background preloader

Dounia Bouzar : "Le registre de la raison est inefficace pour parler à un jeune embrigadé"

Dounia Bouzar : "Le registre de la raison est inefficace pour parler à un jeune embrigadé"
Djihad Dans Comment sortir de l'emprise « djihadiste » ?*, l'anthropologue Dounia Bouzar dévoile la méthode conçue par son association pour lutter contre l'embrigadement des jeunes Français dans l'islam radical. © Les cahiers de l'islam Créé en avril 2014, le Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam (CPDSI) interroge les mécanismes d'embrigadement des jeunes dans l'islam radical. Dounia Bouzar, mandatée par le ministère de l'Intérieur, dirige avec brio cette association qu'elle « aurait aimé voir naître plus tôt ». Qui sont les djihadistes embrigadés sur le territoire français ? Par le passé, tous les jeunes embrigadés étaient fragiles. Sur le plan sociologique, beaucoup de personnes issues des classes moyennes nous ont téléphoné. Finalement, il est très difficile de dresser un profil-type des embrigadés. En quoi les djihadistes ont-ils affiné leur méthode de recrutement ? Quel rôle Internet tient-il dans le processus d'embrigadement ? Jamais.

http://www.lemondedesreligions.fr/actualite/dounia-bouzar-le-registre-de-la-raison-est-inefficace-pour-parler-a-un-jeune-embrigade-22-09-2015-4987_118.php

Related:  Attentats de ParisAffiner, approfondir la réflexionDivers polis 2citoyenneté

La tentation du Djihad chez de jeunes Européens Des jeunes gens européens, essentiellement originaires de Belgique, France et Grande-Bretagne, s'engagent dans le Djihad en Syrie et en Irak. Pourquoi partent-ils combattre au nom d'Allah? Ont-ils un profil psychologique particulier? Qu'est-ce qui les attire dans l'EIL? Ces (nombreux) pays que l'existence de Daech arrange bien Olivier Roy, spécialiste de l'islam et fin connaisseur du djihadisme, est professeur à l'Institut universitaire européen de Florence. Il est notamment l'auteur de "La Peur de l'islam" (L'Aube, 2015) et de "L'échec de l'Islam politique" (Points, 2015). Comment peut-on lutter efficacement contre Daech ? - La question de la lutte contre Daech est rendue plus complexe du fait que certains acteurs dans la région n'ont pas intérêt à le voir disparaître. Ils trouvent dans son existence un intérêt par défaut : il n'est pas leur ennemi principal mais secondaire.

Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme 21 - 28 mars 2016 La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars. La semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme démarre à cette date. Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme sur Eduscol Vidéo : Daech expliqué en sept minutes - En bref Tandis que les récits des exactions perpétrées par l'organisation de l'Etat Islamique (Ei, ou Daech, son acronyme arabe) s'ajoutent les unes aux autres, jour après jour, peut-être avions nous besoin d'un peu de recontextualisation. LeMonde.fr a produit dans ce but une courte vidéo de sept minutes pour faire le point sur ce qu'est Daech, d'où vient cette organisation terroriste, où elle en est et quels sont les rapports de force dans la région. L'approche est aussi économique, religieuse et étayée par de nombreuses cartes. Pratique. Comprendre la domination de l'Etat islamique en sept minutes, par Le Monde :

Olivier Roy : « Le djihadisme est une révolte générationnelle et nihiliste » Par Olivier Roy, politologue spécialiste de l’islam La France en guerre ! Peut-être. MENE1616142C La présente circulaire précise les orientations éducatives et pédagogiques pour la mise en œuvre du parcours citoyen. Les grands objectifs et le pilotage du parcours L'École est à la fois le lieu où s'acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour vivre et s'insérer dans la société et celui où se mettent en place des pratiques et des habitudes permettant à chaque enfant et adolescent de devenir un citoyen libre, responsable et engagé, habitant d'une planète commune. Dans le cadre scolaire, l'apprentissage de la citoyenneté se conçoit comme un parcours cohérent ; il s'impose comme un projet de l'élève et pour l'élève qui doit l'amener à comprendre le sens de la notion de citoyenneté et lui donner envie de l'exercer pleinement. Il s'agit donc de mettre en œuvre une véritable action éducative de longue durée qui s'inscrit dans le projet global de formation. Le parcours citoyen doit être explicité aux élèves afin qu'ils en comprennent le sens.

L'état d'urgence, qu'est-ce que c'est ? L’état d’urgence est un régime d’exception qui doit être déclaré par décret pris en Conseil des ministres (ce qui a été fait ce samedi matin, voir le Journal officiel du 14 novembre). Il résulte d’une loi votée en 1955, puisqu’il s’agissait à l’époque de faire face aux événements d’Algérie. L’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou une partie du territoire, soit en cas de «péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public», soit en cas d'«événements présentant, par leur nature et leur gravité, le caractère de calamité publique».

L'État islamique utilise la France comme un leurre Pour Daech, le vrai combat se déroule en Libye, où elle mobilise aujourd'hui une bonne partie de ses troupes. L’État islamique n’est pas parvenu au sommet des organisations terroristes islamistes par défaut. Son théoricien, Abou Moussab Al-Souri, et l’adepte qui s’est inspiré de son idéologie, Abou Bakr al-Baghdadi, ont été les artisans de l’implantation au niveau international de ce qui était à l’origine un petit mouvement islamiste concurrent d’Al-Qaïda. La réussite de Daech résulte d’une stratégie patiemment élaborée. Le groupe État islamique s’intéresse peu aux pays occidentaux, sauf pour faire diversion. Son objectif principal consiste à islamiser les pays musulmans, en particulier les pays faibles ou en phase de décomposition.

Ces 14 publicités chocs ont marqué l'année 2015 : surtout la 12, très forte ! Par Clément P. il y a 1 jour On est de plus en plus déçus par la qualité des campagnes publicitaires. Soit elles sont creuses et sans portée sociale, soit elles sont purement commerciales... Que va changer l’état d’urgence pour les citoyens ? La préfecture de police de Paris a annoncé, jeudi 19 novembre, l’interdiction de manifester sur la voie publique en Ile-de-France jusqu’à dimanche. C’est l’une des conséquences, la plus visible pour les citoyens, de l’état d’urgence décrété à la suite des attentats du 13 novembre à Paris, dont la prolongation vient d’être votée, pour trois mois, par les députés. Des manifestations annulées La loi du 3 avril 1955, qui définit l’état d’urgence, précise plusieurs éléments, au premier rang desquels le fait que les préfets peuvent interdire « à titre général ou particulier, les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre ». En Ile-de-France, les manifestations ont ainsi été interdites jusqu’à dimanche 22 novembre, après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis la semaine précédente. Lire aussi l'entretien : Etat d’urgence : « une marge de manœuvre bien trop large est offerte aux autorités »

Related: