background preloader

Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux

Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux
Par Grégoire LEMARCHAND La police prend position aux abords d'un des restaurants parisiens attaqués le 13 novembre après un mouvement de foule déclenché par de fausses rumeurs, deux jours après les attentats (AFP / Dominique Faget) PARIS, 18 novembre 2015 – Sur les réseaux sociaux, les attentats du 13 novembre à Paris ont déclenché une tempête encore plus folle que celle qui s’était déchaînée en janvier, lors des attaques sanglantes contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher. L’heure tardive, le fait que les événements se soient produits simultanément à plusieurs endroits de la ville ont contribué à faire enfler les rumeurs en tout genre. Ce vendredi soir, je suis chez moi quand les premiers tweets sur les attaques commencent à fuser sur ma timeline. Quand je sors précipitamment de chez moi pour retourner à l’AFP, je suis frappé par le nombre de gens dans la rue qui ont les yeux vissés sur leurs téléphones portables. Une masse mouvante et gigantesque de données Réactions en chaîne Related:  Face Au Complotisme / DésinformationCOMPLOTISME

Attentats de Paris : ces rumeurs et intox qui continuent de circuler sur le web Depuis les attaques meurtrières à Paris et Saint-Denis, les rumeurs et fausses informations ne cessent de circuler, en particulier sur les réseaux sociaux. Les autorités multiplient les appels à ne "pas diffuser" et "ne pas relayer" les intox. Pour autant, certains internautes et médias, dont certains affiliés à l'extrême droite, continuent de les diffuser. Scènes de joie à Gaza : intox Quelques heures après l'annonce des attaques à Paris, plusieurs internautes affirment que les attentats ont provoqué des explosions de joie dans les territoires palestiniens. Faux, il s'agit de messages de propagande. Cris de joie en banlieue : rumeur Après Gaza, plusieurs internautes rapportent des "cris de joie" en banlieue parisienne, en particulier en Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne. des arabes aux fenêtres dans le 93 et 94 crient de joie et drapeaux algériens aux fenêtres !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Des djihadistes dans le métro parisien : intox Sauf que cette vidéo date de 2010 !

11 septembre: pour en finir avec la théorie du complot | Le Centriloque Après la tragédie du 11 septembre 2001, toutes sortes de rumeurs et de théories complotistes ont vu le jour à travers le monde : niant l’origine terroriste des attentats, les partisans de ces théories fumeuses affirment, par exemple, que les attaques du 11 septembre ont été orchestrées de l’intérieur (« inside job ») par les services secrets américains, pour justifier une intervention militaire en Afghanistan et en Irak. Certains affirment aussi que les attentats sont l’œuvre des services secrets israéliens. Al-Qaïda n’aurait donc aucune responsabilité dans les événements du 11 septembre, et la version « officielle » serait un « mensonge d’Etat » destiné à couvrir un gigantesque complot intérieur. Depuis 2001, ces théories sont colportées par d’innombrables sites web et relayées par des millions d’Internautes sur les forums et les réseaux sociaux. Le succès des théories du complot sur le 11 septembre ne s’est jamais démenti depuis 2001. Qu’est-ce qu’une théorie du complot ? Conclusion

«Bien sûr que je vais te vomir toute ma version dessus, tu vas pas comprendre, meuf» «Vendredi, j’ai rejoint mon amie des concerts vénères, celle qui fait des pogos avec moi comme quand on avait 14 ans, celle que je perds dans la foule après la première chanson et que je rejoins à la fin avec un "c’était si BIEN, nan ? SI BIEN OUAIIIIS !" Avant, on a bu des bières au bar. «Je croise un regard» «Et puis, là, des pétards. Dossier spécial Retrouvez tous nos articles sur les attentats à Paris «Je regarde un peu, je vois pas ma pote. «Rafale de balles. «Je cherche ma pote dans la foule allongée, je cherche ses tatouages sur les cadavres pleins de sang. «Après des minutes qui paraissent être des heures, les secours arrivent. «On nous demande de nous lever doucement mais rapidement pour atteindre la sortie. «Je saigne vénère, en fait» «J’appelle ma Tiphon, elle ne répond pas, mais elle m’a appelée dix-sept fois, donc je suppose qu’elle est vivante. «Plutôt 2 millimètres» «Mes parents sont là. Recueilli par «Libération»

Attentats : l’information en guerre contre les rumeurs Samuel Laurent est le responsable de la cellule fact-checking du Monde.fr, « Les Décodeurs ». Cette rubrique existe depuis mars 2014. Beaucoup de rumeurs et de fakes ont circulé sur Internet lors des attentats à Paris, vendredi dernier. Samuel Laurent : L’émotion prend le pas sur la raison pour beaucoup de gens. Ensuite il y a beaucoup de rumeurs, de psychoses, de choses qui partent de pas grand-chose et qui vont se répéter sur les réseaux. Combien étiez-vous, dans la section Décodeurs du Monde, à faire du fact-checking ce weekend ? Samuel Laurent : Difficile à dire. Quels médias surveillez-vous en particulier (réseaux sociaux, radio, télévision…) ? Samuel Laurent : Les réseaux sociaux sont notre premier angle de recherche. Comment repérez-vous les intox, les fausses informations ? Samuel Laurent : On nous les signale de plus en plus. Combien de fausses informations avez-vous démonté sur les attentats ? Samuel Laurent : Je n’ai pas compté mais une bonne quinzaine.

Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances. Pour le collège et le lycée Réagir face aux théories du complot

11 Septembre - ReOpen911.info site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001 Saint-Denis : le patron du Raid raconte l'assaut heure par heure INFOGRAPHIE - INTERVIEW - Jean-Michel Fauvergue, directeur du Raid, raconte en détails, comment ses hommes ont mené l'assaut dans le nord de Paris. L'opération, qui a duré sept heures, a occasionné «des centaines de coups de feu» et blessé 5 hommes de l'unité d'élite de la police. LE FIGARO. - Que savez-vous avant de commencer l'assaut? Jean-Michel FAUVERGUE. - Au départ, on nous a dit qu'il y avait trois personnes à l'intérieur. Vous saviez que la femme portait un gilet explosif? Oui, on savait que les terroristes étaient sans doute armés de kalachnikov et de gilets explosifs. Abu Abdelhamid Abaaoud pouvait-il être présent? On savait qu'il était peut-être là. Pouvez-vous nous raconter l'assaut? L'assaut commence à 4h16 et il dure tout le temps du siège. Les terroristes ont rapidement installé un porte-bouclier derrière la porte. L'échange de tirs dure entre une demi-heure et trois-quarts d'heure. La femme s'est-elle jetée sur les forces d'intervention? Non, nous sommes prudents.

Photos détournées, témoignages douteux : après les attaques, les intox continuent De fausses informations continuent à circuler sur les réseaux sociaux, dix jours après les attentats du 13 novembre. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent Dix jours après les attentats du 13 novembre, les réseaux sociaux comme la presse, surtout étrangère, n’ont pas toujours fait preuve de la plus grande rigueur dans les informations diffusées. Voici de nouveaux exemples d’erreurs, intox ou canulars pris au sérieux qui ont circulé ces derniers jours. Lire aussi Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs 1. De très nombreux lecteurs nous ont demandé si les personnes prises en otage par les terroristes au Bataclan avaient subi des tortures, après avoir lu des récits dans la presse britannique, en particulier dans le tabloïd Daily Mirror. Le journal se base en réalité sur le témoignage de deux Britanniques, rescapées de l’attaque qui s’étaient cachées dans les sous-sols du Bataclan. Pourquoi c’est une intox ? 2. Pourquoi ces images sont manipulatrices ? 3. 4.

Related: