de preuve, puis utilisent l’écriture collaborative pour fédérer les apports de chacun dans un même document. Référent Cadre

Les mécanismes de la désinformation Sur le net, on trouve à boire et à manger... Information, désinformation ou parfois erreurs sincères. Ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver et moi-même, il m'est déjà arrivé de relayer une connerie via Twitter qui ensuite s'est avérée fausse. Bref, tout le monde est victime et coupable à la fois de cette désinformation, surtout à notre époque où la confiance dans les médias traditionnels est totalement rompue et où certaines sphères ont pour unique objectif d'orienter l'opinion publique pour gagner en pouvoir. Christophe Michel de la chaine YouTube Hygiène Mentale passe en revue ce qui motive les désinformateurs, qu'ils en soient conscients ou inconscients. Dans tous les cas, même si ça représente un peu de travail, il faut toujours recouper les sources, ou au moins aller jeter un œil sur des sites qui luttent contre ça comme le très connu Hoaxbuster.com.

FEI16 : Rose-Marie Farinella : Info ou intox ? Comment apprendre aux élèves, dès le primaire, à distinguer le vrai du faux sur internet ? Professeure des écoles dans l’académie de Grenoble, Rose-Marie Farinella a tenté de relever le défi avec ses CM2 de l’école Primaire de Taninges. Au programme de cette séquence : des recherches en ligne, des comparaisons, des décryptages, des débats, des créations … Et, au final, la conviction de s’être confrontée à un problème majeur : « D’avoir suscité tant de questionnements et d’analyses pertinentes de leur part me semble déjà un bon point de départ pour qu’ils deviennent plus tard des cyber-citoyens responsables. » Rose-Marie Farinella a reçu le prix du public Education aux Médias et à l’Information au Forum des Enseignants innovants 2016. Qu’est-ce qui vous a motivée à bâtir une telle séquence d’EMI pour des écoliers ?

Évaluer un site — Enseigner avec le numérique Enseigner avec le numérique. Portail national éduscol : l'actualité du numérique Recherche avancée… Retrouvez toute l'information sur education.gouv.fr Navigation Dossiers associés Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc' Je me suis donc penché sur le sujet et propose ici quelques réflexions, en revenant sur la définition et l’origine de la notion de biais de confirmation, avant de faire une contre-analyse du travail de Gérald Bronner sur le rapport entre biais de confirmation et utilisation des moteurs de recherche, en poussant la recherche, pour enfin présenter quelques pistes pédagogiques. Le biais de confirmation : définition et origines Dans un langage de vulgarisation, le biais de confirmation est la disposition à lire, écouter ou observer les informations qui vont dans le sens de nos propres croyances, sans égard pour les informations qui contredisent nos croyances.

Related: