background preloader

État d'urgence : l'État policier pour éluder tout bilan critique

Paris, le 19 novembre 2015 — L'Assemblée nationale a voté aujourd'hui le projet de loi sur la refonte de l'état d'urgence1, adopté en extrême urgence dans un climat de surenchère autoritaire sans précédent. La Quadrature du Net s'inquiète de plusieurs mesures contenues dans la loi, notamment concernant les perquisitions informatiques, la censure d'Internet et la liberté d'association. À rebours de toute réflexion de fond sur les causes profondes des attentats et la manière de régler une situation complexe, la classe politique dans son ensemble se désavoue elle-même en répondant par la restriction générale des libertés publiques à une attaque sans précédent contre nos libertés. Si le projet de loi précise et actualise un certain nombre de points, notamment en rouvrant une possibilité de recours administratif, La Quadrature du Net regrette profondément qu'il soit refondu dans des délais rendant impossible un examen serein et un débat éloigné des émotions actuelles. 1.

https://www.laquadrature.net/fr/etat-urgence-etat-policier

Related:  Attentats de ParisLe capitaine de pédalo et son équipage IIDissidence a l'état d'urgence : 2015 - 2016Attentats du 13 Novembre /DaechGAMBERGE

Manuel Valls a-t-il refusé la liste des djihadistes français proposée par la Syrie ? C'est en tout cas ce qu'affirme Bernard Squarcini, ancien directeur de la DCRI, Direction Centrale du Renseignement Intérieur, dans une interview publiée dans Valeurs Actuelles. «Il y a deux ans, les services syriens m'avaient effectivement proposé une liste des Français combattant en Syrie», a révélé Bernard Squarcini dans son interview publiée dans Valeurs Actuelles ce 19 novembre. Le Premier ministre Manuel Valls aurait alors répondu, toujours selon l'ancien directeur de la DCRI : «Pas question, nous n’échangeons pas d’informations avec un régime tel que la Syrie». Un refus motivé par «des raisons idéologiques», affirme Bernard Squarcini. Ainsi aujourd’hui, la France «paie les conséquences de certaines décisions politiques», a regretté l’ex-responsable.

Suisse: le salaire médian atteint 6 000 dollars par mois en 2014 Oui, vous avez bien lu et c’est par mois… presque 6 000 dollars pas mal non pour un pays qui dispose de sa propre banque centrale, de sa propre monnaie, de sa propre armée, de ses propres frontières… et qui évidemment ne fait pas partie de l’Union Européenne. Bref, cherchez quel est le salaire médian en France, comparez-le au salaire médian suisse et mettez vous à pleurer. Vous pouvez aussi remercier vos dirigeants qui ont fait exactement l’inverse des Suisses. Au bout de quelques années, la différence est bien visible dans les statistiques. Au fait, en Suisse, il n’y a presque pas de chômage, c’est le plein emploi et il n’y a pas de soucis d’inversion de la courbe du chômage. Charles SANNAT

« L’Etat islamique a un père : l’Arabie saoudite et son industrie idéologique » Après les attentats meurtriers du 13 novembre, revendiqués par l'organisation Etat islamique (EI), la France et, plus largement, les Occidentaux doivent-ils repenser les liens qu'ils entretiennent avec l'Arabie saoudite et le Qatar ? Une tribune de l'écrivain algérien Kamel Daoud, publiée (en anglais et en français) par le quotidien américain The New York Times et largement partagée sur les réseaux sociaux, vient alimenter le débat. Dans cette tribune, Kamel Daoud, lauréat du Goncourt du premier roman pour Meursault, contre-enquête et chroniqueur au Quotidien d'Oran, affirme que l'Arabie saoudite n'est qu'un "Daech [acronyme arabe de l'Etat islamique] qui a réussi". "Daech noir, Daech blanc. Le premier égorge, tue, lapide, coupe les mains, détruit le patrimoine de l’humanité, et déteste l’archéologie, la femme et l’étranger non musulman.

Guernica, par Miroslav Lazanski Paris à midi et la « Marseillaise ». Le réveil est très douloureux et désagréable. En avril 1937, le bombardement de Guernica a été un choc pour tout le monde, c’était la première fois que la population civile était la cible d’avions qui volaient si haut qu’ils étaient à peine visibles. COP21: Les agapes parisiennes refusées par Vladimir Poutine Ces colloques internationaux ou on aime parler de « sauver la planète » sont en général un prétexte pour nos chers dirigeants et leurs suites de se promener et de goûter aux joies des pays visités. On se souvient des frasques des agents du Secret Service d’Obama avec des prostituées à plusieurs reprises. Mais les présidents eux-mêmes ne dédaignent pas quelques joies matérielles… Aux frais du contribuable bien sûr.

La stratégie de Daech vise à créer le chaos et diviser les populations La lecture de l’ouvrage, largement diffusé sur les réseaux sociaux, fait partie de l’apprentissage des militants de Daech. Le 12 novembre, un jour avant les attentats de Paris, Daech a mené une double attaque terroriste contre le quartier à majorité chiite de Bourj al-Brajneh, à Beyrouth, dont le bilan s’élève à 44 morts et 239 blessés. Dans le communiqué de Daech revendiquant l’attentat, l’organisation donne les noms de trois de ses kamikazes supposés : deux Palestiniens et un Syrien. > À lire aussi : A Beyrouth, « on a développé des anticorps et on résiste » Attiser les tensions communautaires Aussitôt « l’information reprise sur les réseaux sociaux, ainsi que sur les principaux médias télévisés libanais, attise quelques heures durant, les accusations communautaires contre les Palestiniens du Liban », explique Nicolas Pouillard, chercheur associé à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo).

Nul besoin d'état d'urgence pour lutter contre les terroristes, par Sergio Coronado Les djihadistes ont frappé Paris au cœur : aux environs du stade de France, dans les Xe et XIe arrondissements, où je vivais il y a quelques mois, au Bataclan, où je suis allé souvent faire la fête. Ils avaient pour cible la jeunesse, notre façon de vivre, nos libertés. Ce vendredi 13 fut effroyable. Tant de victimes, tant de morts. « Pourquoi le Medef tacle le programme économique du FN ? Ecorama Vidéo…» L’édito de Charles SANNAT Mes chères impertinentes, mes chers impertinents, Lors de l’émission Ecorama d’hier mardi dont vous pourrez voir la vidéo ci-dessous (tout en bas), nous devions essayer d’expliquer pourquoi le programme économique du Front National était « nauséabond » et pourquoi le MEDEF avait raison de critiquer ouvertement un parti politique pour ses propositions économiques. Le problème depuis plusieurs années en France, c’est que plus on lutte contre le FN plus il monte… et cela n’entraîne aucune remise en cause de la manière de « lutter » contre le FN.

Qui sont les jihadistes français ? Qui se radicalise, pourquoi et par quels processus ? En France apparaissent deux groupes aux ressorts distincts, l’un issu des banlieues et passé par la délinquance, l’autre venant des classes moyennes, le regard tourné vers la Syrie. Les attentats du vendredi 13 novembre 2015, survenus moins d'un an après ceux qui ont visé Charlie Hebdo, posent la question du jihadisme et de son idéologie, mais aussi et avant tout du jihadiste qui passe à l’acte et commet des crimes de sang-froid. Que se passe-t-il dans sa tête ? D’où vient sa résolution et comment comprendre sa frénésie dans la tuerie, jusqu’à sa mort préméditée comme un accomplissement de son destin par le martyre ?

Manifeste du Web indépendant Le Web indépendant, ce sont ces millions de sites offrant des millions de pages faites de passion, d’opinion, d’information, mises en place par des utilisateurs conscients de leur rôle de citoyens. Le Web indépendant, c’est un lien nouveau entre les individus, une bourse du savoir gratuite, offerte, ouverte ; sans prétention. Face aux sites commerciaux aux messages publicitaires agressifs, destinés à ficher et cibler les utilisateurs, le Web indépendant propose une vision respectueuse des individus et de leurs libertés, il invite à la réflexion et au dialogue.

Related: