background preloader

Mondialisme et Nouvel Ordre Mondial partie 2

Mondialisme et Nouvel Ordre Mondial partie 2
Le livre, paru il y a deux ans sous la signature d’Alexandre del Valle, Islamisme et États-Unis, une alliance contre l’Europe, (et, devrait-on ajouter, contre la Russie) jette une lumière crue sur la stratégie de rechange, engagée déjà depuis une vingtaine d’années par les dirigeants mondialistes américains pour faire face à ce nouvel état de chose. Mitterrand avait vu juste : l'Amérique nous mène une guerre à mort Dans un livre paru la même année, Le Syndrome de l’ortolan, où il explicitait la stratégie médiatique d’aveuglement des opinions publiques européennes, Arnaud-Aaron Upinsky rappelait opportunément cette citation impressionnante, tirée d’un entretien du Président François Mitterrand accordé au journaliste Georges Marc Benamou : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans morts. La destruction de la Serbie était préparée depuis longtemps

http://linformationnationaliste.hautetfort.com/archive/2015/11/17/mondialisme-et-nouvel-ordre-mondial-partie-2-5717757.html

Related:  Les USA ou SAM le POULPE 2NEWS et CAUSERIES NOVEMBRE 2015 - 5CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT OCT et NOV 2015 .:: 7 ::.POLITIQUE ÉTRANGÈRE 1

Un hélicoptère de fabrication russe aurait été abattu par un missile américain (VIDEO) Une vidéo, dans laquelle l’Armée syrienne libre aurait tiré sur un hélicoptère de fabrication russe, a été postée sur YouTube. L’hélicoptère portait secours aux pilotes du SU-24 russe abattu par la Turquie en Syrie. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, les combattants ont lancé un missile antichar contre l’hélicoptère. France Bleu Armorique a-t-elle inventé une agression raciste ? Samedi dernier se tenait à Pontivy, dans le Morbihan, une manifestation contre l’immigration organisée par des nationalistes bretons. Comme le rapporte Breizh-Info, une rixe a éclaté entre les manifestants et des « antifascistes » venus faire entendre leur voix. « Des coups ont bien été échangés, certains “antifascistes” étant rattrapés et mis à terre », écrit le site d’info régionale. Cependant, à en croire France Bleu Armorique, une « ratonnade » s’est également produite avec pour victime un « passant d’origine maghrébine ».

L'Europe se réjouit secrètement de la victoire de l'autocrate Erdogan “L’Europe est secrètement soulagée par la victoire électorale de l’AKP d’Erdogan en Turquie”, écrit le quotidien italien Corriere della Sera: « En Turquie, la stratégie de la peur d’Erdogan a fonctionné à merveille. (…) Dans le même temps, il a pris position contre l’organisation terroriste Etat islamique et il est devenu un arbitre dans les négociations sur le conflit en Syrie. Une force sur laquelle il faudra désormais compter et qui a pris du poids sur la scène internationale, tout en ayant peu de scrupules à intimider les électeurs en Turquie, avait toutes les chances de gagner les élections. (…) Une Europe soucieuse de ses valeurs aurait dû souhaiter une défaite partielle pour Erdogan et un gouvernement de coalition.

Mauvais temps pour le président Erdoğan, par Thierry Meyssan En une semaine les affaires du président Erdogan se sont considérablement assombries. En premier lieu, le soupçon plane sur sa responsabilité dans les attentats de Paris et de Bruxelles. Dans le premier cas, la Turquie aurait tenté d’exercer un chantage sur le président Hollande à propos de son engagement non-tenu de l’aider à « régler » la « question kurde ». On se souvient qu’au début 2011, les ministres des Affaires étrangères français et turc, Alain Juppé et Ahmed Davutoğlu, avaient signé un Traité secret fixant les conditions des guerres à livrer contre la Libye et contre la Syrie.

La Turquie alliée de Daesh ? Un parlement britannique accuse le ministre des Affaires étrangères Quelques heures après qu’un avion russe ait été abattu à la frontière syrienne par la Turquie, la question du rôle de celle-ci dans la lutte contre Daesh a été mise en cause par un membre du parti travailliste dans une session parlementaire. Dennis Skinner a accusé le ministre des Affaires étrangères, Philip Hammond, de mener une politique en Syrie qui est un «désordre sans nom». Il a mis en cause la Turquie, qui selon lui, achète le «pétrole de l’Etat islamique», de soutenir Daesh et de s’en prendre à ceux qui combattent le groupe terroriste, comme la Russie ou les Kurdes. Il a donc mis en cause qu’il s’agisse d’un allié «fiable» de la Grande-Bretagne dans la lutte contre le terrorisme. En savoir plus : Les déclarations fortes de Vladimir Poutine à propos de la Turquie qui a abattu un Su-24 russe

Attentats : « Ruquier a invité un criminel à venir commenter son crime » Est-il pertinent d’interroger, au lendemain des attaques terroristes de Paris, les tenants de la bien-pensance politico-médiatique ? Ceux-là même qui n’ont pas mesuré les dangers liés à l’application stricte de leur idéologie ? Pour Jonathan Sturel, auteur d’un article sur la question sur le site Le Bréviaire des patriotes, l’émission en direct de samedi soir, sans public mais avec un grand nombre d’invités, « n’aura été qu’une tentative lamentable de sauver le discours padamalagamiste et vivrensembliste ». « Lecture émue du message d’un footballeur sur “la richesse de la mixité”, sempiternel baratin d’un Mélenchon qui appelle à ne pas tomber dans l’islamophobie, rappel par Moix de la nécessité de ne pas cliver la société », tel aura été le triste spectacle proposé aux téléspectateurs selon le site.

L’Arabie saoudite veut un "Front arabe sunnite" et la France va l'y aider .. L’achat par l’Égypte des deux Mistral que le gouvernement français a refusé de livrer à la Russie soulève plusieurs questions. Autant la vente à ce pays de frégates de type Gowind et Fremm ou d’avions de combat Rafale contribuent à la modernisation de l’armée égyptienne sans en modifier le champ des capacités d’action, autant il en est tout autrement s’agissant des Mistral. Qu’est-ce qu’un Mistral ? À quoi sert-il ?

Paris accueille le monde pour relancer le processus de paix... sans israéliens ni palestiniens Vendredi 3 juin s’ouvre à Paris une conférence pour un nouveau souffle aux négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens. Des délégations d’une trentaine de pays seront présentes. Mais pas les principaux intéressés. L’heure est au pessimisme. Déclaration du Secrétaire général de l’Otan sur la destruction d'un bombardier russe par la Turquie, par Jens Stoltenberg Le Conseil de l’Atlantique Nord vient de tenir une réunion extraordinaire, à laquelle l’ambassadeur de Turquie nous a exposé la situation. Je me suis également entretenu avec le Premier ministre Ahmet Davutoglu. La Turquie a informé les Alliés qu’un appareil des forces aériennes russes qui violait son espace aérien a été abattu. J’ai déjà exprimé mes préoccupations au sujet des implications des actions militaires de la Fédération de Russie à proximité des frontières de l’OTAN. Cela montre toute l’importance de mettre en place et de respecter des arrangements pour éviter que de tels incidents se reproduisent à l’avenir. Comme nous l’avons dit clairement à maintes reprises, nous sommes solidaires de notre Alliée, la Turquie, et nous soutenons son intégrité territoriale.

Contre les djihadistes, le pouvoir manque de courage Michel Geoffroy, essayiste. ♦ Les odieux attentats islamistes du vendredi 13 novembre suscitent une émotion justifiée partout dans le monde civilisé. Mais l’émotion ne suffit pas. Le problème vient de ce que le pouvoir est justement passé maître dans le registre émotionnel. Pour nous faire oublier ses responsabilités. Et ses lâchetés. Cassen-Marchand sur Radio Courtoisie : quelle différence avec l'enfumage officiel ! Ah ! Qu’est-ce que ça fait du bien ! Entendre pendant une heure trente sur Radio Courtoisie (*) ce mercredi soir, deux talentueux patriotes parler un français clair et net, sans l’ombre de langue de bois et appelant un chat, un chat… nous change des enfumages journaliers de l’ensemble des medias.

Related: