background preloader

Science et vie

Science et vie
Une compétition de jeux vidéos / Ph. The Digitel Myrtle Beach, via Flickr – CC BY 2.0 Attention, tous les jeux vidéo ne sont pas à mettre dans le même panier. En ce qui concerne les adolescents qui, scotchés à leurs manettes, passent avérer problématique, mais elle est le plus souvent transitoire. Elle relève davantage de la passion que de la véritable accoutumance. Pour les psychiatres, la véritable dépendance concerne les jeux en réseau, les fameux jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs (MMORPG selon le sigle anglais). Un monde fantastique Dans ce type de jeux vidéo, tels “World of Warcraft” ou “Everquest”, le joueur, représenté par un avatar – son double virtuel – interagit aux côtés d’autres joueurs connectés, dans un monde fantastique riche en aventures et combats de toute sorte. Tout d’abord, ils sont sans fin : ils mettent en scène un monde dit persistant, qui continue d’évoluer même lorsque le joueur n’est pas connecté. Le jeu vidéo devient un refuge > Lire aussi :

http://www.science-et-vie.com/2014/06/comment-jeu-video-il-rendre-accro/

Related:  Philtre d'amour 2Les comportements additifs liés à l'usage du numériqueCyberdépendance

Science et vie Les antidépresseurs actuels ont une efficacité limitée – Ph. v1ctor via Flickr / CC BY 2.0 S’ils se montraient efficaces chez l’homme, ces nouveaux médicaments déclencheraient une révolution inespérée dans le traitement de la dépression. Car les antidépresseurs prescrits actuellement par les médecins mettent des semaines à agir et ne sont pas toujours efficaces. Les neuroscientifiques de l’université du Maryland (à Baltimore, États-Unis) ne cachent pas leur enthousiasme devant les effets spectaculaires de ces molécules.

Jeux de rôle en ligne, une addiction à risque 20 septembre 2011 Face à l’augmentation de l’offre des jeux en ligne, jeux vidéo ou jeux d’argent, les phénomènes d’addiction suscitent des inquiétudes. Le jeu problématique voire pathologique a même été intégré au plan de prise en charge et de prévention des addictions du ministère de la santé (2007-2011). Les jeux vidéos violents liés au risque de délinquance et d'abus d'alcool - 5 août 2014 COMPORTEMENT. L'incessant débat autour des effets potentiellement néfastes induits par la pratique de jeux vidéo violents refait surface. Une étude américaine publiée lundi 4 août dans la revue de l'Association américaine de psychologie Personality and Psychology, établi un nouveau lien entre certains jeux vidéo et le risque de développer un comportement à risque chez les jeunes. Selon cette étude, les jeux vidéo violents glorifiant des personnages antisociaux accroîtraient le risque de délinquance et d'autres comportements risqués comme le tabagisme et la consommation d'alcool chez les adolescents.

20160205_Pourquoi une application devient-elle addictive? Crédit photo : iStock Plusieurs utilisateurs d’applications populaires en sont dépendants. Comment ces applications réussissent-elles à développer cette « emprise » sur eux au point qu’elles deviennent incontournables dans la vie des mobinautes? Selon des experts en marketing et des psychologues, une application finit par créer une addiction selon la fréquence et le temps d’utilisation quotidien. Selon la firme de recherche Comscore, plus de 176 millions de mobinautes à travers le monde utilisent leurs applications favorites plus de 60 fois par jour.

Les antidepresseurs Les antidépresseurs sont les médicaments utilisés dans le traitement des dépressions. Les antidépresseurs actuels agissent en modifiant les effets ou le métabolisme des catécholamines ou de la sérotonine. Des médicaments comme le lithium peuvent prévenir les troubles dépressifs de type bipolaire. Les anxiolytiques sont des médicaments dont le principal effet est de diminuer l'anxiété mais d'autres médicaments, notamment les antidépresseurs ou les neuroleptiques peuvent être plus appropriés pour traiter une anxiété lorsqu'elle apparaît dans un contexte particulier.

L'addiction aux jeux vidéos, une vraie pathologie ? - 16 avril 2014 ADDICTION. Un homme de 22 ans a été arrêté lundi 14 avril en Corée du Sud. Il est soupçonné d’avoir laissé son fils de 2 ans mourir de faim tandis qu’il passait ses journées à jouer aux jeux vidéos dans des cybercafés. Selon les informations de l’AFP, l’homme ne rentrait que tous les deux à trois jours pour nourrir le petit garçon. La cyberdépendance: quand Internet prend les commandes Lundi, 16h 30: Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Le fonctionnement des antidépresseurs - La dépression est-elle reconnue comme une maladie grave ? crédit photographique : depuisquilestne.com Des antidépresseurs ont été développés pour remédier à la dépression. Il existe trois principales familles d’antidépresseurs : Les IMAO (Inhibiteurs de MonoAmines Oxydases), les ISRS (Inhibiteurs Sélectifs de la Recapture de la Sérotonine) et les tricycliques. Les IMAO augmentent la concentration en sérotonine en inhibant les enzymes chargées de sa dégradation. Les tricycliques empêchent la recapture de divers neurotransmetteurs, y compris la sérotonine, la noradrénaline et la dopamine. Dans un principe de fonctionnement proche des tricycliques, les ISRS diminuent la recapture de la sérotonine dans le neurone récepteur.

Addiction aux jeux vidéo : des enfants à risque ou un risque pour tous les enfants ? Bull. Acad. Natle Méd., 2012, 196, no 1, 15-26, séance du 10 janvier 2012 Communications Addiction aux jeux vidéo : des enfants à risque ou un risque pour tous les enfants ?

Achats sur Internet, shopping en ligne, acheter sur le net - Dépendance shopping : addiction shopping, être acro au shopping Raphaëlle, 25 ans, chef de projet événementiel J’ai toujours été très raisonnable financièrement. Mais depuis que j’ai découvert Internet, rien ne va plus. Depuis un peu plus d’un an, je suis accro au e-shopping. Dépendance aux écrans – Se sortir de l’addiction aux écrans Les écrans sont devenus incontournables, limite envahissants, avec un risque réel de dépendance. Quand parle-t-on d'addiction aux écrans ? Quelles sont les addictions les plus fréquentes ? Comment soigne-t-on l'addiction aux écrans ? Les réponses, avec l'aide du Pr Michel Reynaud, Chef du Département de Psychiatrie et Addictologie de l'hôpital Paul Brousse (Villejuif). La dépendance aux écrans est majoritairement une addiction à internet, plus spécifiquement aux plaisirs qu’on y trouve : rencontres amoureuses, jeux vidéo en réseau, jeux d'argent...

Sport, amour et chocolat ont un point commun : la Phényléthylamine (PEA) La phényléthylamine (PEA) est une hormone naturelle de notre cerveau. On la trouve en faibles quantités dans le chocolat qui lui doit sa réputation d’antidépresseur. Ses niveaux sont plus élevés dans le cerveau des amoureux et on la rend responsable du «coup de foudre». Elle augmente également après un effort physique, faisant que le sport ait un effet bénéfique sur notre moral. Une déficience en PEA est retrouvée chez 60% des personnes dépressives tandis qu’une supplémentation en PEA soulage les symptômes de la dépression chez 60% des malades Dépendance au chocolat

Related: