background preloader

C'est quoi, le terrorisme ? - 1jour1actu.com - L'actualité à hauteur d'enfants !

http://www.1jour1actu.com/info-animee/cest-quoi-le-terrorisme/

Related:  Attentats du 13 novembre : ressources pour en parler en classeRadicalisationAttentats du vendredi 13 novembre 2015Les attentats du 13 novembre 2015APRES LES ATTENTATS - EN PARLER AVEC LES ENFANTS

Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous. Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées.

France Info : Attentat de Nice : pourquoi l'expression "radicalisation express" pose problème Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l'auteur de l'attentat meurtrier de Nice, n'était pas connu des services de renseignements. "Il semble qu'il se soit radicalisé très rapidement", a estimé le 16 juillet le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en évoquant "un attentat d'un type nouveau". Le phénomène de "radicalisation express" est depuis utilisé pour décrire le parcours de ce petit délinquant venu de Tunisie, mais francetv info vous explique pourquoi cette expression pose problème. La radicalisation reste un long processus La notion de "radicalisation express", déjà utilisée pour Salah Abdeslam, est plus que contestée par les spécialistes du jihadisme.

Qu’est-ce que le terrorisme ? On t’explique Qu’est-ce que le terrorisme ? Pourquoi y a t-il eu autant de personnes tuées à Paris ? Dois-je avoir peur ? Pour répondre à ces questions qu’il est légitime de se poser, le Square de l’info est allé interroger Daniel Oppenheim. C’est un psychiatre qui travaille beaucoup avec les enfants et qui a notamment écrit un livre sur le terrorisme. Il répond à nos questions.

Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ? Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités. C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images des attentats à Paris qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression. Parler des terroristes aux enfants - Les Maternelles Il ne réagit pas…

Attentats de Paris - En parler avec les enfants Suite aux attentats de vendredi, la Presse Jeunesse aussi bien que les enseignants se sont mobilisés ce week-end pour trouver les mots et expliquer ces terribles événements aux enfants. Nous vous partageons ces ressources en espérant qu’elles vous aideront à en parler. Il ne faut pas se taire et cacher ces attentats aux enfants. La couverture médiatique et l’émotion suscitée est bien trop grande. Alors puisqu’on ne peut pas les protéger de ces nouvelles, il faut en parler, expliquer du mieux que l’on peut en utilisant des mots à leur portée. Il faut parler de "guerre" aux enfants. Cacher la vérité est une erreur Des secours devant le bar le Carillon, théâtre de l'un des attentats meurtriers à Paris le 13 novembre 2015. (Jacques Brinon/AP/SIPA) Les attentats simultanés qui viennent de se produire à Paris sont d’une immense gravité. Comme pour ceux de janvier, il va falloir les expliquer à nos enfants et ne pas leur cacher la vérité. Prononcer le mot "guerre" Il est extrêmement important de sortir du déni de la gravité du drame.

Le Monde : Farhad Khosrokhavar : « On entre dans une forme de féminisme du djihadisme » LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Jérémie Lamothe Lors d’un entretien donné au Monde, vendredi 2 septembre, le procureur de la République François Molins avait prévenu : « Sur les derniers mois, nous observons une accélération des dossiers de jeunes filles mineures, avec des profils très inquiétants, des personnalités très dures. Elles sont parfois à l’origine de projets terroristes qui, sur le plan intellectuel, commencent à être aboutis. » Lire aussi : Le procureur de Paris François Molins : « Le risque d’attentat est renforcé »

- Cartooning for Peace Cartooning for Peace condamne les tragiques attentats survenus dans la nuit du 13 au 14 novembre à Paris, au lendemain de l’attentat perpétré à Beyrouth. Les attaques qui ont paralysé la capitale française ont causé plus de 128 victimes. Nos premières pensées vont vers elles et leurs proches. Le terrorisme qui ravage nos sociétés ne peut avoir raison de nos vies et ne peut entamer notre volonté de vivre en paix, ensemble. - Osama Hajjaj (Jordanie) - Elchicotriste (Espagne) - Joep Bertrams (Pays-Bas) Lettres de la ministre et consignes du recteur du 16 au 22 novembre 2015 inclus Lettres de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et consignes de Denis Rolland, recteur de l’académie, à la suite des attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis Lettres de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Lettre aux parents Lettre aux enseignants Lettre à la communauté universitaire Consignes académiques de Denis Rolland, recteur de l’académie de Dijon, chancelier des universités

Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ? En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents.

Le Monde : Comment l’application Telegram a tout fait pour se mettre hors de portée des Etats Depuis sa création, l’application de messagerie a tout fait pour se mettre à l’abri des Etats, que ce soit en matière fiscale ou judiciaire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Florent Bascoul et Martin Untersinger Un jour d’avril 2013, une escouade de policiers russes se présente devant la porte de l’appartement pétersbourgeois de Pavel Durov, jeune entrepreneur russe, fondateur et dirigeant du plus grand réseau social européen, Vkontakte. Officiellement, ils cherchent à en savoir plus sur une altercation avec un policier dans laquelle M.

Attaque terroriste : l’hommage du monde entier Alors que la France subissait une attaque terroriste comme elle n’en a jamais subie, de nombreux hommages ont été rendus dans le monde entier en signe de solidarité dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015. La ville de San Francisco a mis sa mairie aux couleurs de la France comme tu peux le voir sur cette photo. A New York, les journalistes américains tweetent les images du World Trade Center, un bâtiment très connu de New York, illuminé lui aussi en bleu, blanc et rouge. Aux États-Unis encore, l’équipe de Hockey des Capitals de Washington a projeté les couleurs du drapeau français à l’intérieur du stade de la capitale américaine. Au Brésil, la statue du Christ qui domine la ville de Rio de Janeiro était elle aussi aux couleurs de la France.

Related: