background preloader

Informatique décisionnelle

Informatique décisionnelle
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir DSS et BI. L’informatique décisionnelle s’insère dans l’architecture plus large d’un système d'information mais n'est pas un concept concurrent du management du système d'information. Au même titre que le management relève de la sociologie et de l'économie, la gestion par l'informatique est constitutive de deux domaines radicalement différents que sont le management et l'informatique. Afin d'enrichir le concept avec ces deux modes de pensées, il est possible d'envisager un versant orienté ingénierie de l'informatique portant le nom d'informatique décisionnelle, et un autre versant servant plus particulièrement les approches de gestion appelé management du système d'information. Enjeux de l'informatique décisionnelle[modifier | modifier le code] Les entrepôts de données permettent de produire des rapports qui répondent à la question « Que s’est-il passé ? Du tableau à l'hypercube[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Informatique_d%C3%A9cisionnelle

Related:  what does it mean ?Informatique décisionnelleWikipedia KBsogeking35

ERP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sigle[modifier | modifier le code] ERP est un sigle qui correspond à : Informatique décisionnelle (Business intelligence) Juin 2016 Introduction à l'informatique décisionnelle On qualifie d'informatique décisionnelle (en anglais « Business intelligence », parfois appelé tout simplement « le décisionnel ») l'exploitation des données de l'entreprise dans le but de faciliter la prise de décision par les décideurs, c'est-à-dire la compréhension du fonctionnement actuel et l'anticipation des actions pour un pilotage éclairé de l'entreprise. Les outils décisionnels sont basés sur l'exploitation d'un système d'information décisionnel alimenté grâce à l'extraction de données diverses à partir des données de production, d'informations concernant l'entreprise ou son entourage et de données économiques.

Business Intelligence (informatique décisionnelle) - définition, actu De l'exploitation des données métiers à la gouvernance IT, le point sur la Business Intelligence, et ses outils de type décisionnel : le reporting, le tableau de bord et l'analyse prévisionnelle. Quel est l'objectif de la Business Intelligence ? La Business Intelligence (BI), également "intelligence d'affaires" ou "informatique décisionnelle", englobe les solutions IT apportant une aide à la décision aux professionnels avec, en bout de chaîne, des rapports et tableaux de bord de suivi des activités de l'entreprise à la fois analytiques et prospectifs. Cette notion apparait à la fin des années 1970 avec les premiers infocentres. Des systèmes qui envoyaient des requêtes directement sur les serveurs de production, ce qui se révélait plutôt dangereux pour ces derniers.

Qu'est-ce que l'informatique décisionnelle ? Conscients que l'une des plus grandes richesses d'une entreprise est son information, mais noyés sous de nombreuses données, éparses, déstructurées et hétérogènes, les dirigeants sont face à une problématique de taille : comment analyser ces informations, dans des temps raisonnables ? Celles-ci concernent-elles toutes les mêmes périodes ? Ces décideurs ont besoin qu'on leur expose les faits importants, base de leurs décisions. C'est ce à quoi l'informatique décisionnelle (aussi nommée DSS pour Decision Support System ou encore BI pour Business Intelligence) est destinée. Elle prend une place en constante croissance dans les systèmes d'information (SI) depuis son apparition, dans les années quatre-vingt-dix.

Storytelling (technique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le storytelling ou conte de faits[1] ou mise en récit[2] signifie littéralement « racontage d'histoire »[3]. L'expression désigne une méthode utilisée en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes, des récits. Son emploi notamment en communication politique est controversé du fait des usages parfois discutables auxquels se livrent les Conseillers en communication désignés sous le terme de spin doctors. Les hommes ont toujours eu recours à de grands mythes pour expliquer l’univers et organiser le chaos. Qu’on les appelle aèdes ou griots, Homère et les autres ont été de grands conteurs.

Online Analytical Processing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En informatique, et plus particulièrement dans le domaine des bases de données, le traitement analytique en ligne (anglais online analytical processing abr. OLAP) est un type d'application informatique orienté vers l'analyse sur-le-champ d'informations selon plusieurs axes, dans le but d'obtenir des rapports de synthèse tels que ceux utilisés en analyse financière. Définition Brand content Brand content est le terme anglais qui désigne les contenus produits directement par une marque à des fins de communication publicitaire et d’image. Le brand content désigne généralement des contenus éditoriaux (conseils, articles pratiques, forums, reportages, ...) proposés sur Internet, supports papier ou en TV, mais il peut également prendre la forme de nombreux autres contenus ( vidéos, jeux, expositions, livres, etc.). L’utilisation du brand content se distingue généralement du parrainage ou sponsoring dans la mesure ou le brand content est un contenu produit directement par la marque ou par une agence de contenu sur commande de la marque. Dans le cadre du sponsoring la marque vient se greffer sur un contenu qu’elle ne contrôle pas ou dont elle n’est pas à l’initiative. La production de brand content permet généralement : d’affirmer une image ou un positionnement (écologique par exemple)

La sérendipité, une compétence nouvelle ? - Louisa Yousfi, article Éducation Pour trouver ce que nous recherchons, rien de tel que… se sentir perdu. C’est en tout cas l’enseignement que Karine Aillerie, spécialiste des sciences de l’information, tire de son enquête effectuée auprès de 59 adolescents scolarisés en collè­ge et lycée, disposant d’une connexion Internet à domicile. Parmi les jeunes interviewés, certains auraient fait de leur sentiment de perdition ressenti lors de leurs recherches sur Internet un véritable atout. Constitutive d’une certaine curiosité et d’une faculté à intégrer des contenus inattendus rapatriés sur Internet, la capacité de s’ouvrir à l’inconnu sans but précis serait une compétence de plus en plus essentielle à l’heure où l’accès à l’information se généralise. BTW Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Voir aussi : btw Anglais[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Effet Streisand Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'effet Streisand est un phénomène médiatique au cours duquel la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l'on aimerait garder cachées — qu'il s'agisse de simples rumeurs ou des faits véridiques — déclenche le résultat inverse. Par ses efforts, la victime encourage malgré elle l'exposition d'une publication qu'elle souhaitait voir ignorée. Il s'agit donc à proprement parler d'un « effet pervers »[1]. Origine[modifier | modifier le code] L'expression « effet Streisand » fait référence à un incident, survenu en 2003, au cours duquel Barbra Streisand avait poursuivi en justice l'auteur et le diffuseur d'une photographie aérienne de son domaine privé, Kenneth Adelman et Pictopia.com, afin d'empêcher sa propagation[2],[3].

Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents C’est pas bien beau d’acheter des followers. Cela prouve qu’on est nul et qu’on a besoin de payer pour s’auto-satisfaire. Un peu comme quand on est obligé de payer pour faire l’amour. C’est une sorte de constat d’échec ou d’impuissance.

Related: