background preloader

Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux

Le vrai, l’à moitié vrai et le complètement faux
Par Grégoire LEMARCHAND La police prend position aux abords d'un des restaurants parisiens attaqués le 13 novembre après un mouvement de foule déclenché par de fausses rumeurs, deux jours après les attentats (AFP / Dominique Faget) PARIS, 18 novembre 2015 – Sur les réseaux sociaux, les attentats du 13 novembre à Paris ont déclenché une tempête encore plus folle que celle qui s’était déchaînée en janvier, lors des attaques sanglantes contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher. L’heure tardive, le fait que les événements se soient produits simultanément à plusieurs endroits de la ville ont contribué à faire enfler les rumeurs en tout genre. Mais paradoxalement, on recense au bout du compte moins de dérapages, moins de comportements irresponsables et moins de théories du complot que dix mois plus tôt. Comme si certaines leçons avaient été apprises... Ce vendredi soir, je suis chez moi quand les premiers tweets sur les attaques commencent à fuser sur ma timeline. Réactions en chaîne

http://blogs.afp.com/makingof/?post/attentats-paris-reseaux-sociaux-le-vrai-l-a-moitie-vrai-et-le-completement-faux

Related:  Face Au Complotisme / DésinformationTHEORIE DU COMPLOT MANIPULATIONDéconstruire les rumeurs et la désinformationAborder un drame avec les élèves13/11

Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc' Je me suis donc penché sur le sujet et propose ici quelques réflexions, en revenant sur la définition et l’origine de la notion de biais de confirmation, avant de faire une contre-analyse du travail de Gérald Bronner sur le rapport entre biais de confirmation et utilisation des moteurs de recherche, en poussant la recherche, pour enfin présenter quelques pistes pédagogiques. Le biais de confirmation : définition et origines Dans un langage de vulgarisation, le biais de confirmation est la disposition à lire, écouter ou observer les informations qui vont dans le sens de nos propres croyances, sans égard pour les informations qui contredisent nos croyances. Jean-Noël Kapferer, dans son étude sur les rumeurs, sans faire directement référence au concept de biais de confirmation, en donne quelques exemples. C’est ainsi le désir de croire une rumeur (p. 102-105). Le biais de confirmation est également associé au concept de « théorie du complot ».

Une théorie du complot ? « En cas de doute, il y a trois questions à se poser » Prof d’anglais dans un lycée de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), Sophie Mazet est l’auteure d’un « Manuel d’autodéfense intellectuelle », fruit d’un atelier organisé dans son établissement. Les jeunes de la Ruche89 l’ont interrogée cette semaine. C’est leur toute première interview. Ruche89 : Comment se déroulent vos ateliers d’« autodéfense intellectuelle » ? « Manuel d’autodéfense intellectuelle » de Sophie Mazet, éd. Robert Laffont, septembre 2015

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux. Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : Esclavage, rançons, pétrole, pillage… Comment se finance l’Etat islamique Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Mercredi 18 novembre, le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé la création d’une commission spéciale chargée de combattre le financement du terrorisme dans le cadre du renforcement de la lutte contre les djihadistes de l’organisation Etat islamique (EI). Cette annonce fait suite aux conclusions de l’enquête sur la destruction en vol le 31 octobre, au-dessus du Sinaï, d’un avion charter russe qui effectuait la liaison entre Charm El-Cheikh, en Egypte, et Saint-Pétersbourg. Une destruction attribuée à l’explosion d’une bombe et revendiquée par l’EI. Dimanche, deux jours après les attentats de Paris et Saint-Denis, la France a demandé pour sa part, par l’entremise de son ministre des finances, Michel Sapin, lors du G20 en Turquie, « des décisions concrètes en matière de lutte contre le financement du terrorisme ».

Radicalisation des adolescentes : un documentaire inédit - Les Nouvelles NEWS A la suite des attentats de Paris, France Ô consacre sa soirée aux « chemins du terrorisme », à partir de 20 h 45. L’émission de reportages Investigatiôns, présentée par Samira Ibrahim, diffuse ce soir deux documentaires sur le thème de la radicalisation. Le premier, « Les fiancées du Djihad » (visible dès maintenant sur FranceTVInfo), réalisé par Steven McKintosch pour la BBC, a retenu notre attention. Retraçant le parcours de quatre jeunes filles britanniques, les mécanismes de recrutement et d’embrigadement sont décrits par le menu. Ils passent par internet, bien plus que par les mosquées, au moins dans un premier temps. Même si les images d’illustration reconstituées sont un peu trop présentes, ce documentaire a l’intérêt de ne pas infantiliser ces jeunes et de rendre compte à la fois de la simplicité et de l’efficacité redoutable du piège dans lequel elles tombent.

Personne n’est à l’abri du complotisme, par Marina Maestrutti (Le Monde diplomatique, juin 2015) Quel est votre degré d’accord avec les théories suivantes, sur une échelle allant de 1 = « Pas du tout » à 7 = « Tout à fait » ? 1. Le sida a été conçu intentionnellement par l’homme, et plus spécifiquement par le gouvernement américain. 2. Les mécanismes de la désinformation Sur le net, on trouve à boire et à manger... Information, désinformation ou parfois erreurs sincères. Ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver et moi-même, il m'est déjà arrivé de relayer une connerie via Twitter qui ensuite s'est avérée fausse. Bref, tout le monde est victime et coupable à la fois de cette désinformation, surtout à notre époque où la confiance dans les médias traditionnels est totalement rompue et où certaines sphères ont pour unique objectif d'orienter l'opinion publique pour gagner en pouvoir. Christophe Michel de la chaine YouTube Hygiène Mentale passe en revue ce qui motive les désinformateurs, qu'ils en soient conscients ou inconscients.

Attentats : l’information en guerre contre les rumeurs Samuel Laurent est le responsable de la cellule fact-checking du Monde.fr, « Les Décodeurs ». Cette rubrique existe depuis mars 2014. Beaucoup de rumeurs et de fakes ont circulé sur Internet lors des attentats à Paris, vendredi dernier.

Related: